Lucas Hamilton

coureur cycliste australien

Lucas Hamilton, né le à Ararat, est un coureur cycliste australien, membre de l'équipe Mitchelton-Scott.

Lucas Hamilton
Oudenaarde - Ronde van Vlaanderen Beloften, 9 april 2016 (B096).JPG
Lucas Hamilton lors du Tour des Flandres espoirs 2016 à Audenarde.
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2016Jayco-AIS World Tour Academy
2017Mitchelton Scott
Équipes professionnelles

BiographieModifier

Chez les amateursModifier

Au début de sa carrière cycliste, Lucas Hamilton participe à des courses sur piste et sur route. En 2014, il devient champion d'Australie de course à l'américaine juniors avec Matthew Ross . La même année, il est champion d'Océanie sur route juniors et champion d'Australie sur route juniors. Il s'est ensuite concentré uniquement sur les compétitions sur route. En 2016, après avoir terminé deuxième de l'An Post Rás et du championnat d'Australie sur route espoirs, il termine meilleur grimpeur du Tour de l'Avenir.

En 2017, il rejoint l'équipe Mitchelton Scott, qui sert de réserve à la formation World Tour Orica-Scott. Il commence la saison avec une bonne performance sur le Tour Down Under (24e) avant de se distinguer sur le Herald Sun Tour en terminant septième du général, puis de devenir champion d'Océanie sur route espoirs. Après quelques performances sur les courses italiennes d'un jour, il termine deuxième du Girobio derrière Pavel Sivakov. Enfin, il remporte le difficile Tour Alsace en préparation au Tour de l'Avenir au mois de juillet. Sur le Tour de l'Avenir, il prend la quatrième place du classement général. Lauréat de l'UCI Oceania Tour, ses bonnes performances lui permettent de signer un contrat de trois ans avec l'équipe World Tour Orica-Scott[1], renommée Mitchelton-Scott en 2018.

Carrière professionnelleModifier

Pour sa première saison professionnelle chez Mitchelton-Scott, il termine notamment septième de la Semaine internationale Coppi et Bartali et participe à plusieurs courses UCI World Tour avec un rôle d'équipier.

En 2019, il remporte la Semaine internationale Coppi et Bartali et termine 25e du Tour d'Italie, son premier grand tour. Durant ce Giro, il se fait remarqué pour son rôle d'équipier de Simon Yates et ensuite présenté dans les médias australiens comme le nouvel espoir du pays pour le classement général des grands tours[2]. En août, lors du Czech Cycling Tour, il remporte deux étapes (dont le contre-la-montre par équipes) et se classe deuxième du général derrière son coéquipier Daryl Impey.

Il commence sa saison 2020 avec la deuxième place du championnat d'Australie sur route à une minute du vainqueur Cameron Meyer, puis il se classe neuvième du Tour Down Under. Après l'arrêt des courses en raison de la pandémie de Covid-19, il remporte en septembre sa première victoire sur l'UCI World Tour. Il décroche le succès lors de la quatrième étape de Tirreno-Adriatico, devançant au sprint Fausto Masnada[3]. En octobre, il fait partie de l'équipe Mitchelton-Scott pour le Tour d'Italie. Quelques jours après un test positif au SARS-CoV-2 de son chef de file Simon Yates, quatre personnes de l'encadrement de la formation australienne le sont aussi. L'ensemble de l'équipe décide alors d'abandonner ce Giro avant le départ de la dixième étape[4].

Palmarès sur routeModifier

Par annéesModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour d'ItalieModifier

2 participations

Classements mondiauxModifier

Année 2016 2017
UCI Europe Tour 564e[5] 122e[6]
UCI Oceania Tour 1er[7]

Palmarès sur pisteModifier

Championnats d'AustralieModifier

  • 2014
    •   Champion d'Australie de l'américaine juniors (avec Mathew Ross)

Notes et référencesModifier

  1. « Cyclisme - Orica-Scott : Lucas Hamilton signe pour trois ans - Sport 365 », Sport 365,‎ (lire en ligne, consulté le 27 septembre 2017)
  2. Lucas Hamilton, Australia’s most mellow Grand Tour hope
  3. Tirreno-Adriatico : Lucas Hamilton (Mitchelton-Scott) surprend les favoris lors de la 4e étape
  4. G. Sc., « Giro : Steven Kruijswijk et Michael Matthews positifs au Covid-19, l'équipe Mitchelton-Scott quitte la course », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 14 octobre 2020).
  5. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  6. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)
  7. (en) « UCI Oceania Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 30 octobre 2017)

Liens externesModifier