Ouvrir le menu principal

Etna (ascension cycliste)

Ascension cycliste de l'Etna, volcan en Italie
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Etna (homonymie).

Etna
Image illustrative de l’article Etna (ascension cycliste)
Altitude 1 921 m
Massif Sicile
Coordonnées 37° 42′ 00″ nord, 14° 59′ 53″ est
PaysDrapeau de l'Italie Italie

Géolocalisation sur la carte : Sicile

(Voir situation sur carte : Sicile)
Etna (ascension cycliste)

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Etna (ascension cycliste)

L'Etna est emprunté pour des courses cyclistes, notamment le Tour d'Italie. Bien que le volcan culmine à 3 330 mètres, l'arrivée de l'ascension cycliste est fixée à 1 921 mètres d'altitude, au refuge Sapienza.

DescriptionModifier

L'ascension est possible depuis quatre points de départ différents : Nicolosi, Pedara, Piano San Leo et Zafferana.

Tour d'ItalieModifier

Le Tour d'Italie est arrivée quatre fois sur l'Etna via le refuge Sapienza. La première fois, ce fut en 1967 avec le succès du transalpin Franco Bitossi lors de la 7e étape. Ensuite, le Giro est revenu 22 ans plus tard avec la victoire d'Acácio da Silva pour l'arrivée de la 2e étape. Pour la troisième arrivée, Alberto Contador avait franchi la ligne en premier mais son déclassement donne la victoire de la 9e étape en 2011 à José Rujano. En 2017, pour l'arrivée de la 4e étape du Giro 2017 à l'issue d'un parcours de 181 km depuis Cefalù, la montée finale fut classée en première catégorie. Au terme de l'étape, Jan Polanc s’imposait à la suite d’une longue échappée. Dans le groupe des favoris, seul Ilnur Zakarin parvenait à s'extirper dans le dernier kilomètre pour prendre une mince avance. Bob Jungels, lui aussi dans le groupe des favoris, s'emparait du maillot rose de leader. Le giro fit son retour un an après à l'arrivée de la 6e étape. C'est Esteban Chaves, échappé, qui remportait cette étape juste devant son co-équipier Simon Yates, le Britannique ravissant du même coup le maillot rose à Rohan Dennis. Simon Yates était parvenu à fausser compagnie aux autres leaders (Thibaut Pinot, Tom Dumoulin, Christopher Froome) à 1,5 km de l'arrivée.