Haakon de Norvège

Haakon de Norvège
Illustration.
Le prince Haakon en 2015.
Titre
Régent du Royaume de Norvège

(1 mois et 3 jours)
Monarque Harald V
Premier ministre Erna Solberg
Prédécesseur lui-même (2003, 2004 et 2005)
Prince héritier de Norvège
En fonction depuis le
(29 ans, 6 mois et 25 jours)
Monarque Harald V
Prédécesseur Harald de Norvège
Biographie
Dynastie Maison de Glücksbourg
Nom de naissance Haakon Magnus af Glücksborg
Date de naissance (47 ans)
Lieu de naissance Oslo (Norvège)
Père Harald V
Mère Sonja Haraldsen
Fratrie Märtha Louise de Norvège
Conjoint Mette-Marit Tjessem Høiby
Enfants Ingrid Alexandra
Sverre Magnus
Marius Borg Høiby (beau-fils)
Diplômé de Université de Californie à Berkeley
Distinctions Ordre de Saint-Olaf
Ordre du Séraphin
Ordre de l'Éléphant
Ordre royal norvégien du Mérite
Religion Luthéranisme norvégien
Résidence Palais de Skaugum (Asker)

Haakon de Norvège
Princes héritiers de Norvège

Haakon ou Håkon de Norvège, prince héritier de Norvège, est le fils du roi Harald V et de la reine Sonja. Il est né le . Le prince Haakon a une sœur aînée, la princesse Märtha-Louise, née en 1971.

JeunesseModifier

Naissance et baptêmeModifier

Le prince Haakon est né à l'hôpital d'Oslo le . Les prénoms du prince sont officiellement annoncés par le gouvernement trois jours après sa naissance, le . Le , Haakon a été baptisé dans la chapelle du palais royal d'Oslo.

Prince héritierModifier

 
Monogramme du prince Haakon de Norvège.

À la suite du décès du roi Olav et de l'accession au trône du roi Harald V, le prince Haakon devient en 1991 le prince héritier de Norvège en vertu des dispositions de la loi de succession antérieure qui empêchaient la princesse Märtha-Louise, de deux ans son aînée, d'être la princesse héritière. Depuis la réforme de 1990, l'ordre de succession au trône, tel que défini par l'article 6 de la Constitution, est basé sur la primogéniture stricte, sans distinction de sexe. Cette règle s'applique à partir de la première génération suivant Haakon. La fille aînée de ce dernier, Ingrid Alexandra, est ainsi deuxième dans l'ordre de succession devant son frère cadet. Par ailleurs, en tant que descendant de la reine Maud, née princesse britannique, il est 80e dans l'ordre de succession au trône britannique.

Il étudie à l'Université de Californie à Berkeley ou il obtient une licence de sciences politiques en 1999. Il prend ensuite des cours d'introduction à la fonction publique à l'Université d'Oslo en 2001 puis il obtient un master de la London School of Economics en 2003.

Lors des Jeux olympiques d'hiver de 1994, qui se déroulent à Lillehammer, c'est le prince lui-même qui allume la flamme olympique.

Le , Haakon est nommé régent du royaume pour une durée indéterminée, suite à l'incapacité du roi Harald V à régner. Ce n'est cependant pas la première fois que le prince exerce cette fonction au cours du règne de son père. Ce n'est que le que le roi Harald retrouve ses capacités.

Mariage et descendanceModifier

 
Le couple héritier en 2010.

Le , le prince héritier Haakon épouse à Oslo Mette-Marit Tjessem Høiby, une roturière norvégienne, mère d'un petit garçon. Le couple héritier a deux enfants :

  • la princesse Ingrid Alexandra, née le , deuxième dans l'ordre de succession ;
  • le prince Sverre Magnus, né le , troisième dans l'ordre de succession.

Le prince Haakon est également le beau-père de Marius Borg Høiby, fils de son épouse, né d'une précédente union.

DécorationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. https://www.boe.es/boe/dias/2006/05/27/pdfs/A20010-20010.pdf
  2. « Le onorificenze della Repubblica Italiana », sur www.quirinale.it (consulté le 3 septembre 2019)
  3. « Vabariigi President », sur www.president.ee (consulté le 3 septembre 2019)
  4. « Vabariigi President », sur www.president.ee (consulté le 3 septembre 2019)
  5. « ENTIDADES ESTRANGEIRAS AGRACIADAS COM ORDENS PORTUGUESAS - Página Oficial das Ordens Honoríficas Portuguesas », sur www.ordens.presidencia.pt (consulté le 3 septembre 2019)
  6. « Postanowienie Prezydenta Rzeczypospolitej Polskiej z dnia 15 września 2003 r. o nadaniu orderów », sur prawo.sejm.gov.pl (consulté le 3 septembre 2019)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :