Davide Formolo

coureur cycliste italien

Davide Formolo, né le à Negrar, est un coureur cycliste italien, membre de l'équipe UAE Emirates. Il a notamment remporté une étape du Tour d'Italie et le championnat d'Italie sur route 2019.

Davide Formolo
Davide Formolo 2015TOA.jpg
Davide Formolo lors du Tour d'Alberta 2015.
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes amateurs
2011-2012Petroli Firenze
2013Petroli Firenze Wega Contech
Équipes professionnelles
Principales victoires
Championnats
MaillotItalia.svg Champion d'Italie sur route (2019)
1 étape de grand tour
Tour d'Italie (1 étape)

BiographieModifier

DébutsModifier

Davide Formolo court chez les jeunes au sein de l'Unione Sportiva Ausonia CSI de Pescantina. Il fait ses débuts chez les moins de 23 ans en 2011 avec l'équipe toscane Petroli Firenze. Il n'obtient aucune victoire cette saison, mais s'illustre au Giro Pesche Nettarine di Romagna, où il décroche le maillot blanc du meilleur jeune en terminant à la neuvième place au classement général. En 2012, il remporte le classement final du Giro Pesche Nettarine di Romagna et se classe deuxième du Piccola Sanremo, du Gran Premio Palio del Recioto et du championnat d'Italie sur route espoirs à Valsugana.

En 2013, il gagne une étape et à nouveau le classement final du Giro Pesche Nettarine di Romagna. Il confirme en se accumulant les podiums sur le circuit amateur italien. Il obtient notamment la deuxième place du Trophée Matteotti espoirs, du Tour de la Vallée d'Aoste et de la Coppa Ciuffenna, ainsi que la sixième place du Tour de l'Avenir, épreuve référence du calendrier des espoirs. À la fin de la saison, il est sélectionné pour participer aux championnats du monde espoirs en Toscane[2].

Carrière professionnelleModifier

Davide Formolo devient coureur professionnel en 2014 dans l'équipe World Tour Cannondale. Lors du Tour de Turquie, il finit deuxième de la sixième étape (dernière arrivée en altitude) et prend la quatrième place du classement général. Il finit ensuite septième du classement général du Tour de Suisse et signe à 21 ans son premier top dix sur une course du World Tour. En juin, il se classe deuxième du championnat d'Italie sur route sur les routes du Trophée Melinda, battu au sprint par Vincenzo Nibali. Il prend une autre deuxième place en juillet, au Grand Prix de l'industrie et de l'artisanat de Larciano, avec le maillot de la sélection italienne.

En 2015, il rejoint l'équipe américaine Cannondale-Garmin, née d'une fusion de deux équipes World Tour. En février, il remporte le classement des jeunes du Tour de l'Algarve. En mai, il découvre le Tour d'Italie, où pour son premier grand tour, il remporte en solitaire la 4e étape à La Spezia, obtenant ainsi son premier succès professionnel. Il termine finalement la course 31e, en tant que deuxième meilleur jeune.

En 2016, il se classe quatrième du Tour de Pologne. En septembre, il obtient le premier top dix de sa carrière sur un grand tour, avec une neuvième place sur le Tour d'Espagne remporté par Nairo Quintana, faisant de lui le plus jeune coureur parmi les 20 premiers du classement. Après avoir pris le dessus par rapport à son coéquipier Andrew Talansky, il a la liberté de faire sa course. Au cours de l'exigeante 15e étape, il parvient à suivre Alberto Contador et Quintana qui ont attaqué dès le départ, offrant sa contribution au succès de l'action et se classant septième sur la célèbre montée d'Aramón Formigal. Au mois d'août, il prolonge le contrat qui le lie à la formation américaine Cannondale-Drapac[3].

En avril 2017, alors qu'il est cinquième du classement à 31 secondes de Geraint Thomas, il déclare forfait lors la dernière étape du Tour des Alpes, pour récupérer en vue de Liège-Bastogne-Liège[4]. Lors de celle-ci, il attaque seul sur la côte de Saint Nicolas et creuse une petite marge d'avance. Il est ensuite repris et dépassé par le groupe des favoris à environ 250 mètres de l'arrivée et termine la course à la 23e place, 14 secondes derrière le vainqueur Alejandro Valverde[5]. Il est au départ du Tour d'Italie en tant que leader de Cannondale. Il porte le maillot blanc du meilleur jeune pendant une journée, terminant finalement troisième de ce classement et dixième du classement général.

En 2018, il change d'équipe et rejoint Bora-Hansgrohe. Il accumule les places d'honneur : sixième du Tour d'Abou Dabi, septième de Tirreno-Adriatico et de Liège-Bastogne-Liège et à nouveau dixième du Tour d'Italie. En 2019, il remporte la dernière étape du Tour de Catalogne. Lors de Liège-Bastogne-Liège, il est le dernier coureur à résister à l'accélération de Jakob Fuglsang lors de la dernière montée, mais est finalement distancé. Il parvient néanmoins à conserver la deuxième place pour signer son premier podium sur une grande classique. En juin, il devient en solitaire champion d'Italie sur route.

En 2020, il signe avec l'équipe UAE Emirates.

Palmarès et classements mondiauxModifier

Palmarès amateurModifier

Palmarès professionnelModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour d'ItalieModifier

5 participations

Tour d'EspagneModifier

3 participations

Classements mondiauxModifier

Année 2012 2013 2014 2015 2016 2017
UCI World Tour 99e[7] 111e[8] 49e[9] 129e[10]
UCI Europe Tour 312e[11] 203e[12] 1 016e[13] nc[14]

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Du 1er janvier 2016 au 30 juin 2016
  2. Du 1er juillet 2016

RéférencesModifier

  1. (en) « Davide Formolo », sur slipstreamsports.com (consulté le 27 mars 2015)
  2. Davide Formolo sur www.cannondaleprocycling.com
  3. « Le journal des transferts », sur velo101.com, (consulté le 17 août 2016)
  4. Formolo and Caruso under fire for quitting Tour of the Alps
  5. Valverde wins Liège-Bastogne-Liège
  6. L'épreuve est commune au Trophée Melinda
  7. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  8. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  9. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  10. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)
  11. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  12. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  13. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  14. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :