Florian Sénéchal

coureur cycliste français
Florian Sénéchal
Denain - Grand Prix de Denain, le 17 avril 2014 (A178).JPG
Florian Sénéchal lors du Grand Prix de Denain 2014
Informations
Surnom
l'Animal[1]
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2010-2011Wasquehal Junior
2012EFC-Omega Pharma-Quick Step
Équipes professionnelles
Principales victoires
Championnats
MaillotFra.PNG Champion de France sur route (2022)
1 étape de grand tour
Tour d'Espagne (1 étape)

Florian Sénéchal, né le à Cambrai, est un coureur cycliste français. Professionnel depuis 2013, il est membre de l'équipe Quick-Step Alpha Vinyl. Spécialiste des courses d'un jour, il remporte le championnat de France en 2022 à Cholet. Il compte deux victoires sur des semi-classiques belges ainsi qu'une victoire d'étape au Tour d'Espagne. Il a aussi terminé deuxième de Gand-Wevelgem (2020) et du Grand Prix E3 (2021).

BiographieModifier

Débuts cyclistes et carrière chez les amateursModifier

Florian Sénéchal commence le cyclisme à 9 ans en accompagnant son père à VTT. Il prend sa première licence en benjamin première année[2]. Il est sacré champion de France cadet 2009[3].

En 2011, il remporte Paris-Roubaix juniors[1] après avoir terminé onzième en 2010. En juillet, il manque un doublé inédit en se classant deuxième au sprint du Tour des Flandres juniors. Au championnat de France juniors, il termine quatrième de la course en ligne et dixième du contre-la-montre. Il remporte ensuite une étape et le général du Keizer der Juniores. Au championnat du monde sur route juniors, il règle le sprint du peloton et termine quatrième d'une course remportée par son coéquipier Pierre-Henri Lecuisinier.

En 2012, il rejoint l'EFC-Omega Pharma-Quick Step, réserve de l'équipe Omega Pharma-Quick Step. Il gagne en solitaire Bruxelles-Opwijk, le Grand Prix de Roulers[1] et termine notamment neuvième de Paris-Roubaix espoirs. En août, il devient stagiaire de l'équipe Omega Pharma-Quick Step[4]. Il aide notamment Tom Boonen à remporter la World Ports Classic[1].

Carrière professionnelleModifier

2013 - 2017 : professionnel dans les équipes Etixx-iHNed et CofidisModifier

 
Florian Sénéchal lors du Tour des Fjords 2013.

En 2013, n'ayant pas la possibilité de rallier la formation Omega Pharma-Quick Step, il rejoint l'équipe continentale Etixx-iHNed qui en constitue la réserve[1]. Opéré d'une hernie discale durant l'intersaison, il remporte tout de même quatre courses durant cette première saison professionnelle (quatrième étape du Tour de Vysočina, Mémorial Henryk Łasak, classement général et deuxième étape du Okolo Jižních Čech). Malgré ces débuts victorieux, il n'est toujours pas choisi par Omega Pharma-Quick Step en fin d'année, il s'engage avec l'équipe continentale professionnelle française Cofidis pour la saison 2014 avec la garantie de participer aux classiques flandriennes[1].

Pour sa première saison sous ses nouvelles couleurs, il se classe huitième de la Tropicale Amissa Bongo et remporte le classement du meilleur jeune de cette course disputée sur le continent africain. Au premier semestre, il termine également dans les vingt premiers du Circuit Het Nieuwsblad, d'À travers les Flandres et du Grand Prix E3, trois courses inscrites au calendrier de l'UCI World Tour et confirme à cette occasion son appétence pour les classiques belges et flandriennes[1].

En 2015, il termine premier Français et se classe 17e de Paris-Roubaix. Il est aussi troisième du Tro Bro Leon. Il dispute cette même année son premier Tour de France avec Cofidis. Il est le deuxième coureur le plus jeune de cette édition[5] qu'il termine en 135e position.

Sénéchal est remplaçant pour la course en ligne des championnats du monde 2016 disputés au Qatar[6].

Au mois d'août 2017 la presse spécialisée annonce que le coureur français quitte l'équipe continentale professionnelle Cofidis pour rejoindre la formation belge Quick-Step Floors[7]

Depuis 2018 : équipier de luxe chez Deceuninck-Quick StepModifier

Au mois de mars 2018, il se classe deuxième de la course belge À travers la Flandre-Occidentale-Johan Museeuw Classique derrière son compatriote Rémi Cavagna[8].

En mars 2019, il remporte Le Samyn, sa première victoire dans une course inscrite au calendrier de l'UCI Europe Tour sous les couleurs de la formation Deceuninck-Quick Step. Il s'impose au sprint dans un groupe de huit coureurs, devant Aimé De Gendt et le tenant du titre Niki Terpstra. En avril, il obtient le meilleur résultat de sa carrière sur Paris-Roubaix, en prenant la sixième place d'une course remportée par son coéquipier Philippe Gilbert. Fin juillet, il est sélectionné pour représenter la France aux championnats d'Europe de cyclisme sur route en compagnie d'Arnaud Démare[9]. Il s'adjuge à cette occasion la vingt-neuvième place de la course en ligne après avoir beaucoup travaillé pour son leader[10]. En octobre, il prend la deuxième place du Tour de l'Eurométropole[11].

En 2020, il réalise sa meilleure saison jusqu'ici. Cinquième du Samyn, il se classe quatrième d'À travers le Hageland[12] et du Tour de Wallonie. Dans la foulée, il obtient son premier podium sur une classique du World Tour en terminant troisième de la Bretagne Classic derrière l'Australien Michael Matthews (Sunweb) et le Slovène Luka Mezgec (Mitchelton-Scott)[13]. Trois jours plus tard, il gagne la Course des raisins (une épreuve belge disputée à Overijse)[14]. Il s'illustre sur la fin de saison en terminant deuxième de Gand-Wevelgem, devancé au sprint par le champion du monde Mads Pedersen. Il est également septième du BinckBank Tour et douzième du Tour des Flandres.

En 2021, il commence sa saison avec une deuxième place au sprint sur la Clásica de Almería derrière la champion d'Europe Giacomo Nizzolo. Il est ensuite septième du Circuit Het Nieuwsblad. En mars, il se classe troisième de la Bredene Koksijde Classic, puis devient le premier Français à monter sur le podium du Grand Prix E3, en prenant la deuxième place de la course derrière son coéquipier Kasper Asgreen. Il est ensuite neuvième d'À travers les Flandres et du Tour des Flandres. Poisson-pilote de Fabio Jakobsen au départ du Tour d'Espagne, celui-ci n'est pas capable de disputer le sprint terminant la treizième étape. Sénéchal le remplace dans le dernier kilomètre et s'impose devant Matteo Trentin, remportant ainsi sa première victoire dans un grand tour[15]. Après la Vuelta, Deceuninck-Quick Step annonce l'extension de son contrat jusqu'en fin d'année 2023[16]. Fin septembre, il est sélectionné aux mondiaux de Louvain en Belgique, remporté par son leader Julian Alaphilippe et où il prend lui-même la neuvième place[17].

Le 26 juin 2022, à l'issue d'une échappée qui s'est formée dans les derniers km, Sénéchal remporte le championnat de France sur route à Cholet[18]. Malgré cette victoire, Sénéchal n'est pas retenu pour participer au Tour de France et est premier sur la liste des réservistes. Il est finalement sélectionné à la suite d'un test positif au SARS-CoV-2 de Tim Declercq à quelques jours du départ[19].

Style et caractéristiquesModifier

Florian Sénéchal, à l'aise sur les classiques flandriennes, affectionne tout particulièrement Paris-Roubaix[1],[20].

En dehors du cyclismeModifier

Florian Sénéchal est depuis janvier 2015, parrain de l'association des ch'tis coureurs de Bertry qui participe tous les ans, le week-end de la pentecôte, à une course à pied entre Paris et Rotterdam pour soulever des fonds afin d'améliorer la qualité de vie des personnes atteintes d'un cancer dans le Nord - Pas de Calais - Picardie[21].

Palmarès et résultatsModifier

Palmarès amateurModifier

Palmarès professionnelModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour de FranceModifier

3 participations

Tour d'ItalieModifier

2 participations

Tour d'EspagneModifier

2 participations

Résultats sur les classiquesModifier

Ce tableau présente les résultats de Florian Sénéchal sur courses d'un jour de l'UCI World Tour auxquelles il a participé, ainsi qu'aux différentes compétitions internationales.

Légende
Ab. Abandon HD Hors-délais - Pas de participation × Pas d'épreuve
Année Cadel Evans Great Ocean Road Race Circuit Het Nieuwsblad Milan-San Remo Trois Jours de Bruges-La Panne À travers les Flandres E3 BinckBank Classic Gand-Wevelgem Tour des Flandres Paris-Roubaix Amstel Gold Race RideLondon-Surrey Classic EuroEyes Cyclassics Bretagne Classic Grand Prix cycliste de Québec Grand Prix cycliste de Montréal Tour de Lombardie Mondial - course en ligne
2014 × 14e - × 17e 14e 142e Ab. 49e - - - 49e - - - -
2015 - 24e 75e × Ab. - 19e 90e 17e - - - 43e - - - -
2016 - 17e - × 25e Ab. - - 26e - - - - - - - -
2017 - 36e 173e × 10e - 100e 42e 12e - - 150e Ab. - - - -
2018 Ab. - - 37e - 16e 47e 44e Ab. - 71e - - 71e Ab. Ab. -
2019 - Ab. - 100e 30e 25e - - 6e - - 47e 9e - - - Ab.
2020 - 10e - 17e × × 2e 12e × × × × 3e × × - -
2021 × 7e - 72e 9e 2e - 9e 71e 111e × × - × × - 9e
2022 × 9e 14e - - 57e Ab. 38e 13e 32e

Classements mondiauxModifier

  Année20122013201420152016201720182019202020212022
UCI World Tour nc nc 253e
Classement mondial187e223e120e103e16e31e159e
UCI Europe Tour1031e37e304e330e72e194e23e85e14e27e131e
UCI Africa Tour nc nc 122e nc nc nc nc
Légende : nc = non classéSource : UCI

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g et h Boris Zimine, « Sénéchal : l’Animal, bouffeur de pavés », sur velochrono.fr,
  2. « Rencontre avec Florian Sénéchal ( Team Quick Step Espoir ) », sur velodom.eklablog.com, (consulté le )
  3. (en) « résultats du championnat de France sur route 2009 », sur www.comitecyclisme53.com (consulté le )
  4. Nicolas Gachet, « Florian Sénéchal stagiaire chez Omega Pharma-Quick Step », sur directvelo.com,
  5. « De Tour de France in 20 wist-je-dat-jes », sur nieuwsblad.be, (consulté le )
  6. Jérémy Blais, « Mondiaux : La France avec Nacer Bouhanni et Arnaud Démare », sur cyclingpro.net,
  7. « Le journal des transferts du 9 août », sur velo101.com, (consulté le )
  8. James Odvart, « A Travers la Flandre Occidentale : Classement », sur directvelo.com, (consulté le )
  9. Corentin Parbaud, « Championnats d'Europe : la France avec Démare en leader », sur lequipe.fr, (consulté le )
  10. Nicolas Mabyle, « Championnat d'Europe - Elites Hommes : Classement », sur directvelo.com, (consulté le )
  11. « Le Belge Piet Allegaert vainqueur du Tour de l'Eurométropole devant Florian Sénéchal - Cyclisme - Tour de l'Eurométropole », sur L'Équipe (consulté le )
  12. « Dwars door Het Hageland : Classement », sur directvelo.com, (consulté le )
  13. Bretagne Classic : Michael Matthews s'impose au sprint
  14. Arnaud Guillaume, « Druivenkoers-Overijse : Classement », sur directvelo.com, (consulté le ).
  15. Jean-Baptiste Duluc, « Vuelta 2021 - Florian Sénéchal (Deceuninck-Quick Step) remporte la 13e étape, première victoire française », sur eurosport.fr, .
  16. Clément Labat-Gest, « Route - Florian Sénéchal prolonge de deux ans avec Deceuninck-Quick Step », sur cyclismactu.net, (consulté le ).
  17. Mondiaux de cyclisme : Florian Sénéchal, plan B pas frustré
  18. Nicolas Gauthier, « France - Route - Le titre pour Florian Sénéchal, Turgis 2e, Zingle 3e ! », sur www.cyclismactu.net, (consulté le )
  19. « Le champion de France Florian Sénéchal (Quick-Step) remplace Tim Declercq sur le Tour de France », sur lequipe.fr, L'Équipe, .
  20. Manuel Martinez, « Les 5 Français qu'on attend sur les Classiques dans les prochaines années », sur lequipe.fr, L'Équipe, .
  21. Leschtiscoureurs

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :