Ignatas Konovalovas

coureur cycliste lituanien

Ignatas Konovalovas est coureur cycliste lituanien né le à Panevėžys. Professionnel depuis 2008, il est membre de l'équipe Groupama-FDJ.

Ignatas Konovalovas
Image dans Infobox.
Ignatas Konovalovas lors du départ de la 1re étape des Quatre Jours de Dunkerque 2015 à Dunkerque.
Informations
Nom court
Игнатас КоноваловасVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes amateurs
Équipes professionnelles
08.2007-12.2007Crédit agricole (stagiaire)
2008Crédit agricole
2009-2010Cervélo Test
2011-2012Movistar
2013-2014MTN-Qhubeka
2015Marseille 13 KTM
2016-2017FDJ
2018-Groupama-FDJ
Principales victoires
Championnats
MaillotLituania.PNG Champion de Lituanie sur route 2017 et 2021
MaillotLituania.PNG Champion de Lituanie du contre-la-montre 2006, 2008, 2009, 2010, 2013, 2016 et 2017
1 étape du Tour d'Italie 2009
Ignatas Konovalovas lors du Tour de Romandie 2009

BiographieModifier

Arrivé en France en 2006 au Vélo-Club La Pomme Marseille, il devient à 20 ans Champion de Lituanie contre-la-montre. Il remporte également la Ronde de l'Isard. Il intègre l'équipe Crédit agricole en tant que stagiaire en 2007, puis en tant que professionnel en 2008.

En 2009, il s'engage dans l'équipe Cervélo TestTeam. Il remporte, à la suite d'un contre-la-montre individuel, la 21e et dernière étape du Tour d'Italie. Il obtient également un nouveau titre de champion de Lituanie du contre-la-montre.

En 2011, après l'arrêt de l'équipe Cervélo TestTeam, il signe dans l'équipe espagnole Movistar.

Après deux ans dans l'équipe espagnole, il rejoint pour la saison 2013 l'équipe sud-africaine MTN-Qhubeka[1].

À la fin de la saison 2014, MTN-Qhubeka ne le conserve pas dans son effectif. Faute de trouver un nouvel employeur au niveau World Tour, Konovalovas se tourne vers l'équipe continentale française Marseille 13 KTM, qui l'engage pour 2015. Il y retrouve l'encadrement et certains coureurs déjà présents lors de son passage en catégorie espoirs, lorsque l'équipe s'appelait La Pomme-Marseille[2],[3].

Sous ses nouvelles couleurs il remporte le contre-la-montre par équipes du Circuit des Ardennes international et le classement général des Quatre Jours de Dunkerque au premier semestre de l'année 2015. Un peu plus tard dans la saison, il termine deuxième du Velothon Wales et troisième du championnat de Lituanie du contre-la-montre. En fin d'année, il signe un contrat avec l'équipe FDJ dirigée par Marc Madiot.

En 2016, Konovalovas fait partie de l'équipe FDJ qui remporte la première étape de La Méditerranéenne disputée en contre-la-montre par équipes, ce qui est une première pour la formation française dans son histoire[4]. Après avoir terminé 134e du Tour d'Italie, il devient champion de Lituanie du contre-la-montre pour la cinquième fois de sa carrière.

La saison suivante, il remporte la cinquième étape des Quatre Jours de Dunkerque et réalise un doublé aux championnats de Lituanie, s'imposant sur le contre-la-montre et la course en ligne. Retenu pour participer à son deuxième Tour de France afin d'épauler Arnaud Démare lors des arrivées au sprint, il termine hors-délais, à ses côtés, au terme de la 9e étape.

Fin juillet 2019, il est présélectionné pour représenter son pays aux championnats d'Europe de cyclisme sur route[5].

L'année suivante il participe à son sixième Tour d'Italie où il joue un rôle d’équipier précieux pour Arnaud Démare qui y remporte quatre étapes.

En 2021 il participe aux championnats de Lituanie sur route sous un nouveau format qui réunit les coureurs de Lettonie, de Lituanie et d'Estonie. Il termine cinquième de l'épreuve, il est le premier Lituanien à franchir la ligne et s'offre donc le titre national[6] avant de prendre part à son troisième Tour de France. Il y chute cependant dès la première étape et est contraint à l'abandon. Ayant subi une perte de connaissance, il est atteint d'un traumatisme crânien[7]. Initialement en fin de contrat en fin d'année, Groupama-FDJ annonce en août une prolongation d'une saison[8].

Palmarès et classements mondiauxModifier

Palmarès sur routeModifier

Par annéesModifier

 
Podium de l'édition 2015 des Quatre Jours de Dunkerque : Bryan Coquard (2e), Ignatas Konovalovas (1er) et Alo Jakin (3e).

Résultats sur les grands toursModifier

Tour de FranceModifier

3 participations

Tour d'ItalieModifier

6 participations

Tour d'EspagneModifier

2 participations

Classements mondiauxModifier

Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Calendrier mondial UCI 142e[9] 223e[10]
UCI World Tour nc[11] nc[12]
UCI Europe Tour 1282e[13] 172e[14] 192e[15] 206e[16] 456e[17] 368e[18] 306e[19] 31e[20]
UCI Oceania Tour 61e[21]
Légende : nc = non classé

Palmarès sur pisteModifier

Jeux olympiquesModifier

Championnats d'EuropeModifier

Notes et référencesModifier

  1. MTN-Qhubeka recrute Ignatas Konovalovas sur cyclismactu.net, le 11 septembre 2012
  2. « Ignatas Konovalovas : « Encore des choses à prouver» », sur directvelo.com, (consulté le )
  3. « Cyclisme : les deux dernières recrues de La Pomme-Marseille 13 », sur laprovence.com, (consulté le )
  4. M. M., « Méditerranéenne : vingt ans d'attente », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  5. Quentin Rouillé, « Championnat d’Europe Alkmaar 2019 : Les différentes présélections », sur cyclingpro.net, (consulté le )
  6. « Ignatas Konovalovas sacré », sur Équipe Cycliste Groupama-FDJ, (consulté le )
  7. AFP, « Hirschi et Christopher Froome dans l'expectative, Cyril Lemoine souffre d'un pneumothorax », sur eurosport.fr, .
  8. « La Groupama-FDJ prolonge trois des membres du train d'Arnaud Démare », sur lequipe.fr, L'Équipe, .
  9. « Classement Mondial UCI 2009 », sur dataride.uci.ch, UCI, (consulté le )
  10. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  11. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  12. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  13. « Classements Route UCI 2005 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le )
  14. « Classements Route UCI 2005-2006 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le )
  15. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le )
  16. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  17. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  18. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  19. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  20. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  21. (en) « UCI Oceania Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  22. « Le rapport officiel du cyclisme sur piste des JO 2004, cf p.63 » [PDF], sur www.la84foundation.org (consulté le )
  23. « Le rapport officiel du cyclisme sur piste des JO 2004, cf p.60 » [PDF], sur www.la84foundation.org (consulté le )

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :