Haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie

page de liste de Wikipédia

Haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie
Image illustrative de l’article Haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie
Emblème de la Nouvelle-Calédonie

Image illustrative de l’article Haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie
Titulaire actuel
Laurent Prévost
depuis le
(1 an, 2 mois et 20 jours)
Création
Mandant Président de la République française
Durée du mandat Indéfinie
Premier titulaire Auguste Febvrier-Despointes
Résidence officielle Haut-commissariat de la République en Nouvelle-Calédonie, Nouméa
Site internet nouvelle-caledonie.gouv.fr

Le Haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie est le représentant de l'État français en Nouvelle-Calédonie, avec rang de préfet, généralement appelé localement dans les médias « Haussaire ». Ses compétences depuis l'Accord de Nouméa de 1998 et la loi organique[1] sur la Nouvelle-Calédonie de 1999 ont été réduites. La partie de la loi organique qui le concerne tout particulièrement est le Titre VI.

Il est « nommé par décret du Président de la République délibéré en conseil des ministres » (art. 200), comme n'importe quel préfet. Il fait publier les lois du pays avec le contreseing du président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. Il assure leur publication, ainsi que tout règlement administratif, au journal officiel. Il préside le Conseil des mines. Il est chargé de l'organisation des services relevant des pouvoirs régaliens de l'État : notamment la sécurité et la justice. C'est lui également qui gère les cellules de crise liées à des événements climatiques, comme les cyclones. Il assiste de droit aux Comité des signataires de l'accord de Nouméa, et est le garant de l'application de ce dernier en tant que représentant de l'État.

L'État a été représenté en Nouvelle-Calédonie depuis sa prise de possession par la France en 1853 successivement par des commandants de 1853 à 1860, puis par un gouverneur de 1860 à 1981 (lequel a également porté le titre de « Commissaire général de la République française dans l'Océan Pacifique » à partir du et de « Haut-commissaire de la France dans l'archipel des Nouvelles-Hébrides » à partir du , ces deux postes étant associés à la fonction de gouverneur jusque respectivement 1981 et 1980, avec une coupure entre 1941 et 1943) et depuis 1981 par un Haut-commissaire de la République, délégué du Gouvernement.

Il réside au Haut-Commissariat à Nouméa.

Liste des Commandants pour la Nouvelle-Calédonie (1853-1860)Modifier

Source pour les listes : Site du Congrès de Nouvelle-Calédonie et Worldstatesmen.org.

 
L'Amiral Auguste Febvrier-Despointes
Début Fin Identité
Auguste Febvrier-Despointes (contre-amiral)
Louis Tardy de Montravel (capitaine de vaisseau)
Joseph du Bouzet (capitaine de vaisseau)
Jules Testard (chef de bataillon, suppléant pour du Bouzet jusqu'au )
Eugène Le Bris (capitaine de corvette, suppléant pour Testard jusqu'au )
? Roussel (capitaine du génie)
Jean Durand (chef de bataillon)
Jean-Marie Saisset (suppléant pour Durand)

Liste des Gouverneurs de Nouvelle-Calédonie (1860-1981)Modifier

 
Amédée Courbet
 
Le gouverneur Feillet
Début Fin Identité
Charles Guillain (capitaine de vaisseau)
Jacques Ruillet (lieutenant-colonel, par intérim)
Louis Eugène Gaultier de La Richerie (capitaine de vaisseau)
Louis Alleyron (colonel, par intérim)
Léopold de Pritzbuer (capitaine de vaisseau)
Jean Olry (capitaine de vaisseau)
Amédée Courbet (capitaine de vaisseau)
Léopold Pallu de la Barrière (capitaine de vaisseau)
Adolphe Le Boucher[2]
Jacques-Marie-Benjamin-Arthur Ortus (lieutenant-colonel, par intérim)
Louis Nouët
Delphino Moracchini (par intérim)
? Pons (colonel, par intérim)
Noël Pardon
Émile Laffon (par intérim jusqu'au )
Albert Picquié (par intérim)
Léon Gauharou (par intérim)
Paul Feillet, Commissaire général de la République dans l'Océan Pacifique à partir du
Aristide Le Fol (suppléant pour Feillet)
Jean-Baptiste Colardeau (suppléant pour Feillet)
Édouard Telle (suppléant pour Feillet)
Édouard Telle (suppléant pour Feillet)
Édouard Picanon (suppléant pour Feillet jusqu'au )
Charles Amédée Rognon (par intérim)
Victor Liotard, Commissaire général dans le Pacifique, ainsi que Haut-commissaire de la France dans l'archipel des Nouvelles-Hébrides à partir du
Pierre Brun (par intérim)
Jules Louis Richard, Commissaire général dans le Pacifique, Haut-commissaire aux Nouvelles-Hébrides
Adrien Bonhoure (suppléant pour Richard), Gouverneur des colonies
Auguste Brunet (1re fois, suppléant pour Richard)
Auguste Brunet (suppléant pour Richard jusqu'au ), Commissaire général dans le Pacifique, Haut-commissaire aux Nouvelles-Hébrides
Jules Repiquet (par intérim jusqu'au ), Commissaire général dans le Pacifique, Haut-commissaire aux Nouvelles-Hébrides
Joseph Joulia (suppléant pour Repiquet)
Henri d'Arboussier (par intérim)
Joseph Guyon, Commissaire général dans le Pacifique, Haut-commissaire aux Nouvelles-Hébrides
Henri d'Arboussier (suppléant pour Guyon)
Gabriel Thaly (suppléant pour Guyon)
Léonce Jore (1refois, par intérim), Gouverneur des colonies
Bernard Siadoux, Commissaire général dans le Pacifique, Haut-commissaire aux Nouvelles-Hébrides
Marcel Marchessou, Commissaire général dans le Pacifique, Haut-commissaire aux Nouvelles-Hébrides
Léonce Jore (2e fois), Commissaire général dans le Pacifique, Haut-commissaire aux Nouvelles-Hébrides
René Barthes, Commissaire général dans le Pacifique, Haut-commissaire aux Nouvelles-Hébrides
Georges-Marc Pélicier, Commissaire général dans le Pacifique, Haut-commissaire aux Nouvelles-Hébrides
Maurice Denis (lieutenant-colonel, Régime de Vichy), Commandant supérieur des troupes du groupe Pacifique, Commissaire général dans le Pacifique, Haut-commissaire aux Nouvelles-Hébrides
Henri Sautot (France libre), Commissaire général dans le Pacifique, Haut-commissaire aux Nouvelles-Hébrides jusqu'à , remplacé à ces deux postes par Georges Thierry d'Argenlieu
Auguste Montchamp (France libre, par intérim), Gouverneur des colonies
Christian Laigret (CFLN, par intérim)
Jacques Tallec Commissaire général dans le Pacifique, Haut-commissaire aux Nouvelles-Hébrides)
Georges Parisot Commissaire général dans le Pacifique, Haut-commissaire aux Nouvelles-Hébrides)
Pierre Cournarie Commissaire général dans le Pacifique, Haut-commissaire aux Nouvelles-Hébrides)
Paul Bordarier (par intérim)
Raoul Angammarre Commissaire général dans le Pacifique, Haut-commissaire aux Nouvelles-Hébrides)
René Hoffherr Commissaire général dans le Pacifique, Haut-commissaire aux Nouvelles-Hébrides)
Aimé Grimald Commissaire général dans le Pacifique, Haut-commissaire aux Nouvelles-Hébrides, Chef du Territoire à partir du )
Laurent Péchoux Commissaire général dans le Pacifique, Haut-commissaire aux Nouvelles-Hébrides, Chef du Territoire
Georges Poulet (suppléant pour Péchoux)
Casimir Biros Commissaire général dans le Pacifique, Haut-commissaire aux Nouvelles-Hébrides, Chef du Territoire
Jean Risterucci Commissaire général dans le Pacifique, Haut-commissaire aux Nouvelles-Hébrides, Chef du Territoire
Louis Verger Commissaire général dans le Pacifique, Haut-commissaire aux Nouvelles-Hébrides, Chef du Territoire
Gabriel Ériau Commissaire général dans le Pacifique, Haut-commissaire aux Nouvelles-Hébrides, Chef du Territoire
Claude Charbonniaud Commissaire général dans le Pacifique, Haut-commissaire aux Nouvelles-Hébrides jusqu'au , Chef du Territoire

Liste des Hauts-commissaires de la République, délégués du Gouvernement (depuis 1981)Modifier

Début Fin Identité
[3] Christian Nucci
[3] Jacques Roynette
? Edgard Pisani
Fernand Wibaux
Bernard Lemaire (par interim)
Jean Montpezat
Clément Bouhin
Bernard Grasset
Alain Christnacht
Thierry Lataste (1re fois, par interim)
Didier Cultiaux
Laurent Cayrel (par intérim)
Dominique Bur
Bernard Bouloc (par intérim)
Thierry Lataste (2e fois, mais 1re fois en tant que titulaire)
Alain Triolle (par interim)
Daniel Constantin
Louis Le Franc (par interim)
Michel Mathieu (démissionnaire)
Jean-Bernard Bobin (par intérim)
Yves Dassonville (nommé par décret du )
Thierry Suquet (par intérim, 1re fois)
Albert Dupuy (nommé par décret du )
Thierry Suquet (par intérim, 2e fois)
Jean-Jacques Brot (nommé par décret du , démissionnaire)
Pascal Gauci (par intérim)
Vincent Bouvier (nommé par décret du )
Thierry Lataste[4] (nommé par décret du )
En fonction Laurent Prévost (nommé par décret du )

RéférencesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier