Ouvrir le menu principal

Toms Skujiņš

coureur cycliste letton
Toms Skujiņš
Toms Skujiņš 2015.jpg
Toms Skujiņš lors de la troisième étape du Tour de Californie 2015.
Informations
Nom court
Том СкуйиньшVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (28 ans)
SiguldaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes professionnelles
Principales victoires

Toms Skujiņš est un coureur cycliste letton né le à Sigulda, membre de l'équipe Trek-Segafredo. Il a commencé sa carrière professionnelle en 2011 dans l'équipe continentale VC La Pomme Marseille.

BiographieModifier

En 2010, Toms Skujiņš obtient des bons résultats chez les espoirs où il termine notamment sixième de Paris-Tours espoirs et huitième du ZLM Tour. Il est présenté comme un coureur polyvalent[1],[2].

Il commence sa carrière professionnelle en 2011 dans l'équipe continentale VC La Pomme Marseille. Le 9 avril 2011, il termine deuxième du Tour des Flandres espoirs, battu par l'Italien Salvatore Puccio. Il est également quatrième de la Classic Loire Atlantique chez les élites. Après deux saisons dans l'équipe française, il retourne dans son pays natal au sein de l'équipe Rietumu-Delfin. Avec la sélection nationale espoirs, il termine en 2013 troisième du championnat d'Europe sur route espoirs, septième du Tour des Flandres Espoirs et gagne la Course de la Paix espoirs[1]. En fin de saison, il est cinquième des mondiaux espoirs et est élu cycliste letton de l'année.

En 2014, Skujiņš rejoint l'équipe continentale américaine Hincapie Sportswear Development[2]. Il domine le Tour de Beauce, remportant l'étape reine au sommet du Mont Mégantic ainsi que la dernière étape. Il remporte le classement général, le classement par points et le maillot du meilleur jeune.

Il se révèle en mai 2015 lors du Tour de Californie, où il remporte la troisième étape. Il s'impose après avoir passé la plus grande partie de l'étape dans une échappée en solitaire. Il prend également le maillot de leader du général et le maillot du meilleur grimpeur[3], qu'il conserve jusqu'au contre-la-montre. Il obtient cette année-là de bons résultats sur le circuit américain, ce qui lui permet de remporter le classement de l'UCI America Tour.

Ces performances lui permettent de signer fin 2015 un contrat avec l'équipe World Tour Cannondale dirigée par Jonathan Vaughters[4]. En fin d'année, il est élu cycliste letton de l'année pour la deuxième fois.

En 2016, il remporte à nouveau une étape du Tour de Californie en échappée[5].

Au cours de la saison 2017, il termine en avril deuxième de la Semaine internationale Coppi et Bartali et remporte une étape de la course, signant le premier succès de l'année pour son équipe. En mai, il est victime d'une commotion cérébrale après une chute lors du Tour de Californie. Quelques mois plus tard, il dispute et termine son premier grand tour : la Vuelta 2017.

Fin septembre 2017, l'équipe Trek-Segafredo annonce avoir recruté Toms Skujiņš pour les saisons 2018 et 2019[6].

Fin juillet 2019, il est sélectionné pour représenter son pays aux championnats d'Europe de cyclisme sur route[7]. Il s'adjuge à cette occasion la quinzième place de la course en ligne[8].

PalmarèsModifier

Classements mondiauxModifier

Année 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
UCI Africa Tour 141e[9]
UCI America Tour 13e[10] 1er[11] 189e[12]
UCI Europe Tour 113e[13] 249e[14] nc[15] 36e[16] 664e[17] 524e[18] 276e[19]
Légende : nc = non classé

DistinctionsModifier

  • Cycliste letton de l'année : 2013 et 2015

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Du 1er janvier 2016 au 30 juin 2016
  2. Du 1er juillet 2016 au 31 décembre 2017

RéférencesModifier

  1. a et b Toms Skujiņš : « J'aime bien courir en France »
  2. a et b Toms Skujins chez Hincapie Development
  3. (en) Laura Weislo, « Tour of California stage 3: Skujins wins in San Jose », sur cyclingnews.com,
  4. « Le journal des transferts », sur velo101.com, (consulté le 28 octobre 2015)
  5. (en) Pat Malach, « Tour of California: Skujins grabs his second win in the Golden State », sur cyclingnews.com,
  6. Toms Skujins quitte Cannondale et file chez Trek-Segafredo, Laurent DEVERNET, 30 septembre 2017, site todaycycling.com
  7. Quentin Rouillé, « Championnat d’Europe Alkmaar 2019 : Les différentes présélections », sur cyclingpro.net, (consulté le 1er aout 2019)
  8. Nicolas Mabyle, « Championnat d'Europe - Elites Hommes : Classement », sur directvelo.com, (consulté le 12 aout 2019)
  9. (en) « UCI Africa Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  10. (en) « UCI America Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  11. (en) « UCI America Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  12. (en) « UCI America Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  13. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  14. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  15. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  16. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  17. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  18. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  19. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)

Liens externesModifier