Ouvrir le menu principal

Brandon McNulty

coureur cycliste américain
Brandon McNulty
Brandon McNulty (41863359295) (cropped).jpg
Brandon McNulty lors du Tour de Californie 2018
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (21 ans)
PhoenixVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2012Fly Racing
2013-2014Landis-Trek
2015LUX-Specialized
2016LUX-Stradling
Équipes professionnelles

Brandon McNulty, né le à Phoenix, est un coureur cycliste américain, membre de l'équipe Rally.

BiographieModifier

Brandon McNulty commence à faire du vélo en roulant avec son père, un passionné de VTT. À l'âge de neuf ans, il participe à sa première course de VTT et à sa première course sur route à l'âge de onze ans. À 13 ans, il roule plus vite que son père. Bien qu'il monte rapidement sur le podium aux championnats nationaux des diverses catégories d'âge, son objectif premier n’est pas de devenir cycliste. Il n'a pas d’entraîneur et s'entraîne avec des coureurs plus âgés venant de groupes locaux. En 2015, il est invité par l'ancien cycliste Roy Knickman à devenir membre de l'équipe junior Lux, celui-ci étant impressionné par ses données de puissance[1].

En 2015, pour sa première année chez les juniors (moins de 19 ans), Brandon McNulty remporte la Course de la Paix juniors (l'épreuve de référence pour les grimpeurs de la catégorie). Il devient également champion des États-Unis sur route juniors et remporte la médaille de bronze du championnat du monde du contre-la-montre juniors. Il est alors souvent opposé à Adrien Costa le meilleur junior du pays. L'année suivante, il domine la catégorie et devient champion du monde du contre-la-montre juniors, le Trofeo Karlsberg et le Tour de l'Abitibi. En 2017, McNulty signe un contrat avec Rally Cycling, malgré de de nombreuses offres d'équipes professionnelles. Il prend la décision de courir aux États-Unis, sur la base de l'expérience de Knickman qui explique que « des dizaines de jeunes talentueux ont voyagé outre-mer pour participer à des courses, mais ont été mâchés et recrachés » par le circuit européen[1]. Cette même année, il est vice-champion du monde du contre-la-montre espoirs et champion des États-Unis du contre-la-montre espoirs.

À partir de 2018, son équipe Rally obtient une licence continentale professionnelle, ce qui lui permet d'être invité sur des courses du World Tour. En février, McNulty se fait remarquer en se faisant reprendre dans les tous derniers mètres de l'étape reine du Dubai Tour[2], puis en terminant à 20 ans septième du Tour de Californie, seule course World Tour organisée dans son pays[3]. Il se classe à environ trois minutes et demie du vainqueur Egan Bernal et est alors considéré comme l'un des coureurs les plus prometteurs du peloton[4]. Il se rend en Europe pour la deuxième partie de la saison. Après avoir terminé troisième du Tour Alsace, il obtient une série de bons résultats lors de son premier Tour de l'Avenir où il termine notamment deuxième d'une étape de montagne battu à la photo-finish par le coureur colombien Iván Sosa[5]. Aux mondiaux espoirs, il est septième du contre-la-montre.

En 2019, il est en février neuvième du Tour d'Oman et remporte en avril une étape et le général du Tour de Sicile[6].

Palmarès sur routeModifier

Classements mondiauxModifier

Année 2017
UCI Europe Tour 882e[7]

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :