Oscar Gatto

coureur cycliste italien

Oscar Gatto, né le à Montebelluna, dans la province de Trévise en Vénétie, est un coureur cycliste italien. Professionnel entre 2007 et 2020, il a notamment remporté une étape du Tour d'Italie 2011 et plusieurs semi-classiques, dont À travers les Flandres en 2013.

Oscar Gatto
Image dans Infobox.
Oscar Gatto lors du Grand Prix E3 2015
Informations
Naissance
Nationalité
Spécialité
Équipes amateurs
Équipes professionnelles
Principales victoires
1 étape sur les grands tours
Tour d'Italie (1 étape)

BiographieModifier

En 2005 et 2006, sous le maillot de la formation Zalf Désirée Fior, Oscar Gatto est l'un des meilleurs coureurs amateurs de son pays, remportant notamment treize victoires lors de sa deuxième saison. Stagiaire au sein de LPR à la fin de l'année 2006, il signe en novembre 2006 un contrat de deux ans avec l'équipe ProTour allemande Gerolsteiner[1].

Durant sa première saison professionnelle, il se classe notamment deuxième de Paris-Corrèze derrière le Norvégien Edvald Boasson Hagen. Il participe au Tour d'Italie, durant lequel il obtient plusieurs places d'honneurs lors d'arrivées au sprint et termine 140e et dernier du classement général. En 2008, il abandonne le Giro lors de la quatorzième étape.

Après l'arrêt de l'équipe Gerolsteiner, il rejoint en 2009 pour la nouvelle équipe continentale professionnelle ukrainienne ISD, dirigée par ses compatriotes Angelo Citracca et Luca Scinto. En février de cette année-là, il obtient sa première victoire en tant que professionnel, lors de la troisième étape du Tour de Sardaigne à Tortolì. La saison suivante, en plus de quelques places d'honneur, il gagne la Coppa Città di Stresa, l'une des deux épreuves du Grand Prix Nobili Rubinetterie.

En 2011, il change à nouveau d'équipe en signant avec l'équipe italienne de deuxième division Farnese Vini-Neri Sottoli. Il réalise la meilleure saison de sa carrière, remporte dès janvier une étape du Tour de la province de Reggio de Calabre. Le 14 mai, il remporte la huitième étape du Tour d'Italie à Tropea, devant Alberto Contador après une attaque en solitaire dans les deux derniers kilomètres[2]. Dans la deuxième partie de la saison, il remporte également le Trophée Matteotti et le Tour de Romagne et Coppa Placci et se classe troisième de la Coppa Agostoni.

En 2012, il est troisième des Strade Bianche. Entre août et septembre, il remporte le Tour de Vénétie-Coppa Placci et une étape du Tour de Padanie. Sélectionné en équipe nationale pour la course en ligne des championnats du monde à Valkenburg, il termine treizième. L'année suivante, sous le maillot Vini Fantini, il remporte À travers les Flandres, son premier succès en tant que professionnel à l'étranger (il devient également le premier Italien à remporter le semi-classique belge), et termine troisième du Grand Prix de l'industrie et de l'artisanat de Larciano.

En 2014, il retourne en première division, au sein de l'équipe World Tour Cannondale. Il se classe huitième d'À travers les Flandres et gagne deux étapes du Tour d'Autriche. Il quitte l'équipe Cannondale à la fin de l'année 2014 et signe un contrat avec la formation de deuxième division Androni Giocattoli-Venezuela[3],[4].

Au cours de la saison 2015, il obtient plusieurs places d'honneurs sur les semi-classiques italiennes et s'adjuge les première et quatrième étapes du Sibiu Cycling Tour durant l'été. En fin d'année il est recruté par l'équipe World Tour Tinkoff[5]. Il obtient sa seule victoire de la saison lors du Tour d'Andalousie où il remporte la troisième étape. Il participe pour la seule fois de sa carrière au Tour de France, qu'il termine à la 156e place.

En 2017, il s'engage avec l'équipe Astana[6], avec qui, il remporte le prologue du Tour d'Autriche[7]. En 2019 et 2020, il effectue ses deux dernières saisons chez Bora-Hansgrohe et décide de mettre un terme à sa carrière de cycliste professionnel[8].

PalmarèsModifier

Palmarès amateurModifier

Palmarès professionnelModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour de FranceModifier

1 participation

Tour d'ItalieModifier

8 participations

Tour d'EspagneModifier

2 participations

  • 2008 : 127e
  • 2014 : abandon (16e étape)

Classements mondiauxModifier

Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
UCI America Tour 216e[9]
UCI Asia Tour 303e[10]
UCI Europe Tour 370e[11] 244e[12] 149e[13] 33e[14] 22e[15] 41e[16] 48e[17]

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Du 1er janvier 2009 au 30 avril 2009
  2. Du 1er mai 2009 au 31 décembre 2010
  3. Du 1er janvier 2015 au 2 avril 2015
  4. Du 3 avril 2015 au 31 décembre 2015

RéférencesModifier

  1. (en) « Gerolsteiner signs young Italian », Cyclingnews.com, 3 octobre 2006.
  2. Giro d'Italia 2011 : les sprinters piégés par une attaque dans le final par Oscar Gatto dans la 8ème étapek
  3. « Transfert - O. Gatto direction Androni Giocattoli », sur cyclismactu.fr, (consulté le )
  4. « Le journal des transferts », sur velo101.com, (consulté le )
  5. « Le journal des transferts », sur velo101.com, (consulté le )
  6. « Le journal des transferts », sur velo101.com, (consulté le )
  7. Tour of Austria, uno-due Astana nella minicronoscalata: primo Gatto, secondo López
  8. Route - Oscar Gatto devrait prendre sa retraite en fin d'année !
  9. (en) « UCI America Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  10. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  11. « Classements Route UCI 2005 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le )
  12. « Classements Route UCI 2005-2006 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le )
  13. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  14. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  15. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  16. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  17. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )

Liens externesModifier