William Bonnet

coureur cycliste français
William Bonnet
Denain - Grand Prix de Denain, 16 avril 2015 (B141).JPG
William Bonnet lors du Grand Prix de Denain 2015.
Informations
Naissance
Nationalité
Spécialité
Équipes amateurs
1991-1998CC Vierzon
1999ASPTT Tours
2000-2002UC Chateauroux-Fenioux
2003-2004CC Nogent-sur-Oise
Équipes professionnelles
2005Auber 93
2006-2008Crédit agricole
2009-2010BBox Bouygues Telecom
2011FDJ
2012FDJ-BigMat
01.2013-06.2013[n 1]FDJ
06.2013-12.2014[n 2]FDJ.fr
2015-2017FDJ
2018-2021Groupama-FDJ

William Bonnet, né le à Saint-Doulchard (Cher), est un coureur cycliste français. Professionnel entre 2005 et 2021, il compte quatre succès à son palmarès, dont une étape de Paris-Nice en 2010.

BiographieModifier

William Bonnet débute le cyclisme au Club Cycliste Vierzonnais en 1991 âgé de 9 ans. En parallèle, il s'essaie à plusieurs sports comme le tennis de table en 1993.

De 1999 à 2004 et donc de 16 ans à 21 ans, il évolue vers des clubs plus structurés (ASPTT Tours, UC Châteauroux-Fenioux, CC Nogent-sur-Oise).

Il débute chez les professionnels en 2005 chez Auber 93. Dès sa première saison, il remporte sa première victoire au sprint sur la première étape de Paris-Corrèze. Il se distingue également au sprint sur la Châteauroux Classic de l'Indre, qu'il termine à la 4e place.

En 2006, il quitte Auber 93 pour l'équipe ProTour Crédit agricole. Cette année-là, il participe à son premier Tour d'Italie, et se distingue en septembre, en terminant 5e du Grand Prix de Fourmies puis 3e du Grand Prix de Wallonie. L'année suivante, il réalise ses premières performances sur les classiques du ProTour, terminant 20e de Milan-San Remo, puis 13e de la Vattenfall Cyclassics. Il participe également à son premier Tour de France, qu'il termine 108e. En 2008, Bonnet s'illustre à nouveau sur la Vattenfall Cyclassics, qu'il termine à la 7e place. Deux semaines plus tard, il remporte consécutivement ses deuxième et troisième victoires professionnelles, sur le Grand Prix de la Somme et le Grand Prix d'Isbergues, devançant chaque fois un petit groupe au sprint.

En 2009, il quitte le Crédit agricole pour BBox Bouygues Telecom, à la suite du retrait du sponsor Crédit agricole, espérant en profiter pour avoir plus souvent sa chance sur les classiques[3]. Après avoir couru le Tour de France, terminant quatre fois dans les 10 premiers, il obtient la 11e place de la Vattenfall Cyclassics, et la 14e au Grand Prix de Plouay. Enfin, pour son premier Tour d'Espagne, il échoue à la deuxième place des 16e et 17e étapes, derrière le sprinteur André Greipel, puis derrière son compatriote Anthony Roux, échappé.

Il gagne à Limoges la deuxième étape du Paris-Nice 2010 avant de terminer dixième du Tour des Flandres, son premier Top 10 dans une classique monument. En août, son transfert dans l'équipe FDJ est annoncé[4]. À la fin de la saison 2010, il est sélectionné par Laurent Jalabert pour participer à la course en ligne au championnat du monde à Melbourne, en Australie[5].

Bonnet, fiévreux et sous traitement médical d'antibiotiques, abandonne le Tour de France 2013 durant la dix-huitième étape[6].

Lors du Tour de France 2015, il chute durant la troisième étape et doit abandonner. Des examens médicaux montrent qu'il est atteint d'une fracture de la deuxième vertèbre cervicale qui nécessite une intervention chirurgicale[7].

Durant le Tour de France 2016, son contrat avec FDJ est étendu jusqu'en fin d'année 2018[8]. Bonnet est sélectionné pour la course en ligne des championnats du monde 2016 disputés au Qatar. Il y accompagne son chef de file de FDJ Arnaud Démare[9]. À la suite d'un coup de bordure initié par les équipes belge et britannique, il est le seul représentant français d'un groupe de 26 hommes se détachant en tête[10]. Il se classe finalement 8e de la course remportée par Peter Sagan.

Au cours du premier semestre 2017 il participe au Tour d'Italie mais doit abandonner avant la fin de la course.

Il met un terme à sa carrière le à l'issue de Milan-Turin après 17 ans de carrière[11].

Palmarès sur routeModifier

Palmarès amateurModifier

Palmarès professionnelModifier

Résultats sur les grands toursModifier

 
William Bonnet au Tour de Suisse 2007.

Tour de FranceModifier

10 participations

Tour d'ItalieModifier

5 participations

Tour d'EspagneModifier

3 participations

Classements mondiauxModifier

  Année2005200620072008200920102011201220132014201520162017
UCI ProTour nc nc nc 85e
Calendrier mondial133e161e
UCI World Tour nc 200e nc nc nc 426e
Classement mondial489e2829e
UCI Europe Tour152e418e636e nc nc
UCI Asia Tour nc nc nc 47e nc
Légende : nc = non classéSource : UCI

Palmarès sur pisteModifier

Championnats du monde juniorsModifier

  • 2000
    •   Médaillé d'argent de la poursuite par équipes juniors[12]

Championnats de FranceModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Du 1er janvier 2013 au 28 juin 2013
  2. Du 29 juin 2013 au 31 décembre 2014

RéférencesModifier

  1. « BBox Bouygues Telecom » [PDF], sur letour.fr (consulté le )
  2. « William Bonnet », sur equipecyclistefdj.fr (consulté le )
  3. (en)« Exodus begins et Crédit Agricole », sur cyclingnews.com, (consulté le )
  4. « Bonnet deux ans à la FDJ », sur lequipe.fr, (consulté le )
  5. Route - Championnats du monde - Élites - La sélection tricolore sur ffc.fr
  6. Loïc Becart, « William Bonnet ne pouvait plus », sur courrier-picard.fr, (consulté le )
  7. Anthony Thomas-Commin, « Vertèbre cassée pour William Bonnet », sur lequipe.fr, (consulté le )
  8. « Arthur Vichot, Anthony Roux et William Bonnet prolongent à la FDJ jusqu'en 2018 », sur lequipe.fr, (consulté le )
  9. Jérémy Blais, « Mondiaux : La France avec Nacer Bouhanni et Arnaud Démare », sur cyclingpro.net, (consulté le )
  10. « Peter Sagan, l'arc-en-ciel lui va si bien, actualité vélo pros », sur www.velo101.com, (consulté le )
  11. Après 17 ans de carrière, le cycliste de l'Oise William Bonnet dispute sa dernière course sur le Milan-Turin
  12. Championnat du Monde, Piste, Poursuite par équipes, Juniors 2000

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :