Ouvrir le menu principal


modifier
 Icône Sélection d'articles

Purple geography icon.svg Géographie

P history.svg Histoire

Mur d'Hadrien, Conquête normande de l'Angleterre, Guerre de Cent Ans, Réforme anglaise, Réforme écossaise, Oliver Cromwell, Acte d'Union, Déclaration des droits, Empire britannique, Victoria du Royaume-Uni, Perfide Albion, Entente cordiale, Bataille d'Angleterre

Phonetik.svg Langues du Royaume-Uni

P parthenon.svg Institutions et politique

P economy.png Économie du Royaume-Uni

John Maynard Keynes, Adam Smith, Livre sterling, Bourse de Londres, Banque d'Angleterre, City

P art.png Culture britannique

Olympic rings without rims.svg Sport au Royaume-Uni

modifier
 Icône Une image au hasard
modifier
 Icône Lumière sur...
La Cour de la Chancellerie sous le règne de George Ier.

La Court of Chancery (Cour de la Chancellerie en français) était un tribunal britannique. Contrairement aux tribunaux de common law, le système juridique anglais, la Cour de la Chancellerie appliquait les règles de l’equity, une nouvelle juridiction parallèle basée sur les principes de justice et d'équité, permettant de pallier les insuffisances du common law et ses rigidités. Son champ d'action couvrait les fiducies, la propriété, l'administration du patrimoine des malades mentaux et la tutelle des enfants. Elle était dirigée par le Lord Chancelier, puisqu'un de ses rôles était d'être le « gardien de la conscience du roi » : en effet, la Cour de la Chancellerie était à l'origine un corps administratif chargé principalement du droit naturel. Ainsi, elle avait une juridiction plus étendue que les tribunaux de common law, dont elle avait le pouvoir de compléter, de réformer ou d'annuler les décisions dans leur intégralité, et était beaucoup plus flexible. Jusqu'au XIXe siècle, la Cour de la Chancellerie fut capable d'appliquer des traitements beaucoup plus divers que les tribunaux de common law, comme l'injonction de faire, ou la réparation de dommages dans certains cas. Suite au passage du Exchequer of Pleas de l'état de tribunal d’equity à celui de tribunal de common law, la « Chancellerie » devint le seul corps capable d'entendre les cas d’equity dans le système légal anglais...

Autres articles sélectionnés au sein du portail Royaume-Uni

modifier
 Icône Articles de qualité

Fairytale bookmark gold.png Articles de qualité relatifs au Royaume-Uni :

modifier
 Icône Articles récents
modifier
 Icône Sur Wikimedia
Royaume-Uni, sur Wikisource

Royaume-Uni sur Wikisource
Livres numérisés

Royaume-Uni, sur Wikilivres

Royaume-Uni sur Wikilivres
Textes et manuels

Royaume-Uni, sur Wikiversité

Royaume-Uni sur Wikiversité
Ressources pédagogiques

Royaume-Uni, sur Commons

Royaume-Uni sur Commons
Images et médias

Royaume-Uni, sur Wikidata

Royaume-Uni sur Wikidata
Données brutes

Royaume-Uni, sur Wikivoyage

Royaume-Uni sur Wikivoyage
Guide de voyage