Davide Ballerini

coureur cycliste italien

Davide Ballerini (né le à Cantù en Lombardie) est un coureur cycliste italien. Il a notamment remporté le Circuit Het Nieuwsblad en 2021.

Davide Ballerini
Davide Ballerini au départ du Tour des Flandres espoirs 2016.
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2010GSC Capiaghese
2011CC Canturino 1902
2012US Biassono
2013Idea 2010
2014Idea
2015Unieuro Wilier
2016Hopplà-Petroli Firenze
Équipes professionnelles
08.2016-12.2016Tinkoff (stagiaire)
2017-2018Androni Giocattoli
2019Astana
2020-2021Deceuninck-Quick Step
2022-2023Quick-Step Alpha Vinyl
2024-Astana Qazaqstan
Principales victoires
1 classement annexe de grands tours
Prix de la combativité
Leader du classement de la combativité Tour d'Italie 2018
1 Classique
Circuit Het Nieuwsblad 2021

Biographie modifier

Débuts de carrière modifier

Davide Ballerini commence le cyclisme en avril 2010, en catégorie allievi deuxième année, au Gruppo sportivo ciclistico (GSC) Capiaghese[1]. Durant l'été 2012, il est médaillé de bronze du championnat d'Europe sur route juniors (moins de 19 ans), devancé par Alexander Wachter et Anthony Turgis.

En 2013 et 2014, il est membre de l'équipe continentale italienne Idea. Lors de sa deuxième saison dans l'équipe, il remporte la dernière étape de l'An Post Rás et se classe troisième et meilleur jeune de la Course de Solidarność et des champions olympiques. Lors de l'année 2015, il signe au sein de la formation Unieuro Wilier, une autre équipe continentale italienne. Il gagne la Coppa San Geo et termine troisième du Trofeo Alcide Degasperi. En 2016, il est membre du club amateur Hopplà-Petroli Firenze. Il se montre à son avantage sur les courses du calendrier des espoirs (moins de 23 ans), terminant neuvième du Tour des Flandres espoirs, quatrième du Trophée Almar, ou encore septième du Tour de Lombardie amateurs. Au mois d'août, il intègre l'équipe Tinkoff en tant que stagiaire.

2017-2018 : des résultats prometteurs chez Androni Giocattoli modifier

En 2017, il passe professionnel en signant un contrat de deux ans avec l'équipe continentale professionnelle italienne Androni Giocattoli[1],[2],[3]. Il remporte en mars le classement de la montagne de Tirreno-Adriatico. Le mois suivant, il se classe troisième d'une étape du Tour des Alpes. En juillet, il est sélectionné pour les championnats d'Europe sur route[4], où il se classe 88e. En fin de saison, il obtient plusieurs tops 10, notamment sur des étapes du Tour de Turquie.

En 2018, lors du Grand Prix de l'industrie et de l'artisanat de Larciano, une course classée en hors catégorie dans le circuit UCI Europe Tour, il remporte le sprint des poursuivants et prend la troisième place. Cinquième du Tour des Apennins, il participe ensuite au Tour d'Italie, son premier grand tour. Il s'y montre offensif et remporte le prix de la combativité et le classement des sprints intermédiaires. En juillet, il gagne le prologue du Sibiu Cycling Tour et porte le maillot de leader pendant un jour. En septembre, il s'adjuge au sprint coup sur coup le Mémorial Marco Pantani et le Trophée Matteotti, puis termine troisième du Tour du Piémont.

2019 : une saison chez Astana modifier

Ses bons résultats lui permettent de signer en 2019 au sein de l'équipe World Tour Astana. Après avoir participé aux classiques pavées au printemps[5], Ballerini remporte le classement des grimpeurs du Tour de Californie après des étapes offensives. En juin, il gagne la course sur route aux Jeux européens de Minsk. Le mois suivant, il est sélectionné pour représenter son pays aux championnats d'Europe sur route[6], où il est dix-neuvième de la course en ligne[7]. En septembre, il prend la quatrième place de la Brussels Cycling Classic.

2020-2023 : chez Quick-Step modifier

En 2020, il rejoint l'équipe Deceuninck-Quick Step, qui domine les classiques depuis plusieurs saisons[8]. Le 9 août, il gagne au sprint la dernière étape du Tour de Pologne, une course remportée par son leader Remco Evenepoel. Il s'agit du premier succès en World Tour pour Ballerini. Deux semaines plus tard, il se classe deuxième du championnat d'Italie sur route (battu au sprint par Giacomo Nizzolo)[9] et sixième de la course en ligne des championnats d'Europe disputés à Plouay dans le Morbihan[10]. Il termine également quatrième de la Course des raisins (une épreuve belge disputée à Overijse)[11] et deuxième de la Brussels Cycling Classic[12]. En octobre, il prend part à son deuxième Tour d'Italie et se classe notamment troisième de la 4e étape.

En 2021, il effectue la meilleure saison de sa carrière jusque là. Il commence son année en remportant les deux premières étapes du Tour de La Provence. Le 27 février, il gagne le sprint massif du Circuit Het Nieuwsblad, signant sa première victoire sur une classique World Tour[13]. En juin, il participe à son premier Tour de France, où le sprinteur de l'équipe Mark Cavendish gagne quatre étapes et le classement par points. En fin de contrat en fin d'année 2021 avec Deceuninck-Quick Step, il prolonge jusqu'en fin d'année 2023[14].

En début de saison 2022, un test positif au SARS-CoV-2 l'amène à renoncer à participer au Tour de La Provence[15].

Malade, il ne prend pas le départ de la seizième étape du Tour d'Italie 2023[16].

2024- : retour chez Astana modifier

En septembre 2023, Astana Qazaqstan annonce le recrutement de Davide Ballerini pour 2024. Le coureur italien effectue ainsi son retour dans une équipe qu'il avait quittée à l'issue de l'année 2019[17].

Palmarès modifier

Palmarès amateur modifier

Palmarès professionnel modifier

Résultats sur les grands tours modifier

Tour de France modifier

1 participation

Tour d'Italie modifier

4 participations

Classements mondiaux modifier

  Année2014201520162017201820192020202120222023
Classement mondial1131e1002e115e143e90e126e309e184e
UCI Europe Tour423e630e769e668e20e118e75e107e248e nc
Légende : nc = non classéSource : UCI

Distinctions modifier

Notes et références modifier

  1. a et b (it) « CICLISMO – Il sogno di Ballerini si realizza: ora è professionista », sur canturino.com, (consulté le )
  2. (it) « Il canturino Ballerini all’Androni-Sidermec », sur laprovinciadicomo.it, (consulté le )
  3. « Le journal des transferts », sur velo101.com, (consulté le )
  4. Quentin Ballue, « Championnats d'Europe - L'Italie avec Davide Cimolai et Elia Viviani », sur cyclismactu.net, (consulté le )
  5. Astana take the fight to Deceuninck-QuickStep at Kuurne-Brussel-Kuurne
  6. Quentin Rouillé, « Championnat d’Europe Alkmaar 2019 : Les différentes présélections », sur cyclingpro.net, (consulté le )
  7. Nicolas Mabyle, « Championnat d'Europe - Elites Hommes : Classement », sur directvelo.com, (consulté le )
  8. Davide Ballerini signs for Deceuninck-QuickStep
  9. « Championnat d'Italie (CN) - Le titre pour Nizzolo », sur velo-club.net, (consulté le )
  10. « Championnat d'Europe - Elites Hommes : Classement », sur directvelo.com, (consulté le )
  11. Arnaud Guillaume, « Druivenkoers-Overijse : Classement », sur directvelo.com, (consulté le )
  12. Arnaud Guillaume, « Brussels Cycling Classic : Classement », sur directvelo.com, (consulté le )
  13. Circuit Het Nieuwsblad 2021 : Victoire de Davide Ballerini
  14. Jules Derenne, « Route - Davide Ballerini prolonge avec le Wolfpack jusqu'en 2023 », sur cyclismactu.net, .
  15. Clément Labat-Gest, « Tour de la Provence - Alaphilippe de retour, Ballerini et Asgreen absents », sur cyclismactu.net, (consulté le ).
  16. Nicolas Gauthier, « Giro. Tour d'Italie - Davide Ballerini non-partant, la Soudal Quick-Step à deux », sur cyclismactu.net, .
  17. Nicolas Gauthier, « Transfert - Astana Qazaqstan Team recrute un Soudal Quick-Step », sur cyclismactu.net, .

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :