Ouvrir le menu principal

Lawrence Warbasse

coureur cycliste américain
Lawrence Warbasse
Lawrence Warbasse - Dauphiné 2013.JPG
Lawrence Warbasse à l'échauffement avant le départ de la 4e étape du Critérium du Dauphiné 2013 (clm).
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (29 ans)
DearbornVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2006-2008Priority Health-Bissell junior
2009Waste Management
2010-2011BMC U23
2012BMC-Hincapie Sportswear Development
Équipes professionnelles
Principales victoires

Lawrence "Larry" Warbasse, né le à Dearborn, est un coureur cycliste américain, membre de l'équipe AG2R La Mondiale et professionnel depuis 2013. En 2017, il devient champion des États-Unis sur route.

Sommaire

BiographieModifier

Jeunesse et carrière amateurModifier

Lawrence Warbasse commence à pratiquer le VTT à l'âge de treize ans[1], avec son club de ski qui se sert de ce sport pour s'entraîner en hiver[2]. Il passe au cyclisme sur route vers l'âge de 15 ou 16 ans, et obtient ses premières sélections en équipe nationale junior à 17 ans[1].

En 2010 à 2011, Lawrence Warbasse fait partie des coureurs espoirs (moins de 23 ans) soutenus par l'équipe professionnelle BMC Racing[3],[4],[5],[6]. En 2012, BMC Racing s'associe avec Hincapie Sportswear et Holowesko Partners pour former une équipe espoirs avec un statut d'équipe continentale. Larry Warbasse est engagé dans cette équipe, nommée BMC-Hincapie Sportswear Development[7],[5].

Durant ces trois années, il court essentiellement en Europe, avec l'équipe des États-Unis des moins de 23 ans[5]. En 2011, il est notamment cinquième de Liège-Bastogne-Liège espoirs et du Tour de Berlin, septième de l'Istrian Spring Trophy, de Toscane-Terre de cyclisme et de la Flèche du Sud[1]. En 2012, il aide Joe Dombrowski à remporter le Baby Giro[5],[3], se classe cinquième de la Ronde de l'Isard d'Ariège, sixième du Chrono champenois. En septembre, il participe aux championnats du monde sur route. Il y est 27e du contre-la-montre espoirs et 18e de la course en ligne de cette catégorie.

Fin 2012, il est engagé comme stagiaire au sein de l'équipe professionnelle BMC Racing, qui le recrute[3].

Carrière professionnelleModifier

Il fait ses débuts avec BMC Racing au Tour du Qatar[1], et gagne avec elle le contre-la-montre par équipes. Cette première saison sert essentiellement d'apprentissage[8],[1]. Il est également amené à jouer un rôle d'équipier, comme lors de la victoire de Tejay van Garderen au Tour du Colorado 2013[8], ou celle de Philippe Gilbert à la Flèche brabançonne 2014[1].

En 2014, il dispute son premier grand tour, le Tour d'Espagne, en tant qu'équipier de Cadel Evans et Samuel Sánchez[9]. En 2016, il participe pour la première fois au Tour d'Italie, mais abandonne au bout d'une semaine. En août, il est septième du Tour de Pologne, son premier top 10 sur une course World Tour.

En 2017, il rejoint l'équipe de deuxième division Aqua Blue Sport, où il réalise sa meilleure saison. Il remporte sa première course individuelle en tant que professionnel lors de la 3e étape du Tour de Suisse[10]. Quelques jours après, il devient champion des États-Unis sur route, à Knoxville, dans le Tennessee.

En 2019, il retourne en World Tour au sein de l'équipe française AG2R La Mondiale[11].

Palmarès et classements mondiauxModifier

PalmarèsModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour d'EspagneModifier

4 participations

Tour d'ItalieModifier

2 participations

Classements mondiauxModifier

Année 2011 2012 2013 2014 2015 2016
UCI World Tour nc[12] 209e[13] nc[14] 110e[15]
UCI Europe Tour 360e[16] 544e[17]
Légende : nc = non classé

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e et f (en) « Q&A: BMC’s Larry Warbasse eyeing a grand tour in 2014 », sur velonews.competitor.com, (consulté le 8 août 2014)
  2. (en) « Profiling the future of American cycling - Larry Warbasse », sur usacycling.org (consulté le 8 août 2014)
  3. a b et c (en) « BMC signs Larry Warbasse as rejuvenation continues », sur cyclingnews.com, (consulté le 8 août 2014)
  4. (en) « BMC releases final 2010 roster », sur velonews.competitor.com, (consulté le 8 août 2014)
  5. a b c et d (en) « Larry Warbasse : « I'd like to become a well rounded rider » », sur veloveritas.co.uk, (consulté le 8 août 2014)
  6. (en) « Signing Taylor Phinney was complicated, says BMC Racing Team’s Jim Ochowicz », sur velonews.competitor.com, (consulté le 8 août 2014)
  7. (en) « BMC-Hincapie Sportswear team announce », sur bmc-racing.com, (consulté le 8 août 2014)
  8. a et b « Néo-pros : Le bilan de Larry Warbasse », sur directvelo.com, (consulté le 8 août 2014)
  9. « Sánchez and Evans to lead BMC at Vuelta a España », sur cyclingnews.com, (consulté le 28 octobre 2014)
  10. A la découverte de Larry Warbasse, vainqueur d’étape au Tour de Suisse
  11. Larry Warbasse signe chez AG2R La Mondiale
  12. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  13. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  14. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  15. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  16. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  17. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :