Tomasz Marczyński

coureur cycliste polonais

Tomasz Marczyński, né le à Cracovie, est un coureur cycliste polonais, membre de l'équipe Lotto-Soudal. Professionnel de 2006 à 2021, il a notamment remporté deux étapes du Tour d'Espagne 2017 et quatre titres de champion de Pologne.

Tomasz Marczyński
Image dans Infobox.
Tomasz Marczyński au Tour de Vendée 2011
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (37 ans)
CracovieVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes professionnelles
Principales victoires
Championnats
MaillotPolonia.PNG Champion de Pologne sur route 2007, 2011 et 2015
MaillotPolonia.PNG Champion de Pologne du contre-la-montre 2011
2 étapes de grand tour
Tour d'Espagne (2 étapes)

BiographieModifier

Tomasz Marczyński se fait remarquer en 2004 en remportant sous la sélection nationale de Pologne Firenze-Modena, une course du calendrier amateur italien, en dominant des coureurs comme Andriy Grivko ou Riccardo Riccò[1].

Il devient coureur professionnel en 2006 dans l'équipe italienne Ceramica Flaminia et termine vice-champion de Pologne sur route, dix secondes derrière Mariusz Witecki. En 2007, il remporte à 23 ans le championnat de Pologne sur route et se classe troisième du Grand Prix du canton d'Argovie. L'année suivante, il gagne la quatrième étape du Tour des Asturies et se classe deuxième de la Clásica de Alcobendas[2]. En août 2008, il participe aux Jeux olympiques de Pékin, terminant 84e de la course en ligne.

En 2009, il rejoint l'équipe Miche et se classe notamment huitième du Brixia Tour et deuxième d'une étape sur la Route du Sud et le Tour du Gévaudan Languedoc-Roussillon. En 2010 et 2011, il est membre de l'équipe polonaise CCC Polsat Polkowice. En 2010, il gagne une étape du Szlakiem Grodów Piastowskich et le Tour de Séoul. L'année suivante, il est double champion de Pologne sur le contre-la-montre et la course en ligne et remporte le Tour of Malopolska.

En 2012, il est recruté par l'équipe World Tour néerlandaise Vacansoleil-DCM et réalise l'une des meilleures saisons de sa carrière. Il remporte le classement de la montagne du Tour de Murcie et du Tour de Pologne, termine troisième du Tour de Cologne, huitième du Tour de Pékin. Il dispute également ses premiers grands tours. Lors du Tour d'Italie, il est à l'attaque avec trois autres coureurs lors de la 8e étape, mais est repris après 198 kilomètres d'échappée[3]. Il abandonne la course quatre jours plus tard en raison d'une côte cassée après une chute[4]. Lors du Tour d'Espagne, il se classe quatrième de la 9e étape et termine 13e du classement général final. Il s'agit de son meilleur classement sur un grand tour et du meilleur classement pour un Polonais sur la Vuelta (en 2006, Sylwester Szmyd avait terminé 14e). Sa saison 2013 est plus décevante, il abandonne la plupart des courses, mais termine quand même meilleur grimpeur du Tour de Pologne pour la deuxième année consécutive.

Après deux saisons chez Vacansoleil, l'équipe disparaît et il fait son retour en 2014 dans l'équipe polonaise CCC Polsat Polkowice. Sans performances notables, il n'est pas conservé à l'issue de la saison et il rejoint alors Torku Şekerspor en 2015[5], une équipe de troisième division. Lors de cette saison, il retrouve le chemin de la victoire en gagnant trois étapes et le général du Tour du Maroc. Après une huitième place sur le Tour de Turquie, il gagne une étape et le général du Tour de la mer Noire disputé également en Turquie. En juin, il est à nouveau champion de Pologne sur route en s'imposant au sprint devant Michal Golas et Paweł Bernas. Fin septembre, il est 39e des mondiaux de Richmond.

En 2016, grâce à ses bonnes performances, il fait son retour au haut-niveau en rejoignant l'équipe World Tour Lotto-Soudal[6]. Il occupe principalement un rôle d'équipier et se classe treizième du Tour de Norvège. Au mois d'octobre 2016, il prolonge d'un an le contrat qui le lie à la formation belge Lotto-Soudal[7].

Lors de la première partie de la saison 2017, il est notamment 24e de l'Amstel Gold Race et 47e du Tour d'Italie. Mais, c'est lors du Tour d'Espagne qu'il se révèle auprès du grand public. Lors de la 6e étape, il figure dans l'échappée matinale qui se joue la victoire. Parmi les rescapés, Marczyński s'impose dans un sprint à trois devant son compatriote Pawel Poljanski et Enric Mas[8]. Une semaine plus tard, il gagne à nouveau lors de la 12e étape à Antequera Los Dólmenes. Habitant à Grenade, il bénéficie de la connaissance des routes et parvient à distancer ses compagnons d'échappée dans les quatre derniers kilomètres pour remporter l'étape en solitaire[9]. En 2018, il participe pour la première fois au Tour de France et se classe 103e.

Dans un premier temps, il n'apparaît pas dans l'effectif annoncé par Lotto-Soudal pour la saison 2021[10]. Finalement, le , son équipe annonce la prolongation de son contrat et celui de Tosh Van der Sande pour une saison[11]. En avril 2021, il participe à Liège-Bastogne-Liège, où il est membre de l'échappée du jour. Il est non-partant lors de la neuvième étape du Tour d'Italie en raison de la présence de symptômes évoquant le SARS-CoV-2[12]. Il arrête sa carrière en fin d'année.[13]

Autres activitésModifier

Depuis 2014, il développe Razowear, une marque de vêtements cyclistes installée en Pologne[14].

Palmarès et classements mondiauxModifier

PalmarèsModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour de FranceModifier

1 participation

Tour d'ItalieModifier

3 participations

Tour d'EspagneModifier

5 participations

Classements mondiauxModifier

  Année200920102011201220132014201520162017201820192020
UCI World Tour nc 87e nc nc nc nc 111e405e
Classement mondial1383e264e2332e1279e722e
UCI Europe Tour581e160e67e nc nc 592e122e1023e nc 1800e885e578e
UCI Asia Tour nc nc 36e nc nc nc nc nc nc nc nc nc
UCI Africa Tour nc nc nc nc nc nc 23e nc nc nc nc nc
Légende : nc = non classéSource : UCI

RéférencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :