25 mai

date

Le est le 145e jour de l'année du calendrier grégorien, 146e lorsqu'elle est bissextile (il en reste ensuite 220).

Mai
1er 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Chronologies thématiques

Abréviations / Voir aussi

Son équivalent était généralement le 6 prairial du calendrier républicain / révolutionnaire français, officiellement dénommé jour de la mélisse (une plante officinale).

24 mai - - 26 mai

Événements

XIe siècle

XVe siècle

XVIe siècle

XVIIe siècle

XVIIIe siècle

XIXe siècle

XXe siècle

XXIe siècle

Arts, culture et religion

Sciences et techniques

Économie et société

Naissances

XIe siècle

XIVe siècle

XVe siècle

XVIe siècle

XVIIe siècle

XVIIIe siècle

XIXe siècle

XXe siècle

Décès

VIIe siècle

  • 641 : Constantin III, empereur byzantin un peu plus de 3 mois du 12 février 641 à sa mort (° , dynastie héraclide de 610 à 711).

Xe siècle

XIe siècle

XIVe siècle

XVIe siècle

XVIIe siècle

XVIIIe siècle

XIXe siècle

XXe siècle

XXIe siècle

Célébrations

Internationales

Nationales

Religieuses

  • Mythologie lettone pagano-agricole christianisée en référence à Saint Urbain (urbanas diena) : jour de période propice pour différents semis de cultures (un jour ensoleillé pouvait signifier une récolte consécutive saine, dictons plus bas).
  • Scientologie : Integrity Day / fête de l'intégrité, journée de réflexion sur l'éthique scientologue.
  • Christianisme : mémoire de Saint Jacques « frère de Dieu », avec station dans la Fondation de Paul, lectures de Ac. 15, 13(-29) (ou Ga. 1, 11-20) et de Mt. 23, 34 – 24, 1 -avec pour mots communs à Ac. et Mt. : « sang », « synagogues » ; à Ga. et Mt. : « sang » ; à Ac. et Ga. : « Jacques », « sang »-, dans le lectionnaire de Jérusalem.

Saints des Églises chrétiennes

Saints catholiques et orthodoxes du jour

Référencés ci-après in fine[16],[17] :

Saints et bienheureux catholiques du jour

référencés ci-après[16] :

Saints orthodoxes ?

aux dates éventuellement "juliennes" / orientales, outre les saints œcuméniques voire pré-schismatiques ci-avant[17]...

Prénoms du jour

Bonne fête aux Sophie, ses variantes : Sofia, Sonia, Sonja, Sophia, Zofia ; leurs composés : Madeleine-Sophie, Marie-Sophie, Marie-So, Anne-Sophie, Anne-So, etc. ; voire la possible forme masculine Sophien.

Et aussi aux :

  • Bède et son variant Beddy (cf. le Vénérable ci-avant et jusqu'au 27 mai vers Cantorbéry notamment).
  • Aux Nadège et ses variantes : Nadia, Nadette, Nadineetc.
  • Aux Urbain, Urbaine, Urban, Urbane, Urbanie, Urbano, Urbanus, Urvan en breton, etc. (19 décembre par l'Église universelle hors-francophonie d'Europe).

Traditions et superstitions

Coutumes

Dans les monts du Cantal et l'Aubrac en Auvergne (Massif central en France et U.E.), le jour de la saint-Urbain était une date de transhumance avec remontée des troupeaux dans les estives, jour resté à Aurillac une fête foraine annuelle afférente explicitement appelée « la foire de la saint-Urbain ».

Dictons

Saint Urbain est le dernier des saints de glace tardifs (cf. surtout 11, 12 et 13 mai, mais encore 19 mai du petit Yvonnet), d'où de nombreux dictons concernant cette période climat(olog)ique, comme pour exemples :

  • « À la saint-Urbain, le forment[19] fait grain. » (Moselle, en passant par la Lorraine, en France et Europe)
  • « À la saint-Urbain, la fleur au grain. » (Vosges, Lorraine sud)[20]
  • « À la saint-Urbain s’il fait beau, on le porte en procession. S’il gèle, les vignerons fâchés le jettent le cul dans les orties.»[21] (Lorraine encore)
  • « Après la saint-Urbain, ce qui reste appartient au vilain. » (Meuse en Lorraine toujours)
  • « Après la saint-Urbain, plus ne gèlent vin ni pain. » (Nièvre, Rhône)
  • « Gelée le soir de saint-Urbain, anéantit fruits, pain, vin. »[22]
  • « Le soleil de saint-Urbain amène une année de grand bien. »[22]
  • « Mamert, Pancrace, Boniface sont les trois saints de glace, mais Saint Urbain tient tout dans sa main. »[22]
  • « Pluie de saint-Hugues [1er avril] à sainte-Sophie [via 29 avril e.g.], remplit (les) granges et (les) fournils (ou / et barils). »[23] (après saints cavaliers puis saints de glace parfois prolongés ès météos[24])
     
    Serviette portant le nombre 42 autre référence au Guide du voyageur galactique à l'occasion du jour de la serviette
  • « Quand la saint-Urbain est passée, le vigneron est rassuré. »[25]
  • « Saint Urbain, dernier marchand de vin. »
  • « S'il pleut à la saint-Urbain, c'est quarante jours de pluie en chemin. »[22]
  • « Urbinet [Saint Urbain], le pire de tous quand il s'y met, car il casse le robinet. »[22]

Astrologie voire astronautique

Notes et références

  1. Pour la première fois et contre le souhait du premier ministre conservateur britannique David Cameron, cinq grandes familles politiques paneuropéennes sont représentées et ont été emmenées chacune par un grand leader candidat direct à la présidence de la Commission européenne lors de débats préalables retransmis en eurovision mais plus ou moins confidentiellement par des médias télévisés nationaux (français) : le futur premier ministre grec Aléxis Tsípras pour la gauche radicale, l'Allemand francophone Martin Schulz pour le centre-gauche ; l'Allemande Ska Keller pour les Verts ; le Belge néerlandophone et francophone Guy Verhofstadt pour les libéraux ; le Luxembourgeois francophone Jean-Claude Juncker pour la droite classique qui sera désigné comme ledit président de la Commission au cours de la législature de 2014 à 2019. Les candidats euro-sceptiques voire europhobes de différents États membres n'ont pas souhaité ou ne sont pas parvenus à désigner un unique candidat pour ce poste même si l'extrême-droite de Marine Le Pen envoie le plus de députés français au Parlement européen comme en 2019 de justesse ou même si le brexiteur anglais Nigel Farage y fait son entrée.
  2. (nl) « Uitslag Surinaamse verkiezingen vertraagd door onrustige verkiezingsdag », sur Nu.nl, (consulté le ).
  3. (en) France 24, « Suriname readies to vote despite virus », sur France24.com, (consulté le ).
  4. Marguerite Bonnet, André Breton, œuvres complètes, tome 1 : chronologie, Gallimard, p. LIV.
  5. https://www.francebleu.fr/emissions/la-story-du-jour/tout-ce-qu-il-faut-savoir-sur-cillian-murphy-dans-peaky-blinders.
  6. Philippe Gumplowicz, Jean-Claude Klein, Paris, 1944-1954 : artistes, intellectuels, publics, la culture comme enjeu, éditions Autrement, , p. 38.
  7. « Journée mondiale », sur www.journee-mondiale.com.
  8. Child Focus.
  9. African Liberation Day.
  10. Site de l'ONU.
  11. Résolution A/RES/54/91 de l'ONU(en).
  12. (es)La Patria.
  13. (en)Cook Islands.
  14. Jours fériés.com.
  15. (es)El Conta.
  16. a et b Nominis : calendrier grégorien des saints et prénoms chrétiens du 25 mai.
  17. a et b Forum orthodoxe.com : saints pour le 25 mai du calendrier ecclésiastique orthodoxe.
  18. Les saints Romain Adame, Rodrigue Aguilar, Jules Alvarez, Louis Batis Sainz, Augustin Caloca, Matthieu Correa, Atila Cruz, Michel de la Mora, Pierre Esqueda Ramirez, Marguerite Flores, Joseph Isabel Flores, David Galvan, Pierre Maldonado, Jésus Mendez, Justin Orona, Sabas Reyes, Joseph-Marie Robles, Turibio Romo, Jenaro Sanchez Delgadillo, Tranquillin Ubiarco et David Uribe, prêtres ; Emmanuel Morales, Sauveur Lara Puente et David Roldan Lara, laïcs ; martyrs de 1926 à 1928 dans différentes régions du Mexique.
  19. fROment ?
  20. Jean Lanher, La Vie traditionnelle, Serpenoise, , p. 69.
  21. Société d'archéologie lorraine et du Musée historique lorrain, Le Pays lorrain, Volume 18, 1926, p. 158.
  22. a b c d et e Gabrielle Cosson, Dictionnaire des dictons des terroirs de France, Paris, Larousse, , 380 p. (ISBN 978-2-03-585301-1, présentation en ligne), p. 219 et 354.
  23. Anne-Christine Beauviala, Météo et dictons régionaux, Éd. Christine Bonneton, 2010.
  24. « Saints de glace ou Cavaliers du froid : le risque de gelées », sur rustica.fr site du magazine hebdomadaire Rustica (consulté le ).
  25. Saints et dictons du jour.

Articles connexes

Sur les autres projets Wikimedia :