Martin Laas

coureur cycliste estonien

Martin Laas (né le ) est un coureur cycliste estonien, membre de l'équipe Bora-Hansgrohe.

Martin Laas
Image dans Infobox.
Martin Laas lors du départ du Grand Prix de Fourmies 2015.
Informations
Nom court
Мартин ЛаасVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2010JK Tamme
2011-2012Rein Taaramäe Jalgrattaklubi
2013-2015Pro Immo Nicolas Roux
Équipes professionnelles
08.2015-12-2015Marseille 13 KTM (stagiaire)
2016-2017Delko-Marseille Provence-KTM
2018-2019Illuminate
2020-Bora-Hansgrohe
Principales victoires

BiographieModifier

 
Martin Laas lors du départ de la 1re étape du Triptyque des Monts et Châteaux 2015 à Tournai.
 
Martin Laas lors du Tour de Cologne 2016.

Martin Laas naît le en Estonie[1].

Il court pour l'équipe Rein Taaramäe Jalgrattaklubi fondée par Rein Taaramäe lui-même coureur cycliste avant d'arriver en 2013 dans l'équipe de club française Pro Immo Nicolas Roux[2]. Il termine troisième du Riga Grand Prix[1].

En 2015, il remporte la première étape puis le classement général du Tour d'Estonie, sous les couleurs de l'équipe nationale d'Estonie[1]. Ses résultats lui permettent de devenir stagiaire dans l'équipe continentale française Marseille 13 KTM du 1er août au 31 décembre 2015[3]. Le 3 août, sous les couleurs de l'équipe nationale d'Estonie espoirs, il remporte le classement du combiné du Kreiz Breizh Elites[1]. Le 7 septembre, il est annoncé qu'il devient néo-professionnel chez Marseille 13 KTM en 2016[4].

Delko-Marseille Provence-KTMModifier

Il dispute sa première course en tant que professionnel sur l’Étoile de Bessèges. Le 10 avril, il participe à sa première course World Tour, Paris-Roubaix (abandon). Sa première saison au sein du peloton professionnel s'avère compliquée. Il confesse s'être entraîné de manière trop intensive afin de franchir le palier et avoir été régulièrement gêné par des douleurs au genou, ayant du mal à digérer l'enchaînement des courses et des entraînements[5]. Sur 40 jours de course, il abandonne à 20 reprises.

Pour sa deuxième saison au sein de la structure provençale, il se montre à son avantage sur les compétitions hors-Europe, auteur de trois tops 10 sur la Tropicale Amissa Bongo en mars et sur le Tour de Corée en juin. Il est devancé à quatre reprises par Jakub Mareczko pour la victoire d'étape sur le Tour de Hainan en fin de saison.

Team IlluminateModifier

Il renforce le Team Illuminate pour la saison 2018, équipe cycliste continentale américaine où évolue Simon Pellaud.

Il se classe quatrième du Baltic Chain Tour au deuxième semestre 2018[6].

Fin juillet 2019, il est présélectionné pour représenter son pays aux championnats d'Europe de cyclisme sur route[7].

Bora-HansgroheModifier

Saison 2020Modifier

Le 28 octobre 2019, l'équipe World Tour Bora-Hansgrohe annonce avoir engagé le coureur estonien pour la saison 2020. Il vient y renforcer le train de sprinteurs[8]. Il débute sous ses nouvelles couleurs sur le Tour Down Under, notamment au service d'Erik Baška, 3e de la première étape. Laas réalise un top 10 lors de la quatrième étape, passant la ligne en 6e position. De retour en Europe, il participe au Tour de l'Algarve où il décroche une 12e et une 13e place d'étape. Il prend le départ du Circuit Het Nieuwsblad (abandon) et de Kuurne-Bruxelles-Kuurne (131e) avant que la saison ne soit suspendue à cause de la pandémie de Covid-19.

Il reprend la compétition sur le Tour de Burgos, 8e de la quatrième étape, et enchaîne par le Czech Cycling Tour, 3e de la troisième étape. Le 26 août, il est sélectionné pour participer au championnat d'Europe (76e de la course en ligne). Il décroche son premier succès de la saison sur le Tour de Slovaquie, y remportant deux étapes. Il est intégré au train de Pascal Ackermann sur le BinckBank Tour et le Tour d'Espagne où l'allemand remporte deux étapes. Le 19 novembre, la structure allemande annonce la prolongation de son contrat pour la saison 2021[9].

Saison 2021Modifier

Il lance sa saison 2021 sur la Clásica de Almería où il monte sur la troisième marche du podium, devancé par Giacomo Nizzolo et Florian Sénéchal. Il accompagne Ackermann sur le Tour des Émirats arabes unis où l'allemand ne parvient pas à décrocher sa première victoire de la saison.

Palmarès et classements mondiauxModifier

PalmarèsModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour d'EspagneModifier

1 participation

Classements mondiauxModifier

Année 2013 2014 2015
UCI Europe Tour 420e[10] 637e[11] 108e[12]
UCI Asia Tour 136e[13]

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d « Fiche de Martin Laas », sur http://www.procyclingstats.com/
  2. « Martin Laas, le bon tuyau de Rein Taaramäe », sur directvelo.com,
  3. Dominique T., « Martin Laas et Yoän Vérardo stagiaires au Team Marseille 13 », sur http://www.directvelo.com/,
  4. Nicolas Gachet, « Martin Laas néo-pro au Team Marseille 13-KTM », sur http://www.directvelo.com/,
  5. La Marseillaise, « Martin Laas (Delko Marseille Provence KTM) a besoin de temps », sur www.lamarseillaise.fr (consulté le 14 février 2021)
  6. Clement Labat-Gest, « Baltic Chain Tour - Bokeloh l'étape, Emils Liepins le général », sur cyclismactu.net, (consulté le 27 août 2018)
  7. Quentin Rouillé, « Championnat d’Europe Alkmaar 2019 : Les différentes présélections », sur cyclingpro.net, (consulté le 1er aout 2019)
  8. « Presse », sur www.bora-hansgrohe.com (consulté le 14 février 2021)
  9. « News », sur www.bora-hansgrohe.com (consulté le 14 février 2021)
  10. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  11. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  12. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  13. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :