La Côte des Isles est le nom d'une partie de la côte occidentale du Cotentin, en France, dans le département de la Manche. Elle s'étend sur 131 km2 et 33 km de littoral de Baubigny au nord, jusqu'à Denneville au sud et Fierville-les-Mines à l'est.

Côte des Isles
Image illustrative de l’article Côte des Isles
La Côte des Isles vue de Jersey.

Pays France
Région française Normandie
Département Manche
Villes principales Barneville-Carteret, Port-Bail-sur-Mer
Coordonnées 49° 22′ 52″ nord, 1° 45′ 10″ ouest
Géologie Massif armoricain
Régions naturelles
voisines
Hague, Plain, Marais de Carentan
Géolocalisation sur la carte : Normandie
(Voir situation sur carte : Normandie)
Côte des Isles
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Côte des Isles

Ses plages de sable fin sont abritées de la houle de l'Atlantique par les îles Anglo-Normandes et réchauffées par le Gulf Stream.

Elle est bordée par le passage de la Déroute et se situe à cheval à la fois sur la Côte des Havres et la Côte de la Déroute[Quoi ?]. Elle tire son nom de la proximité des îles Anglo-Normandes situées à une trentaine de kilomètres au large.

Géographie

modifier

Cette côte est constituée d'une succession de plusieurs plages :

Plage d'Hatainville au Rozel • Plage de la Vieille église • Plage de La Potinière • Grande Plage de Barneville à Portbail • Lindbergh-Plage • Plage de Denneville •

Elle comprend deux havres :

À l'intérieur de ces havres se développent des vasières et des prés salés.

On y trouve aussi des cordons dunaires sont formés par le sable accumulé, charrié par la mer et les vents d'ouest dominants. Ce sable s'est formé de l'érosion de côtes rocheuses, de la fragmentation fine de coquilles d'animaux marins et des sédiments arrachés à l'intérieur des terres, transportés par les rivières et ramenés sur la côte. Ce sable dunaire présente de hautes teneurs en calcaire.

À l'arrière de la côte, sol et climat ont permis la culture maraîchère sur de vastes étendues[1].

Géologie

modifier

La région est située dans le Massif armoricain.

Protection

modifier

Le littoral est protégé de Saint-Germain-sur-Ay au Rozel par son inscription depuis dans le réseau européen Natura 2000[2]. Plusieurs sites sont classés et protégés comme sites naturels[3].

Tourisme

modifier

Le territoire connaît une affluence touristique depuis la fin du XIXe siècle grâce, au départ, à la vogue des bains de mer[4]. Depuis le , la gestion de la compétence touristique et la mise en place d'offices de tourisme intercommunaux ont été confiés à la communauté de communes de la Côte des Isles. Depuis ces compétences sont transférés à la communauté d'agglomération du Cotentin[5]

Communes

modifier

Quatorze communes y sont situées dont la moitié possède une façade maritime :

Les communes situées sur cette côte ont constitué du au la communauté de communes éponyme.

Notes et références

modifier
  1. « Circuit Découverte Côte des Isles en Normandie », sur Cotentin tourisme (consulté le ).
  2. « annexe 10 Troisième partie_gaec drouet », sur Manche.gouv.fr (consulté le ).
  3. « Sites classés », sur DREAL Basse Normandie (consulté le ).
  4. Daniel Clary, « Quelques aspects du tourisme balnéaire dans la Manche : l’exemple du secteur Portbail-Carteret », Études Normandes, no 220,‎ , p. 1-35 (lire en ligne)
  5. « Office du tourisme du Cotentin », sur LeCotentin site officiel de la communauté d'agglomération. (consulté le ).

Voir aussi

modifier