Course en ligne masculine aux championnats du monde de cyclisme sur route 2021

Course en ligne masculine aux championnats du monde de cyclisme sur route 2021 Cycling (road) pictogram.svg
2021 WK Vlaanderen men elite podium.jpg
Généralités
Course88e Championnat du monde masculin de cyclisme sur route
CompétitionChampionnats du monde de cyclisme sur route 2021 CDM
Date26 septembre 2021
Distance268,3 km
PaysBEL Belgique
Lieu de départAnvers
Lieu d'arrivéeLouvain
Équipes45
Partants194
Classés68
Vitesse moyenne45,147 km/h
Dénivelé2250 m
Résultats
VainqueurFRA Julian Alaphilippe (France)
DeuxièmeNED Dylan van Baarle (Pays-Bas)
TroisièmeDEN Michael Valgren (Danemark)
WorldChampionship2021 road.png
◀ 2020
Commons-logo.svgDocumentation Wikidata-logo S.svg

La course en ligne masculine aux Championnats du monde de cyclisme sur route 2021 a lieu le sur 268,3 kilomètres entre Anvers et Louvain, en Belgique[1].

ParcoursModifier

Le parcours de la course en ligne emprunte des mont pavés et pentus figurant sur le tracé de la Course des raisins et de la Flèche brabançonne.

Les coureurs démarrent sur la Grand-Place d'Anvers, où le Tour des Flandres s'élance ces dernières années. Les 50 kilomètres suivants les conduisent en ligne droite jusqu'à la Louvain, qui sert également de ville d'arrivée. Le parcours est alors tracé en circuit sur deux boucles.

Le « circuit principal » est une boucle de 15 kilomètres autour de Louvain caractérisée par des rues sinueuses au centre-ville. Il y a quatre courtes montées classées et au moins 20 virages serrés à négocier. L'autre boucle est surnommée le « circuit Flandrien ». Elle est longue de près de 50 kilomètres et emmène les coureurs vers les ascensions les plus difficiles. Le Smeysberg (à deux reprises), la Moskesstraat et ses pavés, la Taymansstraat, la Bekestraat ou encore la Veeweidestraat sont au programme avant un retour sur le plat vers le circuit principal de Louvain[2].

La course sur route masculine comprend un tour du circuit principal de Louvain, puis un tour du circuit Flandrien, puis quatre tours du circuit principal, une autre boucle du circuit Flandrien et, enfin, deux autres tours et demi du circuit principal. Le tracé totalise 268,3 kilomètres à travers 42 courtes montées, avec un dénivelé positif cumulé de 2 562 mètres[3],[4].

Système de qualificationModifier

Le nombre de participants par pays est déterminé par des critères établis par l'Union cycliste internationale (UCI), qui prend en compte le Classement mondial UCI par pays du 17 août 2021. La répartition est la suivante : 8 participants pour les 10 premières nations classées, 6 participants pour les nations classées de 11 à 20, 4 participants pour les nations classées de 21 à 30 et 1 participant pour les nations classées de 31 à 50. Le tenant du titre Julian Alaphilippe, ainsi que le champion olympique Richard Carapaz et le champion d'Afrique Ryan Gibbons sont autorisés à prendre le départ de l'épreuve en plus du quota attribué à leur nation[5],[6].

Équipes nationales (45)

FavorisModifier

À domicile, le grand favori est le champion de Belgique Wout Van Aert, qui vient de remporter le classement général et quatre étapes du Tour de Grande-Bretagne. Deuxième des mondiaux en 2020 et des Jeux olympiques de Tokyo, il est capable de s'imposer au sprint ou en solitaire. Il est accompagné d'une solide équipe de Belgique, qui peut compter sur la présence de Remco Evenepoel en soutien.

L'Italien Sonny Colbrelli, récent champion d'Europe, réalise la meilleure saison de sa carrière et est annoncé comme le principal adversaire de Van Aert.

Tenant du titre, le Français Julian Alaphilippe s'est montré moins en réussite en 2021 et a été régulièrement battu par Van Aert, notamment sur le Tour de Grande-Bretagne, mais reste un des principaux prétendants au maillot arc-en-ciel. De son côté, le Néerlandais Mathieu van der Poel revient de blessure, mais reste un des favoris au titre.

La Slovénie est une des nations les plus attendus, avec son trio composé du vainqueur du Tour de France Tadej Pogačar, du vainqueur du Tour d'Espagne Primož Roglič et du coureur tout-terrain Matej Mohorič. L'équipe du Danemark est également emmenée par un trio prometteur avec le champion du monde 2019 Mads Pedersen, le vainqueur du Tour des Flandres Kasper Asgreen et le triple vainqueur d'étape sur le dernier Tour d'Espagne Magnus Cort Nielsen.

Les autres coureurs attendus sont le triple champion du monde slovaque Peter Sagan, le champion du monde polonais de 2014 Michal Kwiatkowski, le récent champion olympique britannique de VTT Tom Pidcock, ainsi que l'Australien Michael Matthews[3].

Récit de la courseModifier

Lors des 10 premiers kilomètres, le peloton reste groupé, malgré des tentatives répétées pour former une échappée. Finalement, un groupe se forme avec Rory Townsend (Irlande), José Tito Hernández (Colombie), Joel Burbano (Equateur), Pavel Kochetkov (Fédération russe de cyclisme), Patrick Gamper (Autriche), Oskar Nisu (Estonie), Kim Magnusson (Suède) et Jambaljamts Sainbayar (Mongolie). Alors que l'écart atteint six minutes, Tim Declercq (Belgique) s'installe en tête du peloton pour maintenir un rythme constant et limité l'écart avec les échappés. Plusieurs chutes ont lieu et impliquent Ethan Hayter (Grande-Bretagne), Matteo Trentin (Italie), Davide Ballerini (Italie) et Mads Pedersen (Danemark).

Affichant sa stratégie offensive, la France lance sa première attaque du jour à 200 kilomètres de l'arrivée. Vingt kilomètres plus tard, elle attaque à nouveau par l'intermédiaire d'Anthony Turgis, pris en chasse et ramené dans le peloton par Declercq. Un autre coureur français, Benoît Cosnefroy accèlère ensuite lors de la première ascension du Smeysberg, alors que la course entre dans le circuit Flandrien. Il est rejoint par Remco Evenepoel (Belgique) et Magnus Cort Nielsen (Danemark) et un écart se creuse alors que la Belgique bloque l'avant du peloton dans l'étroite montée pavée. Derrière l'échappée de 8 et le groupe de 3, le peloton se divise sur une partie plate et exposée du parcours, forçant l'Italie à mener la poursuite. Puis, sur la Taymanstraat à 174 kilomètres de l'arrivée, Stefan Bissegger (Suisse) attaque et emmène avec lui un groupe composé de représentants de plusieurs nations.

À nouveau, aucun italien ne suit ce mouvement et, alors que ce nouveau groupe se rapproche de Cosnefroy, Evenepoel et Cort Nielsen, l'Italie est obligée de mener une poursuite pour faire la jonction avec ce groupe qui comprend plusieurs des plus grands noms du cyclisme. On retrouve alors Kasper Asgreen (Danemark), DeClercq, Brandon McNulty (États-Unis), Pascal Eenkhoorn (Pays-Bas), Arnaud Démare (France), Primož Roglič et Jan Tratnik (Slovénie), Ben Swift (Grande-Bretagne), Imanol Erviti (Espagne), Bissegger, Nathan Haas (Australie) et Markus Hoelgaard (Norvège) présents avec Cort Nielsen, Cosnefroy et Evenepoel. L'écart entre ce groupe en poursuite et le peloton est monté jusqu'à une minute d'avance, puis s'est réduit à 22 secondes au moment où la course est rentrée dans le circuit de Louvain.

Après 40 kilomètres de course acharnée, le peloton a finalement rattrapé ce groupe dans le premier tour du circuit de Louvain, tout comme l'échappée du début de course.

Dès que le peloton s'est regroupé, il s'est à nouveau séparé ; cette fois sur des routes larges et plates et Mathieu van der Poel (Pays-Bas) s'est notamment retrouvé un temps piégé. Bien que le peloton se soit à nouveau réuni, les attaques sont devenues denses et rapides avec un peloton si étiré qu'il n'y avait que trois coureurs de front à son point le plus large. À 92 kilomètres de l'arrivée, l'élastique s'est cassé et un petit groupe composé d'Evenepoel, Andrea Bagioli (Italie), Ivan Garcia Cortina (Espagne), Valentin Madouas (France), Rasmus Tiller (Norvège), Robert Stannard (Australie), Mads Würtz Schmidt (Danemark), Tratnik, Dylan van Baarle (Pays-Bas), Nils Politt (Allemagne) et Neilson Powless (États-Unis) est parti.

Cette fois, la Grande-Bretagne est contrainte d'assumer la responsabilité de la poursuite lorsque l'écart atteint 40 secondes à l'entrée du circuit flandrien. À ce moment de la course, 90 coureurs, soit environ la moitié du peloton, ont déjà abandonné. Sur les montées plus longues du circuit Flandrien, diverses attaques sont lancées depuis le peloton pour tenter de rejoindre le groupe de tête. Une accélération du tenant du titre Julian Alaphilippe (France) est immédiatement suivie par le favori d'avant-course Wout Van Aert (Belgique). Un groupe composé de la plupart des prétendants - à l'exception d'Asgreen, de Michael Matthews (Australie), de João Almeida (Portugal) et de Peter Sagan (Slovaquie) - les suit et revient sur groupe de tête, à 58 kilomètres de l'arrivée.

Alors que l'écart n'est plus que de 15 secondes, Evenepoel prend un long relais à l'avant pour distancer définitivement le groupe Sagan. Alaphilippe attaque une nouvelle fois sur le Smeysberg mais il est rattrapé par le groupe peu après. Pour dissuader de nouvelles attaques, Evenepoel augmente le rythme et reste en tête jusqu'à 25 kilomètres de l'arrivée.

Dans la montée du Wijnpers, Alaphilippe, lancé par Madouas, attaque une nouvelle fois, forçant Van Aert à le poursuivre. Sa deuxième tentative, peu après, est également infructueuse, contrairement à la troisième attaque à 17 kilomètres de l'arrivée qui lui permet de prendre quelques secondes d'avance.

Un petit groupe composé de Valgren, Stuyven, Powless et Van Baarle se forme derrière lui, mais ils ne parviennent pas à revenir sur Alaphilippe qui conserve 32 secondes à l'arrivée et garde son titre mondial. Van Baarle prend la médaille d'argent devant Valgren, qui décroche celle de bronze et Stuyven.

ClassementModifier

 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1erJulian Alaphilippe    FranceFrance5 h 56 min 34 s
2eDylan van Baarle   Pays-BasPays-Bas+ 32 s
3eMichael Valgren   DanemarkDanemark+ 32 s
4eJasper Stuyven   BelgiqueBelgique+ 32 s
5eNeilson Powless   États-UnisÉtats-Unis+ 32 s
6eTom Pidcock   Royaume-UniGrande-Bretagne+ 49 s
7eZdeněk Štybar   République tchèqueRépublique tchèque+ 1 min 06 s
8eMathieu van der Poel   Pays-BasPays-Bas+ 1 min 18 s
9eFlorian Sénéchal   FranceFrance+ 1 min 18 s
10eSonny Colbrelli   ItalieItalie+ 1 min 18 s
11eWout Van Aert   BelgiqueBelgique+ 1 min 18 s
12eMarkus Hoelgaard   NorvègeNorvège+ 1 min 18 s
13eValentin Madouas   FranceFrance+ 1 min 18 s
14eMatej Mohorič   SlovénieSlovénie+ 4 min 00 s
15eGiacomo Nizzolo   ItalieItalie+ 4 min 05 s
16eNils Politt   AllemagneAllemagne+ 5 min 25 s
17eGuillaume Boivin   CanadaCanada+ 5 min 25 s
18eJan Polanc   SlovénieSlovénie+ 5 min 25 s
19eBenoît Cosnefroy   FranceFrance+ 5 min 30 s
20eVictor Campenaerts   BelgiqueBelgique+ 5 min 30 s
Source : ProCyclingStats


Liste des participantsModifier

Sources[7],[8]

  Liste des participants
  France
FRA
NumCoureurPos
1  Julian Alaphilippe1er
2  Rémi CavagnaAB
3  Benoît Cosnefroy19e
4  Arnaud Démare56e
5  Christophe LaporteAB
6  Valentin Madouas13e
7  Clément RussoAB
8  Florian Sénéchal9e
9  Anthony TurgisAB
  Belgique
BEL
NumCoureurPos
10  Tiesj Benoot31e
11  Victor Campenaerts20e
12  Tim DeclercqAB
13  Remco Evenepoel62e
14  Yves Lampaert61e
15  Jasper Stuyven4e
16  Dylan Teuns27e
17  Wout Van Aert11e
  Slovénie
SLO
NumCoureurPos
18  Luka Mezgec30e
19  Matej Mohorič14e
20  Domen NovakAB
21  David PerAB
22  Tadej Pogačar37e
23  Jan Polanc18e
24  Primož Roglič48e
25  Jan TratnikAB
  Italie
ITA
NumCoureurPos
26  Andrea BagioliAB
27  Davide BalleriniAB
28  Sonny Colbrelli10e
29  Alessandro De Marchi AB
30  Gianni Moscon58e
31  Giacomo Nizzolo15e
32  Matteo TrentinAB
33  Diego Ulissi24e
  Grande-Bretagne
GBR
NumCoureurPos
34  Mark CavendishAB
35  Ethan Hayter35e
36  Tom Pidcock6e
37  Luke RoweAB
38  Jake Stewart AB
39  Ben SwiftAB
40  Connor SwiftAB
41  Fred Wright AB
  Pays-Bas
NED
NumCoureurPos
42  Pascal Eenkhoorn66e
43  Sebastian LangeveldAB
44  Bauke Mollema29e
45  Oscar RiesebeekAB
46  Mike Teunissen22e
47  Dylan van Baarle2e
48  Mathieu van der Poel8e
49  Danny van PoppelAB
  Danemark
DEN
NumCoureurPos
50  Kasper AsgreenAB
51  Mikkel BjergAB
52  Mikkel HonoréAB
53  Michael Valgren3e
54  Andreas KronAB
55  Magnus Cort NielsenAB
56  Mads PedersenAB
57  Mads Würtz SchmidtAB
  Espagne
ESP
NumCoureurPos
58  Roger Adrià59e
59  Alex AranburuAB
60  Imanol Erviti43e
61  Iván García Cortina23e
62  Gorka Izagirre42e
63  Carlos Rodríguez 53e
64  Gonzalo Serrano44e
65  Lluís MasAB
  Australie
AUS
NumCoureurPos
66  Luke DurbridgeAB
67  Caleb EwanAB
68  Nathan HaasAB
69  Michael Matthews 25e
70  Nick Schultz AB
71  Miles ScotsonAB
72  Robert StannardAB
73  Harry SweenyAB
  Colombie
COL
NumCoureurPos
74  Esteban Chaves64e
75  Fernando GaviriaAB
76  José Tito HernándezAB
77  Sergio HiguitaAB
78  Álvaro HodegAB
79  Sebastián MolanoAB
80  Nelson Soto65e
81  Rigoberto UránAB
  Allemagne
GER
NumCoureurPos
82  Pascal AckermannAB
83  Nikias Arndt67e
84  John DegenkolbAB
85  Nils Politt16e
86  Maximilian SchachmannAB
87  Georg Zimmermann68e
  Suisse
SUI
NumCoureurPos
88  Stefan BisseggerAB
89  Silvan Dillier45e
90  Marc HirschiAB
91  Stefan Küng41e
92  Fabian Lienhard63e
93  Michael SchärAB
  Portugal
POR
NumCoureurPos
94  João Almeida47e
95  Nélson Oliveira 55e
96  Rui Oliveira39e
97  Rafael ReisAB
98  André CarvalhoAB
  Norvège
NOR
NumCoureurPos
99  Sven Erik Bystrøm33e
100  Odd Christian EikingAB
101  Markus Hoelgaard12e
102  Alexander Kristoff21e
103  Vegard Stake Laengen34e
104  Rasmus Tiller51e
  Équateur
ECU
NumCoureurPos
105  Joel BurbanoAB
106  Byron GuamáAB
107  Steven HaroAB
108  Leonidas Sebastián NovoaAB
109  Cristian PitaAB
110  Benjamín QuinterosNP
  Fédération Russe de cyclisme
RCF
NumCoureurPos
111  Igor BoevAB
112  Sergey ChernetskiyAB
113  Pavel KochetkovAB
114  Artem Nych40e
115  Petr RikunovAB
116  Dmitry StrakhovAB
  Pologne
POL
NumCoureurPos
117  Stanisław AniołkowskiAB
118  Cesare Benedetti 46e
119  Maciej BodnarAB
120  Michał GołaśAB
121  Michał Kwiatkowski 36e
122  Łukasz OwsianAB
  États-Unis
USA
NumCoureurPos
123  Robin CarpenterAB
124  Lawson Craddock57e
125  Matteo JorgensonAB
126  Brandon McNultyAB
127  Neilson Powless5e
128  Quinn SimmonsAB
  Canada
CAN
NumCoureurPos
129  Guillaume Boivin17e
130  Pier-André CôtéAB
131  Antoine DuchesneAB
132  Hugo HouleAB
133  Benjamin PerryAB
134  Nickolas ZukowskyAB
  Autriche
AUT
NumCoureurPos
135  Patrick Gamper38e
136  Michael Gogl54e
137  Marco HallerAB
138  Sebastian Schönberger28e
  Nouvelle-Zélande
NZL
NumCoureurPos
139  Shane ArchboldAB
140  Jack Bauer AB
141  Connor Brown AB
142  Thomas ScullyAB
  Irlande
IRL
NumCoureurPos
144  Eddie DunbarAB
145  Ryan MullenAB
146  Rory TownsendAB
  Afrique du Sud
RSA
NumCoureurPos
147  Gustav BassonAB
148  Ryan GibbonsAB
149  Reinardt Janse van RensburgAB
150  Jayde JuliusAB
  Estonie
EST
NumCoureurPos
151  Martin LaasAB
152  Karl Patrick LaukAB
153  Oskar NisuAB
154  Norman VahtraAB
  Kazakhstan
KAZ
NumCoureurPos
155  Daniil FominykhAB
156  Yevgeniy GidichAB
157  Dmitriy GruzdevAB
158  Yuriy NatarovAB
  Slovaquie
SVK
NumCoureurPos
159  Erik BaškaAB
160  Juraj SaganAB
161  Peter Sagan26e
162  Patrik TyborAB
  Érythrée
ERI
NumCoureurPos
163  Natnael BerhaneAB
164  Metkel EyobAB
165  Merhawi Kudus50e
166  Dawit YemaneAB
  République tchèque
CZE
NumCoureurPos
167  Josef Černý AB
168  Michael KukrleAB
169  Zdeněk Štybar7e
170  Petr Vakoč32e
  Ukraine
UKR
NumCoureurPos
171  Anatoliy BudyakAB
172  Mykhailo KononenkoAB
173  Andriy KulykAB
174  Oleksandr PrevarAB
  Lettonie
LAT
NumCoureurPos
175  Emīls Liepiņš52e
176  Krists NeilandsAB
177  Mārtiņš PlutoAB
178  Toms Skujiņš60e
  Suède
SWE
NumCoureurPos
179  Lucas ErikssonAB
180  Kim Magnusson AB
  Panama
PAN
NumCoureurPos
181  Franklin ArchiboldAB
  Luxembourg
LUX
NumCoureurPos
182  Kevin GenietsAB
183  Alex KirschAB
  Hongrie
HUN
NumCoureurPos
184  Barnabás PeákAB
  Biélorussie
BLR
NumCoureurPos
185  Aleksandr RiabushenkoAB
  Roumanie
ROU
NumCoureurPos
186  Eduard-Michael GrosuAB
  Lituanie
LTU
NumCoureurPos
187  Evaldas ŠiškevičiusAB
  Grèce
GRE
NumCoureurPos
188  Polychrónis TzortzákisAB
  Mexique
MEX
NumCoureurPos
189  Eder FrayreAB
  Thaïlande
THA
NumCoureurPos
190  Sarawut SirironnachaiAB
  Mongolie
MGL
NumCoureurPos
191  Jambaljamts SainbayarAB
  Uruguay
URU
NumCoureurPos
192  Eric FagúndezAB
  Venezuela
VEN
NumCoureurPos
193  Orluis AularAB
  Albanie
ALB
NumCoureurPos
194  Ylber SefaAB
  Japon
JPN
NumCoureurPos
195  Yukiya Arashiro49e

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier