Ouvrir le menu principal

Milan-San Remo 2019

édition 2019 de Milan-San Remo, course cycliste italienne
Milan-San Remo 2019 Cycling (road) pictogram.svg
2019 Milan-Sanremo.jpg
Généralités
Course110e Milan-San Remo
CompétitionUCI World Tour 2019 1.UWT
Date23 mars 2019
Distance291 km
PaysITA Italie
Lieu de départMilan
Lieu d'arrivéeSanremo
Équipes25
Partants175
Arrivants168
Vitesse moyenne43,62 km/h
Résultats
VainqueurFRA Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick-Step)
DeuxièmeBEL Oliver Naesen (AG2R La Mondiale)
TroisièmePOL Michał Kwiatkowski (Sky)
◀ 2018
Documentation Wikidata-logo S.svg

La 110e édition de Milan-San Remo a lieu le . Disputée sur une distance de 291 km dans le nord de l'Italie, entre Milan et Sanremo, elle fait partie du calendrier UCI World Tour 2019 en catégorie 1.UWT. Elle est remportée par le coureur français Julian Alaphilippe, de l'équipe Deceuninck-Quick Step, qui s'impose au sprint dans un groupe de dix coureurs formé dans l'ascension du Poggio[1].

Sommaire

PrésentationModifier

La classique Milan-San Remo connaît en 2019 sa 110e édition. Surnommée la Primavera, elle est disputée en mars. C'est le premier des cinq « monuments » de la saison. Elle est organisée par RCS Sport, filiale du groupe RCS MediaGroup qui organise également le Tour d'Italie, le Tour de Lombardie, Tirreno-Adriatico, Milan-Turin et le Tour du Piémont.

ParcoursModifier

Le parcours de 291 km est le même que celui de l'édition précédente. Généralement considérée comme une classique pour sprinteurs, la course commence de la Via della Chiesa Rossa à Milan et se termine sur la Via Roma de Sanremo. La dernière partie de la course comprend les ascensions de la Cipressa et du Poggio, qui habituellement sont décisives pour le résultat de la course.

À mi-parcours, les coureurs doivent également franchir la montée de 35 km du Passo del Turchino, même si elle n'est pas considérée comme un point clé dans la course. Après le Turchino, l'itinéraire suit la route Aurelia le long de la côte de Gênes jusqu'à l'arrivée à Sanremo. Avec encore un peu plus de 50 km restant à parcourir, les premières ascensions côtières sont le Capo Mele, le Capo Cervo puis le Capo Berta, avant de rencontrer les deux dernières ascensions menant à l'arrivée[2],[3].

ÉquipesModifier

Milan-San Remo figurant au calendrier du World Tour, toutes les Worlds Teams sont présentes. La liste des sept équipes continentales professionnelles invitées a été communiquée en janvier[4].

WorldTeams (18)
  1.   AG2R La Mondiale
  2.   Astana Pro Team
  3.   Bahrain-Merida
  4.   Bora-hansgrohe
  5.   CCC
  6.   Deceuninck-Quick Step
  7.   Dimension Data
  8.   EF Education First Pro Cycling Team
  9.   Groupama-FDJ
  10.   Jumbo-Visma
  11.   Katusha-Alpecin
  12.   Lotto Soudal
  13.   Mitchelton-Scott
  14.   Movistar Team
  15.   Team Sky
  16.   Team Sunweb
  17.   Trek-Segafredo
  18.   UAE Team Emirates
Équipes continentales professionnelles (7)
  1.   Androni Giocattoli-Sidermec
  2.   Bardiani CSF
  3.   Cofidis, Solutions Crédits
  4.   Direct Énergie
  5.   Israel Cycling Academy
  6.   Neri Sottoli-Selle Italia-KTM
  7.   Team Novo Nordisk
 

Résumé de la courseModifier

 
Oliver Naesen, Julian Alaphilippe et Michal Kwiatkowski

Fausto Masnada (Andronio Giocattoli-Sidermec), dernier rescapé de l'échappée matinale, est repris dans la montée de la Cipressa. Le tempo est plutôt contenu pendant une longue portion de la montée, avant que Lawson Craddock (EF Education First) n'accélère à environ 2 km du sommet, Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida), Alejandro Valverde (Movistar) et Philppe Gilbert (Deceunick-Quick Step) à l'affût dans sa roue. Aucune attaque n'a lieu avant le sommet. Niccolò Bonifazio (Direct Energie) creuse l'écart dans la descente et se retrouve seul à l'avant. Son écart atteint 20 secondes, et il est repris dès le début de l'ascension du Poggio (9,1 km de l'arrivée).

Zdenek Stybar (Deceuninck-Quick Step) force l'allure sur le Poggio avec son leader Julian Alaphilippe tout juste derrière lui. À 1,6 km du sommet, Alberto Bettiol (EF Education First) est le premier à lancer les hostilités avec derrière lui, Lilian Calmejane (Direct Energie). Les deux instigateurs peinent à prendre de l'avance sur le peloton alors que Julian Alaphilippe passe à l'offensive 500 mètres plus loin. Personne ne semble capable de fermer le trou, avant que Peter Sagan (BORA-Hansgrohe) n'y mette du sien, emmenant avec lui plusieurs autres favoris : Oliver Naesen (AG2R La Mondiale), Matteo Trentin (Mitchelton-Scott), Wout Van Aert (Jumbo-Visma), Michal Kwiatkowski (Sky) et Alejandro Valverde.

Tom Dumoulin (Sunweb) réussit à rejoindre les sept hommes dans la descente très technique qui suit l'ascension du Poggio. Un groupe de poursuivants composé de Matej Mohoric (Bahrain-Merida), Simon Clarke (EF-Education First), Davide Cimolai (Israel Cycling Academy) et Vincenzo Nibali fait le pont également dans la descente. John Degenkolb (Trek-Segafredo) a des difficultés techniques avec sa chaîne au moment de la jonction et ne peut rejoindre le groupe de tête. Oliver Naesen et Matteo Trentin tentent successivement de s'échapper (2 km de l'arrivée), sans succès, mais ces attaques empêchent Michael Matthews (Sunweb) et Daniel Oss (BORA-Hansgrohe) de rejoindre la tête de la course, eux qui suivent à seulement quelques longueurs de vélo. À ce moment, les meneurs ont plus d'une vingtaine de secondes sur le peloton et il semble très probable que les membres de ce dernier ne pourront se contester la victoire au sprint. Matej Mohoric est le dernier à tenter sa chance mais abandonne lorsqu'il s'aperçoit qu'Alaphilippe est juste derrière lui. À 1 km de la ligne, le groupe temporise et se prépare au sprint. Mohoric lance le sprint, pensant à tort que son coéquipier Sonny Colbrelli se trouve dans le groupe de tête[5], avec Julian Alaphilippe dans sa roue. Ce dernier est le plus rapide et remporte l'édition 2019 de Milan-San Remo devant Oliver Naesen, Michal Kwiatkowski et Peter Sagan.

ClassementsModifier

Classement de la courseModifier

[6]

 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1erJulian Alaphilippe   FranceDeceuninck-Quick-Step6 h 40 min 14 s
2eOliver Naesen   BelgiqueAG2R La Mondiale+ 0 s
3eMichał Kwiatkowski   PologneSky+ 0 s
4ePeter Sagan   SlovaquieBora-Hansgrohe+ 0 s
5eMatej Mohorič   SlovénieBahrain-Merida+ 0 s
6eWout Van Aert   BelgiqueJumbo-Visma+ 0 s
7eAlejandro Valverde   EspagneMovistar+ 0 s
8eVincenzo Nibali   ItalieBahrain-Merida+ 0 s
9eSimon Clarke   AustralieEF Education First+ 0 s
10eMatteo Trentin   ItalieMitchelton-Scott+ 0 s
Source : ProCyclingStats


Classement UCIModifier

La course attribue des points au Classement mondial UCI 2019 selon le barème suivant[7] :

Position 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e 13e 14e 15e 16e à 20e 21e à 30e 31e à 50e 51e à 55e 56e à 60e
Classement général 500 400 325 275 225 175 150 125 100 85 70 60 50 40 35 30 20 10 5 3

À l'issue de ce Milan-San Remo, le vainqueur Julian Alaphilippe prend la première place du Classement UCI. Il devance l'Espagnol Alejandro Valverde, champion du monde, et le Slovène Primož Roglič, récent vainqueur de Tirreno-Adriatico[8],[9],[10].

Classement UCI (individuel) au 24 mars 2019[11]
# Coureur Pays Équipe Points Précédent Évolution
1 Julian Alaphilippe   France Deceuninck-Quick Step 3797.95 3   +2
2 Alejandro Valverde   Espagne Movistar Team 3514 1   -1
3 Primož Roglič   Slovénie Team Jumbo-Visma 3191.28 8   +5
4 Tom Dumoulin   Pays-Bas Team Sunweb 3145.43 5   +1
5 Greg Van Avermaet   Belgique CCC Team 2770.9 2   -3
6 Thibaut Pinot   France Groupama-FDJ 2656 9   +3
7 Peter Sagan   Slovaquie Bora-Hansgrohe 2549 7  
8 Simon Yates   Grande-Bretagne Mitchelton-Scott 2497 6   -2
9 Romain Bardet   France AG2R La Mondiale 2413 10   +1
10 Elia Viviani   Italie Deceuninck-Quick Step 2329 4   -6

Liste des participantsModifier

 Liste des participants
Bahrain-Merida
TBM
NumCoureurPos
1  Vincenzo Nibali (ITA) 8e
2  Sonny Colbrelli (ITA) 43e
3  Heinrich Haussler (AUS) 106e
4  Kristjan Koren (SLO) 107e
5  Matej Mohorič (SLO)  5e
6  Marcel Sieberg (GER) 116e
7  Dylan Teuns (BEL) AB
AG2R La Mondiale
ALM
NumCoureurPos
11  Romain Bardet (FRA) 50e
12  Julien Duval (FRA) 151e
13  Dorian Godon (FRA) 92e
14  Oliver Naesen (BEL) 2e
15  Nans Peters (FRA) 129e
16  Clément Venturini (FRA) 24e
17  Lawrence Warbasse (USA) 70e
Androni Giocattoli-Sidermec
ANS
NumCoureurPos
21  Manuel Belletti (ITA) 85e
22  Matteo Busato (ITA) 80e
23  Mattia Cattaneo (ITA) 101e
24  Marco Frapporti (ITA) 125e
25  Francesco Gavazzi (ITA) 96e
26  Fausto Masnada (ITA) 126e
27  Matteo Montaguti (ITA) 33e
Astana
AST
NumCoureurPos
31  Magnus Cort Nielsen (DEN) 15e
32  Davide Ballerini (ITA) 19e
33  Manuele Boaro (ITA) 97e
34  Dario Cataldo (ITA) 47e
35  Laurens De Vreese (BEL) 60e
36  Yevgeniy Gidich (KAZ) 88e
37  Jonas Gregaard Wilsly (DEN) 98e
Bardiani CSF
BRD
NumCoureurPos
41  Vincenzo Albanese (ITA) AB
42  Giovanni Carboni (ITA) 90e
43  Mirco Maestri (ITA) 142e
44  Umberto Orsini (ITA) 143e
45  Alessandro Pessot (ITA) 167e
46  Lorenzo Rota (ITA) AB
47  Alessandro Tonelli (ITA) 158e
Bora-Hansgrohe
BOH
NumCoureurPos
51  Peter Sagan (SVK)  (route) 4e
52  Sam Bennett (IRL) 28e
53  Maciej Bodnar (POL) AB
54  Marcus Burghardt (GER) 64e
55  Jempy Drucker (LUX) 30e
56  Oscar Gatto (ITA) 104e
57  Daniel Oss (ITA) 13e
CCC
CPT
NumCoureurPos
61  Greg Van Avermaet (BEL) 42e
62  Alessandro De Marchi (ITA) 58e
63  Michael Schär (SUI) 111e
64  Gijs Van Hoecke (BEL) 99e
65  Nathan Van Hooydonck (BEL) AB
66  Guillaume Van Keirsbulck (BEL) 124e
67  Łukasz Wiśniowski (POL) 86e
Cofidis
COF
NumCoureurPos
71  Christophe Laporte (FRA) 61e
72  Nacer Bouhanni (FRA) 62e
73  Julien Simon (FRA) 23e
74  Cyril Lemoine (FRA) 75e
75  Kenneth Vanbilsen (BEL) 155e
76  Bert Van Lerberghe (BEL) 153e
77  Zico Waeytens (BEL) 123e
Deceuninck-Quick-Step
DQT
NumCoureurPos
81  Julian Alaphilippe (FRA) 1er
82  Tim Declercq (BEL) 152e
83  Philippe Gilbert (BEL) 68e
84  Yves Lampaert (BEL)  (route) 66e
85  Maximiliano Richeze (ARG) 102e
86  Zdeněk Štybar (CZE) 67e
87  Elia Viviani (ITA)  65e
Direct Énergie
TDE
NumCoureurPos
91  Niki Terpstra (NED) 56e
92  Niccolò Bonifazio (ITA) 131e
93  Lilian Calmejane (FRA) 38e
94  Jérôme Cousin (FRA) 130e
95  Fabien Grellier (FRA) 159e
96  Paul Ourselin (FRA) 156e
97  Anthony Turgis (FRA) 41e
EF Education First
EF1
NumCoureurPos
101  Simon Clarke (AUS) 9e
102  Julius van den Berg (NED) 118e
103  Alberto Bettiol (ITA) 36e
104  Lawson Craddock (USA) 44e
105  Sebastian Langeveld (NED) 105e
106  Daniel McLay (GBR) 160e
107  Sacha Modolo (ITA) 81e
Groupama-FDJ
GFC
NumCoureurPos
111  Arnaud Démare (FRA) 32e
112  Jacopo Guarnieri (ITA) 55e
113  Ignatas Konovalovas (LTU) 122e
114  Stefan Küng (SUI) 59e
115  Matthieu Ladagnous (FRA) 121e
116  Olivier Le Gac (FRA) 148e
117  Anthony Roux (FRA)  (route) 89e
Israel Cycling Academy
ICA
NumCoureurPos
121  Krists Neilands (LAT)  (route) 35e
122  Matthias Brändle (AUT) 133e
123  Davide Cimolai (ITA) 22e
124  Conor Dunne (IRL)  135e
125  Guy Sagiv (ISR) 136e
126  Kristian Sbaragli (ITA) 69e
127  Tom Van Asbroeck (BEL) 71e
Lotto-Soudal
LTS
NumCoureurPos
131  Caleb Ewan (AUS) 29e
132  Adam Hansen (AUS) 168e
133  Jens Keukeleire (BEL) 53e
134  Roger Kluge (GER) 117e
135  Nikolas Maes (BEL) 108e
136  Tomasz Marczyński (POL) 94e
137  Tosh Van der Sande (BEL) 100e
Mitchelton-Scott
MTS
NumCoureurPos
141  Matteo Trentin (ITA)  (route) 10e
142  Edoardo Affini (ITA) 164e
143  Michael Hepburn (AUS) 166e
144  Daryl Impey (RSA) 119e
145  Christopher Juul Jensen (DEN) 113e
146  Luka Mezgec (SLO) 25e
147  Robert Stannard (AUS) 120e
Movistar
MOV
NumCoureurPos
151  Alejandro Valverde (ESP)  (route) 7e
152  Carlos Barbero (ESP) 63e
153  Daniele Bennati (ITA) 144e
154  Carlos Betancur (COL) 91e
155  Mikel Landa (ESP) 147e
156  Lluís Mas (ESP) 93e
157  Jürgen Roelandts (BEL) 149e
Neri Sottoli-Selle Italia-KTM
NSK
NumCoureurPos
161  Giovanni Visconti (ITA) 162e
162  Liam Bertazzo (ITA) AB
163  Umberto Marengo (ITA) 77e
164  Luca Pacioni (ITA) 127e
165  Luca Raggio (ITA) 163e
166  Sebastian Schönberger (AUT) 137e
167  Simone Velasco (ITA) 31e
Dimension Data
TDD
NumCoureurPos
171  Roman Kreuziger (CZE) 40e
172  Steve Cummings (GBR) 57e
173  Bernhard Eisel (AUT) 128e
174  Enrico Gasparotto (ITA) 49e
175  Reinardt Janse van Rensburg (RSA) 26e
176  Giacomo Nizzolo (ITA) 20e
177  Tom-Jelte Slagter (NED) 51e
Jumbo-Visma
TJV
NumCoureurPos
181  Dylan Groenewegen (NED) 78e
182  Amund Grøndahl Jansen (NOR) 21e
183  Taco van der Hoorn (NED) 87e
184  Mike Teunissen (NED) 18e
185  Wout Van Aert (BEL) 6e
186  Jos van Emden (NED) 39e
187  Danny van Poppel (NED) 95e
Katusha-Alpecin
TKA
NumCoureurPos
191  Enrico Battaglin (ITA) 37e
192  José Gonçalves (POR) 76e
193  Marco Haller (AUT) 17e
194  Reto Hollenstein (SUI) 109e
195  Viatcheslav Kouznetsov (RUS) 74e
196  Nils Politt (GER) 27e
197  Mads Würtz Schmidt (DEN) 132e
Novo Nordisk
TNN
NumCoureurPos
201  Sam Brand (GBR) 157e
202  Joonas Henttala (FIN) 139e
203  Péter Kusztor (HUN) 141e
204  David Lozano (ESP) 138e
205  Andrea Peron (ITA) 161e
206  Charles Planet (FRA) 140e
207  Umberto Poli (ITA) 165e
Sky
SKY
NumCoureurPos
211  Michał Kwiatkowski (POL)  (route) 3e
212  Owain Doull (GBR) 115e
213  Filippo Ganna (ITA) 114e
214  Tao Geoghegan Hart (GBR) 45e
215  Michał Gołaś (POL) 145e
216  Salvatore Puccio (ITA) 112e
217  Luke Rowe (GBR) 103e
Sunweb
SUN
NumCoureurPos
221  Michael Matthews (AUS) 12e
222  Roy Curvers (NED) 134e
223  Tom Dumoulin (NED) 11e
224  Marc Hirschi (SUI) 48e
225  Søren Kragh Andersen (DEN) 52e
226  Nicolas Roche (IRL) 46e
227  Casper Pedersen (DEN) AB
Trek-Segafredo
TFS
NumCoureurPos
231  Edward Theuns (BEL) 82e
232  Gianluca Brambilla (ITA) 34e
233  Koen de Kort (NED) 110e
234  Markel Irizar (ESP) 146e
235  Toms Skujiņš (LAT) 83e
236  Jasper Stuyven (BEL) 79e
237  John Degenkolb (GER) 84e
UAE Team Emirates
UAD
NumCoureurPos
241  Alexander Kristoff (NOR) 14e
242  Sven Erik Bystrøm (NOR) 54e
243  Fernando Gaviria (COL) 16e
244  Marco Marcato (ITA) 73e
245  Jasper Philipsen (BEL) 150e
246  Oliviero Troia (ITA) 154e
247  Diego Ulissi (ITA) 72e

Notes et référencesModifier

  1. « Julian Alaphilippe remporte Milan-San Remo » [vidéo], L'Équipe,
  2. (en) « Milan-San Remo 2019: Route, confirmed start list and TV guide », sur cyclingweekly.com, (consulté le 23 mars 2019)
  3. (en) « Milan-San Remo 2019: Route, start list and all you need to know », sur cyclist.co.uk (consulté le 23 mars 2019)
  4. (it) « Giro invites Israel Cycling Academy and three Italian wildcard teams », sur velonews.com, (consulté le 23 mars 2019)
  5. (en) « Mohoric: I thought Colbrelli was with me but it was Nibali », sur cyclingnews.com, (consulté le 24 mars 2019)
  6. « Milan-San Remo 2019 », sur http://www.procyclingstats.com/
  7. « Titre II: Épreuves sur Route - Règlement au 05.02.2019 », sur uci.org
  8. « Cyclisme. Julian Alaphilippe devient numéro 1 au classement mondial », sur ouest-france.fr, (consulté le 26 mars 2019)
  9. « Julian Alaphilippe, numéro 1 mondial », sur lequipe.fr, (consulté le 26 mars 2019)
  10. « Alaphilippe, n°1 mondial dans les pas de Laurent Jalabert », sur sport24.lefigaro.fr, (consulté le 26 mars 2019)
  11. « Classement UCI sur route individuel 2019 », uci.com, UCI

Liens externesModifier