Quinn Simmons

cycliste américain

Quinn Simmons, né le à Durango dans le Colorado, est un coureur cycliste américain. Champion du monde juniors en 2019, il est membre de l'équipe Trek-Segafredo depuis 2020[1].

Quinn Simmons
Quinn Simmons lors de la Flèche wallonne 2020
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (23 ans)
DurangoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2015Grewal Devolepment
2016-2017?
2018-2019LUX-Stradling-Specialized
Équipes professionnelles
Principales victoires

Biographie modifier

Débuts cyclistes et carrière chez les amateurs modifier

Durant son adolescence, Quinn Simmons pratique le VTT. Grâce à l'ancien champion du monde de VTT Ned Overend, il rejoint l'équipe LUX-Stradling-Specialized pour découvrir le cyclisme sur route sur le tard. En , il s'impose dès sa première course, la Valley of the Sun Stage Race juniors. Le mois suivant, lors de sa première course en Europe, il se classe troisième de Gand-Wevelgem juniors (moins de 19 ans). Septième de Paris-Roubaix juniors, il gagne plusieurs autres épreuves et devient champion des États-Unis sur route juniors. En 2019, il est l'un des meilleurs coureurs juniors de la saison. Double champion des États-Unis juniors, il remporte également Gand-Wevelgem juniors et trois courses par étapes réputées : les Trois Jours d'Axel, le Grand Prix Rüebliland et Keizer der Juniores. Annoncé comme le favori des mondiaux, il devient champion du monde sur route juniors après un raid en solitaire de 30 kilomètres[2].

Débuts professionnels chez Trek-Segafredo (2020-) modifier

En 2020, il décide de « sauter » la catégorie des espoirs (moins de 23 ans) et rejoint directement le World Tour au sein de l'équipe américaine Trek-Segafredo, alors que quatre autres équipes World Tour souhaitaient l'engager[3],[2]. Lors de sa première saison, il se classe sixième de la Bretagne Classic remportée par l'Australien Michael Matthews[4] et deuxième du Tour de Hongrie[5]. Début octobre, il est suspendu par son équipe en raison de tweets favorables à Donald Trump et « potentiellement imprégnés de racisme » alors que son contrat lui interdit de prendre position politiquement[6],[7]. Il remporte en 2021 sa première course par étapes le Tour de Wallonie grâce à sa victoire sur la troisième étape. Il prend part à son premier grand tour en août en prenant le départ du Tour d'Espagne 2021.

En 2022, il commence sa saison en France sur la Faun-Ardèche Classic puis la Drôme Classic avant de partir en Italie disputer les Strade Bianche et Tirreno-Adriatico. Il se distingue en prenant une septième place sur les Strade Bianche[8] puis en remportant le classement de la montagne sur Tirreno-Adriatico[9]. À la fin du mois de mars, il part disputer en Belgique l'E3 Saxo Bank Classic, Gant-Wevelgem in Flanders Fields et le Dwars door Vlaanderen-À travers les Flandres mais abandonne sur les trois courses. Il revient à la compétition au mois de juin en Suisse, en participant au Grosser Preis des Kantons Aargau puis au Tour de Suisse pour préparer le Tour de France. Sur le Tour de Suisse, il s'échappent sur les première, troisième et sixième étapes ce qui lui permet de remporter le classement de la montagne et lors de la sixième étape, il se classe quatrième de l'étape arrivant au sommet de Moosalp un col classé hors catégorie[10]

En 2023, il remporte la troisième étape du Tour de San Juan en piégeant les sprinters comme Jakobsen.

Palmarès sur route modifier

Palmarès amateur modifier

Palmarès professionnel modifier

Résultats sur les grands tours modifier

Tour de France modifier

2 participations

Tour d'Espagne modifier

1 participation

Classements mondiaux modifier

  Année2020202120222023
Classement mondial155e218e477e317e
UCI America Tour14e17e38e28e
Légende : nc = non classéSource : UCI

Notes et références modifier

Liens externes modifier