Ouvrir le menu principal

États et territoires de l'Australie

division administrative principale de l'australie, ou subdivision des États en "Territoires"

États et territoires de l’AustralieModifier

États australiensModifier

L'Australie compte six États :

États de l'Australie
Nom Abréviation Capitale
Français Anglais
  Australie-Méridionale South Australia SA Adélaïde
  Australie-Occidentale Western Australia WA Perth
  Nouvelle-Galles du Sud New South Wales NSW Sydney
  Queensland Queensland QLD Brisbane
  Tasmanie Tasmania TAS Hobart
  Victoria Victoria VIC Melbourne

Territoires australiensModifier

Territoires intérieursModifier

L'Australie compte trois territoires situés sur l’île même, qualifiés d'« intérieurs » ou « continentaux » :

Territoires intérieurs de l'Australie
Nom Abréviation Capitale
Français Anglais
  Territoire de la capitale australienne Australian Capital Territory ACT Canberra
  Territoire de la baie de Jervis Jervis Bay Territory JBT Jervis Bay village
  Territoire du Nord Northern Territory NT Darwin

Territoires extérieursModifier

 
Carte indiquant la localisation des territoires extérieurs de l'Australie (en vert).

L'Australie compte six territoires en dehors de l'île d'Australie, qualifiés d'« extérieurs » :

Territoires extérieurs de l'Australie
Nom Abréviation Capitale
Français Anglais
  Île Christmas Christmas Island CX Flying Fish Cove
  Îles Cocos Cocos Islands CC West Island
  Îles Ashmore-et-Cartier Ashmore and Cartier Islands -
  Îles de la mer de Corail Coral Sea Islands Île Willis
  Îles Heard-et-MacDonald Heard and MacDonald Islands HM -
  Territoire antarctique australien Australian Antarctic Territory -

Le Territoire antarctique australien est situé en Antarctique ; la souveraineté de l'Australie y est suspendue depuis la signature du traité sur l'Antarctique.

Territoire associé autonome (autogouverné)Modifier

Remarque : l'île Lord Howe, autrefois autonome, est maintenant un territoire non incorporé, rattaché à l'État de Nouvelle-Galles du Sud.

Anciens territoiresModifier

Plusieurs autres territoires ont existé par le passé :

Contexte politiqueModifier

Article détaillé : Politique de l'Australie.

Les États étaient, avant l’établissement de la Fédération en 1901, des colonies britanniques séparées. Leurs pouvoirs sont protégés par la constitution australienne, et la législation fédérale ne s’applique dans les États que lorsque la constitution le permet. Les territoires, au contraire, sont directement soumis au gouvernement fédéral d’un point de vue constitutionnel. Le parlement australien a le pouvoir de légiférer dans les territoires alors qu’il ne le possède pas pour les États.

La plupart des territoires sont directement administrés par le gouvernement fédéral, alors que trois autres (le Territoire du Nord, le Territoire de la capitale australienne et l’île Norfolk) s’auto-administrent. Dans les territoires disposant d’un gouvernement, le parlement australien conserve pourtant le plein pouvoir de légiférer, et peut annuler les lois votées par les institutions du territoire, ce qu’il n’a fait qu’en de rares occasions.

De plus, la répartition des pouvoirs entre la fédération et les territoires est différente de celle existant entre la fédération et les États. Par exemple, dans le Territoire du Nord, la fédération conserve le pouvoir d’administrer directement l’exploitation des gisements d’uranium et les terres aborigènes, pouvoir qu’elle ne possède pas au regard des États.

Chaque État a un gouverneur, nommé par la Reine, ce qu’elle fait par convention sur avis du premier ministre de l’État. Les Administrateurs du Territoire du Nord et de l’île Norfolk sont, par contraste, nommés par le Gouverneur général. Le Territoire de la capitale australienne n’a ni gouverneur, ni administrateur mais le Gouverneur Général y utilise quelques pouvoirs qui, dans d’autres juridictions, sont du domaine du gouverneur d’un État ou d’un administrateur d’un territoire, comme le pouvoir de dissoudre l’Assemblée législative.

Chaque État a un parlement bicaméral, à l’exception du Queensland, qui a aboli sa chambre haute en 1922. La chambre basse est appelée « Assemblée législative » (Legislative Assembly), sauf en Australie-Méridionale et en Tasmanie. La Tasmanie est le seul État à élire sa chambre basse au scrutin proportionnel ; tous les autres utilisent un scrutin uninominal à un tour et le vote alternatif. La chambre haute est appelée « Conseil législatif » (Legislative Council) et elle est généralement élue au scrutin proportionnel. Les trois territoires auto-administrés (Territoire de la capitale australienne, Territoire du Nord, Île Norfolk) ont un parlement monocaméral.

Le chef du gouvernement de chaque État est appelé Premier (Premier ministre), nommé par le gouverneur de l'État. En temps normal, le Gouverneur nommera comme Premier le leader du parti ou de la coalition qui contrôle la chambre basse (dans le cas du Queensland, l’unique chambre) du Parlement de l’État. Toutefois, en temps de crise constitutionnelle, le gouverneur peut nommer quelqu’un d’autre comme Premier ministre. Le chef de gouvernement des territoires continentaux est appelé « ministre en chef » (Chief Minister). Le Chief Minister du Territoire du Nord est nommé par l’Administrateur, quel que soit le parti contrôlant la chambre.

Terminologie comparativeModifier

Entité Exécutif Chef du Gouvernement Chambre haute du Parlement Chambre basse du Parlement Membre du Parlement*
Australie Gouverneur général Premier Ministre Sénat Chambre des représentants Sénateur MHR
Nouvelle-Galles du Sud Gouverneur Premier ministre Legislative Council (Conseil législatif) Legislative Assembly (Assemblée législative) MLC MLA
Victoria
Queensland Aboli (1922) Aucun MP
Australie-Méridionale Legislative Council (Conseil législatif) House of Assembly MLC MHA
Tasmanie
Australie-Occidentale Legislative Assembly (Assemblée législative) MLA
Territoire de la capitale australienne Gouverneur général Ministre en chef Aucun Aucun
Territoire du Nord Administrateur
*Note: L'abréviation MP est un terme acceptable et plus courant pour les élus de chaque chambre basse.

Gouverneurs d’États et administrateurs des territoiresModifier

Poste Titulaire Depuis
Gouverneur de Nouvelle-Galles du Sud Marie Bashir Mars 2001
Gouverneur du Victoria David de Kretser Avril 2006
Gouverneur d’Australie-Méridionale Contre-amiral Kevin Scarce 8 août 2007
Gouverneur du Queensland Penelope Wensley Juillet 2008
Gouverneur de Tasmanie William Cox Décembre 2004
Gouverneur d’Australie-Occidentale Ken Michael Octobre 2005
Administrateur du Territoire du Nord Ted Egan Octobre 2003
Administrateur de l’île Norfolk Grant Tambling Novembre 2003

Premiers ministres et ministres en chef des États et territoiresModifier

Poste Titulaire Parti politique Depuis le
Premier ministre d'Australie-Méridionale Jay Weatherill ALP 21 octobre 2020
Premier ministre d'Australie-Occidentale Colin Barnett ALP 23 septembre 2008
Ministre en chef du Territoire de la capitale australienne Katy Gallagher ALP 16 mai 2011
Ministre en chef du Territoire du Nord Adam Giles ALP 14 mars 2013
Premier ministre de la Nouvelle-Galles du Sud Mike Baird LNP 23 avril 2014
Premier ministre du Queensland Campbell Newman LNP 26 mars 2012
Première ministre de Tasmanie Lara Giddings ALP 24 juin 2011
Premier ministre du Victoria Daniel Andrews ALP 4 décembre 2014

Données démographiquesModifier

Données démographiques des États et territoires de l'Australie
(décembre 2018)[1]
État ou territoire Population
(hab.)
Superficie
(km2)
Densité
(hab./km2)
Australie-Méridionale 1 742 700 1 043 514 1,67
Australie-Occidentale 2 606 300 2 645 615 0,99
Nouvelle-Galles du Sud 8 046 100 809 444 9,94
Queensland 5 052 800 1 852 642 2,73
Tasmanie 531 500 90 758 5,86
Territoire de la capitale australienne 423 800 2 358 179,73
Territoire du Nord 245 900 1 420 968 0,17
Victoria 6 526 400 237 629 27,46
Total Australie 25 180 200 7 686 850 3,27

RéférencesModifier

Voir aussiModifier