Ouvrir le menu principal

Georg Preidler

coureur cycliste autrichien
Georg Preidler
Georg Preidler 2011.png
Georg Preidler sur le podium de Toscane-Terre de cyclisme (2011)
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (28 ans)
GrazVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Spécialité
Équipes professionnelles
Principales victoires
Championnat
MaillotAustria.PNG Champion d'Autriche du contre-la-montre 2015, 2017 et 2018

Georg Preidler, né le à Graz, est un coureur cycliste autrichien.

Sommaire

BiographieModifier

En 2010, Georg Preidler commence sa carrière professionnelle au sein de l'équipe continentale autrichienne Arbö Gourmetfein Wels. Pour sa première saison, il termine deuxième du championnat d'Autriche de course de côte[2] et participe aux championnats du monde sur route où il se classe 24e de la course en ligne des moins de 23 ans[3]. En 2011, il rejoint l'équipe continentale Tyrol. Il remporte Toscane-Terre de cyclisme, une des manches de la Coupe des Nations U23, ainsi que le Gran Premio Palio del Recioto. Il termine également troisième du championnat d'Autriche sur route espoirs[4] et septième du Tour de l'Avenir.

Il signe pour la saison 2012 dans l'équipe américaine Type 1-Sanofi, puis rejoint en 2013 l'UCI ProTeam Argos-Shimano en 2013. Avec cette équipe, il participe à son premier grand tour avec une 36e place sur le Tour d'Espagne 2013. Il est ensuite 27e du Tour d'Italie 2014.

En 2015, il devient champion d'Autriche du contre-la-montre et prend part pour la première fois au Tour de France. Lors du Tour d'Italie 2016, il joue la victoire lors de la 14e étape, mais se classe finalement troisième au sprint au sein d'une échappée. Une semaine plus tard, il termine 26e du classement général, sa meilleure place sur un grand tour. En 2017, il est une nouvelle fois champion d'Autriche du contre-la-montre.

Lors de la saison 2018, après cinq années passées chez Sunweb, il rejoint l’équipe française Groupama-FDJ. Il devient pour la troisième fois champion national du contre-la-montre et se classe troisième de la course en ligne. Il remporte également la sixième étape du Tour de Pologne après avoir attaqué au sein du groupe de favori juste avant la ligne d'arrivée. Il s'agit de sa première victoire dans l'UCI World Tour.

En mars 2019, dans le cadre du démantèlement d'un réseau international de dopage démantelé par la police autrichienne lors des championnats du monde de ski nordique 2019, il reconnait avoir eu recours aux prélèvements sanguins sans cependant se l'avoir réinjecté.[5]. Il quitte l'équipe Groupama-FDJ après avoir présenté sa démission[6].

Palmarès et classements mondiauxModifier

PalmarèsModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour de FranceModifier

2 participations

Tour d'ItalieModifier

4 participations

Tour d'EspagneModifier

2 participations

Classements mondiauxModifier

Année 2011 2012 2013 2014 2015
UCI World Tour 193e[7] nc[8] nc[9]
UCI Europe Tour 155e[10] 232e[11]
Légende : nc = non classé

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Georg Preidler », sur teamgiantalpecin.com (consulté le 20 mai 2015)
  2. [https://www.radsportverband.at/index.php/portale/strasse/staatsmeister-strasse/191-2010-oesterr-staatsmeisterinnen-meisterinnen Staatsmeister STRASSE : 2010 Österr. StaatsmeisterInnen & MeisterInnen]
  3. (en) « Australia's Matthews grabs home turf title », sur cyclingnews.com, (consulté le 7 juillet 2011)
  4. Staatsmeister STRASSE : 2011 Österr. StaatsmeisterInnen & MeisterInnen
  5. L'Autrichien Georg Preidler avoue s'être dopé
  6. L'Autrichien Georg Preidler quitte l'équipe Groupama - FDJ, après ses aveux de dopage
  7. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  8. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  9. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  10. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  11. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :