Cissé Mariam Kaïdama Sidibé

femme politique malienne

Cissé Mariam Kaïdama Sidibé
Illustration.
Fonctions
Première ministre du Mali

(11 mois et 19 jours)
Président Amadou Toumani Touré
Gouvernement Cissé
Prédécesseur Modibo Sidibé
Successeur Modibo Diarra
(indirectement, transition)
Biographie
Nom de naissance Mariam Kaïdama Sidibé
Date de naissance (73 ans)
Lieu de naissance Tombouctou (AOF)
Nationalité malienne
Diplômé de École nationale d'administration, Bamako (Mali)
Profession Fonctionnaire

Cissé Mariam Kaïdama Sidibé
Premiers ministres du Mali

Cissé Mariam Kaïdama Sidibé, née le à Tombouctou, est une femme d'État malienne. Après avoir occupé plusieurs postes ministériels, elle est devenue la première femme à occuper le poste de Premier ministre le , succédant à Modibo Sidibé, jusqu'au coup d'État du du capitaine Amadou Sanogo.

BiographieModifier

Mariam Kaïdama Sidibé est née à Tombouctou, dans l'ancienne Afrique-Occidentale française, le 4 janvier 1948. Après une scolarité à Goudam, elle passe son baccalauréat en 1970 à Bamako. Elle passe ensuite son diplôme d'administrateur civil à l'École nationale d'administration de Bamako, Mali.

Carrière professionnelleModifier

Entre 1974 et 1989, Mariam Kaïdama Sidibé a travaillé comme fonctionnaire au ministère de tutelle des Sociétés et Entreprises d’État du Mali.

En 1991, Mariam Kaïdama Sidibé est conseillère technique auprès du président Amadou Toumani Touré, puis d'août 1991 à juin 1992, ministre du Plan et de la Coopération internationale du gouvernement de transition. De mai 1992 à juin 1992, elle est aussi ministre de l'Agriculture et de l'Environnement. Mariam Kaïdama Sidibé est, entre août 1993 et novembre 2000, secrétaire exécutive du CILSS (Comité inter-États de lutte contre la sécheresse au Sahel) basé à Ouagadougou. En août 2001, Mariam Kaïdama Sidibé est à nouveau conseillère spéciale du président de la République, après l'élection de celui-ci. De mars à juin 2002, elle est ministre du Développement rural du Mali puis en 2003, elle est nommée présidente du conseil d'administration de la Sonatam (Société nationale de tabac et allumettes du Mali).

Première ministreModifier

Le , elle est désignée à la Primature par le président Amadou Toumani Touré. Son gouvernement est constitué et rendu public le [1]. Le 5 novembre 2015, elle est nommée ambassadrice de l'Autorité du bassin du Niger (NBA) auprès de la COP21 qui s'est tenue à Paris.

Le 9 avril 2012, elle signe une lettre avec le président de l'Assemblée nationale destinée à la Cour constitutionnelle pour constater la vacance présidentielle survenue la veille[2].

Vie de familleModifier

Mariée et mère de quatre enfants, elle porte le nom de son mari, Cissé, devant ses prénoms et nom de naissance[3].

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier