Sebastián Molano

coureur cycliste colombien
Sebastián Molano
Clásico RCN 2016 Sebastián Molano.jpg
Sebastián Molano sur le podium protocolaire de la première étape du Clásico RCN 2016.
Informations
Nom de naissance
Juan Sebastián Molano BenavidesVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (28 ans)
PaipaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2011-2012Proyectos Alcaldía Paipa
2013Fuerzas Armadas-Ejército Nacional
2014Coldeportes-Claro
Équipes professionnelles
Principales victoires
1 étape de grands tours
Tour d'Espagne (1 étape)

Juan Sebastián Molano Benavides, né le à Paipa, est un coureur cycliste colombien membre de l'équipe UAE Emirates.

Repères biographiquesModifier

Admirateur de Sebastián de Belalcázar, son père le prénomme Sebastián en l'honneur de ce conquistador, voulant que son fils « n'ait peur de rien, pas même de la mort »[1]. Sebastián Molano obtient ses premiers résultats sur piste : il est notamment champion panaméricain de poursuite par équipes et de l'omnium en 2014

Fin 2014, Il signe un contrat avec l'équipe continentale professionnelle Colombia[2]. En 2016, il rejoint l'équipe colombienne Manzana Postobón et remporte de nombreuses victoires au sprint. L'année suivante, il s'adjuge notamment deux étapes du Tour de l'Alentejo. En 2018, il devient champion panaméricain sur route et obtient sept succès en Chine, dont le classement général du Tour de Chine I.

En 2019, il rejoint le World Tour, au sein de la formation UAE Emirates. En février, il remporte à domicile la 3e étape du Tour Colombia. Il termine les deux premières étapes du Tour de Sicile dans le top cinq et se classe à la sixième place d'une étape du Tour de Turquie. Ces performances lui permettent d'obtenir sa sélection pour le Tour d'Italie. Lors de la première semaine de course, le , il est suspendu par son équipe après des contrôles internes, en raison de « résultats physiologiques apparemment inhabituels ». Il n'est donc pas au départ de la quatrième étape et doit passer des nouveaux examens[3]. En juillet, il est de nouveau autorisé à courir, les valeurs inhabituelles étant attribuées à la grande sensibilité du cycliste aux changements d'altitude[4].

Lors de l'édition 2020 du Tour Colombia, il gagne trois étapes et le classement par points. Lors de la saison suivante, il s'illustre sur le Tour de Burgos et le Tour de Sicile, où il gagne à chaque fois deux étapes et les classements par points

En juin 2022, il est disqualifié du Critérium du Dauphiné à l'issue de la sixième étape pour avoir frappé Hugo Page durant l'étape[5]. Lors du Tour d'Espagne, il remporte la victoire la plus importante de sa carrière en s'imposant au sprint sur la dernière étape à Madrid.

En 2023, Molano remporte en février la quatrième étape du Tour des Émirats arabes unis. En mars, il gagne le 16 le Grand Prix de Denain puis il est le 22 neuvième de la Classic Bruges-La Panne. Deux jours plus tard, alors qu'il s'entraîne en vue de Gand-Wevelgem, il est percuté par un automobiliste. Atteint d'une commotion cérébrale et d'une fracture un orteil, il est absent des compétitions plusieurs semaines[6].

En avril, sa formation annonce la reconduction de son contrat pour une durée de trois ans (jusqu'au 31 décembre 2026)[7].

Palmarès sur routeModifier

Par annéesModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour d'ItalieModifier

3 participations

Tour d'EspagneModifier

4 participations

Classements mondiauxModifier

  Année20152016201720182019202020212022
Classement mondial1323e244e228e2235e562e378e289e
UCI Europe Tour760e1237e275e nc
UCI Asia Tour222e456e nc 90e
UCI America Tour447e316e18e4e350e39e35e24e
Légende : nc = non classéSource : UCI

Palmarès sur pisteModifier

Championnats panaméricainsModifier

Championnats de ColombieModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier