Pascal Ackermann

coureur cycliste allemand

Pascal Ackermann (né le à Kandel) est un coureur cycliste allemand, membre de l'équipe Bora-Hansgrohe depuis 2017. Spécialiste du sprint, il est notamment champion d'Allemagne sur route en 2018 et a remporté le classement par points et deux étapes du Tour d'Italie 2019 et deux étapes du Tour d'Espagne 2020.

Pascal Ackermann
Ackermann Deutschland Tour 2018 Bonn 087a.jpg
Pascal Ackermann vêtu du maillot de champion d'Allemagne, au départ du Tour d'Allemagne 2018.
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (26 ans)
KandelVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes professionnelles
Principales victoires
Championnat
MaillotAllemania.svg Champion d'Allemagne sur route (2018)
1 classement annexe de grand tour
Leader du classement par points Classement par points du Tour d'Italie 2019
Classiques
RideLondon-Surrey Classic (2018)
Eschborn-Francfort (2019)
4 étapes de grands tours
Tour d'Italie (2 étapes)
Tour d'Espagne (2 étapes)

BiographieModifier

Jusqu'en 2014, il privilégie les compétitions sur piste. En 2011, il devient champion du monde de vitesse par équipes juniors et vice-champion d'Europe de vitesse par équipes juniors. L'année suivante, lors des championnats d'Europe juniors, il est champion d'Europe de l'omnium et médaillé de bronze de l'américaine. La fédération allemande voit en lui la future star du kilomètre, mais une blessure au genou le retarde dans sa progression et il décide de passer aux compétitions sur route[1].

En 2013, il rejoint la formation allemande Rad-net Rose. Lors du Szlakiem Grodów Piastowskich 2015, il remporte au sprint la deuxième étape, sa première course cycliste internationale parmi les élites. En 2016, il est champion d'Allemagne sur route espoirs, vainqueur de deux étapes du Tour de Berlin et vice-champion du monde sur route espoirs à Doha, battu au sprint par Kristoffer Halvorsen.

En 2017, il rejoint l'équipe World Tour allemande Bora-Hansgrohe. En avril, il est cinquième du sprint du Grand Prix de l'Escaut, soutenu par son leader Peter Sagan[2]. Plus tard, il remporte le classement des sprints du Tour des Alpes.

En 2018, il gagne de nombreux succès au sprint sur le circuit World Tour. Il s'adjuge une étape sur le Tour de Romandie et sur le Critérium du Dauphiné. En juin, il est champion d'Allemagne sur route, devant John Degenkolb, Max Walscheid et André Greipel. En juillet, il gagne la RideLondon-Surrey Classic, sa première victoire sur une classique du World Tour[3], puis enchaîne avec les deux premières étapes du Tour de Pologne où il domine à chaque fois le Colombien Álvaro Hodeg. En septembre, il est le troisième coureur de l'histoire à signer le doublé Brussels Cycling Classic-Grand Prix de Fourmies, après Eddy Merckx et Robbie McEwen[4],[5].

L'année suivante, il continue à accumuler les succès, avec des victoires au sprint lors de la Clásica de Almería, Bredene Koksijde Classic et Eschborn-Francfort, sa deuxième classique World Tour. En mai, il participe au Tour d'Italie, son premier grand tour. Il s'impose lors des deuxième et cinquième étape[6], s'adjuge le maillot cyclamen du classement par points. Il devient le premier Allemand vainqueur de ce classement sur le Giro. Fin juillet, il est sélectionné pour représenter son pays aux championnats d'Europe de cyclisme sur route[7] et se classe troisième de la course en ligne derrière Elia Viviani et Yves Lampaert[8].

Il s'adjuge la Clásica de Almería ainsi que la première étape du Tour des Émirats arabes unis au premier trimestre 2020. La pandémie de Covid-19 qui sévit dans le monde et l'annulation des compétitions qui en découle ne lui permettent de poursuivre ce bon début de saison et de glaner d'autres succès au premier semestre. Au cours de l'été il remporte deux étapes du Sibiu Cycling Tour et termine troisième de la course en ligne du championnat d'Europe disputé à Plouay dans le Morbihan[9]. Fin aout, il se classe sixième de la Brussels Cycling Classic[10].

HonneurModifier

 
Ackermann avec le panneau de la voie qui porte son nom.

Une rue porte son nom à Minfeld, la Pascal-Ackermann-Weg[1],[11].

Palmarès sur routeModifier

Par annéeModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour d'ItalieModifier

1 participation

Tour d'EspagneModifier

1 participation

  • 2020 : 131e, vainqueur des 9e et 18e étapes

Classements mondiauxModifier

Année 2014 2015 2016 2017
UCI Europe Tour 1 057e[12] 239e[13] 103e[14] 179e[15]

Palmarès sur pisteModifier

Championnats du monde juniorsModifier

Championnats d'EuropeModifier

Championnats d'AllemagneModifier

  • 2010
    •   Champion d'Allemagne de vitesse individuelle cadets
    •   Champion d'Allemagne de vitesse par équipes cadets
  • 2011
    •   Champion d'Allemagne du kilomètre juniors
    •   Champion d'Allemagne de vitesse par équipes juniors (avec Benjamin König et Jan May)
  • 2012
    •   Champion d'Allemagne de course aux points juniors
    • 2e du scratch
  • 2013
  • 2014

Notes et référencesModifier

  1. a et b L'Équipe du 13 mai 2019 : « 5 choses à savoir sur... Pascal Ackermann »
  2. (de) Beim Scheldepreis von Peter Sagan einiges gelernt
  3. Nicolas Horlait, « Prudential Ride London : Pascal Ackermann domine Elia Viviani », sur cyclingpro.net, (consulté le 31 juillet 2018)
  4. Quentin Rouillé, « GP de Fourmies : Ackerman s’impose dans le nord », sur cyclingpro.net, (consulté le 2 septembre 2018)
  5. Vélo Magazine du 28 septembre 2018
  6. « Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe) remporte une nouvelle étape du Giro », sur L'Équipe.fr, L'Équipe.fr, (consulté le 16 mai 2019)
  7. Quentin Rouillé, « Championnat d’Europe Alkmaar 2019 : Les différentes présélections », sur cyclingpro.net, (consulté le 1er aout 2019)
  8. Nicolas Mabyle, « Championnat d'Europe - Elites Hommes : Classement », sur directvelo.com, (consulté le 12 aout 2019)
  9. « Championnat d'Europe - Elites Hommes : Classement », sur directvelo.com, (consulté le 26 aout 2020)
  10. Arnaud Guillaume, « Brussels Cycling Classic : Classement », sur directvelo.com, (consulté le 2 septembre 2020)
  11. Minfeld benennt Straße nach U23-Vizeweltmeister Pascal Ackermann
  12. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  13. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  14. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  15. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :