Ouvrir le menu principal

Saison 2017 de l'équipe cycliste Sky

saison 2017 de l'équipe cycliste Sky
Sky 2017
Logo Team Sky.svg
Généralités
Code UCI
SKYVoir et modifier les données sur Wikidata
Statut
UCI WorldTeam, saison d'équipe cycliste (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Pays
Sport
Effectif
28Voir et modifier les données sur Wikidata
Manager général
Directeurs sportifs
Palmarès
Nombre de victoires
34

La saison 2017 de l'équipe cycliste Sky est la huitième de cette équipe.

Sommaire

Préparation de la saison 2017Modifier

Sponsors et financement de l'équipeModifier

Depuis sa création en 2010, l'équipe porte le nom de son principal sponsor, BSkyB. En juin 2013, la direction de l'équipe Sky annonce avoir signé un partenariat « de long terme » avec 21st Century Fox, nouveau groupe de médias issu de la scission de News Corporation, et dirigée par Rupert Murdoch. Ce partenariat se manifeste par l'apparition du logo de l'entreprise sur les équipements des coureurs à partir du Tour de France 2013[1],[2]. Le budget de l'équipe pour cette saison, considéré comme le plus élevé des équipes cyclistes, s'élève à 35 à 37 millions d'euros[3],[4].

Pinarello est le fournisseur de cycles de l'équipe Sky. Leur contrat les lie jusqu'en 2020[5]. Ces vélos sont équipés par Shimano[5]. Les coureurs de Sky portent des casques de marque Kask depuis la création de l'équipe en 2010. Cette marque est également engagée jusqu'en 2020[6]. Castelli devient le fournisseur de vêtements à compter de cette saison 2017. Le nouveau maillot reste noir, et arbore à l'avant des lignes, symbolisant les victoires de l'équipe. Les lignes bleues représentent les victoires en World Tour, les blanches les autres victoires. Les lignes les plus courtes représentent les courses d'un jour, les plus longues les victoires sur le Tour de France[7].

Arrivées et départsModifier

Arrivées Équipe 2016
  Jonathan Dibben Wiggins
  Owain Doull Wiggins
  Kenny Elissonde FDJ
  Tao Geoghegan Hart Axeon-Hagens Berman
  Diego Rosa Astana
  Łukasz Wiśniowski Etixx-Quick Step
Départs Équipe 2017
  Andrew Fenn Aqua Blue Sport
  Leopold König Bora-Hansgrohe
  Lars Petter Nordhaug Aqua Blue Sport
  Alex Peters SEG Racing Academy
  Nicolas Roche BMC Racing
  Ben Swift UAE Abu Dhabi
  Xabier Zandio retraite

ObjectifsModifier

Comme toujours les Grands Tours sont visés par la formation britannique. Chris Froome défendra son titre sur le Tour de France où il sera épaulé par Wouter Poels. Sur le Tour d'Italie deux leaders ont été désignés pour ce même objectif. Geraint Thomas et Mikel Landa devront donc se partager la vedette sur les routes italiennes[8].

Déroulement de la saisonModifier

Janvier-févrierModifier

Sky commence sa saison en Australie en janvier, avec la People's Choice Classic, suivie du Tour Down Under, première course du World Tour 2017. Geraint Thomas et Sergio Henao sont les leaders de l'équipe pour cette course. Ils sont accompagnés de Danny van Poppel, attendu dans les sprints, Sebastian Henao, Luke Rowe, Ian Stannard[9],[10] et Kenny Elissonde. Ce dernier, appelé en remplacement d'Owain Doull, fait ses débuts avec Sky à l'occasion de cette course[11]. Van Poppel termine parmi les quatre premiers des quatre étapes remportées au sprint par Caleb Ewan (Orica-Scott), et prend la deuxième place du classement des sprints derrière ce dernier. Retardé par deux crevaisons dans le final, Sergio Henao prend la douzième place de la deuxième étape à Paracombe[12],[13]. Bien emmené par Sebastian Henao et Kenny Elissonde à Willunga, il ne parvient pas à suivre Richie Porte (BMC Racing). Huitième de l'étape[14], il termine douzième du classement général.

L'équipe enchaîne avec la Cadel Evans Great Ocean Road Race, qui fit son entrée dans le World Tour. Christopher Froome y commence sa saison. Sky n'y aligne en revanche pas Peter Kennaugh, tenant du titre. À l'exception du remplacement de Geraint Thomas par Froome, l'équipe est identique à celle qui a disputé le Tour Down Under[15].

Sky se rend au Tour de la Communauté valencienne avec pour leader Wout Poels, tenant du titre. Ses coureurs prennent la deuxième place du contre-la-montre par équipe par lequel débute cette course, à 21 secondes de BMC. Poels prend la quatrième place de l'« étape-reine », remportée par Nairo Quintana, et termine au même rang au classement général, à 52 secondes de Quintana[16].

Au Tour d'Andalousie, Sky remporte le classement par équipes, et place Wout Poels, Diego Rosa et Mikel Landa aux quatrième, cinquième et sixième places. Durant la même semaine, Michal Kwiatkowski est deuxième du Tour de l'Algarve, derrière Primož Roglič (Lotto NL-Jumbo).

L'équipe Sky est présente lors du week-end d'ouverture de la saison des classiques en Belgique avec le double vainqueur du Circuit Het Nieuwsblad, Ian Stannard[17]. Luke Rowe y obtient les meilleurs résultats. Au Circuit Het Nieuwsblad, il est dans le groupe de poursuivants arrivant moins d'une minute après le vainqueur Greg Van Avermaet, et prend la sixième place. Le lendemain, il est dans le groupe de tête lors de Kuurne-Bruxelles-Kuurne et finit troisième, battu au sprint par Peter Sagan et Jasper Stuyven.

Mars-avrilModifier

Lors des Strade Bianche, Michal Kwiatkowski est présent dans le groupe de tête et attaque seul à 14 kilomètres de l'arrivée. Il s'impose avec 15 secondes d'avance sur Greg Van Avermaet.

 
Sergio Henao sur le podium de Paris-Nice.

Sergio Henao est désigné leader de Sky lors de Paris-Nice, en l'absence de Wout Poels, blessé au genou, et du tenant du titre Geraint Thomas, présent sur Tirreno-Adriatico. Il est entouré de Kenny Elissonde, Luke Rowe, Philip Deignan, Christian Knees, David Lopez, Mikel Nieve et Danny van Poppel[18]. Henao prend la première place du classement général à l'issue de la septième étape, au col de la Couillole. Le lendemain, lors de la dernière étape, Alberto Contador (Trek-Segafredo) passe près de lui ravir la victoire. Henao parvient cependant à réduire son retard dans la descente du col d'Èze et s'impose au classement général avec deux secondes d'avance sur Contador. Il obtient là « la plus belle victoire de [sa] carrière » et offre à Sky une cinquième victoire en six ans sur Paris-Nice[19],[20].

Durant la même semaine, Sky aligne sur Tirreno-Adriatico ses deux co-leaders pour le Giro, Geraint Thomas et Mikel Landa. Ils sont accompagnés par Michal Kwiatkowski, Diego Rosa, Elia Viviani, Vasil Kiryienka, Gianni Moscon et Salvatore Puccio[21]. Sky voit ses chances au classement général lui échapper dès le contre-la-montre par équipe inaugural. Plusieurs coureurs y sont retardés par des problèmes mécaniques, dont Gianni Moscon, dont la roue se brise en pleine course. L'équipe prend la 18e place, à min 42 s des vainqueurs[22]. Le lendemain, Geraint Thomas gagne l'étape, à Pomarance. Les coureurs de Sky occupent la deuxième place des deux étapes suivantes : Elia Viviani est battu au sprint par Peter Sagan, puis Thomas est derrière Nairo Quintana au Mont Terminillo. Encore quatrième le lendemain à Fermo, et huitième de la dernière étape, disputée contre la montre, Geraint Thomas finit cinquième au classement général, à 58 secondes de Quintana.

Coureurs et encadrement techniqueModifier

EffectifModifier

Cycliste Date de naissance Nationalité Équipe 2016
Ian Boswell   États-Unis Sky
Philip Deignan   Irlande Sky
Jonathan Dibben   Royaume-Uni Wiggins
Owain Doull   Royaume-Uni Wiggins
Kenny Elissonde   France FDJ
Christopher Froome   Royaume-Uni Sky
Tao Geoghegan Hart   Royaume-Uni Axeon-Hagens Berman
Michał Gołaś   Pologne Sky
Sebastián Henao   Colombie Sky
Sergio Henao   Colombie Sky
Beñat Intxausti   Espagne Sky
Peter Kennaugh   Royaume-Uni Sky
Vasil Kiryienka   Biélorussie Sky
Christian Knees   Allemagne Sky
Michał Kwiatkowski   Pologne Sky
Mikel Landa   Espagne Sky
David López García   Espagne Sky
Gianni Moscon   Italie Sky
Mikel Nieve   Espagne Sky
Wout Poels   Pays-Bas Sky
Salvatore Puccio   Italie Sky
Diego Rosa   Italie Astana
Luke Rowe   Royaume-Uni Sky
Ian Stannard   Royaume-Uni Sky
Geraint Thomas   Royaume-Uni Sky
Danny van Poppel   Pays-Bas Sky
Elia Viviani   Italie Sky
Łukasz Wiśniowski   Pologne Etixx-Quick Step

EncadrementModifier

L'équipe Sky est dirigée depuis sa création en 2010 par Dave Brailsford, qui était auparavant directeur de la performance de la fédération britannique de cyclisme. Les directeurs sportifs de l'équipe sont Dario Cioni, Servais Knaven, Brett Lancaster, Nicolas Portal, Gabriel Rasch et Xabier Zandio. Ce dernier était coureur au sein de l'équipe jusqu'en 2016. Il devient directeur sportif en 2017 et remplace Kurt Asle Arvesen[23],[24].

Bilan de la saisonModifier

Sky s'impose au classement par équipe du World Tour. C'est son deuxième succès dans ce classement, après celui obtenu en 2012. Deux de ses coureurs terminent parmi les dix premiers du classement individuel : Christopher Froome, deuxième, et Michał Kwiatkowski, sixième.

Sky remporte 34 courses en 2017, ce qui en fait la troisième équipe la plus prolifique de la saison, derrière Quick-Step Floors (56) et BMC (48)[25],[26].

VictoiresModifier

Date Course Pays Classe Vainqueur
01/02/2017 Prologue du Herald Sun Tour   Australie 05 2.1   Danny van Poppel
03/02/2017 2e étape du Herald Sun Tour   Australie 05 2.1   Luke Rowe
05/02/2017 4e étape du Herald Sun Tour   Australie 05 2.1   Ian Stannard
26/02/2017 Championnat de Colombie sur route   Colombie 09 CN   Sergio Henao
04/03/2017 Strade Bianche   Italie 01 1.WT   Michał Kwiatkowski
09/03/2017 2e étape de Tirreno-Adriatico   Italie 01 2.WT   Geraint Thomas
12/03/2017 Classement général de Paris-Nice   France 01 2.WT   Sergio Henao
18/03/2017 Milan-San Remo   Italie 01 1.WT   Michał Kwiatkowski
19/04/2017 3e étape du Tour des Alpes   France 03 2.HC   Geraint Thomas
21/04/2017 Classement général du Tour des Alpes   France 03 2.HC   Geraint Thomas
28/04/2017 3e étape du Tour de Romandie   Suisse 01 2.WT   Elia Viviani
19/05/2017 6e étape du Tour de Californie   États-Unis 01 2.WT   Jonathan Dibben
26/05/2017 19e étape du Tour d'Italie   Italie 01 2.WT   Mikel Landa
04/06/2017 Hammer Series   Pays-Bas 01 2.1   Team Sky
10/06/2017 7e étape du Critérium du Dauphiné   France 01 2.WT   Peter Kennaugh
16/06/2017 2e étape de la Route du Sud   France 05 2.1   Elia Viviani
21/06/2017 Championnat de Pologne du contre-la-montre   Pologne 09 CN   Michał Kwiatkowski
23/06/2017 Championnat d'Italie du contre-la-montre   Italie 09 CN   Gianni Moscon
01/07/2017 1re étape du Tour de France   Allemagne 01 2.WT   Geraint Thomas
23/07/2017 Classement général du Tour de France   Allemagne 01 2.WT   Christopher Froome
29/07/2017 Classique de Saint-Sébastien   Espagne 01 1.WT   Michał Kwiatkowski
01/08/2017 3e étape du Tour de Burgos   Espagne 03 2.HC   Mikel Landa
02/08/2017 5e étape du Tour de Pologne   Pologne 01 2.WT   Danny van Poppel
03/08/2017 3e étape du Tour de Burgos   Espagne 03 2.HC   Mikel Landa
04/08/2017 7e étape du Tour de Pologne   Pologne 01 2.WT   Wout Poels
05/08/2017 Classement général du Tour de Burgos   Espagne 03 2.HC   Mikel Landa
20/08/2017 EuroEyes Cyclassics   Allemagne 01 1.WT   Elia Viviani
22/08/2017 1re étape du Tour du Poitou-Charentes   France 05 2.1   Elia Viviani
24/08/2017 3e étape du Tour du Poitou-Charentes   France 05 2.1   Elia Viviani
27/08/2017 9e étape du Tour d'Espagne   Espagne 01 2.WT   Christopher Froome
27/08/2017 Bretagne Classic   France 01 1.WT   Elia Viviani
04/09/2017 2e étape du Tour de Grande-Bretagne   Belgique 03 2.HC   Elia Viviani
05/09/2017 16e étape du Tour d'Espagne   Espagne 01 2.WT   Christopher Froome
10/09/2017 Classement général du Tour d'Espagne   Espagne 01 2.WT   Christopher Froome

Résultats sur les courses majeuresModifier

Les tableaux suivants représentent les résultats de l'équipe dans les principales courses du calendrier international (les cinq classiques majeures et les trois grands tours). Pour chaque épreuve est indiqué le meilleur coureur de l'équipe, son classement ainsi que les accessits glanés par Sky sur les courses de trois semaines.

ClassiquesModifier

Classique Milan-San Remo Tour des Flandres Paris-Roubaix Liège-Bastogne-Liège Tour de Lombardie
Coureur (classement) Michał Kwiatkowski (1er) Gianni Moscon (15e) Gianni Moscon (5e) Michał Kwiatkowski (3e) Gianni Moscon (3e)

Grands toursModifier

Grand tour Tour d'Italie Tour de France Tour d'Espagne
Coureur (classement) Mikel Landa (17e) Christopher Froome (1er) Christopher Froome (1er)
Accessits 1 victoire d'étape
(Mikel Landa),
Grand Prix de la montagne
(Mikel Landa),
Prix de la combativité
(Mikel Landa)
1 victoire d'étape
(Geraint Thomas),
Classement général par équipes
2 victoires d'étapes
(Christopher Froome),
Classement par points,
Classement du combiné

Classement UCIModifier

Team Sky termine à la première place du classement par équipes du World Tour avec 12806 points[27]. Ce total est obtenu par l'addition des points de ses coureurs au classement individuel. Le coureur de l'équipe le mieux classé est Chris Froome, 2e avec 3452 points[28].

Rang Coureur Points
2 Chris Froome 3452
6 Michał Kwiatkowski 2171
25 Sergio Henao 1266
28 Mikel Landa 1170
35 Elia Viviani 1031
46 Wout Poels 797
58 Gianni Moscon 690
67 Geraint Thomas 611
87 Mikel Nieve 427
116 Luke Rowe 263
153 Danny van Poppel 151
162 Ian Boswell 129
169 Tao Geoghegan Hart 120
173 Peter Kennaugh 113
183 Diego Rosa 101
259 Sebastian Henao 52
261 Vasil Kiryienka 51
270 Jonathan Dibben 45
288 David López 37
323 Ian Stannard 24
333 Philip Deignan 23
342 Michal Golas 21
344 Salvatore Puccio 20
351 Kenny Elissonde 17
374 Lukasz Wisniowski 11
391 Owain Doull 8
412 Christian Knees 5

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. (en) « Sky announce partnership with 21st Century Fox », sur cyclingweekly.co.uk, (consulté le 23 novembre 2013)
  2. (en) « Team Sky picks up new multi-year sponsor », sur cyclingnews.com, (consulté le 23 novembre 2013)
  3. (nl) « Groenewegen verdient 28.000 euro in Tour, Mollema 17.000 », sur nu.nl, (consulté le 26 juillet 2017)
  4. Clément Guillou, « Le Tour de France face au casse-tête Team Sky », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  5. a et b (en) « Pinarello unveil the new Dogma F10 - Gallery », sur cyclingnews.com, (consulté le 10 janvier 2017)
  6. (en) « Team Sky to wear Kask helmets through 2020 », (consulté le 10 janvier 2017)
  7. (en) « Team Sky and Castelli announce new kit partnership », (consulté le 10 janvier 2017)
  8. « Geraint Thomas et Landa mèneront Sky en Italie », sur www.cyclismactu.net, (consulté le 11 janvier 2017)
  9. (en) « Tour Down Under: Thomas and Sergio Henao headline Team Sky line-up », sur cyclingnews.com, (consulté le 6 janvier 2017)
  10. (en) « Team Sky announce Tour Down Under line-up », sur cyclingweekly.co.uk, (consulté le 6 janvier 2017)
  11. (en) « Elissonde replaces ill Doull at Tour Down Under », sur cyclingnews.com, (consulté le 16 janvier 2017)
  12. (nl) « Materiaalpech nekt Henao in tweede etappe Down Under », sur wielerupdate.nl, (consulté le 23 janvier 2017)
  13. (en) « Tour Down Under: Team Sky rue bad luck but remain united behind Henao », sur cyclingnews.com, (consulté le 23 janvier 2017)
  14. (en) « Richie Porte sets up Tour Down Under overall win with emphatic victory on Willunga Hill », sur cyclingweekly.co.uk, (consulté le 23 janvier 2017)
  15. (en) « Froome confirmed for season debut at the Cadel Evans Great Ocean Road Race », sur cyclingnews.com, (consulté le 24 janvier 2017)
  16. (en) « Team Sky put on collective show of strength in Ruta del Sol opener », sur cyclingnews.com, (consulté le 14 mars 2017)
  17. « Trek-Segafredo et Orica-Scott comptent sur des leaders belges Circuit Het Nieuwsblad », sur dhnet.be, (consulté le 14 mars 2017)
  18. (en) « Team Sky confirms Paris-Nice squad: Wout Poels out with injury », sur cyclingweekly.co.uk, (consulté le 14 mars 2017)
  19. « Paris - Nice, Henao : "Cette victoire est pour Dave" », sur eurosport.fr, (consulté le 14 mars 2017)
  20. « Sergio Henao a obtenu «la plus grande victoire de sa carrière» sur Paris-Nice », sur lequipe.fr, (consulté le 14 mars 2017)
  21. (en) « Geraint Thomas confirmed for Team Sky’s Tirreno-Adriatico roster », sur cyclingweekly.co.uk, (consulté le 14 mars 2017)
  22. (en) « Wheel failures decimate Team Sky's Tirreno-Adriatico ambitions », sur cyclingnews.com, (consulté le 14 mars 2017)
  23. (es) « Xabier Zandio, un navarro en la Volta », sur elperiodico.com, (consulté le 21 juillet 2017)
  24. (es) « Zandio: “Me presiono yo mismo, pero en el Sky te dan tranquilidad” », sur mundodeportivo.com, (consulté le 21 juillet 2017)
  25. (nl) « De zware erfenis van Kittel en co: Quick-Step ziet veel zeges vertrekken », sur sporza.be, (consulté le 29 octobre 2017)
  26. Les deux victoires d'étapes obtenues par Elia Viviani au Tour d'Autriche ne comptent pas dans ce total.
  27. « World Tour Team ranking - 2017 », sur uci.ch (consulté le 9 février 2018)
  28. « World Tour Individual ranking - 2017 », sur uci.ch (consulté le 9 février 2018)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :