Ouvrir le menu principal

Liste des souverains de Ceylan

page de liste de Wikipédia

RemarquesModifier

Sur les sourcesModifier

Les sources principales de cette liste de rois proviennent de deux livres mythiques du Bouddhisme Theravada, le Mahavamsa et le Dipavamsa. Ces livres religieux ont souvent été remis en cause pendant la guerre civile, parce que les cingalais s'en servaient pour prouver leur présence sur l'île depuis l'antiquité; alors que les tamouls, d'une grande majorité de confession hindouïste, rejetait ces livres provenant d'une autre religion.

Aussi, ces livres présentent régulièrement des aberrations, comme dans le Mahavamsa :

  • le premier roi du Sri Lanka, le Prince Vijaya, serait le petit-fils d'un lion. Néanmoins, les traces de l’existence du Roi Vijaya sont retranscrites dans les écrits de voyage du moine chinois Xuanzang, et des peintures représentant son couronnement ont été retrouvées dans les grottes d'Ajantâ en Inde ;
  • l'armée de Vijaya a dû faire face à une armée d'esprits, les Yaksha.

Sur la chronologieModifier

La chronologie de la liste ci-dessous est basée sur le système traditionnel sri lankais, basé sur le Calendrier bouddhiste, celui-ci commence à partir de l'an 543 ou 544 av. J.-C..

De plus, ce calendrier étant luni-solaire, les mois durent 29 à 30 jours, ce qui revient à une année à 354 jours, en opposition avec les calendriers solaires contenant 365,25 jours. Pour corriger ce décalage, ce calendrier rajoute 11 jours tous les 57 ans, et 7 mois de 30 jours tous les 19 ans[1].

En raison de ces différences de calendrier, plusieurs dates ne sont pas précises, et les dates après l'an 1548 sont synchrones.

Royaume de TambapanniModifier

Article détaillé : Royaume de Tambapanni.

Dynastie VijayaModifier

Royaume d'Upatissa NuwaraModifier

Article détaillé : Royaume d'Upatissa Nuwara.
  • -505 à -504 : Upatissa (Premier ministre et Roi régent avant l'arrivé de l'héritier)

Dynastie VijayaModifier

Royaume d'AnuradhapuraModifier

Article détaillé : Royaume d'Anuradhapura.

Dynastie VijayaModifier

Sena et GuttikaModifier

Dynastie VijayaModifier

ElaraModifier

  • -205 à -161: Elara (roi tamoul)

Dynastie VijayaModifier

Les 5 DravidiensModifier

Dynastie VijayaModifier

Première Dynastie LambakannaModifier

Les 6 DravidiensModifier

  • 436-459: Les Shad Dravida (Six rois Tamouls) (Pandu, Parindu, Khudda Parinda, Tiritara, Dathiya, Pithiya)

Dynastie MoriyaModifier

Seconde Dynastie LambakannaModifier

Occupation de l'Empire CholaModifier

Article détaillé : Empire Chola.

Seconde Dynastie LambakannaModifier

  • 1019-1040: Kassapa VI
  • 1040-1042: Mahalana Kitti
  • 1042-1043: Vikkama Pandu
  • 1043-1046: Jagatipala
  • 1046-1048: Pârakkama Pandu
  • 1048-1054: Loka
  • 1054-1055: Kassapa VII

Dynastie CholaModifier

Royaume de PolonnaruwaModifier

Article détaillé : Royaume de Polonnaruwa.

Dynastie de VijayabahuModifier

Dynastie KalingaModifier

 
Statue de Nishshankamalla à Dambulla

Dynastie de VijayabahuModifier

Dynastie KalingaModifier

Dynastie de VijayabahuModifier

Dynastie de LokissaraModifier

Dynastie de VijayabahuModifier

Dynastie PandyenneModifier

  • 1212-1215: Parakrama Pandu (s'installe à Kurunegala alors que le royaume se disloque)

Dynastie ChodagangaModifier

Royaume de DambadeniyaModifier

Article détaillé : Royaume de Dambadeniya.

Dynastie Siri Sanga BoModifier

Royaume de GampolaModifier

Article détaillé : Royaume de Gampola.

Dynastie Siri Sanga BoModifier

Royaume de KotteModifier

Article détaillé : Royaume de Kotte.

Dynastie Siri Sanga BoModifier

Royaume de SitawakaModifier

Article détaillé : Royaume de Sitawaka.

Dynastie Siri Sanga BoModifier

Dynastie parallèle fondée par un frère de Bhuvanaikabâhu VII

Royaume de KandyModifier

Articles détaillés : Royaume de Kandy et Liste des rois de Kandy.

Dynastie DinajaraModifier

Dynastie Kandy NayakarModifier

Fin de la monarchieModifier

En 1796, les Britanniques prennent le contrôle de toute l'île, et mettent fin à 2 millénaires de monarchie.

Notes et référencesModifier

  1. Eade 1995: 15

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • J.C. Eade, Southeast Asian Ephemeris: Solar and Planetary Positions, A.D. 638–2000, Ithaca, Cornell University, (ISBN 0-87727-704-4)
  • J.C. Eade, The Calendrical Systems of Mainland South-East Asia, Brill, (ISBN 9789004104372)