Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Normandie (région administrative)

région française
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la région administrative créée en 2016. Pour la région historique, voir Normandie. Pour les autres significations, voir Normandie (homonymie).

Normandie
Normandie (région administrative)
Logotype
Blason de Normandie
Blason
Drapeau de Normandie
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la France France
Siège du conseil régional Caen
Préfecture Rouen
Départements et collectivités territoriales Calvados (14)
Eure (27)
Manche (50)
Orne (61)
Seine-Maritime (76)
Arrondissements 17
Cantons 131
Communes 2 884
Conseil régional Conseil régional de Normandie
Président Hervé Morin (LC-UDI)
2015-2021
Préfète Fabienne Buccio
ISO 3166-2 FR-NOR
Démographie
Gentilé Normand
Population 3 339 131 hab. (2015)
Densité 112 hab./km2
Rang (population) 9e sur 18
Langues
régionales
Normand, cauchois et percheron
Géographie
Superficie 29 906 km2
Rang 11e sur 18
Localisation
Localisation de Normandie
Liens
Site web normandie.fr

La Normandie est une région administrative française. Située au nord-ouest de la France, elle est bordée par la Manche. Elle s'étend sur 29 906 km2 et compte 3 328 364 habitants (population municipale au 1er janvier 2013)[1]. Le chef-lieu est fixé à Rouen (préfecture de la région Normandie), tandis que l'hôtel de région est situé à Caen (siège du conseil régional de Normandie)[2].

La Normandie est un territoire géographique et culturel qui a traversé différentes époques historiques, malgré une absence de reconnaissance administrative entre la révolution française et la réforme territoriale la reconnaissant. Par son histoire, la région Normandie recoupe en très grande partie les limites de la Normandie historique et une portion du comté du Perche, anciennes provinces du royaume de France disparues en 1789.

Elle est issue de la réunification de la Haute-Normandie et de la Basse-Normandie. Cette fusion est effective depuis le , après les élections régionales de décembre 2015[3]. Cette union fait suite à la loi relative à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral adoptée le et promulguée le [4].

Sommaire

HistoireModifier

La région Normandie en tant qu'entité administrative a été créée le 1er janvier 2016. Elle résulte de la fusion de la Basse et de la Haute Normandie, régions créées en 1972[5]. La région recoupe en très grande partie les limites de la Normandie historique et une portion du comté du Perche, anciennes provinces du royaume de France disparues en 1789, quand le décret du 22 décembre transforme la Normandie en cinq départements et ajoute une partie du Perche au département de l'Orne[réf. nécessaire].

 
Carte de la région Normandie avec ses cinq départements et les communes historiquement normandes situées maintenant hors de la région. Les couleurs correspondent aux deux provinces qui existaient sur son territoire au XVIIIe siècle et aux communes hors de son territoire actuel mais normandes au XVIIIe siècle :
  •      Normandie
  •      Perche
  •      Communes historiquement normandes et situées dans d'autres régions.
  • PopulationModifier

    La région compte 3 339 131 habitants (population municipale au 2015).

    Évolution démographique de la région Normandie
    1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
    2 757 520 2 901 847 3 006 341 3 126 859 3 202 449 3 260 000 3 315 077 3 339 131
    Sources : 1968-2015 recensements Source : Insee.

    DélimitationModifier

    Administration et politiqueModifier

    Sièges des autorités régionalesModifier

    Préfecture de région et directions régionales de l'ÉtatModifier

    Selon l’article 2 de la loi du 16 janvier 2015, le chef-lieu provisoire de la nouvelle région Normandie devait être désigné par un décret avant le , après avis du conseil municipal et des conseils régionaux concernés et le chef-lieu définitif par un décret pris en Conseil d’État avant le [4].

    Le , le conseil des ministres avait choisi Rouen comme chef-lieu provisoire[6],[7]. Une partie des services de l'État est toutefois fixée à Caen (direction régionale des Affaires culturelles, direction régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt, agence régionale de santé, direction régionale de l'Institut national de la statistique et des études économiques)[8]. Le rectorat d'académie est également installé à Caen, et le recteur de Caen devrait avoir autorité sur le site de Rouen à partir de 2018.

    Le 28 septembre 2016, Rouen devient définitivement le chef-lieu de la région Normandie, siège de la préfecture de région[9] et de la plupart des directions régionales d'État (DRFiP, DIRECCTE, DREAL, DRJSCS, Pôle Emploi...), Caen conservant celles citées plus haut. La DIRM est quant à elle implantée au Havre avec une antenne à Cherbourg spécialisée dans les métiers de la mer.

    Hôtel de région, directions du conseil régional et réunionsModifier

    Article détaillé : Conseil régional de Normandie.

    L'hôtel de région de la Normandie a définitivement été établi à Caen le 26 mai 2016. Caen accueille le siège de la collectivité régionale (avec les services centraux et la présidence), la commission permanente ainsi que la plupart des directions de la Région (développement économique avec l'agence régionale éponyme, apprentissage, enseignement supérieur, recherche, innovation, culture...). Le site de Rouen[10] conserve toutefois quelques directions (transports, aménagement du territoire et en majeure partie les lycées) du conseil régional et les effectifs s'y rattachant. Le Havre accueille l'agence de l'attractivité de la Normandie.

    Pour ce qui est des assemblées plénières annuelles, Rouen en accueille deux tandis que le Havre en accueille une. Caen accueille le solde soit la plupart du temps deux assemblées plénières sauf convocation d'assemblées supplémentaires (il y en a en général au moins cinq plénières par an). Les séances du CESER se tiennent quelques jours auparavant au même endroit que les séances plénières du conseil régional. Les réunions de la commission permanente se déroulent toutes à Caen.

    Tendances politiquesModifier

    La région est traditionnellement modérée, à l'exception du département de la Seine-Maritime, moins rural et plus industriel, beaucoup plus ancré à gauche (avec une forte présence communiste dans certains secteurs). C'est d'ailleurs le seul département de la région à avoir voté majoritairement pour la gauche lors de l'élection régionale de 2015. On peut voir d'ailleurs une différence entre ancienne Basse-Normandie et ancienne Haute-Normandie qui serait restée à gauche sans la réforme territoriale[11].

    Les élections de 2017 ont été l'occasion de révéler les disparités politiques existantes au sein de la région. Alors que les départements du Calvados, de l'Eure et de la Manche ont envoyé majoritairement des députés issus de La République en marche !, l'Orne reste assez conservatrice en envoyant une majorité de députés issus des rangs des Républicains. La Seine-Maritime, quant à elle, se distingue encore par un ancrage beaucoup plus à gauche, envoyant notamment trois députés issus du Parti communiste français (dont deux élus avec le soutien de la France Insoumise), faisant ainsi de la Seine-Maritime le département le plus représenté au sein du groupe de la Gauche démocrate et républicaine.

    Élection / collectivités La France Insoumise-PCF Parti Socialiste La République en Marche Les Républicains-UDI Front National
    Élection présidentielle de 2017 (1er tour) 19,16 % (Jean-Luc Mélenchon) 6,01 % (Benoît Hamon) 22,36 % (Emmanuel Macron) 19,57 % (François Fillon) 23,93 % (Marine Le Pen)
    Conseil régional de 2015 5 18 2 54 21
    Conseils départementaux de 2015 0 0 0 5 0
    Députés 3 3 16 5 0
    Sénateurs 1 4 0 12 0
    Villes de + 25 000 habitants 2 4 0 3 0

    Circonscriptions législativesModifier

    La Normandie compte au total 28 circonscriptions (soit une moyenne de 118 669 hab. par circonscription) :

    Calvados Eure Manche Orne Seine-Maritime
    Circonscription Députés par département
    Calvados Eure Manche Orne Seine-Maritime
    Première Fabrice Le Vigoureux Bruno Le Maire Philippe Gosselin Joaquim Pueyo Damien Adam
    Deuxième Laurence Dumont Fabien Gouttefarde Bertrand Sorre Véronique Louwagie Annie Vidal
    Troisième Sébastien Leclerc Marie Tamarelle-Verhaeghe Stéphane Travert Jérôme Nury Hubert Wulfranc
    Quatrième Christophe Blanchet Bruno Questel Sonia Krimi Sira Sylla
    Cinquième Bertrand Bouyx Claire O'Petit Christophe Bouillon
    Sixième Alain Tourret Sébastien Jumel
    Septième Agnès Firmin Le Bodo
    Huitième Jean-Paul Lecoq
    Neuvième Stéphanie Kerbarh
    Dixième Xavier Batut

    Conseil régionalModifier

    Article détaillé : Conseil régional de Normandie.

    DépartementsModifier

    Code Département Préfecture Préfet Population 2011 Superficie
    (km2)
    Densité
    (hab./km2)
    Président du conseil départemental Tendance politique
    14 Calvados Caen Laurent Fiscus 691 670 5 548 124,7 Jean-Léonce Dupont UDI
    27 Eure Évreux Dominique Sorain 598 347 6 040 99,0 Pascal Lehongre LR
    50 Manche Saint-Lô Jacques Witkowski 499 958 5 938 84,2 Marc Lefèvre LR
    61 Orne Alençon Jean-Christophe Moraud 287 750 6 103 47,1 Christophe de Ballore LR
    76 Seine-Maritime Rouen Nicole Klein 1 254 609  6 278 199,8 Pascal Martin UDI

    ArrondissementsModifier

     
    Carte administrative de la Normandie en 2016.

    La Normandie comporte 17 arrondissements.

    Calvados Eure Manche
    Orne Seine-Maritime

    CantonsModifier

    La Normandie comprend 131 cantons :

    IntercommunalitésModifier

    La Normandie dispose, en 2018, de :

    CommunesModifier

    Carte des agglomérations les plus peuplées de Normandie.

    Il y a 2 622 communes[12] au en Normandie :

    Liste des villes de plus de 10 000 habitants
    Rang Code Insee Commune Population (2013) Population

    (2014)

    Département Intercommunalité
    1 76351 Le Havre 172 074 172807 Seine-Maritime CODAH (siège)
    2 76540 Rouen 110 755 110618 Seine-Maritime Métropole Rouen Normandie (siège)
    3 14118 Caen 107 229 106538 Calvados Communauté urbaine Caen la Mer (siège)
    4 50129 Cherbourg-en-Cotentin 80 978 80959 Manche Communauté d'agglomération du Cotentin (siège)
    5 27229 Évreux 49 722 49461 Eure Évreux Portes de Normandie (siège)
    6 76217 Dieppe 30 214 30086 Seine-Maritime Dieppe maritime (siège)
    8 76681 Sotteville-lès-Rouen 28 704 28910 Seine-Maritime Métropole Rouen Normandie
    7 76575 Saint-Étienne-du-Rouvray 28 738 28752 Seine-Maritime Métropole Rouen Normandie
    9 61001 Alençon 26 350 26028 Orne Communauté urbaine d'Alençon (siège)
    10 76322 Le Grand-Quevilly 24 967 25273 Seine-Maritime Métropole Rouen Normandie
    11 27681 Vernon 24 064 23951 Eure Seine Normandie Agglomération (siège)
    12 76498 Le Petit-Quevilly 22 426 22903 Seine-Maritime Métropole Rouen Normandie
    13 14327 Hérouville-Saint-Clair 21 393 21878 Calvados Communauté urbaine Caen la Mer
    14 14366 Lisieux 21 132 20881 Calvados Communauté d'agglomération Lisieux Normandie (siège)
    15 50000 Saint-Lô 19 285 19426 Manche Saint-Lô Agglo (siège)
    16 76259 Fécamp 19 381 19344 Seine-Maritime Communauté d'agglomération de Fécamp Caux Littoral (siège)
    17 76451 Mont-Saint-Aignan 19 178 19326 Seine-Maritime Métropole Rouen Normandie
    18 27375 Louviers 18 023 18251 Eure Communauté d'agglomération Seine-Eure (siège)
    19 14762 Vire-Normandie 17 951 17839 Calvados Communauté de communes Intercom de la Vire au Noireau (siège)
    20 76231 Elbeuf 17 343 16680 Seine-Maritime Métropole Rouen Normandie
    21 76447 Montivilliers 16 198 16131 Seine-Maritime Communauté de l'agglomération havraise (CODAH)
    22 76157 Canteleu 14 621 14964 Seine-Maritime Métropole Rouen Normandie
    23 61169 Flers 14 761 14736 Orne Flers Agglo (siège)
    24 61006 Argentan 13 903 13968 Orne Argentan Intercom (siège)
    25 14047 Bayeux 13 888 13917 Calvados Communauté de communes de Bayeux Intercom (siège)
    26 50218 Granville 13 104 13350 Manche Communauté de communes de Granville, terre et mer (siège)
    27 76108 Bois-Guillaume 13 046 13115 Seine-Maritime Métropole Rouen Normandie
    28 27701 Val-de-Reuil 12 969 13158 Eure Communauté d'agglomération Seine-Eure
    29 76057 Barentin 11 957 Seine-Maritime Communauté de communes Caux-Austreberthe
    30 76410 La Hague 11 886 Manche Communauté d'agglomération du Cotentin
    31 76758 Yvetot 11 849 Seine-Maritime Communauté de communes de la région d'Yvetot (siège)
    32 76114 Bolbec 11 551 Seine-Maritime Communauté d'agglomération Caux vallée de Seine
    33 76484 Oissel 11 505 Seine-Maritime Métropole Rouen Normandie
    34 14341 Ifs 11 500 Calvados Communauté urbaine Caen la Mer
    35 27284 Gisors 11 201 Eure Communauté de communes du Vexin Normand (siège)
    36 76410 Maromme 11 188 Seine-Maritime Métropole Rouen Normandie
    37 76216 Déville-lès-Rouen 10 309 Seine-Maritime Métropole Rouen Normandie
    38 27056 Bernay 10 275 Eure Communauté de communes Bernay Terres de Normandie (siège)
    39 76165 Caudebec-lès-Elbeuf 10 154 Seine-Maritime Métropole Rouen Normandie

    Unités urbainesModifier

    Il existe 141 unités urbaines en Normandie selon l'INSEE.

    Aires urbainesModifier

    Il y a 67 aires urbaines en Normandie dont 19 grands pôles.

    JumelageModifier

    ÉconomieModifier

    La Normandie a un produit intérieur brut de 90,5 milliards d’euros en 2013, ce qui en fait la neuvième région économique nationale sur treize avec 4,4 % du PIB national[13]. Elle regroupe l'économie de l'ex-région Basse-Normandie et celle de l'ex région Haute-Normandie.

    Le PIB par habitant y est de 27180 euros en 2013, cinquième région nationale ; le PIB par emploi est de 70 899 euros en 2013, cinquième région nationale ; la valeur ajoutée brute est de 81,2 milliards d’euros en 2013, ce qui en fait la neuvième région économique nationale[13].

    La Normandie consacre 1,2 milliard d'euros à la R&D; elle compte 7 pôles de compétitivité, 16 filières et 19 domaines d’excellence [14].

    L'économie de la Normandie compte 1,28 million d’emplois, dont 60 % dans les services et 16 % dans l’industrie.

    Il s'agit de la deuxième région française en terme d'exportations hors de la nation avec 35 % de son PIB propre consacré à l’export[13].

    Il s'agit de la 6e région française pour le commerce extérieur avec 71,5 milliards d’euros d’échanges.

    Le PIB par habitant est établi à 27 180 €, ce qui en fait la cinquième région française.

    La Normandie est la première région française pour l’énergie [15] et pour le secteur équestre.

    La Normandie est la première région française productrice de fromages au lait de vache, de beurre et crème, de lin textile, de pommes à cidre et de produits cidricoles.

    La Normandie est le premier pôle mondial pour le flaconnage de luxe : elle couvre 75 % de la production mondiale.

    TransportsModifier

     
    Normandie : géographie et transport.
     
    Intercités Paris - Caen - Cherbourg
     
    MV Mont-St-Michel exploité par Brittany Ferries entre Caen-Ouistreham et Portsmouth

    La région Normandie est desservie depuis Paris par l'autoroute A13 et par trois lignes intercités. L'autoroute A84 la relie à la Bretagne et les autoroutes A28 et A88 au sud-ouest. Elle est également reliée au nord de la France par les autoroutes A28 et A29.

    Elle dispose de deux grands ports maritimes (Le Havre et Rouen) et de trois grands ports de commerce (Caen, Cherbourg et Dieppe). Le port du Havre est le premier port français pour le transport maritime par conteneurs et celui de Rouen le premier port européen pour l'exportation de céréales. Le port de Caen-Ouistreham est quant à lui, le troisième port de la façade Manche en termes de trafics passagers, après les ports du détroit (Calais et Dunkerque). Le trafic maritime de passagers consiste pour la plus grande part en du trafic transmanche avec le sud de l'Angleterre ou l'Irlande.

    La région consacre 264 millions d'euros de son budget aux transports sur l'année 2016, alors que le budget total de la région s'élève à 1,9 milliard d'euros.

    La région a choisi du matériel de Bombardier Transport pour ses trains régionaux[16]. Certains des sous-traitants sont normands comme Ressorts Masselin (Le Petit-Quevilly, ressorts), Deutsch (Evreux, connecteurs électriques), Eiffel industries (Sandouville, usinage), Seim (Dieppe, peinture poudre), Hypertac (Saint-Aubin-lès-Elbeuf, connectique), ou encore Compin (Evreux) pour la conception et la fabrication des sièges.

    Les futurs trains intercités reliant ses grandes agglomérations à Paris Saint-Lazare sont 15 centimètres plus large que les trains Corails. Ainsi, selon la SNCF cela conduira à « vérifier régulièrement que des travaux ou des circulations ne modifient pas la position de la voie » et à altérer certaines configurations de circulation sur l’aiguillage de Saint-Lazare[17].

    Elle a également innové en mettant en place un nouveau dispositif d’accès aux trains à destination de la Normandie, basé sur un dispositif humain de contrôle d’accès aux quais de la gare Paris-Saint-Lazare[18].

    ExportationsModifier

    Région européenne Export Import
    Zone Euro 71 % 56 %
    UE hors zone Euro 22 % 17%
    Europe hors UE 7 % 27 %
    Commerce extérieur de la Normandie en Europe en 2014, Source : Douanes. Réalisation : CCI Normandie


    Place Région européenne Export/Import
    01 Europe 41418
    02 Asie 8157
    03 Proche et Moyen Orient 7811
    04 Alena 5238
    05 Afrique sub-saharienne 2873
    06 Afrique du nord 2350
    07 Mercosur 1136
    08 Afrique australe 820
    09 Amérique latine (hors Mercosur) 629
    10 Océanie 430
    Commerce extérieur de la Normandie par grande zone géographique (en millions d’€, 2014). Source : Douanes. Réalisation : CCI Normandie


     
    Source Douanes. Réalisation : CCI Normandie [13].

    AgricultureModifier

    1 Surfaces, rendements et productions des différentes cultures
    Produit Surfaces (ha) Rendement (100kg/ha) Production (100 kg) ✶
    2014 2015 2014 2015 2014 2015
    Blé tendre 492660 507600 81 89 39672800 45039500
    Orge et escourgeon 101335 104700 76 83 7725845 8680800
    Avoine 8720 7900 59 60 511280 481200
    Maïs grain 26239 21800 87 86 2288520 1875070
    Triticale 9670 9200 58 61 561250 564100
    Colza 138180 126600 36 40 4929600 5097300
    Féveroles et fèves 10802 13800 50 39 544856 541800
    Pois protéagineux 11016 13200 43 44 474180 583300
    Betteraves industrielles 31620 29350 923 962 29172300 28248500
    Lin textile 42365 46600 79 69 3332750 3215400
    Pommes de terre de consommation 10980 11425 455 448 4992895 5123500
    Maïs fourrage 238850 240680 143 144 34050750 34538300
    ✶ en matière sèche pour le maïs fourrage;
    Source : Agreste - SAA définitive 2014 - SAA provisoire 2015

    CultureModifier

     
    Groupe de danse folklorique normande.
    Article détaillé : Culture de la Normandie.

    La Normandie possède une langue propre dérivée, comme le français, de la langue d'oïl, le normand qui est encore utilisé à l’heure actuelle, notamment dans le pays de Caux, le Cotentin ou les îles Anglo-Normandes.

    La culture de la Normandie est d’abord littéraire puisque c’est notamment en normand que s’est élaborée la littérature de France[19] : le plus ancien texte littéraire de France, la Chanson de Roland, poème épique et chanson de geste de la fin du XIe siècle attribué à Turold, est en anglo-normand.

    La Normandie a également vu naître de nombreux peintres.

    Cette culture normande est aussi musicale avec des compositeurs bien connus.

    Notes et référencesModifier

    1. Populations légales 2013 des régions de France 2016 sur le site de l'Insee, consulté le 13 février 2016.
    2. Les conseillers régionaux ont dit oui au nom Normandie
    3. « Réforme territoriale : la nouvelle carte des 13 régions définitivement adoptée par le Parlement », article de francetvinfo du 17 décembre 2014, consulté le 21 décembre 2014.
    4. a et b Loi no 2015-29 du 16 janvier 2015 relative à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral [lire en ligne]
    5. Loi no 72-619 du 5 juillet 1972 portant création et organisation des régions
    6. « Réforme de l'administration territoriale de l'Etat », sur interieur.gouv.fr (consulté le 16 décembre 2015)
    7. Décret no 2015-944 du 31 juillet 2015 portant fixation du chef-lieu provisoire de la région Normandie
    8. Compte-rendu du Conseil des ministres du 31 juillet 2015 [lire en ligne]
    9. Décret n° 2016-1263 du 28 septembre 2016 portant fixation du nom et du chef-lieu de la région Normandie, (lire en ligne)
    10. « Résolution unique du Conseil régional du 26 mai 2016 », sur https://www.normandie.fr/,
    11. http://www.lexpress.fr/actualite/politique/elections/sans-la-reforme-territoriale-le-fn-aurait-remporte-une-region_1745478.html
    12. En Normandie, 346 communes de moins depuis le 1er janvier 2016
    13. a, b, c et d http://www.sie-hn.fr/data/file/crcihn/2015_Pano_economique_Normandie_VF.pdf
    14. « Les chiffres clés de l’économie en région », CCI Normandie, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
    15. « Une économie pleine de ressources - La Région Normandie », sur www.normandie.fr (consulté le 10 décembre 2016)
    16. https://www.lesechos.fr/industrie-services/tourisme-transport/0211415802254-la-normandie-vole-au-secours-de-bombardier-france-2036671.php
    17. https://www.lemonde.fr/economie/article/2016/11/11/a-saint-lazare-les-trains-venant-de-normandie-seront-tout-juste-au-gabarit_5029458_3234.html
    18. http://www.cherbourg.maville.com/actu/actudet_-normandie.-le-controle-des-trains-accentue-depuis-saint-lazare_fil-3102629_actu.Htm
    19. Bernard Cerquiglini, Directeur de l’Institut national de la langue française, Sur l’origine de la langue française : le prince ou le poète ?, Conférence prononcée à l’université d'Osaka le 25 octobre 1998.

    Voir aussiModifier