Lennard Kämna

coureur cycliste allemand
Lennard Kämna
Lennard Kämna (2018-08-24) - Deutschland Tour 2018 Bonn.jpg
Lennard Kämna en 2018
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (26 ans)
WedelVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2007-2010RRG Bremen
2011-2014RSC Cottbus
2015Stölting
Équipes professionnelles
Principales victoires

Lennard Kämna (/ˈlɛ.naʁt ˈkɛm.na/), né le à Fredenbeck, est un coureur cycliste allemand, membre de l'équipe Bora-Hansgrohe.

BiographieModifier

Lennard Kämna naît le à Wedel, dans le land de Basse-Saxe en Allemagne[1]. Pour sa première année chez les juniors (17/18 ans), il prend la deuxième place de l'Internationalen 3-Etappen-Rundfahrt, course internationale junior disputée à Francfort-sur-le-Main.

Lors de la saison 2014, il se révèle, principalement sur les épreuves contre-la-montre[2]. Il remporte une étape du Tour d'Istrie[3] qu'il termine deuxième au classement général. Il se classe par la suite quatrième de la Course de la Paix juniors. Au Trofeo Karlsberg, il remporte le contre-la-montre et finit deuxième au classement général[2]. Il devient champion d'Europe du contre-la-montre juniors à Nyon en Suisse[4]. La même semaine, il s'adjuge le championnat d'Allemagne du contre-la-montre juniors. Il remporte également la Coupe d'Allemagne de cyclisme sur route et le Grand Prix Rüebliland. Après son titre européen et le décès du tenant du titre Igor Decraene, il est considéré comme le favori du championnat du monde du contre-la-montre juniors. Il s'impose dans cette épreuve avec une grosse marge d'avance (45 secondes sur le deuxième)[5],[6]. En fin de saison, il est désigné cycliste allemand de l'année dans la catégorie junior[7].

En 2015, il s'engage avec l'équipe continentale allemande Stölting[8].

Au mois d'août 2016, il signe un contrat avec la formation Sunweb[9]. Mi-septembre, il devient champion d'Europe du contre-la-montre espoirs devant Filippo Ganna et Rémi Cavagna. En fin de saison, il se classe quatrième du championnat du monde du contre-la-montre espoirs.

La saison suivante, il fait ses débuts dans le peloton World Tour avec Sunweb. Il effectue un rôle d'équipier et obtient comme meilleur résultat une cinquième place du général sur le Tour des Fjords. En août, il prend part au Tour d'Espagne, son premier grand tour. Il se classe notamment huitième du contre-la-montre de la (16e étape), puis est non partant le lendemain, en vue de se préparer pour les mondiaux. En septembre, il devient champion du monde du contre-la-montre par équipes avec l'équipe Sunweb. Cinq jours plus tard, il se montre à l'attaque lors du championnat du monde espoirs, où il prend finalement la deuxième place dans un sprint à deux avec le Français Benoît Cosnefroy[10].

En , il participe à Milan-San Remo, sa première grande classique. Le mois suivant il prolonge son contrat jusqu'en 2019[11]. Le , il annonce prendre une pause dans sa carrière[12]. Il reprend en août au Tour du Danemark et termine 17e du général. Lors des mondiaux sur route, il termine 14e du contre-la-montre individuel des moins de 23 ans.

En 2019, il participe à son premier Tour de France, où il termine 40e du classement général et se fait remarquer en réalisant deux tops 10 sur des étapes de montagne.

En 2020, il rejoint Bora-Hansgrohe, l'autre équipe allemande du World Tour[13]. Lors du Tour de France, Kämna termine deuxième de la 13e étape, battu au sprint par le Colombien Daniel Martinez au sommet du Puy Mary. Il s'impose ensuite en solitaire sur la 16e étape entre La Tour-du-Pin et Villard-de-Lans[14].

Kämna remporte en mars 2021 la cinquième étape du Tour de Catalogne. Il est ensuite gêné par une infection y compris quand il participe au Tour de l'Algarve au début du mois de mai. À la fin de ce mois, se ressentant toujours de cette infection, il annonce cesser toutes compétitions pendant plusieurs semaines ainsi que sa prolongation de contrat avec son équipe jusqu'en fin d'année 2022[15].

Sélectionné pour le Tour de France 2022, Kämna est notamment échappé lors de la septième étape où il termine quatrième ainsi que lors de la dixième étape où il manque de prendre le maillot jaune à Tadej Pogačar pour onze secondes. Malade par la suite, il est non-partant lors de la seizième étape[16].

PalmarèsModifier

Palmarès amateurModifier

Palmarès professionnelModifier

Résultats sur les grands toursModifier

 
Kämna lors du Tour de France 2019.

Tour de FranceModifier

3 participations

Tour d'ItalieModifier

1 participation

Tour d'EspagneModifier

1 participation

Classements mondiauxModifier

  Année20152016201720182019202020212022
UCI World Tour nc 373e411e
Classement mondial613e333e1808e882e66e838e189e
UCI Europe Tour454e689e560e1547e642e55e644e156e
UCI Asia Tour nc 136e nc nc
UCI America Tour172e nc nc nc
Légende : nc = non classéSource : UCI

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Fiche de Lennard Kämna », sur http://www.siteducyclisme.net/
  2. a et b Allemagne : Kämna, amateur de bouts droits sur directvelo.com
  3. Tour d'Istrie - Et. 2 : Classements sur directvelo.com
  4. Lennard Kämna : « Des mois de préparation » sur directvelo.com
  5. Kämna dans la tradition allemande sur lequipe.fr
  6. Lennard Kämna « préparait le Mondial depuis cet hiver » sur directvelo.com
  7. (de) Deutschland: Kittel und Brennauer sind die besten Radsportler des Jahres 2014 sur live-radsport.ch
  8. (de) Lausitz verpasst den Weltmeister-Zug sur lr-online.de
  9. « Le journal des transferts », sur velo101.com, (consulté le )
  10. Kämna « n'imaginait pas du tout » Cosnefroy revenir
  11. Lennard Kämna prolonge son contrat d’un an avec Sunweb
  12. A 21 ans, Lennard Kämna suspend provisoirement sa carrière
  13. Transfert - Lennard Kämna s'engage avec BORA-hansgrohe
  14. « Tour de France - Lennard Kämna en solitaire, les leaders temporisent », sur www.cyclismactu.net, (consulté le ).
  15. Clément Labat-Gest, « Route - Prolongé d'un an, Lennard Kämna ne fera pas le Tour de France », sur www.cyclismactu.net, (consulté le ).
  16. « Malade, Lennard Kämna (Bora-Hansgrohe) quitte le Tour de France », sur lequipe.fr, L'Équipe, .
  17. (de) « Berg-DM: Buchmann neuer U23-Meister, Baldauf holt sich elite-titel - Kämna siegt bei junioren », sur rad-bundesliga.net,
  18. (de) « 06.09.2015 - Deutsche Bergmeisterschaft... », sur vg-annweiler.de,

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :