Daniel McLay

coureur cycliste britannique

Daniel "Dan" McLay (né le , à Wellington en Nouvelle-Zélande) est un coureur cycliste anglais, membre de l'équipe Arkéa-Samsic. Spécialiste des épreuves sur piste à ses débuts, il pratique principalement le cyclisme sur route depuis 2011.

Daniel McLay
Dan McLay.jpg
Daniel McLay lors du Tour de Grande-Bretagne 2016
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
Équipes professionnelles

BiographieModifier

Débuts cyclistes et carrière chez les amateursModifier

 
Daniel McLay avant le départ de la 3e étape du Paris-Arras Tour qu'il a remportée.

Daniel McLay naît le à Wellington en Nouvelle-Zélande. Il commence le vélo à l'âge de six ans et devient champion de Grande-Bretagne sur piste à l'âge de 16 ans. Il représente la Grande-Bretagne aux Jeux olympiques de la jeunesse en 2007. Il représente également la Grande-Bretagne lors des championnats d'Europe juniors de cyclo-cross en 2008.

En 2009, il devient membre de l'académie olympique de cyclisme britannique et remporte la médaille de bronze lors de l'épreuve de l'américaine au championnat d'Europe juniors sur piste en compagnie de Sam Harrison. La même année, il représente à nouveau la Grande-Bretagne lors des championnats du monde juniors de cyclo-cross.

En 2010, il prend la deuxième place lors du Paris-Roubaix réservé aux juniors et remporte la médaille d'or au championnat du monde de course à l'américaine juniors en compagnie de Simon Yates.

En 2011, il traverse la Manche et se consacre principalement à la route et intègre l'équipe Omega Pharma-Lotto-Davo devenue par la suite Lotto-Belisol U23. Durant trois années, il accumule de nombreuses performances encourageantes, qu'il convertit en 2014, en remportant une étape du Tour de Normandie, une étape du Paris-Arras Tour et une étape du Tour de l'Avenir.

Carrière professionnelleModifier

2015-2017 : Bretagne-Séché EnvironnementModifier

 
Daniel McLay lors du départ du Samyn 2015 à Quaregnon.

Il passe professionnel en 2015 au sein de l'équipe continentale professionnelle française Bretagne-Séché Environnement. Pour ses premiers pas sous ses nouvelles couleurs, il remporte la 3e étape de la Tropicale Amissa Bongo en début de saison.

En avril 2016, il ajoute à son palmarès le Grand Prix de Denain. Le mois suivant, il empoche un nouveau succès lors du Grand Prix de la Somme. Le 28 juin, son équipe annonce qu'il est retenu pour participer à son premier Tour de France à la suite de ses nombreux accessits sur les étapes du Tour de Belgique (deux 2e places), des Boucles de la Mayenne (une 4e place) et de la Route du Sud (deux 5e places).

Épaulé par Vegard Breen et Armindo Fonseca, il se distingue dès la première étape (9e), puis sur la troisième (9e) et quatrième (7e) avant de prendre la troisième place de la sixième étape derrière Mark Cavendish et Marcel Kittel. Sa fin de saison est marquée par de nombreuses places d'honneur.

Dan McLay commence au mieux l'année 2017, troisième de sa première course de la saison, lors du Trofeo Porreres-Felanitx-Ses Salines-Campos, il remporte le Trofeo Palma trois jours plus tard, au nez et à la barbe de Matteo Pelucchi et Nacer Bouhanni. Il s'ensuit une longue période de disette, marquée, seulement, par une 3e place d'étape sur le Tour de Belgique fin mai. Sa deuxième expérience sur le Tour de France se solde par quatre nouveaux tops 10 (8e, 10e, 7e puis 5e d'étape). En grande difficulté lors des étapes de montagne, il franchit trois fois la ligne en dernière position avant de jeter l'éponge lors de la 17e étape. Ce n'est qu'en fin de saison, le 1er octobre, qu'il retrouve le chemin de la victoire, lors du Tour de l'Eurométropole à Tournai[1].

2018-2019 : EF Education First-DrapacModifier

Le 2 octobre 2017, son transfert au sein de la structure World Tour EF Education First-Drapac est annoncé[2].

Il lance sa saison 2018 par une quatrième place sur la première étape du Tour de la Communauté de Valence. Il se distingue de nouveau sur le Tour d'Abou Dabi où il termine cinquième d'une étape. Aligné sur Paris-Nice au mois de mars, il participe par la suite à la classique italienne Milan-San Remo et à Gand-Wevelgem. Il remporte sa première victoire sous ses nouvelles couleurs au Circuit de la Sarthe où il s'adjuge la quatrième étape de cette course disputée dans l'ouest de la France.

Au premier trimestre 2019, il gagne la première étape du Herald Sun Tour. En juillet, il est présélectionné pour représenter son pays aux championnats d'Europe de cyclisme sur route[3]. En fin de saison, il remporte la deuxième étape du Tour du Guangxi

Depuis 2020 : Arkéa-SamsicModifier

Au mois d'aout 2020, il se classe huitième de la Bretagne Classic remportée par l'Australien Michael Matthews[4], quinzième de la Course des raisins (une épreuve belge disputée à Overijse)[5] et treizième de la Brussels Cycling Classic[6].

Palmarès sur routeModifier

Palmarès amateurModifier

Palmarès professionnelModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour de FranceModifier

2 participations

Classements mondiauxModifier

Année 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
UCI Africa Tour 72e[7]
UCI Europe Tour 745e[8] 444e[9] 247e[10] 136e[11] 198e[12] 29e[13] 56e[14]

Palmarès sur pisteModifier

Championnats du monde juniorsModifier

  • Montichiari 2010
    •   Champion du monde de l'américaine juniors (avec Simon Yates)
    •   Médaillé d'argent de la poursuite par équipes juniors
    • 7e de la course aux points juniors

Championnats d'EuropeModifier

Palmarès en cyclo-crossModifier

Notes et référencesModifier

  1. « McLay fait parler sa pointe de vitesse », sur lequipe.fr, (consulté le 3 octobre 2017)
  2. « Dan McLay rejoint Cannondale en 2018 », sur lequipe.fr, (consulté le 3 octobre 2017)
  3. Quentin Rouillé, « Championnat d’Europe Alkmaar 2019 : Les différentes présélections », sur cyclingpro.net, (consulté le 1er aout 2019)
  4. « Bretagne Classic : Classement », sur directvelo.com, (consulté le 25 aout 2020)
  5. Arnaud Guillaume, « Druivenkoers-Overijse : Classement », sur directvelo.com, (consulté le 30 aout 2020)
  6. Arnaud Guillaume, « Brussels Cycling Classic : Classement », sur directvelo.com, (consulté le 2 septembre 2020)
  7. (en) « UCI Africa Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  8. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  9. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  10. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  11. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  12. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  13. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  14. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :