Ouvrir le menu principal

Alexander Edmondson

coureur cycliste australien
Alexander Edmondson
Adinkerke (De Panne) - Driedaagse van De Panne-Koksijde, etappe 1, 28 maart 2017, vertrek (A84).JPG
Alexander Edmondson lors du départ de la 1re étape des Trois Jours de La Panne 2017 à Adinkerque.
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (25 ans)
MiriVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2015Jayco-AIS World Tour Academy
Équipes professionnelles
Principales victoires

Alexander Edmondson (né le à Miri (Malaisie)) est un coureur cycliste australien, membre de l'équipe Mitchelton-Scott. Spécialiste de la poursuite, il est champion du monde de poursuite par équipes en 2013 et 2014 et champion du monde de poursuite individuelle en 2014. Il se consacre au cyclisme sur route à partir de 2017 et remporte le championnat d'Australie sur route en 2018. Sa sœur Annette est également cycliste.

BiographieModifier

 
Alexander Edmondson sur le podium du championnat du monde de poursuite en 2014.
 
Alexander Edmondson lors de l'arrivée du Tour des Flandres espoirs 2015 à Audenarde qu'il remporte.

Alexander Edmondson naît le à Miri en Malaisie, mais est de nationalité australienne[1]. Il a un frère et une sœur aînés. Ils grandissent en Malaisie, aux Pays-Bas, à Oman du fait de l'emploi de leurs parents au sein de la compagnie Shell[2],[3]. Il reviennent s'installer en Australie, à Victor Harbor, en 1998[4] puis vivent à Bridgewater[5]. Alexander Edmondson commence le cyclisme à 11 ans, au Central District Cycling Club, dans le sillage sa sœur Annette de deux ans son aînée[5].

En 2011, il est champion du monde de poursuite par équipes juniors avec Jack Cummings, Alexander Morgan et Jackson Law, en battant le record du monde de la catégorie[2]. Trois mois plus tard, il fait ses débuts en équipe d'Australie élite, à l'occasion de la manche de coupe du monde de Londres[5].

En 2012, il est sélectionné pour participer aux Jeux olympiques de Londres. Âgé de 18 ans, il est le plus jeune coureur de l'équipe d'Australie[6], et le deuxième coureur le plus jeune en équipe d'Australie olympique[5],[2]. Avec Annette, ils sont les premiers frère et sœur sélectionnés en équipe d'Australie. Alexander ne prend cependant pas part aux compétitions et voit ses coéquipiers prendre la médaille d'argent de la poursuite par équipes, après une défaite en finale contre la Grande-Bretagne.

Il remporte un premier titre de champion du monde de poursuite par équipes en 2013, avec Alexander Morgan, Michael Hepburn et Glenn O'Shea. En 2014, avec Luke Davison, Mitchell Mulhern et Glenn O'Shea, il est à nouveau champion du monde de poursuite par équipes. À ce titre, il ajoute celui de la poursuite individuelle. Aux Jeux du Commonwealth, il est médaillé d'or de la poursuite par équipes (avec Luke Davison, Glenn O'Shea et Jack Bobridge), établissant un record des Jeux du Commonwealth en 3 min 54 s 851[7] et médaillé d'argent de la poursuite individuelle

En 2015, il remporte le Tour des Flandres espoirs[1]. En août, souffrant d'une inflammation au genou, il met un terme à sa saison[8].

Il entre en 2016 dans la WorldTeam Orica-GreenEDGE[1]. Malgré son arrivée dans cette équipe professionnelle sur route, la poursuite par équipe des Jeux olympiques est son principal rendez-vous de l'année. Il ne dispute ainsi que 36 jours de course sur route[9]. En début d'année, il manque les championnats du monde sur piste pour faire ses débuts sur les routes européennes avec sa nouvelle équipe, au Circuit Het Nieuwsblad[10]. Contrairement aux Jeux de Londres, il dispute cette fois le tournoi de poursuite par équipes. Le résultat pour l'équipe d'Australie est le même qu'en 2012 : une médaille d'argent, après une défait contre les Britanniques en finale[11]. En fin de saison, il dispute le championnat du monde du contre-la-montre par équipes, à Doha, et y obtient la médaille de bronze avec ses coéquipiers d'Orica[11].

En 2017, il décide de se consacrer entièrement à la route, laissant la piste de côté[11]. Il fait des débuts prometteurs au Tour des Flandres (25e)[9], puis s'illustre au Tour de Romandie avec une troisième place au prologue, son premier podium sur une course du World Tour[12], et deux quatrièmes places d'étapes. Il dispute ensuite le Tour d'Italie, son premier grand tour, qu'il quitte après seize étapes.

Il commence sa saison 2018 en remportant le championnat d'Australie sur route. Échappé en suivant l'attaque de Chris Harper à 30 km de l'arrivée, il s'impose de peu au sprint devant le groupe des favoris.

En 2019, il termine troisième de la Down Under Classic.

Palmarès sur pisteModifier

Jeux olympiquesModifier

Championnats du mondeModifier

Championnats du monde juniorsModifier

Coupe du mondeModifier

Jeux du CommonwealthModifier

Championnats d'OcéanieModifier

  • Adélaïde 2010
    •   Champion d'Océanie de la poursuite individuelle juniors
    •   Médaillé d'argent de l'omnium juniors
    •   Médaillé de bronze de l'américaine
  • Invercargill 2011
    •   Champion d'Océanie de la poursuite individuelle juniors
    •   Champion d'Océanie de la poursuite par équipes juniors (avec Alexander Morgan, Evan Hull et Mitchell Benson)

Championnats d'AustralieModifier

Palmarès et classements sur routeModifier

PalmarèsModifier

 
Podium de l'édition 2015 du Tour des Flandres espoirs : Gianni Moscon (2e), Alexander Edmondson (1er) et Truls Engen Korsæth (3e).

Résultats sur les grands toursModifier

Tour d'ItalieModifier

1 participation

Tour d'EspagneModifier

1 participation

Classements mondiauxModifier

Année 2015 2016 2017
UCI World Tour nc[13] 285e[14]
UCI Europe Tour 385e[15] 575e[15] 1 183e[15]
Légende : nc = non classé

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Du 1er janvier 2016 au 30 juin 2016
  2. Du 1er juillet 2016 au 31 décembre 2016

RéférencesModifier

  1. a b c et d « Fiche d’Alexander Edmondson », sur http://www.siteducyclisme.net/
  2. a b et c (en) « Alexander Edmondson - Cycling », sur sahof.org.au (consulté le 9 janvier 2018)
  3. (en) « About me », sur annetteedmondson.com (consulté le 9 janvier 2018)
  4. (en) « Edmondson siblings Annette and Alexander win medals at Commonwealth Games 2014 », sur portlincolntimes.com.au, (consulté le 9 janvier 2018)
  5. a b c et d (en) « Alex Edmondson », sur bicyclingaustralia.com.au, (consulté le 9 janvier 2018)
  6. (en) « London 2012 Olympics: Anna Meares leads inexperienced Australian track cycling team for Games », sur telegraph.co.uk, (consulté le 9 janvier 2018)
  7. (en) « Centrals Members Collect Games Gold », sur centrals.org.au (consulté le 9 janvier 2018)
  8. (it) « Stagione finita per i talenti australiani Alexander Edmondson e Robert Power », sur cicloweb.it
  9. a et b (en) « Edmondson completes transition to road with Australian national title », sur cyclingnews.com, (consulté le 9 janvier 2018)
  10. (en) « Memories of London driving Alexander Edmondson towards Rio », sur cyclingnews.com, (consulté le 9 janvier 2018)
  11. a b et c (en) « 2017 all about the road for Alex Edmondson », sur cyclingnews.com, (consulté le 9 janvier 2018)
  12. (en) « Edmondson impresses in Tour de Romandie prologue », sur cyclingnews.com, (consulté le 9 janvier 2018)
  13. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  14. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)
  15. a b et c (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :