Kasper Asgreen

coureur cycliste danois
Kasper Asgreen
Kasper Asgreen (2018)
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes non-UCI
2008-2012Kolding Bicycle Club
2013Team Campus Vejle Middelfart
2014Odder Cykel Klub
Équipes UCI
Principales victoires

Kasper Asgreen (né le ) est un coureur cycliste danois, membre de l'équipe Soudal Quick-Step. Il a notamment remporté le Grand Prix E3 et le Tour des Flandres en 2021. Il est également champion du monde du contre-la-montre par équipes en 2018.

Biographie modifier

Début de carrière modifier

Kasper Asgreen pratique le dressage avant de s'orienter vers le cyclisme[1]. Avec son poney Cindy, il remporte , entre autres, les championnats du district de Børkop et participe à un total de 51 compétitions de dressage[2]. Il commence à faire du vélo en 2008 au Kolding Bicycle Club, dont il reste membre durant sa carrière professionnelle.

Spécialiste du contre-la-montre, il obtient son premier résultat notable en 2014, où il se classe cinquième du championnat du Danemark du contre-la-montre espoirs. L'année suivante, il rejoint l'équipe continentale allemande MLP Bergstrasse. Après un an en Allemagne sans grand résultat, il retourne au Danemark et signe à partir du 1er janvier 2016 un contrat de deux ans avec l'équipe Trefor. Dès sa première saison, il est troisième du Grand Prix Viborg et du Tour de Berlin. Lors des championnats du Danemark, il est deuxième du contre-la-montre espoirs, puis troisième du contre-la-montre chez les élites. En fin d'année, il prend la cinquième place du championnat du monde du contre-la-montre espoirs (moins de 23 ans).

En 2017, il remporte le Grand Prix Viborg, sa première course internationale. Durant l'été, il devient champion du Danemark du contre-la-montre espoirs et champion d'Europe du contre-la-montre espoirs à domicile. Il remporte l'or chez devant son compatriote Mikkel Bjerg[3]. Il gagne également la première étape du Tour de l'Avenir, la dernière manche de la Coupe des Nations U23. Il porte le maillot jaune de leader du général pendant quatre jours. Annoncé comme l'un des favoris du championnat du monde du contre-la-montre espoirs, il doit se contenter de la septième place, à 1 minute et 30 secondes du nouveau champion du monde Bjerg[4]. Fin 2017, il prolonge d'un an son contrat avec l'équipe, qui l'année précédente avait été reprise par Bjarne Riis et avait changé son nom en Team Virtu Cycling. Lors de l'intersaison, il est invité à un stage d'entrainement avec l'équipe World Tour Quick-Step Floors à Calp, en Espagne[5].

En début de saison 2018, il termine sixième du Trofeo Laigueglia, puis gagne la 1re étape et se classe deuxième de l'Istrian Spring Trophy.

Depuis 2018 : chez Quick Step modifier

2018 : champion du monde de contre-la-montre par équipes modifier

 
Kasper Asgreen lors de Paris-Roubaix 2023.

Le 27 mars 2018, il signe un contrat en cours de saisons avec l'équipe World Tour Quick-Step Floors, décimée par les blessures de Dries Devenyns, Petr Vakoc, Laurens De Plus et Fernando Gaviria[5]. En août, il termine 26e du championnat d'Europe sur route à Glasgow[6]. Avec l'équipe Quick-Step, il remporte le classement général du Hammer Limbourg, une compétition par équipes de trois jours. Plus tard, il participe au Tour d'Espagne et termine son premier grand tour en 124e position. Aux championnats du monde, il est aligné dans l'équipe Quick-Step pour le contre-la-montre par équipes et devient champion du monde dans la discipline. Il est également sélectionné pour la première fois aux mondiaux sur route chez les élites. Aligné avec un rôle d'équipier pour Jakob Fuglsang et Michael Valgren, il fait partie d'une longue échappée qui est reprise dans le dernier tour, terminant finalement 52e.

2019 : champion de Danemark du contre-la-montre modifier

 
Kasper Asgreen avec le maillot de champion du Danemark, au départ de la 1re étape du Tour de France 2020.

En 2019, il obtient sa place au dernier moment dans l'équipe Deceuninck-Quick Step pour disputer le Tour des Flandres en tant qu'équipier. Après avoir emmené le peloton durant plusieurs kilomètres et pris part à une échappée pour protéger ses leaders, il s'extirpe du groupe des favoris dans les cinq derniers kilomètres et décroche une deuxième place surprise, pour sa première participation[7]. Au cours de l'été, il se montre performant dans d'autres types de courses. En puncheur, il gagne la deuxième étape du Tour de Californie et décroche ainsi son premier succès sur le World Tour. À l'aise en montagne, il se classe troisième du classement général final, à 16 secondes du vainqueur Tadej Pogačar et gagne également le classement par points. Dans la foulée, il brille sur le Tour de Suisse (trois tops 5 et un jour avec le maillot de leader) et s'adjuge le titre de champion du Danemark du contre-la-montre[8] ainsi que la deuxième place du contre-la-montre individuel des championnats d'Europe de cyclisme sur route, derrière son coéquipier Elia Viviani[9]. En juillet, il participe pour la première fois au Tour de France, avec un rôle d'équipier pour Elia Viviani et Julian Alaphilippe. Lors de la 17e étape, Asgreen, qui a eu l'occasion de jouer sa carte, termine à la deuxième place, 37 secondes derrière Matteo Trentin. Après le Tour, il est médaillé d'argent du championnat d'Europe du contre-la-montre à 18 secondes de son coéquipier Remco Evenepoel. Fin août, il gagne une étape du Tour d'Allemagne lors d'un sprint à deux face à Jasper Stuyven.

2020 : champion de Danemark modifier

En mars 2020, il remporte la semi-classique Kuurne-Bruxelles-Kuurne, après une attaque en solitaire dans les neuf derniers kilomètres. Il se classe ensuite troisième du contre-la-montre de Paris-Nice, juste avant que la saison ne s'arrête en raison de la pandémie de Covid-19. Au mois d'août, il devient pour la première fois champion du Danemark sur route. Comme la Fédération danoise n'envoie pas d'équipe aux championnats d'Europe pour des raisons financières et de calendrier resserré, il ne peut défendre sa médaille d'argent du contre-la-montre. Il participe au Tour de France, où il établit un record de vitesse en atteignant 97,1 kilomètres à l'heure dans la descente du Col de Menté. En fin d'année, il est sixième du championnat du monde du contre-la-montre et décroche un nouveau titre de champion du Danemark du contre-la-montre[10],[11]. Il termine également dans le top 15 de trois classiques pavées.

2021 : victoire au Tour des Flandres modifier

Le 26 mars 2021, après un début de saison en retrait, il remporte au solitaire le Grand Prix E3, sa première classique flandrienne, après avoir placé une attaque à 5 kilomètres de l'arrivée et profité du surnombre de son équipe[12]. La semaine suivante, il bat au sprint le Néerlandais Mathieu Van der Poel pour s'adjuger le Tour des Flandres, le premier « Monument » de sa carrière[13]. Il est le deuxième Danois à remporter cette classique, après Rolf Sørensen en 1997. Le mois suivant, il gagne le contre-la-montre du Tour de l'Algarve et prend la troisième place du général. Après un bon Critérium du Dauphiné, il est champion du Danemark du contre-la-montre pour la troisième année consécutive. Lors du Tour de France, il se classe notamment deuxième du dernier contre-la-montre à 21 secondes de Wout van Aert. Sélectionné pour les Jeux olympiques de Tokyo, il abandonne la course en ligne et se classe septième du contre-la-montre. En fin de saison, il est quatrième de la Course des raisins et du championnat du monde du contre-la-montre, ainsi que septième du championnat d'Europe du contre-la-montre.

2022 : saison décevante modifier

En début de saison 2022, un test positif au SARS-CoV-2 l'amène à renoncer à participer au Tour de La Provence[14]. Durant la campagne des classiques printanières, il est troisième des Strade Bianche, dixième de l'E3 Saxo Bank Classic, puis sixième de l'Amstel Gold Race. Après le Tour de Suisse où il subit une chute, Asgreen est sélectionné pour le Tour de France qui s'élance de son pays, le Danemark. Blessé au genou gauche, conséquence de sa chute du Tour de Suisse, Asgreen abandonne avant le départ de la neuvième étape[15]. Atteint d'un « syndrome de fatigue » lié à sa chute et à ses efforts pour pouvoir être au départ du Tour de France, son équipe annonce la fin de sa saison au mois d'août[16].

2023 : victoire au Tour de France modifier

Il reprend la saison en janvier 2023 à l'occasion du Challenge de Majorque. Son meilleur résultat sur les classiques est une septième place au Tour des Flandres. En mai, il termine troisième du contre-la-montre des Quatre Jours de Dunkerque et est alors deuxième du classement général. Le lendemain, le premier, Benjamin Thomas, est distancé à la suite d'une chute dans un secteur pavé, ce qui permet à Asgreen d'endosser le maillot rose[17]. Distancé sur l'étape-reine par une attaque de Romain Grégoire dans l'ascension de Cassel, il cède au Français la tête du classement général pour 13 secondes[18]. En juillet, il gagne à Bourg-en-Bresse la 18e étape du Tour de France, après une longue échappée à trois, puis à quatre, réussissant à piéger le peloton sur une étape de plaine[19]. Le lendemain, il rate de peu le doublé à Poligny, battu de quelques centimètres par Matej Mohorič dans un sprint à trois[20].

Caractéristiques modifier

Au sein de Deceuninck-Quick Step, Asgreen a un rôle initialement d'équipier qui évolue au fil du temps. Surprenant deuxième du Tour des Flandres en 2019, sa victoire sur Kuurne-Bruxelles-Kuurne 2020 l'amène à être considéré comme un outsider sur les classiques flandriennes. Il confirme les attentes lors de ses victoires sur le Grand Prix E3 et le Tour des Flandres en 2021. Il est classé comme étant un rouleur et a à son palmarès plusieurs résultats significatifs en contre-la-montre. Il préfère s'entraîner en extérieur plutôt que de pratiquer du home-trainer[1].

Palmarès, résultats et classements modifier

Palmarès modifier

Résultats sur les grands tours modifier

Tour de France modifier

5 participations

Tour d'Espagne modifier

1 participation

Classiques et grands championnats modifier

Ce tableau présente les résultats de Kasper Asgreen sur les courses d'un jour de l'UCI World Tour auxquelles il a participé, ainsi qu'aux différentes compétitions internationales.

Légende
AB Abandon HD Hors-délais - Pas de participation × Pas d'épreuve
Année Circuit Het Nieuwsblad Strade Bianche Milan-San Remo Classic Bruges-La Panne Grand Prix E3 Gand-Wevelgem À travers les Flandres Tour des Flandres Paris-Roubaix Amstel Gold Race Classique de Saint-Sébastien EuroEyes Cyclassics Grand Prix de Québec Grand Prix de Montréal Tour de Lombardie Europe - CLM Europe - Course en ligne JO - CLM JO - course en ligne Mondial - CLM Mondial - course en ligne
2018 - - - - - - - - - - 78e 99e - - AB - 26e x x - 52e
2019 - - - 69e 48e - 143e 2e 50e - - - 27e 20e - 2e 38e x x 17e AB
2020 35e AB 72e 9e x 11e x 13e x x x x x x - - - x x 6e -
2021 49e 25e 99e - Vainqueur - 30e Vainqueur 68e - - x x x - 7e - 7e AB 4e AB
2022 76e 3e - - 10e 32e - 23e 44e 6e - - - - - - - x x - -
2023 - - 36e - 51e 93e - 7e AB - - - - - - - - x x 14e AB
2024 AB

Classements mondiaux modifier

  Année20162017201820192020202120222023
UCI World Tour nc nc 391e
Classement mondial594e359e297e58e58e23e143e89e
UCI Europe Tour579e211e267e46e48e20e120e70e
UCI Asia Tour152e nc nc
Légende : nc = non classéSource : UCI

Notes et références modifier

Notes modifier

Références modifier

  1. a et b « Trois choses à savoir sur Kasper Asgreen, vainqueur du Tour des Flandres », sur lequipe.fr, L'Équipe, .
  2. Dansk Vuelta-debutant red dressur, inden han sprang på jernhesten
  3. Kasper Asgreen : « C'est inattendu » - Actualité - DirectVelo
  4. Bergen 2017 - Mikkel Bjerg 1er, Corentin Ermenault 3e
  5. a et b Quick-Step Floors met le grappin sur l’espoir danois Kasper Asgreen
  6. Frédéric Gachet, « Championnat d'Europe - Elites Hommes : Classement », sur directvelo.com, (consulté le )
  7. Lampaert: "On entendra encore beaucoup parler d'Asgreen"
  8. « Les champions nationaux du contre la montre », sur lequipe.fr, (consulté le )
  9. Nicolas Mabyle, « Championnat d'Europe - CLM Elites Hommes : Classement », sur directvelo.com, (consulté le )
  10. Niclas Gauthier, « Danemark - CLM - Deuxième titre consécutif pour Kasper Asgreen », sur cyclismactu.net, (consulté le )
  11. « Championnat du Danemark (CN) - Le titre pour Kasper Asgreen », sur velo-club.net, (consulté le )
  12. « Kasper Asgreen remporte le Grand Prix E3 », L'Équipe,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. « Kasper Asgreen remporte le Tour des Flandres devant Mathieu Van der Poel », sur L'Équipe (consulté le )
  14. Clément Labat-Gest, « Tour de la Provence - Alaphilippe de retour, Ballerini et Asgreen absents », sur cyclismactu.net, (consulté le ).
  15. « Diminué par une blessure au genou, Kasper Asgreen (Quick-Step) contraint à l'abandon », sur lequipe.fr, L'Équipe, .
  16. Arthur De Smedt, « Route - Fatigué, le Danois Kasper Asgreen a mis un terme à sa saison 2022 », sur cyclismactu.net, .
  17. Sylvain Liron, « 4 Jours de Dunkerque : vendredi noir pour Cofidis, les pavés fatals au Maillot rose », sur lavoixdunord.fr, La Voix du Nord, .
  18. Sébastien Noé, « 4 Jours de Dunkerque : Romain Grégoire, le coup de force », sur lavoixdunord.fr, La Voix du Nord, .
  19. « Kasper Asgreen piège les sprinteurs pour s'offrir la 18e étape du Tour de France », sur L'Équipe (consulté le )
  20. « Matej Mohoric remporte la 19e étape du Tour de France à la photo finish », sur L'Équipe (consulté le )

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :