Alessandro De Marchi (cyclisme)

coureur cycliste italien

Alessandro De Marchi, né le à San Daniele del Friuli, dans la province d'Udine, en Frioul-Vénétie Julienne, est un coureur cycliste italien, membre de l'équipe Israel Start-Up Nation. À la fois rouleur et grimpeur, il s'illustre principalement lors de longues échappées en montagne. Il a notamment remporté trois étapes du Tour d'Espagne entre 2014 et 2018 et une autre sur le Critérium du Dauphiné 2013.

Alessandro De Marchi
Image dans Infobox.
Alessandro De Marchi lors du départ du Grand Prix d'Isbergues 2015.
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes amateurs
2005Permac-Brisot-Bibanese
2006GS Bibanese-Permac-Brisot
2007Bibanese-Permac Brisot
2008GS Bibanese-Brisot Cardin
2009-2010Friuli
Équipes professionnelles
Principales victoires
Championnats
European champion jersey 2016.svg Champion d'Europe du relais mixte contre-la-montre (2021)
1 classement annexe de grand tour
Leader du classement de la combativité Prix de la combativité du Tour de France 2014
3 étapes de grand tour
Tour d'Espagne (3 étapes)

BiographieModifier

 
Alessandro De Marchi au départ de la 4e étape du Tour de France 2014.

Alessandro De Marchi commence le cyclisme au sein de l'équipe de Bibanese entre 2005 et 2008, puis l'équipe de Friuli en 2009 et 2010. En 2011, il devient coureur professionnel au sein de l'équipe Androni Giocattoli, dans laquelle il a été stagiaire en fin de saison 2010. Il remporte le contre-la-montre par équipes de la Semaine internationale Coppi et Bartali en 2011 et dispute deux Tours d'Italie avec cette équipe. Il est champion d'Italie de poursuite par équipes en 2010, 2011 et 2012 et sur la poursuite individuelle en 2010.

En 2013, il est recruté par l'équipe World Tour Cannondale. En juin, il obtient sa première victoire professionnelle sur route en remportant en solitaire la dernière étape du Critérium du Dauphiné, à Risoul[1]. Il dispute ensuite son premier Tour de France.

En juin 2014, il est neuvième du Tour des Fjords, puis meilleur grimpeur du Critérium du Dauphiné. Lors du Tour de France, il est échappé à plusieurs reprises et reçoit pour cela le Prix de super-combatif[2]. Peu après cette course, l'équipe BMC Racing annonce son recrutement pour les saisons 2015 et 2016. Le mois suivant, il enchaîne avec le Tour d'Espagne et gagne alors son premier succès sur un grand tour après une échappée sur la septième étape, où il a distancé ses trois compagnons d'échappée[3]. Il est sélectionné pour la course en ligne des championnats du monde[4] et se classe 45e de la course.

En début d'année 2015, il souffre d'une tendinite à la cheville, due à une entorse contractée fin 2014. Il ne court plus à partir du mois de mars, et reprend la compétition en juillet[5],[6]. Il est à nouveau protagoniste sur le Tour d'Espagne, où il gagne le contre-la-montre par équipes de la 1re, avec la BMC. Il remporte ensuite en solitaire la quatorzième étape, après avoir distancé ses compagnons d'échappées lors de la dernière ascension. Initialement présélectionné pour les championnats du monde de Richmond, il ne figure pas dans la sélection finale italienne[7].

En février 2016, il est sixième du Tour La Provence. Le mois suivant, il gagne le contre-la-montre par équipes de la 1re étape du Tirreno-Adriatico, avec BMC. Il participe ensuite au Tour Italie et aux Jeux olympiques sans obtenir de résultats notables. Au mois de septembre, il fait le choix de prolonger le contrat qui le lie à la formation BMC Racing[8]. En fin d'année, il est neuvième du Tour de Lombardie, son meilleur résultat sur une grande classique[9]. En 2017, il remporte le contre-la-montre par équipes du Tour de Catalogne et du Tour d'Espagne.

En 2018, il réalise la meilleure saison de sa carrière. Il remporte les contre-la-montre par équipes du Tour de la Communauté valencienne et du Tour de Suisse. Décevant sur le Tour Italie, il retrouve son meilleur niveau lors du Tour d'Espagne. Sixième du contre-la-montre inaugural, il est ensuite troisième de la cinquième étape. Une semaine plus tard, après une échappée, il remporte en solitaire la 11e étape, son troisième succès individuel sur la Vuelta en quatre ans[10]. En octobre, il est quatrième du championnat d'Italie du contre-la-montre, puis gagne en solitaire le Tour d'Émilie, sa première victoire sur une course d'un jour[11].

Lors de la saison 2019, l'équipe BMC est rachetée et est renommée CCC Team. Lors de cette saison, il est notamment troisième du championnat d'Italie du contre-la-montre et septième de l'Amstel Gold Race. En juillet, il chute lourdement lors de la neuvième étape du Tour de France et doit abandonner la course[12]. Victime d'une fracture de la clavicule et d'une côte et souffrant d'un « petit pneumothorax », il met un terme à sa saison[13].

En août 2020, il est neuvième du Gran Trittico Lombardo 2020, puis onzième du Tour de Lombardie. Il termine ensuite deuxième du championnat d'Italie du contre-la-montre[14], puis participe au Tour de France, sans performances notables.

En 2021, il rejoint l'équipe World Tour Israel Start-Up Nation, après la disparition de l'équipe CCC. En mars, il gagne le contre-la-montre par équipes de la Semaine internationale Coppi et Bartali. En mai, à l'issue de la 4e étape, il endosse le maillot rose sur le Giro et le garde pendant deux jours, mais il doit abandonner la course après avoir chuté lors de la 12e étape. Il est alors atteint d'une fracture de la clavicule droite, de fractures à six côtes ainsi qu'aux deux premières vertèbres thoraciques[15].

Palmarès sur routeModifier

Palmarès amateurModifier

  • 2009
    • Grand Prix de la ville de Vérone

Palmarès professionnelModifier

Résultats sur les grands toursModifier

 
Alessandro De Marchi lors de la dernière étape du Tour de France 2014.

Tour de FranceModifier

5 participations

Tour d'ItalieModifier

5 participations

Tour d'EspagneModifier

4 participations

Classements mondiauxModifier

  Année200920102011201220132014201520162017201820192020
UCI World Tour nc nc 163e109e122e151e296e141e
Classement mondial418e1279e170e315e198e
UCI Europe Tour534e688e611e936e nc nc nc 755e1851e174e260e164e
Légende : nc = non classéSource : UCI

Palmarès sur pisteModifier

Championnats du mondeModifier

Championnats des BalkansModifier

Championnats d'ItalieModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Du 1er janvier 2011 au 29 avril 2011
  2. Du 30 avril 2011 au 31 décembre 2011

RéférencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :