Daniel Oss

coureur cycliste italien

Daniel Oss (né le à Trente, dans le Trentin-Haut-Adige) est un coureur cycliste italien, membre de l'équipe TotalEnergies. Il devient professionnel en 2009 en rejoignant l'équipe Liquigas.

Daniel Oss
Image dans Infobox.
Daniel Oss lors de la Japan Cup 2012
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (35 ans)
TrenteVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes amateurs
Équipes professionnelles
Principales victoires

BiographieModifier

 
Daniel Oss lors de l'arrivée de la 15e étape du Tour de France 2011 à Montpellier.

Jeunesse et carrière amateurModifier

Daniel Oss brille tant sur piste que sur route durant sa jeunesse. Il devient en 2004 champion d'Italie de la poursuite chez les juniors et est 3e du championnat d'Italie du contre-la-montre juniors, remporté par Adriano Malori.

Il effectue un stage en 2008, à 21 ans, dans l'équipe CSC-Saxo Bank à la suite d'une recommandation d'un ancien coureur de l'équipe, Giovanni Lombardi. Cette équipe ne le recrute cependant pas. Elle comptait trois autres stagiaires : Joaquín Novoa qui est parti dans la formation Cervélo Test, Jonathan Bellis et Lasse Bøchman qui eux ont signé chez Saxo Bank.

Début de carrière professionnelle chez LiquigasModifier

Oss est recruté par Liquigas. En 2010, il participe aux classiques flandriennes, au service de Manuel Quinziato. Il termine au sprint 5e de Gand-Wevelgem, remporté par Bernhard Eisel. Cité parmi les outsiders du Tour des Flandres et de Paris-Roubaix, il ne peut suivre les meilleurs. Fin août, il remporte sa première victoire professionnelle en s'imposant lors du Tour de Vénétie[2]. L'équipe Liquigas-Doimo réalise le doublé car Oss devance son équipier Peter Sagan.

2013-2017 chez BMCModifier

En 2013, il rejoint l'équipe américaine BMC Racing. Il est troisième du Grand Prix E3, douzième du Tour des Flandres et quatrième du Tour de Wallonie cette année-là. En janvier 2014, Daniel Oss se blesse au genou lors d'un camp d'entraînement. Il ne lui est pas possible de pédaler pendant une vingtaine de jours en février. Manquant d'entraînement à l'approche des classiques, il renonce à ces dernières et change son programme de courses. En avril, il dispute le Tour du Trentin, dans sa région d'origine. La victoire de BMC au contre-la-montre par équipes lui permet d'occuper la première place du classement général pendant une journée[3]. Le leader de BMC Cadel Evans gagne cette course. Oss dispute ensuite le Tour d'Italie, au service d'Evans, puis le Tour de France, en tant qu'équipier de Tejay van Garderen. En septembre, à Ponferrada en Espagne, il devient champion du monde du contre-la-montre par équipes avec ses coéquipiers.

Au printemps 2015, il se classe dixième du Grand Prix E3, huitième de Gand-Wevelgem, onzième du Tour des Flandres. En juin, il gagne avec ses coéquipiers le contre-la-montre par équipes du Critérium du Dauphiné. Il dispute ensuite le Tour de France, en tant qu'équipier de Van Garderen[4]. Il prend la cinquième place de la première étape. Avec ses coéquipiers, il remporte la neuvième étape, disputée en contre-la-montre par équipes. Oss est sélectionné pour la course en ligne des championnats du monde de Richmond[5].

En 2017, il joue un rôle déterminant dans le final en tant qu'équipier dans la victoire de Greg van Avermaet à Paris-Roubaix 2017.

Depuis 2018 Bora-HansgroheModifier

En 2018, il rejoint son ami Peter Sagan dans l'équipe Bora-Hansgrohe, où il joue principalement un rôle d'équipier lors des classiques et lors du tour de France. Il permet notamment au slovaque de gagner Paris-Roubaix en 2018 puis deux nouveaux maillots vert sur le tour de France en 2018 et 2019. Lors de la 7 ème étape du tour de France 2020, Daniel Oss gagne le prix de la combativité. Il porte un dossard rouge le lendemain.

Depuis 2021 Total EnergiesModifier

En 2021, il suit Peter Sagan dans son aventure avec l'équipe française Total Energies, afin de continuer son rôle d'équipier modèle du triple champion du monde.

Palmarès sur routeModifier

Palmarès amateurModifier

Palmarès professionnelModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour de FranceModifier

8 participations

Tour d'ItalieModifier

4 participations

Tour d'EspagneModifier

1 participation

Classements mondiauxModifier

  Année200720082009201020112012201320142015201620172018201920202021
Calendrier mondial nc 108e
UCI World Tour161e152e78e nc 133e200e216e176e
Classement mondial320e769e512e830e1189e1588e
UCI Europe Tour712e478e nc nc nc nc nc nc nc 1113e1232e867e605e917e1118e
UCI Asia Tour nc nc nc nc nc nc nc nc nc 589e509e617e nc nc nc
Légende : nc = non classéSource : UCI

Palmarès sur pisteModifier

Championnats d'ItalieModifier

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Daniel Oss », sur bmcracingteam.com (consulté le )
  2. (en) « Liquigas-Doimo dominate the Giro del Veneto », sur cyclingnews.com (consulté le )
  3. (en) « Oss gets his moment of glory at the Giro del Trentino », sur cyclingnews.com, (consulté le )
  4. (en) « Tour de France: BMC Racing announce team to support van Garderen », sur cyclingnews.com, (consulté le )
  5. (en) « News shorts: Italy name their nine-man team, Keukeleire extends with Orica-GreenEdge », sur cyclingnews.com,

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :