Nans Peters

coureur cycliste français
Nans Peters
Tour de l'Ain 2015 (prologue) - Nans Peters.jpg
Nans Peters au soir du prologue du Tour de l'Ain 2015
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (28 ans)
GrenobleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2007-2009US Jarrie Champ
2010-2012Chambéry CC
2013-2016Chambéry CF
Équipes professionnelles
Principales victoires
2 étapes de grands tours
Tour d'Italie (1 étape)
Tour de France (1 étape)

Nans Peters (né le à Grenoble) est un coureur cycliste français, membre de l'équipe AG2R Citroën. Il a notamment remporté une étape du Tour d'Italie 2019 et une étape du Tour de France 2020 .

BiographieModifier

Jeunesse et carrière amateurModifier

Nans Peters est originaire de Monestier du Percy[1]. Né de parents français, le nom "PETERS" provient d'origines lointaines Alsaciennes.. Le prénom "Nans" lui a été donné en référence au feuilleton Nans le berger[1].

Membre de Chambéry CC de 2010 à 2012, il est classé meilleur junior national en 2012. Il intègre alors en 2013 Chambéry Cyclisme Formation, équipe formatrice associée à l'équipe professionnelle AG2R La Mondiale. En 2014, il termine troisième du championnat de France du contre-la-montre espoirs à Saint-Omer[2]. En 2015, il est troisième des championnats de France sur route amateurs et du contre-la-montre espoirs. Avec l'équipe de France espoirs, il est quatrième du Tour de l'Ain. Souffrant d'une fracture du fémur due à une chute lors du Tour de l'Avenir, il doit déclarer forfait pour les championnats du monde espoirs[3]. Il est élu Vélo d'or espoirs français. Fin 2015, il s'engage pour les saisons 2017 et 2018 avec AG2R La Mondiale[4],[5],[6].

En août 2016, il est sélectionné en équipe de France pour participer au Tour de l'Avenir et au Tour de l'Ain[7],[8]. Il détient le record du nombre de sélections chez les espoirs français (22).

Carrière professionnelleModifier

Nans Peters fait ses débuts professionnels avec AG2R La Mondiale lors du GP de la Marseillaise[9] en janvier 2017.

En 2018, il commence sa saison en Australie, au Tour Down Under. Victime d'une fracture de la clavicule en mars, il doit renoncer au Tour d'Italie. Sa reprise est fructueuse, car il termine deuxième d'étape au Tour de l'Ain, et passe tout proche de remporter une étape du Tour de Suisse, en étant repris dans les derniers kilomètres. Il découvre les grands tours en prenant part au Tour d'Espagne en septembre, où il termine quatrième de l'étape la plus longue de cette édition, au terme d'une échappée fleuve. Il participe également à son premier « monument » : le Tour de Lombardie.

Sa saison 2019 débute de nouveau en Australie. En février, il se classe cinquième du Trofeo Laigueglia, puis il participe à un autre monument du cyclisme : Milan-San Remo[10],[11],[12]. En mai, il participe au Tour d'Italie. Il porte le maillot blanc de leader du classement des jeunes à l'issue de la neuvième étape, où il figure à la troisième place du général. C'est le premier Français en blanc depuis Eddy Seigneur en 1993[13]. Alors que son Tour d'Italie est déjà réussi, il remporte la 17e étape en ayant pris la bonne échappée. Il attaque à 16 km de l'arrivée et arrive seul à la station de biathlon d'Antholz où est située la ligne d'arrivée, avec plus d'une minute trente d'avance sur Esteban Chaves, son poursuivant. C'est sa première victoire sur le circuit World Tour. En deuxième partie de saison, il confirme en se classant 3e de la course préolympique, de Paris-Chauny et du Tour du Piémont. Il est également neuvième du Grand Prix cycliste de Montréal.

Durant l'hiver 2019, il lui est diagnostiqué une mononucléose. Il fait son retour à la compétition le lors du Tour de La Provence[14]. Alors qu'il est échappé lors de la 8e étape du Tour de France 2020, il décroche Ilnur Zakarin dans le descente du Port de Balès, le Russe descendant "comme une chèvre"[15]. Alors que Zakarin revient à 9 secondes dans la montée du col de Peyresourde, Nans Peters réussit à conserver l’écart et s'impose finalement avec 52 secondes d'avance[16]. En septembre, il fait partie de la sélection française[17] qui décroche le titre mondial avec Julian Alaphilippe lors des championnats du monde d'Imola[18]. Il réussit enfin à terminer son quatrième grand tour, la Vuelta, disputé en octobre et novembre 2020, en se classant à la trente sixième place finale. En 2021, Nans Peters participe à son deuxième Tour de France mais ne parvient pas à réitérer son exploit de l'an passé car il abandonne lors de la 9ème étape, diminué par les douleurs due à une chute collective survenue lors de la 1ère étape[19].

Palmarès et classements mondiauxModifier

Palmarès amateurModifier

Palmarès professionnelModifier

 
Nans Peters avec l'équipe de France lors de la course pré-olympique au Japon en 2019.

Résultats sur les grands toursModifier

Tour de FranceModifier

2 participations

Tour d'ItalieModifier

2 participations

Tour d'EspagneModifier

3 participations

Classements mondiauxModifier

  Année201420152016201720182019202020212022
UCI World Tour nc 315e281e
Classement mondial2079e1297e646e137e193e1151e919e
UCI Europe Tour657e380e1380e1380e505e112e160e852e675e
Légende : nc = non classéSource : UCI

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b « La Grande Interview : Nans Peters », sur directvelo.com, .
  2. « Fiche de Nans Peters », sur http://www.siteducyclisme.net/
  3. « Mondial - Espoirs : Nans Peters forfait », sur directvelo.com, (consulté le )
  4. Nans Peters, « Une bonne nouvelle au milieu de ma convalescence »,
  5. « Deux néo-pros chez AG2R La Mondiale », sur francetvsport.fr, (consulté le )
  6. « FRANÇOIS BIDARD INTÈGRE L'ÉQUIPE AG2R LA MONDIALE POUR DEUX ANS », sur cyclisme.ag2rlamondiale.fr, (consulté le )
  7. Alexandre Mignot, « Tour de l'Avenir : La sélection française dévoilée », sur cyclingpro.net, (consulté le )
  8. Nicolas Gachet, « Tour de l'Ain : La sélection française », sur directvelo.com, (consulté le )
  9. (it) « Grand Prix Cycliste la Marseillaise », dans Wikipedia, (lire en ligne)
  10. « CYCLISME : NANS PETERS DE RETOUR POUR LA POLYNORMANDE », sur lesportdauphinois.com, (consulté le )
  11. « CYCLISME : NANS PETERS SE RELANCE EN ITALIE, PIERRE LATOUR 9ÈME DU MILAN-TURIN », sur lesportdauphinois.com, (consulté le )
  12. « NANS PETERS DE RETOUR SUR LA ROUTE DU SUD », sur lesportdauphinois.com, (consulté le )
  13. L'Équipe du 21 mai 2019 : « Peters, chauffé à blanc »
  14. Tour de La Provence : Nans Peters, le guerrier des Alpes
  15. « Nans Peters, vainqueur à Loudenvielle : « J'ai vu que Zakarin descendait comme une chèvre » », sur L'Équipe (consulté le )
  16. « Résultat et résumé : Tour de France, 8ème étape, 141km, Cazères-sur-Garonne - Loudenvielle, 05 Septembre 2020 », sur L'Équipe (consulté le )
  17. « Mondiaux : les Bleus avec Julian Alaphilippe et Guillaume Martin », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le )
  18. Julian Alaphilippe sacré champion du monde à Imola
  19. « "Chaque coup de pédale est un supplice" : Nans Peters abandonne lors de la 9e étape du Tour de France, Tim Merlier aussi », sur Eurosport, (consulté le )

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :