Jan Bárta

coureur cycliste tchèque
Jan Bárta
Quaregnon - Le Samyn, 4 mars 2015, départ (D005).JPG
Jan Bárta lors du départ du Samyn 2015 à Quaregnon.
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (38 ans)
KyjovVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes professionnelles
Principales victoires

Jan Bárta est un coureur cycliste tchèque, né le à Kyjov, ville à l'époque située en Tchécoslovaquie et située depuis 1993 en République tchèque. Il est membre de l'équipe Elkov-Kasper depuis 2018.

BiographieModifier

2005-2009 : les débuts professionnelsModifier

En 2003, Jan Bárta gagne le championnat tchèque sur route espoirs à l'âge de 19 ans[2]. Il passe professionnel en 2005 dans l'équipe PSK Whirlpool. L'année suivante, il participe aux championnats du monde juniors où il termine 72e[3]. Il y participe également en 2006[4] où il termine 35e.

En 2007, sur la course Košice-Tatry-Košice, il gagne la première étape, fait deuxième lors de l'étape et s'adjuge le classement général de cette épreuve[5], il se distingue également au tour de Hongrie où il termine deux fois dans les trois premiers (deuxième de la 4e étape et troisième de la 3e étape), il termine ce tour à la 7e place[6]. En 2008, il arrive dans l'équipe Arbö-KTM-Junkers et réalise sa première performance dans une course UCI en finissant deuxième du Raiffeisen Grand Prix[7]. L'année suivante, il gagne son premier succès dans cette catégorie en remportant la 4e étape du Tour d'Autriche[8] et se distingue dans l'An Post Rás qu'il termine à la 3e place du classement général[9]. Il finit également deux fois dans les cinq premiers durant cette course. À la fin de l'année, il participe aux championnats du monde élite pour la première fois qu'il termine à la 106e place[10].

2010-2017 : chez NetApp puis Bora-HansgroheModifier

En 2010, il s'engage dans le team NetApp, une équipe nouvellement créée. Il termine 2e du Championnat de République tchèque de contre-la-montre et réalise quelques places d'honneur dans cet exercice (troisième du prologue et troisième de la 5e étape du Tour de Slovaquie, quatrième de la 1re étape du Tour de Normandie). Il finit septième lors de ces deux courses et a porté un jour le maillot de leader du Tour de Normandie[1].

L'année suivante, NetApp devient une équipe continentale professionnelle, sur qui lui permet d'être invitée à des courses de l'UCI World Tour. Jan Bárta participe ainsi notamment à Paris-Roubaix. Il termine encore deuxième du championnat national du contre-la-montre. Il termine 3e du Tour de Grande-Bretagne ce qui est son premier podium sur une course à étapes UCI[11].

En début de saison 2012, Jan Bárta remporte le classement général et l'étape contre-la-montre du Semaine internationale Coppi et Bartali et le Tour de Cologne. En mai, il dispute avec NetApp le Tour d'Italie, son premier grand tour. Échappé lors de la quatorzième étape, il est devancé à l'arrivée à la station de ski de Cervinia par Andrey Amador. Il termine à la 65e place de ce Giro. En juin, il remporte le titre de champion de République tchèque du contre-la-montre. Avec Roman Kreuziger, il représente la Tchéquie aux Jeux olympiques de Londres. Il termine la course en ligne dans le peloton, à la 75e place. En septembre, il est à nouveau en sélection nationale pour les championnats du monde sur route, dans le Limbourg néerlandais. Il y est septième du contre-la-montre et 59e de la course en ligne.

 
Jan Bárta à l'arrivée de Paris-Roubaix 2013

En 2013, Jan Bárta est deuxième du Circuit de la Sarthe en avril, puis gagne le mois suivant le Szlakiem Grodów Piastowskich, en s'imposant lors de l'étape contre-la-montre. Il est ensuite troisième du Tour de Bavière, et réalise un doublé lors des championnats de République tchèque, au contre-la-montre et à la course en ligne. Septième du Czech Cycling Tour en juillet, il dispute en août le Tour d'Espagne, qu'il termine à la 96e place. Aux championnats du monde sur route à Florence, il est onzième du contre-la-montre et 54e de la course en ligne.

NetApp-Endura est invitée en 2014 à disputer le Tour de France. Lors de ce Tour, il est échappée dans la troisième étape en compagnie de Jean-Marc Bideau. Dans les derniers kilomètres, Bárta s'isole en tête de course avant d'être rattrapé par le peloton dans les derniers kilomètres. Pour cela, il est désigné combatif de l'étape[12]. Il prend la troisième place du seul contre-la-montre de ce Tour, uniquement devancé par le champion du monde Tony Martin et Tom Dumoulin.

Depuis 2018 : chez Elkov-AuthorModifier

Sélectionné pour représenter son pays aux championnats d'Europe de cyclisme sur route en 2018, il se classe treizième de l'épreuve contre-la-montre[13].

Au début de l'été 2019, il s'adjuge le titre de champion de République tchèque du contre-la-montre[14]. Au second semestre 2019, il remporte le classement de la combativité du Tour d'Alsace devant Rémi Aubert et le Danois Andreas Kron. Ses bonnes performances sur cette course permettent également à sa formation de s'adjuger le classement par équipe de l'épreuve française[15]. Il est également sélectionné pour représenter son pays aux championnats d'Europe de cyclisme sur route[16]. Il s'adjuge à cette occasion la septième place du relais mixte[17], la quinzième du contre-la-montre individuel[18] et la quarante-et-unième de la course en ligne[19].

En 2020, il termine deuxième du championnat de République tchèque du contre-la-montre[20] et neuvième du championnat d'Europe du contre-la-montre à Plouay dans le Morbihan[21].

StyleModifier

Jan Bárta est un coureur classé comme rouleur. À l'aise en contre-la-montre, ses capacités, couplées à des aptitudes en montée, lui permettent d'être performant sur des courses à étapes et de pouvoir espérer en remporter[12].

Palmarès et classements mondiauxModifier

Par annéesModifier

Résultats sur les grands toursModifier

 
Jan Bárta durant le Tour de France 2015

Tour de FranceModifier

3 participations

Tour d'ItalieModifier

2 participations

Tour d'EspagneModifier

1 participation

Classements mondiauxModifier

  Année20062007200820092010201120122013201420152016201720182019202020212022
UCI World Tour nc 376e nc
Classement mondial463e540e301e217e807e614e463e
UCI Europe Tour369e819e525e338e324e227e36e13e110e79e299e322e178e182e645e495e369e
UCI Asia Tour nc nc nc 247e nc nc nc nc nc nc nc nc nc
UCI America Tour nc nc nc nc nc nc nc nc nc 305e298e nc nc
Légende : nc = non classéSource : UCI

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « Team NetApp 2011 - Portrait Jan Bárta », sur http://www.teamnetapp.com/
  2. « Championnat National, Route, Espoirs, République tchèque 2003 », sur http://www.siteducyclisme.net/
  3. « Championnats du monde de cyclisme sur route 2004 », sur http://www.les-sports.info/
  4. « Championnats du monde de cyclisme sur route 2006 », sur http://www.les-sports.info/
  5. « Košice - Tatry - Košice 2007 », sur http://www.siteducyclisme.net/
  6. « Tour de Hongrie 2007 », sur http://www.cyclingbase.com/
  7. « GP Steiermark 2008 », sur http://www.siteducyclisme.net/
  8. « Österreich-Rundfahrt 2009 », sur http://www.siteducyclisme.net/
  9. « FBD Insurance Ras », sur http://www.cyclingbase.com/
  10. « Championnats du monde 2009 », sur http://www.les-sports.info/
  11. « Tour de Grande-Bretagne 2011 », sur http://www.les-sports.info/
  12. a et b Gwenn Lucas, « Tour de France #101 : Jan Bárta, le combatif de l’étape londonienne », sur lesoir.be,
  13. Frédéric Gachet, « Championnat d'Europe - CLM Elites Hommes : Classement », sur directvelo.com, (consulté le )
  14. « Les champions nationaux du contre la montre », sur lequipe.fr, (consulté le )
  15. Antoine Pouillard, « Tour Alsace - Et. 5 : Classements », sur directvelo.com, (consulté le )
  16. Quentin Rouillé, « Championnat d’Europe Alkmaar 2019 : Les différentes présélections », sur cyclingpro.net, (consulté le )
  17. Nicolas Mabyle, « Championnat d'Europe - Relais mixte : Classement », sur directvelo.com, (consulté le )
  18. Nicolas Mabyle, « Championnat d'Europe - CLM Elites Hommes : Classement », sur directvelo.com, (consulté le )
  19. Nicolas Mabyle, « Championnat d'Europe - Elites Hommes : Classement », sur directvelo.com, (consulté le )
  20. « Championnat de République Tchèque (CN) - Le chrono pour Josef Cerny », sur velo-club.net, (consulté le )
  21. Nicolas Gachet, « Championnat d'Europe - CLM Elites Hommes : Classement », sur directvelo.com, (consulté le )

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :