Mary McAleese

8e président de la République d'Irlande

Mary McAleese
Máire Mhic Giolla Íosa
Illustration.
Mary McAleese en 2007.
Fonctions
Présidente d'Irlande

(14 ans)
Élection
Réélection
Premier ministre Bertie Ahern
Brian Cowen
Enda Kenny
Prédécesseur Mary Robinson
Successeur Michael D. Higgins
Biographie
Nom de naissance Mary Patricia Leneghan
Date de naissance (71 ans)
Lieu de naissance Belfast, Irlande du Nord
(Royaume-Uni)
Nationalité Britannique et irlandaise
Parti politique Fianna Fáil
Profession Avocate
Journaliste
Universitaire
Religion Catholicisme
Résidence Áras an Uachtaráin

Signature de Mary McAleeseMáire Mhic Giolla Íosa

Mary McAleese
Président d'Irlande

Mary Patricia McAleese (en irlandais : Máire Pádraigín Mhic Giolla Íosa[1]), née Mary Leneghan (en irlandais : Máire Ní Lionnacháin) le à Belfast, est une juriste, universitaire et personnalité politique d'Irlande. Elle est présidente d'Irlande du au .

BiographieModifier

JeunesseModifier

Après avoir passé son adolescence à Dublin[2], elle revient à Belfast pour étudier le droit à l'université Queen's, et est reçue au barreau[3]. Elle est nommée professeure de droit, de criminologie et de pénologie en 1975, au Trinity College de Dublin en 1975 et fit du journalisme radio[4],[5].

Du monde des affaires à la politiqueModifier

Elle dirigea aussi dès 1979, entre autres, une chaîne de télévision et la compagnie d’électricité d'Irlande du Nord, tout en s’engageant en faveur des handicapés. Elle revient en 1987 à Trinity College, comme professeure et dirige l'Institut professionnel d'études légales. En 1994, elle est nommée vice-chancelière adjointe de l'université Queen's de Belfast[6].

PrésidenceModifier

Catholique très active[7], elle prône la réunification de l’Irlande. Candidate du parti Fianna Fáil, elle est élue en 1997 à la présidence de l’État, où elle remplace Mary Robinson en tant que huitième présidente[8]. Elle est le premier chef d'État né en Irlande du Nord[9]. Le à midi précise, elle est déclarée réélue pour un deuxième et dernier mandat de sept ans, étant candidate de droit et aucun candidat ne s'étant présenté contre elle[10].

En 2006, elle est classée comme la 55e femme la plus puissante au monde par le magazine Forbes. En 2007, elle est classée 58e[réf. souhaitée].

RéférencesModifier

  1. (ga) « Máire Mhic Ghiolla Íosa » [archive du ], president.ie (consulté le )
  2. « Father Of Former President To Be Buried Tomorrow », Irish Times,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  3. (en) Catherine Cleary, « A high-achieving Northern Catholic » (consulté le )
  4. Katherine Donnelly, « Top scholar Emma proves she's a chip off the old block », Irish Independent,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  5. Brian Hanley et Scott Millar, The lost revolution: the story of the official IRA and the workers' party, Penguin Ireland, (ISBN 978-1-84488-120-8, lire en ligne [archive du ])
  6. « Mary McAleese Biography » [archive du ], sur Áras an Uachtaráin (consulté le )
  7. Jeffrey Thomas Vanderwilt, Communion with Non-Catholic Christians: Risks, Challenges, and Opportunities, Liturgical Press, (ISBN 9780814628959, lire en ligne  ), 51–53
  8. (en) Kathy Sheridan, « President revisits Lebanon on her final foreign trip in office » (version du 16 octobre 2011 sur l'Internet Archive), sur The Irish Times, .
  9. « Honorary degree for Martin McAleese », RTÉ News,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  10. (en) « McAleese to serve second term in office » [archive du ], (consulté le )

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier