Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Tour d'Italie 2017

édition 2017 du Tour d'Italie, course cycliste italienne
Tour d'Italie 2017 Cycling (road) pictogram.svg
Palco giro 100.png
Généralités
Course 100e Tour d'Italie
Compétition UCI World Tour 2017 2.UWT
Étapes 21
Dates 5 – 28 mai 2017
Distance 3 609,1 km
Pays ITA Italie
SUI Suisse
Lieu de départ Alghero
Lieu d'arrivée Milan
Équipes 22
Partants 195
Giro100.jpg
2016
Documentation Wikidata-logo S.svg

La 100e édition du Tour d'Italie a lieu du 5 au . Elle fait partie du calendrier UCI World Tour 2017 en catégorie 2.UWT.

Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida), vainqueur à deux reprises du Giro en 2013 et 2016, se présente comme un favori avec Nairo Quintana (Movistar) et Thibaut Pinot (FDJ) entre autre.

En France, cette édition marque la diffusion en clair de la course sur la chaîne L'Équipe.

Sommaire

ÉquipesModifier

ÉtapesModifier

La 100e édition du Tour d'Italie comporte vingt et une étapes. Les détails à propos des trois premières étapes sont annoncés au cours d'une conférence de presse le 14 septembre. Le reste du parcours est dévoilé le 25 octobre[1].

 Étape Date Villes étapes type Distance (km) Vainqueur d'étape Leader du classement général
1re étape  5 mai AlgheroOlbia 206   Lukas Pöstlberger   Lukas Pöstlberger
2e étape  6 mai OlbiaTortolì 221   André Greipel   André Greipel
3e étape  7 mai TortolìCagliari 148   Fernando Gaviria   Fernando Gaviria
8 mai Jour de repos
4e étape  9 mai CefalùEtna (Rifugio Sapienza) 181   Jan Polanc   Bob Jungels
5e étape  10 mai PedaraMessine 159   Fernando Gaviria   Bob Jungels
6e étape  11 mai Reggio de CalabreTerme Luigiane 217   Silvan Dillier   Bob Jungels
7e étape  12 mai CastrovillariAlberobello 224   Caleb Ewan   Bob Jungels
8e étape  13 mai MolfettaPeschici 189   Gorka Izagirre   Bob Jungels
9e étape  14 mai Montenero di BisacciaMajella 149   Nairo Quintana   Nairo Quintana
15 mai Jour de repos
10e étape  16 mai FolignoMontefalco 39,8   Tom Dumoulin   Tom Dumoulin
11e étape  17 mai Florence (Ponte a Ema) – Bagno di Romagna 161   Omar Fraile   Tom Dumoulin
12e étape  18 mai ForlìReggio d'Émilie 229   Fernando Gaviria   Tom Dumoulin
13e étape  19 mai Reggio d'ÉmilieTortone 167   Fernando Gaviria   Tom Dumoulin
14e étape  20 mai CastellaniaSanctuaire d'Oropa 131   Tom Dumoulin   Tom Dumoulin
15e étape  21 mai ValdengoBergame 199   Bob Jungels   Tom Dumoulin
22 mai Jour de repos
16e étape  23 mai RovettaBormio 222   Vincenzo Nibali   Tom Dumoulin
17e étape  24 mai TiranoCanazei 219   Pierre Rolland   Tom Dumoulin
18e étape  25 mai MoenaOrtisei/St. Ulrich 137
19e étape  26 mai San Candido/InnichenPiancavallo 191
20e étape  27 mai PordenoneAsiago 190
21e étape  28 mai Monza (Autodromo) – Milan 29,3

Classements finauxModifier

Classement général finalModifier

 Classement général
Coureur Pays Équipe Temps


UCI World TourModifier

Classement individuel
# Coureur Équipe Points
1   Fernando Gaviria Quick-Step Floors 472
2   Tom Dumoulin Sunweb 360
3   Bob Jungels Quick-Step Floors 220
4   Nairo Quintana Movistar 192
5   André Greipel Lotto-Soudal 164
6   Lukas Pöstlberger Bora-Hansgrohe 140
-   Caleb Ewan Orica-Scott 140
8   Pierre Rolland Cannondale-Drapac 120
-   Gorka Izagirre Movistar 120
10   Vincenzo Nibali Bahrain-Merida 104
11   Jan Polanc UAE Emirates 100
-   Silvan Dillier BMC Racing 100
-   Omar Fraile Dimension Data 100
-   Sam Bennett Bora-Hansgrohe 100

DopageModifier

Le 4 mai 2017, un jour avant le début du 100e Tour d'Italie, l'UCI annonce que Nicola Ruffoni et son coéquipier de l'équipe Bardiani-CSF Stefano Pirazzi, ont été contrôlés positifs à des « peptides libérateurs de l’hormone de croissance » lors d'un test hors compétition le mois précédent[2]. Ils sont interdits de départ et provisoirement suspendus en attendant le contrôle de l'échantillon B.

Évolution des classementsModifier

Le classement général, dont le leader porte le maillot rose, s'établit en additionnant les temps réalisés à chaque étape, puis en ôtant d'éventuelles bonifications (10, 6 et 4 s à l'arrivée des étapes en ligne et 3, 2 et 1 s à chaque sprint intermédiaire). En cas d'égalité, les critères de départage, dans l'ordre, sont : centièmes de seconde enregistrés lors des contre-la-montre, addition des places obtenues lors de chaque étape, place obtenue lors de la dernière étape. Ce classement est considéré comme le plus important de la course et le gagnant est le vainqueur du Giro.

Le leader du classement par points porte le maillot cyclamen. Pour la troisième année consécutive, la répartition des points est différente selon le type d'étape. Ainsi, le classement par points est établi en fonction du barème suivant:

  • Pour les arrivées des étapes dites « sans difficultés » ou de « basse difficulté » : 50 points, 35, 25, 18, 14, 12, 10, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1 point pour les 15 premiers coureurs classés
  • Pour les arrivées des étapes dites de « moyenne montagne » : 25 points, 18, 12, 8, 6, 5, 4, 3, 2, 1 point pour les 10 premiers coureurs classés
  • Pour les arrivées des étapes dites de « haute montagne », les « contre-la-montre individuels » : 15 points, 12, 9, 7, 6, 5, 4, 3, 2 et 1 point pour les 10 premiers coureurs classés
  • Pour les sprints intermédiaires des étapes de « sans difficultés » ou de « basse difficulté » : 20 points, 12, 8, 6, 4, 3, 2 et 1 point pour les 8 premiers coureurs classés
  • Pour les sprints intermédiaires des étapes de « moyenne difficulté » : 10 points, 6, 3, 2 et 1 point pour les 5 premiers coureurs classés
  • Pour les sprints intermédiaires des étapes de « haute montagne » : 8 points, 4 et 1 point pour les 3 premiers coureurs classés.

En cas d'égalité de points, les critères de départage, dans l'ordre, sont : nombre de victoires d'étape, nombre de sprints intermédiaires, classement général[3].

Le classement de la montagne, dont le leader porte le maillot bleu, change dans la répartition des points. Le nombre de catégories reste le même. Ainsi, le classement par points est établi en fonction du barème suivant:

  • Pour l'ascension dite Cima Coppi : 45, 30, 20, 14, 10, 6, 4, 2 et 1 point pour les 9 premiers coureurs classés
  • Pour les ascensions de 1re catégorie : 35, 18, 12, 9, 6, 4, 2 et 1 point pour les 8 premiers coureurs classés
  • Pour les ascensions de 2e catégorie : 15, 8, 6, 4, 2 et 1 point pour les 6 premiers coureurs classés
  • Pour les ascensions de 3e catégorie : 7, 4, 2 et 1 point pour les 4 premiers coureurs classés
  • Pour les ascensions de 4e catégorie : 3, 2 et 1 point pour les 3 premiers coureurs classés.

En cas d'égalité de points, les critères de départage, dans l'ordre, sont : nombre de premières places dans la Cima Coppi, les ascensions de 1re, de 2e, de 3e, puis de 4e catégorie, classement général[3].

Le classement du meilleur jeune, dont le leader porte le maillot blanc, est le classement général des coureurs nés depuis le 1er janvier 1992.

Il existe également deux classements pour les équipes.

Le premier est le Trofeo Fast Team (classement par équipe au temps). Le classement par équipes de l'étape est l'addition des trois meilleurs temps individuels de chaque équipe, sauf lors du contre-la-montre par équipes, où l'on prend le temps de l'équipe. En cas d'égalité, les critères de départage, dans l'ordre, sont : addition des places des 3 premiers coureurs des équipes concernées, place du meilleur coureur sur l'étape. Calculer le classement par équipes revient à additionner les classement par équipes de chaque étape. En cas d'égalité, les critères de départage, dans l'ordre, sont : nombre de premières places dans le classement par équipes du jour, nombre de deuxièmes places dans le classement par équipes du jour, etc., place au classement général du meilleur coureur des équipes concernées.

Le second est le classement Trofeo Super Team (classement par équipe par points). Après chaque étape,

  • L'équipe du premier marque 50 points, l'équipe du deuxième 35 points, 25, 18, 14, 12, 10, 8 et ainsi de suite jusqu'à l'équipe du quinzième qui marque 1 point, les points des différents coureurs d'une même équipe se cumulant.
  • En plus des points distribués à l'arrivée, des points sont distribués aux sprints intermédiaires, (8, 5, 3, 2 et 1 point pour les étapes « sans difficultés » ou de « basse difficulté »), (8, 5 et 3 points pour les étapes de « moyenne difficulté »).
Étape Vainqueur Classement général   Classement par points   Classement de la montagne

 

Classement du meilleur jeune   Classement par équipes
aux temps
Classement par équipes
aux points
1 Lukas Pöstlberger Lukas Pöstlberger Lukas Pöstlberger Cesare Benedetti Lukas Pöstlberger Bora-Hansgrohe Bora-Hansgrohe
2 André Greipel André Greipel André Greipel Daniel Teklehaimanot Orica-Scott Lotto-Soudal
3 Fernando Gaviria Fernando Gaviria Fernando Gaviria Quick-Step Floors Dimension Data
4 Jan Polanc Bob Jungels Jan Polanc Bob Jungels Cannondale-Drapac UAE Emirates
5 Fernando Gaviria Fernando Gaviria Quick-Step Floors
6 Silvan Dillier
7 Caleb Ewan UAE Emirates
8 Gorka Izagirre
9 Nairo Quintana Nairo Quintana Davide Formolo Movistar
10 Tom Dumoulin Tom Dumoulin Bob Jungels
11 Omar Fraile
12 Fernando Gaviria Omar Fraile
13 Fernando Gaviria
14 Tom Dumoulin Tom Dumoulin
15 Bob Jungels
16 Vincenzo Nibali Mikel Landa
17 Pierre Rolland
18
19
20
21
Classements finals

Liste des participantsModifier

Légende
Num Dossard de départ porté par le coureur sur ce Tour d'Italie Pos Position finale au classement général
    Indique le vainqueur du classement général     Indique le vainqueur du classement par points
    Indique le vainqueur du classement de la montagne     Indique le vainqueur du classement du meilleur jeune
    Indique un maillot de champion national ou mondial,
suivi de sa spécialité
# Indique la meilleure équipe aux temps
NP Indique un coureur qui n'a pas pris le départ d'une étape,
suivi du numéro de l'étape où il s'est retiré
AB Indique un coureur qui n'a pas terminé une étape,
suivi du numéro de l'étape où il s'est retiré
HD Indique un coureur qui a terminé une étape hors des délais,
suivi du numéro de l'étape
EX Coureur exclu pour non-respect du règlement,
suivi du numéro de l'étape
* Indique un coureur en lice pour le classement du meilleur jeune
(coureurs nés après le 1er janvier 1992)
Bahrain-Merida
TBM
Num Coureur Pos
1   Vincenzo Nibali (ITA)
2   Valerio Agnoli (ITA)
3   Manuele Boaro (ITA)
4   Enrico Gasparotto (ITA)
5   Javier Moreno (ESP) EX-4[4]
6   Franco Pellizotti (ITA)
7   Luka Pibernik (SLO) *
8   Kanstantsin Siutsou (BLR)   (Route/Clm)
9   Giovanni Visconti (ITA)
Directeur sportif : Gorazd Štangelj
AG2R La Mondiale
ALM
Num Coureur Pos
11   Domenico Pozzovivo (ITA)
12   Julien Bérard (FRA)
13   François Bidard (FRA) *
14   Clément Chevrier (FRA) *
15   Hubert Dupont (FRA)
16   Ben Gastauer (LUX)
17   Alexandre Geniez (FRA) AB-4
18   Quentin Jauregui (FRA) *
19   Matteo Montaguti (ITA)
Directeur sportif : Laurent Biondi
Astana
AST
Num Coureur Pos
21
22   Dario Cataldo (ITA)
23   Peio Bilbao (ESP)
24   Zhandos Bizhigitov (KAZ)
25   Jesper Hansen (DEN)
26   Tanel Kangert (EST) AB-15
27   Luis León Sánchez (ESP)
28   Paolo Tiralongo (ITA)
29   Andrey Zeits (KAZ)
Directeur sportif : Dmitriy Fofonov
Bardiani CSF [5]
BRD
Num Coureur Pos
31
32   Vincenzo Albanese (ITA) * NP-16
33   Simone Andreetta (ITA) *
34   Enrico Barbin (ITA)
35   Nicola Boem (ITA)
36   Giulio Ciccone (ITA) *
37   Mirco Maestri (ITA)
38   Lorenzo Rota (ITA) *
39
Directeur sportif : Stefano Reverberi
BMC Racing
BMC
Num Coureur Pos
41   Tejay Van Garderen (USA)
42   Rohan Dennis (AUS)   (Clm) AB-4
43   Silvan Dillier (SUI)
44   Ben Hermans (BEL) AB-16
45   Manuel Quinziato (ITA)   (Clm)
46   Joey Rosskopf (USA)
47   Manuel Senni (ITA) *
48   Dylan Teuns (BEL) *
49   Francisco Ventoso (ESP)
Directeur sportif : Allan Peiper
Bora-Hansgrohe
BOH
Num Coureur Pos
51   Jan Bárta (CZE)
52   Cesare Benedetti (ITA)
53   Sam Bennett (IRL)
54   Patrick Konrad (AUT)
55   José Mendes (POR)   (Route)
56   Gregor Mühlberger (AUT) *
57   Matteo Pelucchi (ITA) HD-10
58   Lukas Pöstlberger (AUT) *
59   Rüdiger Selig (GER) AB-15
Directeur sportif : Enrico Poitschke
Cannondale-Drapac
CDT
Num Coureur Pos
61   Pierre Rolland (FRA)
62   Hugh Carthy (GBR) *
63   Joe Dombrowski (USA)
64   Davide Formolo (ITA) *
65   Alex Howes (USA)
66   Kristjan Koren (SLO)
67   Tom-Jelte Slagter (NED)
68   Davide Villella (ITA)
69   Michael Woods (CAN)
Directeur sportif : Charles Wegelius
CCC Sprandi Polkowice
CCC
Num Coureur Pos
71   Jan Hirt (CZE)
72   Marcin Białobłocki (POL)
73   Felix Großschartner (AUT) *
74   Łukasz Owsian (POL)
75   Maciej Paterski (POL)
76   Simone Ponzi (ITA)
77   Branislau Samoilau (BLR)
78   Michal Schlegel (CZE) *
79   Jan Tratnik (SLO)   (Route
Directeur sportif : Piotr Wadecki
FDJ
FDJ
Num Coureur Pos
81   Thibaut Pinot (FRA)   (Clm)
82   William Bonnet (FRA) NP-16
83   Matthieu Ladagnous (FRA)
84   Tobias Ludvigsson (SWE)
85   Rudy Molard (FRA)
86   Steve Morabito (SUI)
87   Sébastien Reichenbach (SUI)
88   Jérémy Roy (FRA)
89   Benoît Vaugrenard (FRA)
Directeur sportif : Yvon Madiot
Gazprom-RusVelo
GAZ
Num Coureur Pos
91   Sergey Firsanov (RUS)
92   Pavel Brutt (RUS)
93   Alexander Foliforov (RUS) *
94   Dmitry Kozontchuk (RUS)
95   Sergueï Lagoutine (RUS)
96   Ivan Rovny (RUS)
97   Ivan Savitskiy (RUS) * AB-15
98   Evgeny Shalunov (RUS) *
99   Alexey Tsatevitch (RUS)
Directeur sportif : Paolo Rosola
Lotto-Soudal
LTS
Num Coureur Pos
100   André Greipel (GER)   (Route) NP-14
101   Lars Bak (DEN)
102   Sean De Bie (BEL) AB-16
103   Jasper De Buyst (BEL) *
104   Bart De Clercq (BEL) AB-15
105   Adam Hansen (AUS)
106   Moreno Hofland (NED)
107   Tomasz Marczyński (POL)
109   Maxime Monfort (BEL)
Directeur sportif : Marc Sergeant
Movistar
MOV
Num Coureur Pos
111   Nairo Quintana (COL)
112   Andrey Amador (CRC)
113   Winner Anacona (COL)
114   Daniele Bennati (ITA) AB-16
115   Víctor de la Parte (ESP)
116   José Herrada (ESP)
117   Gorka Izagirre (ESP)
118   José Joaquín Rojas (ESP)   (Route)
119   Rory Sutherland (AUS)
Directeur sportif : Eusebio Unzué
Orica-Scott
ORS
Num Coureur Pos
121   Adam Yates (GBR) *
122   Alexander Edmondson (AUS) * NP-16
123   Caleb Ewan (AUS) * AB-15
124   Michael Hepburn (AUS)
125   Christopher Juul Jensen (DEN)
126   Luka Mezgec (SLO)
127   Rubén Plaza (ESP)
128   Svein Tuft (CAN)
129   Carlos Verona (ESP) *
Directeur sportif : Matthew White
Quick-Step Floors
QST
Num Coureur Pos
131   Bob Jungels (LUX)   (Route/Clm) *
132   Eros Capecchi (ITA)
133   Laurens De Plus (BEL) *
134   Dries Devenyns (BEL)
135   Fernando Gaviria (COL) *
136   Iljo Keisse (BEL)
137   Davide Martinelli (ITA)
138   Maximiliano Richeze (ARG)
139   Pieter Serry (BEL)
Directeur sportif : Wilfried Peeters
Dimension Data
DDD
Num Coureur Pos
141   Nathan Haas (AUS) AB-11
142   Igor Antón (ESP)
143   Natnael Berhane (ERY)
144   Omar Fraile (ESP)
145   Ryan Gibbons (RSA) * NP-16
146   Jacques Janse van Rensburg (RSA)
147   Kristian Sbaragli (ITA)
148   Daniel Teklehaimanot (ERI)   (Route/Clm)
149   Johann van Zyl (RSA)
Directeur sportif : Roger Hammond
Katusha-Alpecin
KAT
Num Coureur Pos
151   Ilnur Zakarin (RUS)
152   Maxim Belkov (RUS)
153   José Gonçalves (POR)
154   Robert Kišerlovski (CRO)
155   Pavel Kochetkov (RUS)   (Route) AB-4
156   Viatcheslav Kouznetsov (RUS)
157   Alberto Losada (ESP)
158   Matvey Mamykin (RUS) *
159   Ángel Vicioso (ESP)
Directeur sportif : José Azevedo
Lotto NL-Jumbo
TLJ
Num Coureur Pos
161   Steven Kruijswijk (NED)
162   Enrico Battaglin (ITA)
163   Victor Campenaerts (BEL)   (Clm) AB-16
164   Twan Castelijns (NED)
165   Stef Clement (NED)
166   Martijn Keizer (NED)
167   Bram Tankink (NED)
168   Jurgen Van den Broeck (BEL)
169   Jos van Emden (NED)
Directeur sportif : Nico Verhoeven
Sky
SKY
Num Coureur Pos
171   Mikel Landa (ESP)
172   Philip Deignan (IRL)
173   Kenny Elissonde (FRA) AB-16
174   Michał Gołaś (POL)
175   Sebastián Henao (COL) *
176   Vasil Kiryienka (BLR)
177   Salvatore Puccio (ITA)
178   Diego Rosa (ITA)
179   Geraint Thomas (GBR) NP-13
Directeur sportif : Nicolas Portal
Sunweb
SUN
Num Coureur Pos
181   Tom Dumoulin (NED)   (Clm)
182   Phil Bauhaus (GER) * AB-17
183   Simon Geschke (GER)
184   Chad Haga (USA)
185   Wilco Kelderman (NED) AB-9
186   Sindre Lunke (NOR) *
187   Georg Preidler (AUT)
188   Tom Stamsnijder (NED)
189   Laurens ten Dam (NED)
Directeur sportif : Rudie Kemna
Trek-Segafredo
TFS
Num Coureur Pos
191   Bauke Mollema (NED)
192   Eugenio Alafaci (ITA)
193   Julien Bernard (FRA) *
194   Laurent Didier (LUX) AB-11
195   Jesús Hernández Blázquez (ESP)
196   Giacomo Nizzolo (ITA)   (Route) NP-11
197   Mads Pedersen (DEN) *
198   Peter Stetina (USA)
199   Jasper Stuyven (BEL) *
Directeur sportif : Alain Gallopin
UAE Emirates
UAD
Num Coureur Pos
201   Rui Costa (POR)
202   Valerio Conti (ITA) *
203   Roberto Ferrari (ITA)
204   Marco Marcato (ITA)
205   Sacha Modolo (ITA) AB-17
206   Matej Mohorič (SLO) *
207   Edward Ravasi (ITA) *
208   Simone Petilli (ITA) *
209   Jan Polanc (SLO) *
Directeur sportif : Mario Scirea
Wilier Triestina-Selle Italia
WIL
Num Coureur Pos
211   Filippo Pozzato (ITA)
212   Julen Amézqueta (ESP) *
213   Matteo Busato (ITA)
214   Giuseppe Fonzi (ITA)
215   Ilia Koshevoy (BLR)
216   Jakub Mareczko (ITA) * NP-14
217   Daniel Martínez (COL) * NP-17
218   Cristian Rodríguez (ESP) *
219   Eugert Zhupa (ALB)
Directeur sportif : Luca Amoriello

Notes et référencesModifier

  1. « Giro d'Italia 2017 route : Sardinia start for 100th edition », sur http://www.cyclingweekly.co.uk/,
  2. Giro : Deux coureurs italiens ont été contrôlés positifs et ne prendront pas le départ du Tour d'Italie
  3. a et b (it) « Regolamento Giro d'Italia 2016 », sur cyclingpro.net,
  4. À l'issue de la quatrième étape du Giro, le jury des commissaires a décidé d'exclure de la course l'Espagnol Javier Moreno, coéquipier de Vincenzo Nibali, pour s'être accroché avec Diego Rosa (Sky). [1]
  5. La direction de course annonce la veille du départ que les coureurs italiens de la formation Bardiani CSF Stefano Pirazzi et Nicola Ruffoni ont été controlés positifs au mois d'avril et sont donc exclus de la course [2]

Liens externesModifier