Jakub Mareczko

coureur cycliste italien

Jakub Mareczko, né le à Jarosław en Pologne, est un coureur cycliste italien, membre de l'équipe CCC depuis 2019.

Jakub Mareczko
Fourmies - Grand Prix de Fourmies, 6 septembre 2015 (B063).JPG
Jakub Mareczko lors du Grand Prix de Fourmies 2015
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes amateurs
2013-2014Viris Maserati
Équipes professionnelles

BiographieModifier

Débuts cyclistes et carrière chez les amateursModifier

Né en Pologne et d'origine polonaise[1], il s'installe en Italie avec sa mère à l'âge de cinq ans à Brescia[2].

Considéré comme un sprinteur, il obtient ses premiers bons résultats chez les amateurs lors des saisons 2013 et 2014. Il remporte 16 courses et attire l'attention de Davide Cassani, le sélectionneur italien[3]. Il le voit comme l'un des meilleurs jeunes espoirs du pays[4]. En 2014, Mareczko est le coureur le plus victorieux parmi les espoirs italiens[5]. Début août 2014, l'équipe italienne Neri Sottoli - qui devient l'équipe Southeast en 2015 - annonce sa signature pour les deux prochaines saisons[6]. Il est considéré comme l'un des principaux espoirs de l'équipe, qui est en difficulté en raison de cas répétés de dopage. L'équipe engage également le sprinteur vétéran Alessandro Petacchi avec l'espoir qu'il soit en mesure d'aider Mareczko à se développer comme coureur (en particulier à progresser dans les montées)[5],[7].

Carrière professionnelleModifier

Les premières victoires de Mareczko en tant que cycliste professionnel arrivent lors du Tour du Táchira 2015 (une course classée en 2.2 où la plupart des coureurs sont des amateurs), où il remporte les 3e et 4e étapes[2],[8]. Il est ensuite choisi pour être leader de la sélection italienne dans les étapes de sprint du Tour de San Luis, où il termine deux fois dans le top 10, dont une troisième place sur la dernière étape derrière Mark Cavendish et Fernando Gaviria. Il participe au Circuit Het Nieuwsblad 2015 et à Kuurne-Bruxelles-Kuurne 2015 mais ne termine pas ces épreuves. Il se classe troisième sur la deuxième étape du Tour de Langkawi 2015, puis termine deuxième sur les quatrième et sixième étapes. Il participe ensuite à plusieurs courses flandriennes (À travers les Flandres, le GP E3, le Gand-Wevelgem, les Trois Jours de La Panne et le GP de l'Escaut), mais n'en termine aucune[8]. En juillet, il s'adjuge deux étapes du Tour du Venezuela, une course classée en 2.2. À la fin de la saison sur route 2015, il gagne la sixième étape du Tour de Hainan[9]. Quelques jours avant cette victoire, Southeast-Venezuela a annoncé que son contrat est renouvelé pour deux saisons supplémentaires[10]. Il continue d'engranger les victoires en Chine lors du Tour du lac Taihu, où il remporte, lors de sprints massifs, sept des neuf étapes. Il gagne également le classement général, le classement par points et le classement du meilleur jeune[11]. Il termine deuxième de l'UCI Asia Tour.

Il réalise une saison 2016 avec des résultats équivalents, en signant douze victoires, dont trois sur le circuit Europe Tour. Il participe à son premier Tour d'Italie, mais abandonne dès la 5e étape. En octobre, il est sélectionné pour disputer les mondiaux espoirs, disputés au Qatar sur un parcours totalement plat et où il est considéré comme l'un des favoris[12]. Il obtient au sprint la médaille de bronze, battu par le Norvégien Kristoffer Halvorsen et l'Allemand Pascal Ackermann. Il termine la saison au début de novembre, remportant le Tour of Yancheng Coastal Wetlands et trois étapes du Tour du lac Taihu.

En 2017, après avoir remporté les troisième et septième étapes du Tour de Langkawi et une étape du Tour de Bretagne, il participe à nouveau au Tour d'Italie. Il termine notamment deuxième des cinquième et treizième étapes derrière le Colombien Fernando Gaviria, avant d'abandonner la course. Il n'obtient des résultats significatifs qu'en octobre, lorsqu'il gagne cinq étapes et le général du Tour du lac Taihu. Il termine sa troisième année en tant que professionnel à la fin du mois en remportant cinq autres étapes du Tour de Hainan, faisant de ses quatorze succès, le cycliste le plus victorieux de la saison, à égalité avec l'Allemand Marcel Kittel et le Colombien Fernando Gaviria. En 2018, il s'adjuge un total de 13 étapes, réparties sur le Sharjah Tour, le Tour du Maroc, le Tour de Chine II, le Tour du lac Taihu et le Tour de Hainan.

En 2019, il rejoint pour la première fois l'UCI World Tour au sein de l' équipe CCC. En mai, il est hors délai lors de la 12e étape du Tour d'Italie. Au mois de juillet, il termine troisième du Grand Prix Pino Cerami remporté par le Français Bryan Coquard sous une chaleur caniculaire[13]. Durant l'hiver, il se fait opérer de la cloison nasale[14]. Début 2020, avant l'arrêt des courses en raison de la pandémie de Covid-19, il est deuxième d’une étape du Tour de La Provence derrière Nacer Bouhanni.

Il participe en 2020 pour la première fois de la carrière au tour d’Espagne et finit notamment 3eme de la 4ème étape avant d’abandonner la course lors de la 11eme etape

Palmarès et classements mondiaux sur routeModifier

PalmarèsModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour d'ItalieModifier

4 participations

Tour d'EspagneModifier

1 participation

Classements mondiauxModifier

Année 2014 2015 2016 2017
Classement mondial UCI 204e[15] 139e[16]
UCI America Tour 65e[17] 308e[18]
UCI Asia Tour 2e[19] 18e[20] 3e[21]
UCI Europe Tour 336e[22] 484e[23] 1 404e[24]

Palmarès sur pisteModifier

Championnats d'EuropeModifier

Championnats d'ItalieModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Du 1er janvier 2015 au 31 janvier 2015
  2. Du 1er février 2015 au 31 décembre 2015
  3. Du 1er janvier 2016 au 3 mai 2016
  4. Du 4 mai 2016 au 31 décembre 2016

RéférencesModifier

  1. (it) « Vuelta al Tachira, bis di Mareczko », sur La Gazzetta dello Sport, (consulté le 10 mars 2015)
  2. a et b (en) Gregor Brown, « Jakub Mareczko to line up against Mark Cavendish at Tour de San Luis », sur Cycling Weekly, (consulté le 10 mars 2015)
  3. (en) Danilo Viganò, « Diciotto neopro' a scuola. Cassani: "Onorate il ciclismo" », sur La Gazzetta dello Sport, (consulté le 10 mars 2015)
  4. (en) Stephen Farrand, « Cassani optimistic about Italian cycling new generation of riders », sur Cyclingnews.com, (consulté le 10 mars 2015)
  5. a et b (en) « Mareczko ready to take on Cavendish in San Luis sprints », sur Cyclingnews.com, (consulté le 10 mars 2015)
  6. (it)« GRANDE COLPO DELLA NERI SOTTOLI ALE': ACCORDO BIENNALE CON IL VELOCISTA UNDER 23 JAKUB MARECZKO », sur yellowfluoteam.com, (consulté le 29 août 2014)
  7. (en) Shane Stokes, « Petacchi prolongs career with former Neri Sottoli squad, team now named Southeast Pro Cycling », sur Cyclingtips.com.au, (consulté le 10 mars 2015)
  8. a et b (en) « Jakub Mareczko », sur ProCyclingStats (consulté le 10 mars 2015)
  9. (en) « Jakub Mareczko », sur ProCyclingStats (consulté le 25 octobre 2015)
  10. (en) Spencer Powlison, « Trade news round-up: Betancur to Movistar, and more », Velonews, Competitor Group, Inc.,‎ (lire en ligne, consulté le 25 octobre 2015)
  11. (en) « Mareczko secures overall victory at the Tour of Taihu Lake », sur cyclingnews.com, Immediate Media Company, (consulté le 8 novembre 2015)
  12. Mondiaux : Jakub Mareczko retenu chez les espoirs
  13. Audry Lambert, « GP Pino Cerami : Classement », sur directvelo.com, (consulté le 30 juillet 2019)
  14. Vélo Magazine du 5 juin 2020
  15. (en) « UCI World Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  16. (en) « UCI World Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 30 octobre 2017)
  17. (en) « UCI America Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  18. (en) « UCI America Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  19. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  20. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  21. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 30 octobre 2017)
  22. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  23. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  24. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)

Liens externesModifier