Sacha Modolo

coureur cycliste italien
Sacha Modolo
Sacha Modolo TdSL2014 (Cropping).jpg
Sacha Modolo lors du Tour de San Luis 2014
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes amateurs
Équipes professionnelles
Principales victoires
2 étapes de grand tour
Tour d'Italie (2 étapes)

Sacha Modolo (né le à Conegliano, dans la province de Trévise, en Vénétie) est un coureur cycliste professionnel italien, membre de l'équipe Bardiani CSF Faizanè.

BiographieModifier

Débuts cyclistes et carrière chez les amateursModifier

Sacha Modolo prend la troisième place du championnat d'Italie sur route juniors en 2004, battu par Eros Capecchi. Lors de la saison 2006, il remporte le Giro del Casentino et le Cavaso del Tomba. L'année suivante, il remporte encore trois courses nationales. En 2008, il s'impose lors du Piccola Sanremo, du Memorial Danilo Furlan et du Trophée Matteotti espoirs. Début 2009, avec l'équipe Zalf Désirée Fior, il bat les professionnels lors du Giro del Belvedere et du Gran Premio della Liberazione, deux courses inscrites au de l'UCI Europe Tour.

Carrière professionnelleModifier

Devenu coureur professionnel en 2010, il est l'une des révélations du début de saison en étant toujours présent dans les finals sur Tirreno-Adriatico et en prenant la quatrième place de Milan-San Remo.

Modolo commence l'année 2013 en remportant une étape du Tour de San Luis au sprint où il devance notamment Mark Cavendish. Lors de sa course suivante, le Tour du Qatar, il est victime d'une fracture du scaphoïde droit[1].

En 2014, Sacha Modolo rejoint l'équipe World Tour Lampre-Merida, qui l'engage pour deux ans afin de remplacer Alessandro Petacchi[2]. Il débute avec cette équipe au Tour de San Luis, en Argentine, où il gagne une étape. En février, il gagne deux manches du Challenge de Majorque, et la première étape du Tour de l'Algarve, devant son coéquipier, le champion du monde Rui Costa. Huitième de Milan-San Remo, il dispute ensuite les classiques flandriennes et gagne deux étapes des Trois jours de La Panne. Il chute à Arenberg lors de Paris-Roubaix, qu'il dispute pour la première fois, et doit abandonner[3], souffrant d'une côte fracturée. Les conséquences de cette chute le contraignent à abandonner également lors du Tour de Turquie, deux semaines plus tard[4]. En juin, il gagne une étape du Tour de Suisse, en battant au sprint Peter Sagan et John Degenkolb. En juillet, il est sélectionné pour disputer son premier Tour de France. Malade, il quitte la course dès la deuxième étape[5]. De retour en compétition en août, il fait de la Vattenfall Cyclassics l'un de ses principaux objectifs de fin de saison. Une chute lors de l'Eneco Tour remet en cause sa participation à cette course. Il en prend le départ, mais abandonne, souffrant du dos[6]. Il termine la saison au Tour de Pékin, dont il gagne la dernière étape.

Fin 2015, il remporte une étape du Tour de Turquie en avril, puis s'impose à deux reprises au sprint durant le Tour d'Italie. Il prolonge son contrat avec la formation Lampre-Merida[7]et remporte le Tour de Hainan quelques jours plus tard[8].

En 2018, Sacha Modolo rejoint l'équipe américaine EF Education First, avec laquelle il s'engage pour deux ans[9]. Il connait une saison décevante, avec une seule victoire[10], une étape du Tour d'Andalousie. Il termine septième de l'EuroEyes Cyclassics[11].

Revanchard en abordant la saison 2019, il commence celle-ci en février[10] et termine deuxième de la première étape de l'Étoile de Bessèges derrière Bryan Coquard[12].

PalmarèsModifier

Palmarès amateurModifier

Palmarès professionnelModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour de FranceModifier

1 participation

Tour d'ItalieModifier

10 participations

Tour d'EspagneModifier

2 participations

Classements mondiauxModifier

  Année2008200920102011201220132014201520162017201820192020
Calendrier mondial nc 75e
UCI World Tour94e86e129e99e101e
Classement mondial181e85e202e1713e1453e
UCI Europe Tour341e106e127e9e22e19e225e92e800e1134e1091e
UCI Asia Tour nc nc nc 41e nc 12e158e350e nc
UCI America Tour nc nc nc nc nc 70e nc nc nc
Légende : nc = non classéSource : UCI

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Modolo quits the Tour of Qatar », sur cyclingnews.com,
  2. (en) « Modolo bolsters Lampre for next season », sur cyclingquotes.com, (consulté le )
  3. (en) « Unfortunate Pozzato: I had good legs », sur cyclingquotes.com, (consulté le )
  4. (en) « Modolo out of the Tour of Turkey », sur cyclingquotes.com, (consulté le )
  5. (en) « Ill Modolo abandons; Costa and Horner shine », sur cyclingquotes.com, (consulté le )
  6. (en) « Modolo abandons in Hamburg », sur cyclingquotes.com, (consulté le )
  7. « le journal des transferts », sur velo101.com, (consulté le )
  8. « L'actu du 28 octobre », sur velo101.com, (consulté le )
  9. « Cyclisme – EF Education First : Modolo signe pour deux saisons », sur sport365.fr, (consulté le )
  10. a et b « Education First : l’année de la revanche pour Sacha Modolo », sur cyclingpro.net, (consulté le )
  11. Nicolas Horlait, « Cyclassics de Hambourg : Elia Viviani conserve son titre », sur cyclingpro.net, (consulté le )
  12. « Etoile de Bessèges : rentrée gagnante pour Bryan Coquard », sur ladepeche.fr, (consulté le )
  13. Cette victoire est attribuée à Sacha Modolo après le déclassement de Denis Galimzyanov pour dopage

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :