Ouvrir le menu principal

Liste des stations balnéaires françaises

page de liste de Wikipédia
Côtes de France.jpg

De Bray-Dunes (frontière belge) à Hendaye (frontière espagnole - Pays basque) et de Cerbère (frontière espagnole - Catalogne) à Menton (frontière italienne), 923 communes se partagent les 5 533 km du littoral métropolitain :

  • 3 830 km le long de la Manche et de l’Atlantique
  • 1 703 km sur les rivages de la Méditerranée

Même si elles sont peu nombreuses et que le public ne fait la plupart du temps pas la différence, il convient toutefois de distinguer les stations balnéaires classées, c’est-à-dire les communes titulaires d'un classement établi par l'État en tenant compte de certains critères (accueil, propreté environnementale, etc.) et les stations balnéaires de fait, c’est-à-dire la plupart des communes du littoral français qui disposent d'une plage fréquentée depuis toujours.

Les premières sont officiellement reconnues comme telles par les instances officielles dont elles peuvent espérer des dotations plus importantes.

Cependant, d'autres stations balnéaires peuvent se situer à l'intérieur des terres, comme Aix-les-Bains en Savoie, au bord du lac du Bourget[1],[2].

Cette liste (non exhaustive) présente les principales stations balnéaires de France métropolitaine et d'outre-mer, classées ou pas. Le découpage choisi est celui des « côtes », appellations touristiques aux évocations poétiques représentées sur la carte suivante :

Sommaire

Carte du littoral françaisModifier

La mer du NordModifier

Côte d'Opale - Dunes de FlandresModifier

Littoral de la mer du Nord depuis la frontière belge, dans le département du Nord :

La MancheModifier

Côte d'Opale et Côte de PicardieModifier

la Côte d'Opale est un littoral de la Manche et de la mer du Nord, du nord-est de Calais à Berck, dans le département du Pas-de-Calais :


la Côte de Picardie est un littoral de la Manche, du nord de Fort-Mahon-Plage à Mers-les-Bains, dans le département de la Somme, de part et d'autre de la Baie de Somme :

Côte d'Albâtre et Côte FleurieModifier

La côte d'Albatre est une côte à falaises blanches de Normandie :

La côte Fleurie est une côte dans la baie de Seine entre l'embouchure de la Seine et celle de l'Orne :

Côte de NacreModifier

Dans la Baie de Seine entre l'embouchure de l'Orne et celle de la Seulles :

Côte des Isles et Côte des havresModifier

Sur la façade Ouest du Cotentin, face aux îles anglo-normandes :

Côte d'ÉmeraudeModifier

Golfe de Saint-Malo, sur la côte bretonne :

Côte de PenthièvreModifier

Côte de GoëloModifier

Côte de Goëlo

Côte de Granit RoseModifier

Côte des LégendesModifier

L'océan AtlantiqueModifier

Côte d'IroiseModifier

Côte de CornouailleModifier

Côte de Cornouaille

Côte des MégalithesModifier

Côte d'Amour et Côte de JadeModifier

la côte d'Amour est un littoral Atlantique du Pays Nantais


la côte de Jade est un littoral du Pays de Retz

Littoral du Marais Breton et Île de NoirmoutierModifier

Côte de LumièreModifier

Côte des FleursModifier

Rade des BasquesModifier

Sur la côte continentale du pertuis d'Antioche, au nord de l'île d'Aix[3] :

Côte sauvageModifier

La côte ouest de la presqu'île d'Arvert, du pertuis de Maumusson à la pointe de la Coubre.

Côte de BeautéModifier

La côte sud de la presqu'île d'Arvert, de la pointe de la Coubre et la baie de Bonne Anse (océan Atlantique) aux falaises de Meschers (estuaire de la Gironde).

Côte d'ArgentModifier

Littoral des Landes de Gascogne jusqu'au Pays basque, de l'estuaire de la Gironde à celui de l'Adour :

Côte basqueModifier

La mer MéditerranéeModifier

L'Outre-MerModifier

Martinique, Guadeloupe et Réunion opposent deux types de côtes :

Île de La RéunionModifier

Archipel des îles de GuadeloupeModifier

La MartiniqueModifier

Notes et référencesModifier

  1. Jules de Mouxy de Loche, Histoire d'Aix-Les-Bains, vol. 1, Imprimerie savoisienne,
  2. Elsa Belle, « Aix-les-Bains, carrefour de villégiatures : thermalisme, climatisme, sports d’hiver et bords de lac », In Situ. Revue des patrimoines,‎ (ISSN 1630-7305, DOI 10.4000/insitu.11132, lire en ligne, consulté le 5 mai 2016)
  3. Carte SHOM no 7415 (estuaire de la Charente) ou carte SHOM 7414 (De l'île d'Aix au pertuis de Maumusson - Coureau d'Oléron)

Voir aussiModifier