Tour d'Italie 2022

édition 2022 du Tour d'Italie
Tour d'Italie 2022 Cycling (road) pictogram.svg
Giro d'Italia - Logo 2018.svg
Généralités
Course105e Tour d'Italie
CompétitionUCI World Tour 2022 2.UWT
Étapes21
Dates6 – 29 mai
Distance3 445,6 km
PaysITA Italie
HUN Hongrie
SLO Slovénie
Lieu de départBudapest
Lieu d'arrivéeVérone
Équipes22
Partants176
◀ 2021
Commons-logo.svgDocumentation Wikidata-logo S.svg

Le Tour d'Italie 2022 (en italien : Giro d'Italia 2022) est la 105e édition de cette course cycliste masculine sur route, l'un des trois grands tours de la saison. La course a lieu du au . La course fait partie du calendrier UCI World Tour 2022 en catégorie 2.UWT.

PrésentationModifier

ParcoursModifier

L'édition 2022 commence en Hongrie et y reste trois jours. C'est la 14e fois que le grand départ du Giro a lieu hors d'Italie et pour la première fois en Hongrie. Ce départ était initialement prévu en 2020 mais il avait dû être modifié à cause de la pandémie de Covid-19. Le départ a lieu à Budapest pour une étape plate se terminant par une côte. Le lendemain, l'étape est disputée en contre-la-montre dans les rues de Budapest. Une troisième étape plate le long du lac Balaton complète le triptyque hongrois.

Après un transfert faisant office de jour de repos, le peloton débarque pour deux journées en Sicile où la quatrième étape se termine sur les pentes de l'Etna et la cinquième grimpe le Portella Mandrazzi à mi-étape. À la suite d'un petit transfert par le détroit de Messine, les coureurs rejoignent le pied de la botte italienne pour le départ de la sixième à Palmi en Calabre et une arrivée sans doute dévolue aux sprinteurs à Scalea. Le peloton remonte progressivement vers le nord avec une septième étape très accidentée menant à Potenza et l'étape suivante faisant la part belle à la ville de Naples avec un circuit local à accomplir cinq fois. La neuvième étape pénètre dans le massif des Apennins avec une double ascension jusqu'au Blockhaus.

Dès le lendemain de la journée de repos, le peloton reprend son avancée vers le nord et la mer Adriatique avec deux étapes relativement plates. La douzième étape partant de Parme franchit le Monte Becco avant de plonger sur Gênes et la mer de Ligurie alors que l'étape suivante présente moins de difficultés. La quatorzième étape, beaucoup plus accidentée, mène à Turin. Ensuite, les coureurs se confrontent davantage aux Alpes avec notamment une arrivée au sommet à Cogne lors de la quinzième étape.

La dernière journée de repos précède la seizième étape qui mène les coureurs de Salò à Aprica en passant en fin d'étape par la montée de Santa Cristina. L'étape suivante est une troisième étape de montagne d'affilée empruntant notamment la montée du Menador avant une descente vers Lavarone. Après une dix-huitième étape courte et sans grand relief devant théoriquement laisser une dernière chance aux sprinteurs, le peloton rallie le Sanctuaire de Castelmonte à l'issue de la dix-neuvième étape et la Marmolada au Passo Fedaia dans les Dolomites lors de la vingtième étape. Ce Giro se clôture avec une vingt-et-unième étape disputée contre-la-montre à Vérone.

ÉquipesModifier

En tant que course World Tour, les 18 équipes World Tour participent automatiquement à la course. En terminant meilleure et deuxième formation de deuxième division, l'équipe Alpecin-Fenix et l'équipe Arkéa-Samsic ont le droit, sans obligation, de prendre part à toutes les épreuves du calendrier World Tour. Le 14 février 2022, l'équipe Arkéa-Samsic annonce qu'elle ne participera pas au Giro.

WorldTeams (18)ProTeams (4)

Favoris et principaux participantsModifier

Pour le classement généralModifier

En l'absence des meilleurs coureurs du moment (Tadej Pogačar, Primož Roglič et le tenant du titre Egan Bernal), la course est plus ouverte. Le principal favori est Richard Carapaz, vainqueur de l'édition 2019. Les outsiders sont Simon Yates, 3e en 2021, João Almeida, 4e en 2020, Mikel Landa, 4e en 2019, Miguel Ángel López, 3e en 2018 et Romain Bardet, 7e en 2021[1],[2].

Pour le classement par pointsModifier

Pour le classement par points, on note la participation des sprinters Caleb Ewan, Mark Cavendish, Arnaud Démare, Fernando Gaviria, Giacomo Nizzolo, Phil Bauhaus et du puncher Mathieu van der Poel.

Pour le classement de la montagneModifier

Pour le classement des jeunesModifier

Victoires d'étapesModifier

Déroulement de la courseModifier

ÉtapesModifier

Étape Date Villes étapes Distance (km) Vainqueur d’étape Leader du classement général
1re étape ven. 6 mai   Budapest  Visegrád 195   Mathieu van der Poel   Mathieu van der Poel
2e étape sam. 7 mai   Budapest  Budapest 9,2   Simon Yates   Mathieu van der Poel
3e étape dim. 8 mai   Kaposvár  Balatonfüred 201   Mark Cavendish   Mathieu van der Poel
lun. 9 mai Transfert
4e étape mar. 10 mai AvolaEtna 166   Lennard Kämna   Juan Pedro López
5e étape mer. 11 mai CataneMessine 172   Arnaud Démare   Juan Pedro López
6e étape jeu. 12 mai PalmiScalea 192   Arnaud Démare   Juan Pedro López
7e étape ven. 13 mai DiamantePotenza 198   Koen Bouwman   Juan Pedro López
8e étape sam. 14 mai NaplesNaples 149   Thomas De Gendt   Juan Pedro López
9e étape dim. 15 mai Isernia – Blockhaus 187   Jai Hindley   Juan Pedro López
lun. 16 mai Journée de repos no 1
10e étape mar. 17 mai PescaraJesi 194   Biniam Girmay   Juan Pedro López
11e étape mer. 18 mai Santarcangelo di RomagnaReggio d'Émilie 201   Alberto Dainese   Juan Pedro López
12e étape jeu. 19 mai ParmeGênes 186   Stefano Oldani   Juan Pedro López
13e étape ven. 20 mai SanremoConi 157   Arnaud Démare   Juan Pedro López
14e étape sam. 21 mai SantenaTurin 153   Simon Yates   Richard Carapaz
15e étape dim. 22 mai Rivarolo CanaveseCogne 177   Giulio Ciccone   Richard Carapaz
lun. 23 mai Journée de repos no 2
16e étape mar. 24 mai SalòAprica 200
17e étape mer. 25 mai Ponte di LegnoLavarone 165
18e étape jeu. 26 mai Borgo ValsuganaTrévise 146
19e étape ven. 27 mai Marano Lagunare – Santuario della Beata Vergine di Castelmonte 178
20e étape sam. 28 mai BellunoMarmolada 167
21e étape dim. 29 mai VéroneVérone 17,1

ClassementsModifier

Classement général finalModifier

 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
Source : ProCyclingStats


Classements annexesModifier

Classement par pointsModifier

 Classement par points
CoureurPaysÉquipePoints

Classement du meilleur grimpeurModifier

 Classement de la montagne
CoureurPaysÉquipePoints

Classement du meilleur jeuneModifier

 Classement du meilleur jeune
CoureurPaysÉquipeTemps

Classement par équipesModifier

 Classement par équipes
ÉquipePaysTemps

Autres classementsModifier

Classements UCIModifier

La course attribue des points au Classement mondial UCI 2022 selon le barème suivant[5] :

Barème de points pour ce Tour d'Italie
Position 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e 13e 14e 15e 16e 17e 18e 19e 20e 21e à 25e 26e à 30e 31e à 40e 41e à 50e 51e à 55e 56e à 60e
Classement général 850 680 575 460 380 320 260 220 180 140 120 100 84 68 60 56 52 48 44 40 32 24 20 16 12 8
Par étapes 100 40 20 12 4
Classements finaux annexes 100 40 20
Leader par étapes 20

Points gagnés à l'issue de la courseModifier

Classements mondiaux à l'issue de la courseModifier

Classement individuel
Rang Coureur Équipe Points
1er
2e
3e
4e
5e
6e
7e
8e
9e
10e
Classement par équipes
Rang Équipe Points
1er
2e
3e
4e
5e
6e
7e
8e
9e
10e

Gains par équipesModifier

Les gains cumulés par équipes lors du Tour d'Italie 2022 sont répertoriés dans le tableau ci-dessous[6].

Rang Équipe Pays Gains Meilleur classement

général

Victoire(s)

d'étape

Maillot rose

(jours)

Classements annexes
1er
2e
3e
4e
5e
6e
7e
8e
9e
10e
11e
12e
13e
14e
15e
16e
17e
18e
19e
20e
21e
22e
23e

Évolution des classementsModifier

RèglementsModifier

Le classement général, dont le leader porte le maillot rose, s'établit en additionnant les temps réalisés à chaque étape, puis en ôtant d'éventuelles bonifications (10, 6 et 4 secondes à l'arrivée des étapes en ligne et 3, 2 et 1 secondes au second sprint intermédiaire de chaque étape). En cas d'égalité, les critères de départage, dans l'ordre, sont : centièmes de seconde enregistrés lors des contre-la-montre, addition des places obtenues lors de chaque étape, place obtenue lors de la dernière étape. Ce classement est le plus important de la course et le gagnant est le vainqueur du Giro.

Le classement par points, dont le leader porte le maillot cyclamen, est l'addition des points attribués à l'arrivée des étapes et au premier sprint intermédiaire de chaque étape en ligne. Comme c'est le cas depuis 2014, la répartition des points est différente selon le type d'étape. Ainsi, le classement par points est établi en fonction du barème suivant :

  • Pour les arrivées des étapes dites « sans difficulté » ou de « basse difficulté » : 50, 35, 25, 18, 14, 12, 10, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2 et 1 point(s) pour les 15 premiers coureurs classés ;
  • Pour les arrivées des étapes dites de « moyenne difficulté » : 25, 18, 12, 8, 6, 5, 4, 3, 2, 1 point(s) pour les 10 premiers coureurs classés ;
  • Pour les arrivées des étapes dites de « haute montagne » et les contre-la-montre individuels : 15, 12, 9, 7, 6, 5, 4, 3, 2 et 1 point(s) pour les 10 premiers coureurs classés ;
  • Pour les sprints intermédiaires (le premier de chaque étape en ligne) : 12, 8, 6, 5, 4, 3, 2 et 1 point(s) pour les 8 premiers coureurs classés.

En cas d'égalité de points, les critères de départage, dans l'ordre, sont : nombre de victoires d'étape, nombre de sprints intermédiaires, classement général.

Le classement de la montagne, dont le leader porte le maillot bleu, consiste en l'addition des points obtenus au sommet des différentes ascensions classées tout au long de l'épreuve, en fonction du barème suivant :

  • Pour l'ascension dite Cima Coppi : 50, 30, 20, 14, 10, 6, 4, 2 et 1 point pour les 9 premiers coureurs classés ;
  • Pour les ascensions de 1re catégorie : 40, 18, 12, 9, 6, 4, 2 et 1 point pour les 8 premiers coureurs classés ;
  • Pour les ascensions de 2e catégorie : 18, 8, 6, 4, 2 et 1 point pour les 6 premiers coureurs classés ;
  • Pour les ascensions de 3e catégorie : 9, 4, 2 et 1 point pour les 4 premiers coureurs classés ;
  • Pour les ascensions de 4e catégorie : 3, 2 et 1 point pour les 3 premiers coureurs classés.

En cas d'égalité de points, les critères de départage, dans l'ordre, sont : nombre de premières places dans la Cima Coppi, les ascensions de 1re, de 2e, de 3e, puis de 4e catégorie, et le classement général.

Le classement du meilleur jeune, dont le leader porte le maillot blanc, est le classement général des coureurs nés après le .

Il existe également un classement pour les équipes. Le classement par équipes de l'étape est l'addition des trois meilleurs temps individuels de chaque équipe, sauf lors du contre-la-montre par équipes, où l'on prend le temps de l'équipe. En cas d'égalité, les critères de départage, dans l'ordre, sont : addition des places des 3 premiers coureurs des équipes concernées, place du meilleur coureur sur l'étape. Calculer le classement par équipes revient à additionner les classements par équipes de chaque étape. En cas d'égalité, les critères de départage, dans l'ordre, sont : nombre de premières places dans le classement par équipes du jour, nombre de deuxièmes places dans le classement par équipes du jour, etc., place au classement général du meilleur coureur des équipes concernées[7].

Suivi étape par étapeModifier

Étape Vainqueur Classement général   Classement par points   Classement de la montagne   Classement du meilleur jeune   Classement par équipes
1 Mathieu van der Poel Mathieu van der Poel Mathieu van der Poel Mathieu van der Poel Biniam Girmay Ineos Grenadiers
2 Simon Yates Matteo Sobrero Jumbo-Visma
3 Mark Cavendish Rick Zabel
4 Lennard Kämna Juan Pedro López Lennard Kämna Juan Pedro López Bora-Hansgrohe
5 Arnaud Démare Arnaud Démare
6 Arnaud Démare
7 Koen Bouwman Koen Bouwman Trek-Segafredo
8 Thomas De Gendt Intermarché-Wanty-Gobert
9 Jai Hindley Diego Rosa Bora-Hansgrohe
10 Biniam Girmay
11 Alberto Dainese
12 Stefano Oldani Intermarché-Wanty-Gobert
13 Arnaud Démare
14 Simon Yates Richard Carapaz João Almeida Bora-Hansgrohe
15 Giulio Ciccone Koen Bouwman
16
17
18
19
20
21
Classements finals

Liste des participantsModifier

  Liste des participants
Ineos Grenadiers
IGD
NumCoureurPos
1  Richard Carapaz (ECU)  (chrono)
2  Jonathan Castroviejo (ESP)
3  Jhonatan Narváez (ECU)
4  Richie Porte (AUS)
5  Salvatore Puccio (ITA)
6  Pavel Sivakov (FRA)
7  Ben Swift (GBR)  (route)
8  Ben Tulett (GBR)
Directeur sportif : Matteo Tosatto, Oliver Cookson
AG2R Citroën Team
ACT
NumCoureurPos
11  Andrea Vendrame (ITA)
12  Lilian Calmejane (FRA)
13  Mikaël Cherel (FRA)
14  Felix Gall (AUT)
15  Jaakko Hänninen (FIN)
16  Lawrence Naesen (BEL)
17  Nans Peters (FRA)
18  Nicolas Prodhomme (FRA)
Directeur sportif : Didier Jannel, Artūras Kasputis
Alpecin-Fenix
AFC
NumCoureurPos
21  Mathieu van der Poel (NED)
22  Tobias Bayer (AUT)
23  Dries De Bondt (BEL)
24  Alexander Krieger (GER) NP-14
25  Senne Leysen (BEL)
26  Jakub Mareczko (ITA) AB-4
27  Stefano Oldani (ITA)
28  Oscar Riesebeek (NED)
Directeur sportif : Christoph Roodhooft, Bart Leysen
Astana Qazaqstan Team
AST
NumCoureurPos
31  Vincenzo Nibali (ITA)
32  Valerio Conti (ITA) AB-15
33  David de la Cruz (ESP)
34  Joe Dombrowski (USA)
35  Fabio Felline (ITA)
36  Miguel Ángel López (COL) AB-4
37  Vadim Pronskiy (KAZ)
38  Harold Tejada (COL)
Directeur sportif : Alexandr Shefer, Mario Manzoni
Bahrain Victorious
TBV
NumCoureurPos
41  Mikel Landa (ESP)
42  Phil Bauhaus (GER)
43  Pello Bilbao (ESP)
44  Santiago Buitrago (COL)
45  Domen Novak (SLO)
46  Wout Poels (NED)
47  Jasha Sütterlin (GER)
48  Jan Tratnik (SLO)  (chrono) AB-3
Directeur sportif : Gorazd Štangelj, Alberto Volpi
Bardiani CSF Faizanè
BCF
NumCoureurPos
51  Filippo Zana (ITA)
52  Luca Covili (ITA)
53  Filippo Fiorelli (ITA) AB-5
54  Davide Gabburo (ITA)
55  Sacha Modolo (ITA)
56  Luca Rastelli (ITA)
57  Alessandro Tonelli (ITA)
58  Samuele Zoccarato (ITA) AB-7
Directeur sportif : Roberto Reverberi, Alessandro Donati
Bora-Hansgrohe
BOH
NumCoureurPos
61  Wilco Kelderman (NED)
62  Giovanni Aleotti (ITA)
63  Cesare Benedetti (POL)
64  Emanuel Buchmann (GER)
65  Patrick Gamper (AUT)
66  Jai Hindley (AUS)
67  Lennard Kämna (GER)
68  Ben Zwiehoff (GER)
Directeur sportif : Enrico Gasparotto, Jean-Pierre Heynderickx
Cofidis
COF
NumCoureurPos
71  Guillaume Martin (FRA)
72  Davide Cimolai (ITA)
73  Simone Consonni (ITA)
74  Wesley Kreder (NED)
75  Anthony Perez (FRA)
76  Pierre-Luc Périchon (FRA)
77  Rémy Rochas (FRA)
78  Davide Villella (ITA)
Directeur sportif : Roberto Damiani, Gorka Gerrikagoitia
Drone Hopper-Androni Giocattoli
DRA
NumCoureurPos
81  Natnael Tesfatsion (ERI)
82  Mattia Bais (ITA)
83  Alexander Cepeda (ECU)
84  Andrii Ponomar (UKR)  (route)
85  Simone Ravanelli (ITA)
86  Eduardo Sepúlveda (ARG)
87  Filippo Tagliani (ITA)
88  Edoardo Zardini (ITA)
Directeur sportif : Giovanni Ellena, Alessandro Spezialetti
EF Education-EasyPost
EFE
NumCoureurPos
91  Hugh Carthy (GBR)
92  Jonathan Caicedo (ECU)
93  Diego Camargo (COL)
94  Simon Carr (GBR) NP-8
95  Magnus Cort Nielsen (DEN)
96  Owain Doull (GBR) AB-7
97  Merhawi Kudus (ERI)  (chrono)
98  Julius van den Berg (NED)
Directeur sportif : Juan Manuel Gárate, Matti Breschel
Eolo-Kometa
EOK
NumCoureurPos
101  Lorenzo Fortunato (ITA)
102  Vincenzo Albanese (ITA)
103  Davide Bais (ITA)
104  Erik Fetter (HUN)  (chrono)
105  Francesco Gavazzi (ITA)
106  Mirco Maestri (ITA)
107  Samuele Rivi (ITA)
109  Diego Rosa (ITA)
Directeur sportif : Stefano Zanatta, Jesús Hernández Blázquez
Groupama-FDJ
GFC
NumCoureurPos
111  Arnaud Démare (FRA)
112  Clément Davy (FRA)
113  Jacopo Guarnieri (ITA)
114  Ignatas Konovalovas (LTU)  (route)
115  Tobias Ludvigsson (SWE)
116  Miles Scotson (AUS)
117  Ramon Sinkeldam (NED)
118  Attila Valter (HUN)
Directeur sportif : Sébastien Joly, Jussi Veikkanen
Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux
IWG
NumCoureurPos
121  Biniam Girmay (ERI) NP-11
122  Aimé De Gendt (BEL)
123  Jan Hirt (CZE)
124  Barnabás Peák (HUN)
125  Domenico Pozzovivo (ITA)
126  Lorenzo Rota (ITA)
127  Rein Taaramäe (EST)  (chrono)
128  Loïc Vliegen (BEL)
Directeur sportif : Valerio Piva, Steven De Neef
Israel-Premier Tech
IPT
NumCoureurPos
131  Giacomo Nizzolo (ITA) NP-14
132  Jenthe Biermans (BEL)
133  Matthias Brändle (AUT)  (chrono)
134  Alexander Cataford (CAN)
135  Alessandro De Marchi (ITA)
136  Alex Dowsett (GBR)
137  Reto Hollenstein (SUI)
138  Rick Zabel (GER)
Directeur sportif : Claudio Cozzi, Óscar Guerrero
Jumbo-Visma
TJV
NumCoureurPos
141  Tom Dumoulin (NED)  (chrono) AB-14
142  Edoardo Affini (ITA)
143  Koen Bouwman (NED)
144  Pascal Eenkhoorn (NED)
145  Tobias Foss (NOR)  (route et chrono)
146  Gijs Leemreize (NED)
147  Sam Oomen (NED)
148  Jos van Emden (NED)
Directeur sportif : Addy Engels, Marc Reef
Lotto-Soudal
LTS
NumCoureurPos
151  Caleb Ewan (AUS) NP-12
152  Thomas De Gendt (BEL)
153  Matthew Holmes (GBR)
154  Roger Kluge (GER)
155  Sylvain Moniquet (BEL)
156  Michael Schwarzmann (GER)
157  Rüdiger Selig (GER) AB-9
158  Harm Vanhoucke (BEL)
Directeur sportif : Allan Davis, Marc Wauters
Movistar Team
MOV
NumCoureurPos
161  Alejandro Valverde (ESP)
162  Jorge Arcas (ESP)
163  William Barta (USA)
164  Oier Lazkano (ESP)
165  Antonio Pedrero (ESP)
166  José Joaquín Rojas (ESP)
167  Sergio Samitier (ESP) AB-7
168  Iván Sosa (COL)
Directeur sportif : Maximilian Sciandri, Iván Velasco
Quick-Step Alpha Vinyl
QST
NumCoureurPos
171  Mark Cavendish (GBR)
172  Davide Ballerini (ITA)
173  James Knox (GBR)
174  Michael Mørkøv (DEN) NP-7
175  Mauro Schmid (SUI)
176  Pieter Serry (BEL)
177  Bert Van Lerberghe (BEL)
178  Mauri Vansevenant (BEL)
Directeur sportif : Davide Bramati, Geert Van Bondt
Team BikeExchange-Jayco
BEX
NumCoureurPos
181  Simon Yates (GBR)
182  Lawson Craddock (USA)  (chrono)
183  Lucas Hamilton (AUS)
184  Michael Hepburn (AUS)
185  Damien Howson (AUS)
186  Christopher Juul Jensen (DEN)
187  Callum Scotson (AUS)
188  Matteo Sobrero (ITA)  (chrono)
Directeur sportif : Matthew White, Gene Bates
Team DSM
DSM
NumCoureurPos
191  Romain Bardet (FRA) AB-13
192  Thymen Arensman (NED)
193  Cees Bol (NED) NP-14
194  Romain Combaud (FRA)
195  Alberto Dainese (ITA)
196  Nico Denz (GER)
197  Chris Hamilton (AUS)
198  Martijn Tusveld (NED)
Directeur sportif : Matthew Winston, Marcel Sieberg
Trek-Segafredo
TFS
NumCoureurPos
201  Giulio Ciccone (ITA)
202  Dario Cataldo (ITA)
203  Mattias Skjelmose Jensen (DEN)
204  Juan Pedro López (ESP)
205  Bauke Mollema (NED)
206  Jacopo Mosca (ITA)
207  Edward Theuns (BEL)
208  Otto Vergaerde (BEL)
Directeur sportif : Grégory Rast, Adriano Baffi
UAE Team Emirates
UAD
NumCoureurPos
211  João Almeida (POR)  (chrono)
212  Rui Oliveira (POR)
213  Rui Costa (POR)
214  Alessandro Covi (ITA)
215  Davide Formolo (ITA)
216  Fernando Gaviria (COL)
217  Maximiliano Richeze (ARG)
218  Diego Ulissi (ITA)
Directeur sportif : Fabio Baldato, Marco Marcato

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :