Ethan Hayter

cycliste britannique
Ethan Hayter
Image dans Infobox.
Ethan Hayter (2019)
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2015-2016VC Londres
2017-2018100% Me
2019VC Londres
Équipes professionnelles
08.2018-12.2018Sky (stagiaire)
2020-Ineos
Principales victoires

Ethan Hayter, né le à Londres, est un coureur cycliste britannique, membre de l'équipe Ineos. Il court sur route et sur piste et est notamment champion du monde de poursuite par équipes en 2018 et de l'omnium en 2021.

BiographieModifier

Le frère d'Ethan Hayter, Leo, de trois ans son cadet, est également coureur cycliste.

En 2016, Ethan Hayter fait ses débuts internationaux et remporte la médaille de bronze de la poursuite par équipes aux championnats du monde sur piste juniors (moins de 19 ans). La même année, il est champion d'Europe juniors dans la même discipline et vice-champion d'Europe sur l'omnium. Au niveau national, il devient champion de Grande-Bretagne de l'américaine chez les élites (avec Joe Holt). Il s'illustre également sur route en remportant Kuurne-Bruxelles-Kuurne juniors et en se classant deuxième de Gand-Wevelgem juniors. L'année suivante, il est à nouveau champion d'Europe de poursuite par équipes, cette fois dans la catégorie espoirs (moins de 23 ans), ainsi que vice-champion d'Europe de la course aux points espoirs. Il est également double champion de Grande-Bretagne sur le scratch et l'américaine (avec Matthew Walls).

En 2018, après avoir décroché deux médailles aux Jeux du Commonwealth (argent en poursuite par équipes et bronze sur la course aux points), il fait ses débuts aux mondiaux sur piste élites. Il devient champion du monde de poursuite par équipes avec Kian Emadi, Edward Clancy et Charlie Tanfield, au sein d'une équipe qui n'avait jamais courue ensemble. À 33 ans, Clancy, triple champion olympique et quadruple champion du monde de poursuite par équipes, est le pilote le plus âgé du quatuor et Hayter le plus jeune à 19 ans[1]. Parallèlement à la piste, il court sur route avec l'équipe nationale britannique. En août 2018, il est champion d'Europe d'omnium et se classe troisième de l'américaine et de la poursuite par équipes[2], puis obtient deux nouveaux titres aux champion d'Europe espoirs (américaine et omnium). Dans la foulée, il devient stagiaire au sein de l'équipe Sky, mais n'obtient pas de contrat professionnel à l'issue de la saison.

En 2019, il décroche deux médailles aux championnats du monde sur piste : l'argent en poursuite par équipes et le bronze sur l'omnium. Il est une nouvelle fois médaillé de bronze de la poursuite par équipes aux championnats d'Europe. Sur route, il se fait remarquer en remportant le général d'À travers les Hauts-de-France, une étape du Tour de l'Avenir, ainsi que deux étapes et le classement par points du Tour d'Italie espoirs sous le maillot de l'équipe nationale. Également champion de Grande-Bretagne sur route espoirs, il signe finalement un contrat avec l'UCI WorldTeam Ineos Grenadiers pour la saison 2020.

Avec la saison 2020, marquée par la pandémie de Covid-19, il doit attendre le mois d'août pour faire ses débuts en compétition. Au mois de septembre, il gagne le Tour des Apennins quelques jours après s'être classé deuxième du Mémorial Marco Pantani et troisième du Tour de Toscane[3]. Il s'agit de sa première victoire chez les professionnels. Le 11 octobre, il est victime d'une chute sur Gand-Wevelgem et ressort de l'hôpital avec une jambe cassée et un ligament déchiré.

Il revient en forme au mois de mars 2021, avec une victoire d'étape sur la Semaine internationale Coppi et Bartali, suivie d'une autre au Tour de l'Algarve. Il remporte deux autres victoires d'étape sur le Tour d'Andalousie[4], avant de participer aux Jeux olympiques de Tokyo début août. Lors de ceux-ci, il est médaillé d'argent de la course à l'américaine (avec Matthew Walls) et septième de la poursuite par équipes. De retour sur route, il gagne directement le classement général et deux étapes sur le Tour de Norvège et se classe quatrième de la Bretagne Classic, une classique du World Tour. Il rivalise ensuite avec Wout van Aert et Julian Alaphilippe sur le Tour de Grande-Bretagne, où il se classe deuxième du général, en remportant deux étapes et le classement par points[5]. Il est ensuite huitième du championnat du monde du contre-la-montre et champion de Grande-Bretagne du contre-la-montre et du critérium. Il termine sa saison aux mondiaux sur piste, où il devient champion du monde d'omnium après avoir dominé la compétition et médaillé de bronze de la poursuite par équipes.

Après avoir gagné en mars 2022 la deuxième étape de la Semaine internationale Coppi et Bartali, Ethan Hayter remporte le 26 avril le prologue du Tour de Romandie, sa première victoire sur une épreuve de l'UCI World Tour[6], puis la deuxième étape au sprint deux jours plus tard[7]. Lauréat en août du Tour de Pologne, son contrat est la semaine suivante prolongé jusqu'en fin d'année 2024[8].

Ethan Hayter est rejoint en 2023 dans l'équipe Ineos-Grenadiers par son frère Leo[8].

Palmarès sur pisteModifier

Jeux olympiquesModifier

Championnats du mondeModifier

Édition / Épreuve Poursuite par équipes Américaine Omnium
Apeldoorn 2018   Or (avec Emadi, Clancy et Tanfield)
Pruszków 2019   Argent 7e   Bronze
Berlin 2020 5e 9e
Roubaix 2021   Bronze (avec Emadi, Vernon, Wood et Tanfield)   Or

Championnats du monde juniorsModifier

Édition / Épreuve Poursuite par équipes
Aigle 2016   Bronze

Coupe du mondeModifier

  • 2018-2019
    • 3e de la poursuite par équipes à Londres
  • 2019-2020
    • 2e de l'américaine à Glasgow
    • 2e de l'américaine à Milton

Coupe des nationsModifier

  • 2022
    • 1er de l'omnium à Milton
    • 2e de l'américaine à Milton

Jeux du CommonwealthModifier

Édition / Épreuve Poursuite individuelle Poursuite par équipes Course aux points Scratch
Gold Coast 2018 8e   Argent   Bronze 5e

Championnats d'EuropeModifier

Édition / Épreuve Poursuite par équipes Course aux points Américaine Omnium
Montichiari 2016 (juniors)   Or (avec Walls, Wood et Wright)   Argent
Anandia 2017 (espoirs)   Or (avec Bostock, Holt et Walls)   Argent
Aigle 2018 (espoirs)   Or (avec Matthew Walls)   Or
Glasgow 2018   Bronze   Bronze   Or
Apeldoorn 2019   Bronze 5e

Championnats de Grande-BretagneModifier

Palmarès sur routeModifier

Palmarès amateurModifier

Palmarès professionnelModifier

Classements mondiauxModifier

  Année20172018201920202021
Classement mondial2468e596e400e127e28e
UCI Europe Tour1615e974e319e105e25e
Légende : nc = non classéSource : UCI

Notes et référencesModifier

  1. Britain’s team pursuiters back on top of the podium in Apeldoorn
  2. Frédéric Gachet, « Piste - Championnat d'Europe Elites J5 : Classements », sur directvelo.com, (consulté le )
  3. François Bonnefoy, « Tour des Apennins - Ethan Hayter s'impose devant Covi et Stannard », sur cyclismactu.net, (consulté le )
  4. Ethan Hayter: I keep shocking myself
  5. Cyclisme. Wout van Aert s'adjuge le Tour de Grande-Bretagne
  6. Clément Labat-Gest, « Tour de Romandie - Le prologue pour Hayter, Dennis 2e, Pinot très loin », sur cyclismactu.net, (consulté le ).
  7. « DIRECT. Tour de Romandie : Ethan Hayther l’emporte au sprint et signe un deuxième succès », sur Ouest France, (consulté le )
  8. a et b « Ethan Hayter prolonge chez Ineos Grenadiers », sur lequipe.fr, L'Équipe, .

Liens externesModifier