Vias

commune française du département de l'Hérault

Vias
Vias
Remparts.
Blason de Vias
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Hérault
Arrondissement Béziers
Intercommunalité Communauté d'agglomération Hérault Méditerranée
Maire
Mandat
Jordan Dartier
2020-2026
Code postal 34450
Code commune 34332
Démographie
Gentilé Viassois
Population
municipale
5 735 hab. (2018 en augmentation de 4,9 % par rapport à 2013)
Densité 177 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 18′ 49″ nord, 3° 25′ 09″ est
Altitude Min. 0 m
Max. 33 m
Superficie 32,49 km2
Élections
Départementales Canton d'Agde
Législatives Septième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : région Occitanie
Voir sur la carte administrative de la région Occitanie
City locator 14.svg
Vias
Géolocalisation sur la carte : Hérault
Voir sur la carte topographique de l'Hérault
City locator 14.svg
Vias
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vias
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vias

Vias (en occitan Viàs) est une commune française située dans le département de l'Hérault, en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Viassois(es).

GéographieModifier

 
Carte

La commune est à 17 km de Béziers par l'est, 40 km de sa préfecture Montpellier par l'A9 à l'ouest et longe la mer Méditerranée avec les villes suivantes : à l'est : Portiragnes, Sérignan et Valras la plage des biterrois et à l'ouest : Agde, Marseillan, Sète connu pour son port de pêche, Frontignan et longe jusqu'à La Grande-Motte la plage des Montpellierains.

Vias se situe près de Béziers, et est liée à Vias-plage qui touche et longe la mer. Situé à environ dix minutes d'Agde en voiture et à deux fois plus de Béziers, Vias est un petit village viticole, et les adolescents viassois se rendent pour la plupart au collège de Bessan. Le ramassage scolaire par autocar d'Hérault Transport Agde s'effectue à partir de plusieurs arrêts de bus vers le village connu pour son fameux rosé de Bessan.

Communes limitrophesModifier

Communes limitrophes de Vias
Montblanc Bessan
Portiragnes   Agde
Mer Méditerranée

ToponymieModifier

Le toponyme est documenté sous les formes anciennes villa Aviatio (922), villa Aviatis (954-980), de Aviaz (1106), de Aviats (1222), de Viatio (1589) puis Vias (1622). Il s'agit donc de la demeure d'un romain dénommé Avius[1], le qualificatif Aviatis étant un dérivé d'Avius avec le suffixe prélatin -àtis[2].

La graphie occitane restituée est Aviaç (ou Viaç).

HistoireModifier

 
Les écluses : carte postale
(début XXe siècle).

Politique et administrationModifier

Tendances politiques et résultatsModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires depuis 1944[3].
Période Identité Étiquette Qualité
29 avril 1945 19 mars 1983 Yvon Vieu   Docteur
19 mars 1983 22 mars 2008 Michel Saint-Blancat    
22 mars 2008 30 mars 2014 Richard Monedero DVG  
30 mars 2014 En cours
(au 28 mai 2020)
Jordan Dartier[5],[6],[7] UMP, LR puis DVD[5] Avocat[8]

JumelageModifier

La commune de Vias est jumelée avec :

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[10].

En 2018, la commune comptait 5 735 habitants[Note 1], en augmentation de 4,9 % par rapport à 2013 (Hérault : +6,12 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 4161 3791 5501 5871 7611 6401 7711 8001 825
1856 1861 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
1 7611 8541 9422 0702 2012 2792 4452 3922 526
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
2 1802 1452 4252 3972 2932 1171 7932 1262 216
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2018
2 3642 5822 9343 5174 3545 3135 3285 6135 735
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Vie localeModifier

EnseignementModifier

SportsModifier

AssociationsModifier

FestivitésModifier

ÉconomieModifier

Du fait de sa localisation géographique, le tourisme est prépondérant dans l'économie viassoise. Il anime la station balnéaire de Vias-Plage et notamment les commerces, les campings (2e ville de France, après Argelès-sur-Mer, en nombre de campings) ainsi que le parc d'attractions Europark.

Établissements
Nombre d'établissements actifs au 676
Part de l'agriculture, en % 9,3
Part de l'industrie, en % 5,2
Part de la construction, en % 11,2
Part du commerce, transports et services divers, en % 66,6
dont commerce et réparation auto, en % 22,2
Part de l'administration publique, enseignement, santé et action sociale, en % 7,7
Part des établissements de 1 à 9 salariés, en % 21,4
Part des établissements de 10 salariés ou plus, en % 3,4

Source : Insee, CLAP (connaissance locale de l'appareil productif).
[1]

TransportsModifier

 
Le pont ferroviaire sur le canal du Midi.

Vias est reliée à Agde par le TAD 10 qui relie Portiragnes à Agde par Vias. L’été, une navette plage relie Vias à Vias-plage.

Vias est traversée par la D612 qui, à partir de Vias, est sous forme de voie rapide en une voie. La D612A rejoint l'A9 sous forme de voie rapide. La D912 Relie Vias à Agde en évitant la voie rapide.

Vias possède sur son territoire l'Aéroport de Béziers - Agde, ainsi qu'une gare ferroviaire qui est désormais un PANG (Point d’Arrêt Non Géré).

Culture locale et patrimoineModifier

 
Le canal du Midi.

Lieux et monumentsModifier

 
L'église Saint-Jean-Baptiste.

Personnalités liées à la communeModifier

HéraldiqueModifier

Les armes de Vias se blasonnent ainsi : d'or aux trois pals de gueules, au chef d'azur chargé de trois fleurs de lys d'or[13].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

RéférencesModifier

  1. Joseph Perrin, Onomasticon totius latinatis, Padoue, 1940.
  2. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France : étymologie de 35 000 noms de lieux, vol. 1 : Formations préceltiques, celtiques, romanes, Genève, Librairie Droz, coll. « Publications romanes et françaises » (no 193), , 1869 p. (ISBN 978-2-600-02884-4, lire en ligne), n° 2627.
  3. a et b Les maires de Vias, publié sur le site francegenweb.org (consulté le ).
  4. a et b Notice : Augustin, François Fabre, publié le par Jean Sagnes, sur le site Le Maitron (consulté le ).
  5. a et b Résultats au 1er tour des élections municipales et communautaires 2020 de Vias, publié sur le site du ministère de l’Intérieur (consulté le ).
  6. Jordan Dartier réélu maire de la commune, publié le sur le site du Midi-Libre (consulté le ).
  7. Fiche de la mairie de Vias, mise à jour le sur le site mon-maire.fr (consulté le ).
  8. Maître Jordan Dartier, publié sur le site doctrine.fr (consulté le ).
  9. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  13. Didier Catarina et Jean-Paul Fernon, Armorial des communes de l'Hérault, Artistes en Languedoc (ISSN 1264-5354), p. 73

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Louis Aguilar, Si Vias m'était conté, Vias, Louis Aguilar, , 69 p.
  • Jean Arène (illustrateur) et Alain Billy, Vias : terres d'Oc, Saint-Rémy-de-Provence, Lacroix, , 23 × 33 cm (SUDOC 007719698).
  • André Bonnet, « L'Intérêt local dans notre région [ligne Agde-Lodève, via Vias, Pézenas, Paulhan et Clermont-l'Hérault] », Bulletin du Groupe de recherches et d'études du Clermontais (GREC), no 34,‎ , p. 18-21.
  • Jean Donnadieu, La seigneurie de Vias d'après le chartrier d'Uzès : 1270-1408 (Mémoire de maîtrise), Montpellier, Université Paul Valéry, , 98 p. (présentation en ligne).
  • Jean Grimal et François Barnabot, « Une longue hache alpine inédite à Vias (Hérault) : actualités scientifiques », Bulletin de la Société préhistorique française, t. 107, no 1,‎ , p. 147-148 (DOI 10.3406/bspf.2010.13917, présentation en ligne).
  • Jacques Peyron et Alain Robert, « Architecture de Vias : ensemble de portes de la première moitié du XVIIe siècle », Études sur Pézenas et sa région, no 2,‎ , p. 31-37 (lire en ligne [PDF]).
  • Jules Renouvier, « Des fonts de Vias », Mémoires de la Société archéologique de Montpellier, t. 2,‎ , p. 129-134.
  • Alexandre Sèbe, La Vierge antique et miraculeuse de Vias (Hérault), Montpellier, Imprimerie de la manufacture de la Charité, , 97 p., 15 cm (présentation en ligne).
  • Henri Vittumi, Mairie de Vias, Vias et les Viassois : de l'époque moderne aux temps contemporains (études d'histoire locale), Peronnas, Association culturelle des traditions et des arts, , 537 p.

Fonds d'archivesModifier

  • Série : Délibérations du conseil municipal (1877-1982) [10 registes]. Fonds : Archives communales de Vias; Cote : 1 MI 845. Vias : Mairie de Vias. (lire en ligne)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier