Ouvrir le menu principal

Saison 2017 de l'équipe cycliste Quick-Step Floors

saison 2017 de l'équipe cycliste Quick-Step Floors
Quick-Step Floors 2017
Logo quick step floors.png
Généralités
Code UCI
QSTVoir et modifier les données sur Wikidata
Statut
UCI WorldTeam, équipe cycliste, saison d'équipe cycliste (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Pays
Sport
Effectif
31 (dont 2 stagiaires)Voir et modifier les données sur Wikidata
Manager général
Directeurs sportifs
Palmarès
Nombre de victoires
57Voir et modifier les données sur Wikidata

La saison 2017 de l'équipe cycliste Quick-Step Floors est la quinzième de cette équipe.

Préparation de la saison 2017Modifier

Sponsors et financement de l'équipeModifier

L'équipe Quick-Step Floors appartient l'homme d'affaires tchèque Zdeněk Bakala depuis 2011 via la société Decolef[n 1],[1],[2]. La marque de parquets et revêtements de sol Quick-Step, sponsor de l'équipe depuis sa création en 2003, en redevient le sponsor-titre en 2017. Elle l'a déjà été de 2008 à 2011. Etixx, co-sponsor en 2015 et 2016, reste fournisseur mais son logo disparaît du nom et des équipements de l'équipe[3],[4]. Le budget de l'équipe pour cette saison s'élève à environ 15 millions d'euros[5].

Conséquence du retour de Quick Step comme seul sponsor-titre, la tenue de l'équipe se rapproche de celui de 2011. Le maillot et le cuissard sont d'un bleu plus clair qu'en 2016, et les manches du maillot sont blanches[6],[7]. L'entreprise allemande de distribution Lidl est également sponsor de l'équipe depuis 2016. Son logo apparait sur les vêtements de l'équipe[8].

Specialized est le fournisseur de cycles de l'équipe depuis 2012. Les coureurs utilisent les modèles Tarmac, Venge ViAS, Roubaix et Shiv[9],[10].

Arrivées et départsModifier

Durant l'intersaison, neuf coureurs quittent l'équipe, et huit autres sont recrutés[11]. Tony Martin, l'un des anciens leaders de l'équipe, rejoint Katusha-Alpecin en 2017[11]. La principale recrue est Philippe Gilbert, champion du monde en 2012 et n°1 mondial en 2011[11]. Dries Devenyns, vainqueur de cinq courses en 2016, revient chez Quick Step dont il a été membre de 2009 à 2013[11]. Trois jeunes coureurs sont issus de l'équipe réserve Klein Constantia : Rémi Cavagna, Enric Mas et Maximilian Schachmann[12].

Arrivées Équipe 2016
  Jack Bauer Cannondale-Drapac
  Eros Capecchi Astana
  Rémi Cavagna Klein Constantia
  Tim Declercq Topsport Vlaanderen-Baloise
  Dries Devenyns IAM
  Philippe Gilbert BMC Racing
  Enric Mas Klein Constantia
  Maximilian Schachmann Klein Constantia
Départs Équipe 2017
  Maxime Bouet Fortuneo-Vital Concept
  Rodrigo Contreras Coldeportes-Claro
  Nikolas Maes Lotto-Soudal
  Tony Martin Katusha-Alpecin
  Gianni Meersman retraite
  Guillaume Van Keirsbulck Wanty-Groupe Gobert
  Stijn Vandenbergh AG2R La Mondiale
  Carlos Verona[n 2] Orica-Scott
  Łukasz Wiśniowski Sky

ObjectifsModifier

Quick-Step ayant été en 2016, pour la cinquième année consécutive, l'équipe la plus victorieuse de la saison, Patrick Lefevere donne pour objectif de poursuivre sur cette lancée et de « scorer de janvier à fin octobre[11].

Déroulement de la saisonModifier

Jack Bauer lance la saison de l'équipe aux championnats de Nouvelle-Zélande, où il s'impose en contre-la-montre. C'est le quarantième titre national sur route de l'équipe Quick Step depuis sa création en 2003[13].

Pour la première épreuve UCI World Tour de l'année, le Tour Down Under, Quick-Step Floors a pour leader Petr Vakoč, avec l'objectif de remporter une ou plusieurs étapes. Il est accompagné par Gianluca Brambilla, qui peut espérer une bonne place au classement général, Jack Bauer, Eros Capecchi, Dries Devenyns, Enric Mas et Martin Velits[14]. Enric Mas, dont c'est la première course avec Quick-Step, et la première participation à une course du World Tour, est le mieux placé de l'équipe au classement général, à la 26e place[15]. Tentant en vain de gagner une étape, Jack Bauer reçoit le prix de la combativité des trois dernières étapes[16].

Fin janvier, Tom Boonen lance la dernière saison de sa carrière en Argentine, au Tour de San Juan. Il forme l'équipe Quick-Step Floors avec Tim Declercq, Pieter Serry, Rémi Cavagna, Fernando Gaviria et Maximiliano Richeze[17]. L'équipe s'impose lors de cinq des sept étapes, avec trois coureurs différents[18]. Emmené par Boonon, Gaviria remporte la première étape, au sprint. Le lendemain, Boonen s'impose à son tour, devant Elia Viviani, qui détrône Gaviria de la tête du classement général. Gaviria gagne à nouveau lors de la quatrième étape. Lors de la sixième étape, Maximiliano Richeze l'emporte devant ses compagnons d'échappée Oliviero Troia et Nicolás Tivani. Il s'impose à nouveau le lendemain, cette fois en attaquant seul au dernière kilomètre pour passer la ligne avec trois secondes d'avance sur Boonen, qui règle le sprint du peloton[19]. Entretemps, Rémi Cavagna a pris la quatrième place de l'étape contre-la-montre. Pieter Serry est le mieux placé de l'équipe au classement général, à la dixième place.

Au Dubaï Tour, Quick Step s'assure une deuxième victoire consécutive avec le tenant du titre Marcel Kittel. Opposé notamment à Mark Cavendish, Elia Viviani, John Degenkolb, Kittel s'impose au classement général et lors de trois des quatre étapes disputées. Quick Step totalise ainsi dix victoires après seulement troisième de course[20],[21].

Coureurs et encadrement techniqueModifier

EffectifModifier

Cycliste Date de naissance Nationalité Équipe 2016
Julian Alaphilippe   France Etixx-Quick Step
Jack Bauer   Nouvelle-Zélande Cannondale-Drapac
Tom Boonen   Belgique Etixx-Quick Step
Gianluca Brambilla   Italie Etixx-Quick Step
Eros Capecchi   Italie Astana
Rémi Cavagna   France Klein Constantia
David de la Cruz   Espagne Etixx-Quick Step
Laurens De Plus   Belgique Etixx-Quick Step
Tim Declercq   Belgique Topsport Vlaanderen-Baloise
Dries Devenyns   Belgique IAM
Fernando Gaviria   Colombie Etixx-Quick Step
Philippe Gilbert   Belgique BMC Racing
Bob Jungels   Luxembourg Etixx-Quick Step
Iljo Keisse   Belgique Etixx-Quick Step
Marcel Kittel   Allemagne Etixx-Quick Step
Yves Lampaert   Belgique Etixx-Quick Step
Daniel Martin   Irlande Etixx-Quick Step
Davide Martinelli   Italie Etixx-Quick Step
Enric Mas   Espagne Klein Constantia
Maximiliano Richeze   Argentine Etixx-Quick Step
Fabio Sabatini   Italie Etixx-Quick Step
Maximilian Schachmann   Allemagne Klein Constantia
Pieter Serry   Belgique Etixx-Quick Step
Zdeněk Štybar   République tchèque Etixx-Quick Step
Niki Terpstra   Pays-Bas Etixx-Quick Step
Matteo Trentin   Italie Etixx-Quick Step
Petr Vakoč   République tchèque Etixx-Quick Step
Martin Velits   Slovaquie Etixx-Quick Step
Julien Vermote   Belgique Etixx-Quick Step

EncadrementModifier

L'équipe Quick-Step Floors a pour directeur général Patrick Lefevere, à la tête de l'équipe depuis sa création[2]. Six directeurs sportifs encadrent les coureurs : Davide Bramati, Brian Holm, Wilfried Peeters, Tom Steels, Rik Van Slycke et Geert Van Bondt.

Bilan de la saisonModifier

Avec 56 victoires, Quick-Step Floors est l'équipe World Tour ayant gagné le plus de courses en 2017. Elle devance de huit victoires sa suivante au classement, BMC[22]. Elle termine la saison à la deuxième place de l'UCI World Tour , avec 12 652 points, derrière Sky (12 806 points).

VictoiresModifier

 Victoires
DateCoursePaysClasseVainqueur
6 janv.Championnat de Nouvelle-Zélande du contre-la-montre  Nouvelle-ZélandeCN  Jack Bauer
23 janv.1e étape du Tour de San Juan  Argentine2.1  Fernando Gaviria
24 janv.2e étape du Tour de San Juan  Argentine2.1  Tom Boonen
26 janv.4e étape du Tour de San Juan  Argentine2.1  Fernando Gaviria
28 janv.6e étape du Tour de San Juan  Argentine2.1  Maximiliano Richeze
29 janv.7e étape du Tour de San Juan  Argentine2.1  Maximiliano Richeze
29 janv.Classement général, Tour de San Juan  Argentine2.1  Bauke Mollema
31 janv.1e étape, Dubaï Tour  Émirats arabes unis2.HC  Marcel Kittel
1 fév.2e étape, Dubaï Tour  Émirats arabes unis2.HC  Marcel Kittel
4 fév.5e étape, Dubaï Tour  Émirats arabes unis2.HC  Marcel Kittel
4 fév.Classement général, Dubaï Tour  Émirats arabes unis2.HC  Marcel Kittel
15 fév.1e étape du Tour de l'Algarve  Portugal2.HC  Fernando Gaviria
16 fév.2e étape du Tour de l'Algarve  Portugal2.HC  Dan Martin
24 fév.2e étape du Tour d'Abou Dabi  Émirats arabes unis2.UWT  Marcel Kittel
8 mars4e étape, Paris-Nice  France2.UWT  Julian Alaphilippe
12 mars8e étape, Paris-Nice  France2.UWT  David de la Cruz
13 mars6e étape, Tirreno-Adriatico  Italie2.UWT  Fernando Gaviria
22 marsÀ travers les Flandres  Belgique1.UWT  Yves Lampaert
28 mars1e étape des Trois Jours de La Panne  Belgique2.HC  Philippe Gilbert
30 mars3ea étape des Trois Jours de La Panne  Belgique2.HC  Marcel Kittel
30 marsClassement général, Trois Jours de La Panne  Belgique2.HC  Philippe Gilbert
2 avr.Tour des Flandres  Belgique1.UWT  Philippe Gilbert
5 avr.Grand Prix de l'Escaut  Belgique1.HC  Marcel Kittel
5 avr.3e étape du Tour du Pays basque  Espagne2.UWT  David de la Cruz
16 avr.Amstel Gold Race  Pays-Bas1.UWT  Philippe Gilbert
7 mai3e étape du Tour d'Italie  Italie2.UWT  Fernando Gaviria
10 mai5e étape du Tour d'Italie  Italie2.UWT  Fernando Gaviria
14 mai1e étape du Tour de Californie  États-Unis2.UWT  Marcel Kittel
18 mai12e étape du Tour d'Italie  Italie2.UWT  Fernando Gaviria
19 mai13e étape du Tour d'Italie  Italie2.UWT  Fernando Gaviria
21 mai15e étape du Tour d'Italie  Italie2.UWT  Bob Jungels
11 juin1e étape du Tour de Suisse  Suisse2.UWT  Philippe Gilbert
18 juin4e étape, Ster ZLM Toer  Pays-Bas2.1  Marcel Kittel
22 juinChampionnat de Belgique du contre-la-montre  BelgiqueCN  Yves Lampaert
25 juinChampionnat de République tchèque sur route  République tchèqueCN  Zdeněk Štybar
25 juinChampionnat du Luxembourg sur route  LuxembourgCN  Bob Jungels
2 juill.2e étape du Tour de France  Allemagne2.UWT  Marcel Kittel
6 juill.6e étape du Tour de France  France2.UWT  Marcel Kittel
7 juill.7e étape du Tour de France  France2.UWT  Marcel Kittel
11 juill.10e étape du Tour de France  France2.UWT  Marcel Kittel
12 juill.11e étape du Tour de France  France2.UWT  Marcel Kittel
2 août2e étape du Tour de Burgos  Espagne2.HC  Matteo Trentin
20 août2e étape du Tour d'Espagne  France2.UWT  Yves Lampaert
22 août4e étape du Tour d'Espagne  Espagne2.UWT  Matteo Trentin
26 août8e étape du Tour d'Espagne  Espagne2.UWT  Julian Alaphilippe
26 aoûtCircuit Mandel-Lys-Escaut  Belgique1.1  Iljo Keisse
29 août10e étape du Tour d'Espagne  Espagne2.UWT  Matteo Trentin
1 sept.13e étape du Tour d'Espagne  Espagne2.UWT  Matteo Trentin
6 sept.4e étape du Tour de Grande-Bretagne  Royaume-Uni2.HC  Fernando Gaviria
10 sept.21e étape du Tour d'Espagne  Espagne2.UWT  Matteo Trentin
15 sept.Championnat des Flandres  Belgique1.1  Fernando Gaviria
16 sept.Grand Prix Impanis-Van Petegem  Belgique1.HC  Matteo Trentin
8 oct.Paris-Tours  France1.HC  Matteo Trentin
19 oct.1e étape du Tour du Guangxi  Chine2.UWT  Fernando Gaviria
20 oct.2e étape du Tour du Guangxi  Chine2.UWT  Fernando Gaviria
21 oct.3e étape du Tour du Guangxi  Chine2.UWT  Fernando Gaviria
24 oct.6e étape du Tour du Guangxi  Chine2.UWT  Fernando Gaviria

Résultats sur les courses majeuresModifier

Les tableaux suivants représentent les résultats de l'équipe dans les principales courses du calendrier international (les cinq classiques majeures et les trois grands tours). Pour chaque épreuve est indiqué le meilleur coureur de l'équipe, son classement ainsi que les accessits glanés par Quick-Step Floors sur les courses de trois semaines.

Classiques ( les 5 monuments)Modifier

Classique Milan-San Remo Tour des Flandres Paris-Roubaix Liège-Bastogne-Liège Tour de Lombardie
Coureur (classement) Julian Alaphilippe (3e) Philippe Gilbert (1er) Zdeněk Štybar (2e) Daniel Martin (2e) Julian Alaphilippe (2e)

Grands toursModifier

Grand tour Tour d'Italie Tour de France Tour d'Espagne
Coureur (classement) Bob Jungels (8e) Daniel Martin (6e) Bob Jungels (42e)
Accessits 5 victoires d'étapes
(Fernando Gaviria (4), Bob Jungels),
classement par points
(Fernando Gaviria),
classement du meilleur jeune
(Bob Jungels),
classements par équipes aux points
5 victoires d'étapes
(Marcel Kittel)
6 victoires d'étapes
(Yves Lampaert, Matteo Trentin (4), Julian Alaphilippe)

Classement UCIModifier

Quick - Step Floors termine à la 2e place du classement par équipes du World Tour avec 12652 points[23]. Ce total est obtenu par l'addition des points de ses coureurs au classement individuel. Le coureur de l'équipe le mieux classé est Daniel Martin, 8e avec 2050 points[24].

Rang Coureur Points
8 Daniel Martin 2050
11 Philippe Gilbert 1893
18 Julian Alaphilippe 1465
29 Fernando Gaviria 1159
57 Bob Jungels 704
59 Marcel Kittel 686
61 Matteo Trentin 677
63 Zdeněk Štybar 667
65 Niki Terpstra 649
83 Yves Lampaert 471
85 David de la Cruz 452
88 Petr Vakoč 420
102 Tom Boonen 339
118 Maximiliano Richeze 248
143 Gianluca Brambilla 162
181 Enric Mas 102
193 Dries Devenyns 94
202 Jack Bauer 84
223 Julien Vermote 72
228 Laurens De Plus 68
245 Rémi Cavagna 58
262 Maximilian Schachmann 50
281 Pieter Serry 40
332 Iljo Keisse 23
364 Eros Capecchi 13
413 Tim Declercq 5
432 Davide Martinelli 1

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Decolef est une contraction de De Cock-Lefevere, Frans De Cock étant le PDG de la société Unilin, maison-mère de Quick Step.
  2. Carlos Verona quitte l'équipe le

RéférencesModifier

  1. (nl) « Zdenek Bakala: “Wielrennen leeft bij gratie van weldoeners, extreem ongezond” », sur nieuwsblad.be, (consulté le 19 janvier 2017)
  2. a et b « Board of Advisors », sur quickstepfloorscycling.com (consulté le 19 janvier 2017)
  3. (en) « Quick-Step Floors steps up as title sponsor of WorldTour team », sur cyclingnews.com, (consulté le 25 décembre 2016)
  4. (en) « Etixx – Quick-Step to become Quick-Step Floors from 2017 », sur cyclingweekly.co.uk, (consulté le 25 décembre 2016)
  5. (nl) « Groenewegen verdient 28.000 euro in Tour, Mollema 17.000 », sur nu.nl, (consulté le 26 juillet 2017)
  6. (en) « Quick-Step Floors change colours for 2017 - Gallery », sur cyclingnews.com, (consulté le 19 janvier 2017)
  7. (en) « Quick-Step Floors team unveil new 2017 kit design », sur cyclingweekly.co.uk, (consulté le 19 janvier 2017)
  8. (en) « Lidl to sponsor Etixx-QuickStep in 2016 and 2017 », sur cyclingnews.com, (consulté le 19 janvier 2017)
  9. (en) « 2017 WorldTour bikes guide », sur cyclingweekly.co.uk, (consulté le 19 janvier 2017)
  10. « Vélos 2017 — Le S-Works Tarmac de Quick-Step Floors », sur velo101.com, (consulté le 19 janvier 2017)
  11. a b c d et e (nl) « Boonen is klaar voor laatste seizoen: “Natuurlijk is Roubaix het grote doel, maar ik heb nog meer doelen” », sur gva.be, (consulté le 19 janvier 2017)
  12. « Trois néo-pros chez Etixx-Quick Step la saison prochaine », sur rtbf.be, (consulté le 19 janvier 2017)
  13. (en) « Bauer gives Quick-Step Floors an early victory in New Zealand TT championships », sur cyclingnews.com, (consulté le 6 janvier 2017)
  14. (en) « Tour Down Under: Vakoc to lead Quick-Step », sur cyclingnews.com, (consulté le 9 janvier 2017)
  15. (es) « Enric Mas es el mejor del Quick-Step en Australia », (consulté le 24 janvier 2017)
  16. (en) « Quick-Step Floors cyclist Jack Bauer makes good first impression at Tour Down Under », (consulté le 24 janvier 2017)
  17. (nl) « Tom Boonen leidt Quick.Step Floors in Ronde van San Juan », sur gva.be, (consulté le 11 janvier 2017)
  18. (en) « Quick-Step Floors cap perfect week in San Juan », sur cyclingnews.com, (consulté le 9 février 2017)
  19. (en) « Bauke Mollema wins Vuelta a San Juan as Max Richeze takes final stage with late attack », sur cyclingweekly.co.uk, (consulté le 9 février 2017)
  20. (en) « 'Success breeds success,' says Lefevere as Quick-Step Floors enjoy flying start to 2017 », sur cyclingnews.com, (consulté le 9 février 2017)
  21. (en) « Kittel and Quick-Step put their sprinting chops on display at the Dubai Tour », sur cyclingnews.com, (consulté le 9 février 2017)
  22. (nl) « De zware erfenis van Kittel en co: Quick-Step ziet veel zeges vertrekken », sur sporza.be, (consulté le 29 octobre 2017)
  23. « World Tour Team ranking - 2017 », sur uci.ch (consulté le 9 février 2018)
  24. « World Tour Individual ranking - 2017 », sur uci.ch (consulté le 9 février 2018)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :