Portail:Royaume-Uni


modifier
 Icône Sélection d'articles

Purple geography icon.svg Géographie

P history.svg Histoire

Mur d'Hadrien, Conquête normande de l'Angleterre, Guerre de Cent Ans, Réforme anglaise, Réforme écossaise, Oliver Cromwell, Acte d'Union, Déclaration des droits, Empire britannique, Victoria du Royaume-Uni, Perfide Albion, Entente cordiale, Bataille d'Angleterre

Phonetik.svg Langues du Royaume-Uni

P parthenon.svg Institutions et politique

P economy.png Économie du Royaume-Uni

John Maynard Keynes, Adam Smith, Livre sterling, Bourse de Londres, Banque d'Angleterre, City

P art.png Culture britannique

Olympic rings.svg Sport au Royaume-Uni

modifier
 Icône Une image au hasard

The Beatles arrive at JFK Airport.jpg

The Beatles sur le tarmac du JFK Airport de New York, le 7 février 1964.

modifier
 Icône Lumière sur...
La Bataille de Trafalgar par Turner (1822–1824) montre les trois dernières lettres du célèbre pavillon sur le HMS Victory.

« England expects that every man will do his duty » (traduction : « L’Angleterre attend de chacun qu’il fasse son devoir ») est une expression anglaise célèbre, qui a pour origine un signal par pavillons utilisé par le vice-amiral britannique Horatio Nelson depuis son navire amiral HMS Victory le 21 octobre 1805 lorsque la bataille de Trafalgar fut sur le point de débuter.

Trafalgar a été la bataille navale décisive de la guerre maritime, durant les guerres napoléoniennes. Après le début de la Troisième Coalition suivant la courte Paix d’Amiens, Napoléon Ier était déterminé à envahir l’Angleterre ce qui imposait le contrôle de la Manche. La France, dominatrice sur terre, éprouvait de grandes difficultés à empêcher le contrôle des mers par les Anglais qui imposaient un blocus.

Après son retour des Antilles, la flotte française combinée avec celle du nouvel allié espagnol était basée à Cadix. Elle était commandée par le vice-amiral français de Villeneuve, qui avait déjà connu la défaite contre Nelson lors de la bataille d’Aboukir en 1798, et avait des réticences à quitter son port d’attache pour aller prêter main forte à André Masséna en Italie. Mais pressé par Napoléon et par la perspective du déshonneur suite à l’annonce de l’arrivée de son remplaçant le vice-amiral Rosily-Mesros, il se décida à rapidement lever l’ancre. Il engagea donc la Mediterranean Fleet de Nelson à proximité du détroit de Gibraltar dans l’espérance d’une victoire qui démontrerait ses compétences militaires.

La défaite fut d’importance et permit au Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande d’obtenir la suprématie maritime jusqu’à la Première Guerre mondiale en enlevant toute possibilité, faute d’une flotte suffisante, d’une invasion de la Grande-Bretagne par la France. Elle fut vécue comme une véritable humiliation par les Français. De Villeneuve, après avoir été capturé et fait prisonnier, se suicida.

Bien qu’après coup il y ait eu beaucoup de confusion entourant les termes exacts employés dans la phrase du signal, l’importance stratégique de la victoire et la mort de Nelson durant la bataille ont fait que cette expression est régulièrement citée, paraphrasée et mise en référence dans la langue anglaise.

Autres articles sélectionnés au sein du portail Royaume-Uni

modifier
 Icône Articles de qualité

Fairytale bookmark gold.png Articles de qualité relatifs au Royaume-Uni :

modifier
 Icône Articles récents
modifier
 Icône Sur Wikimedia
Royaume-Uni, sur Wikisource

Royaume-Uni sur Wikisource
Livres numérisés

Royaume-Uni, sur Wikilivres

Royaume-Uni sur Wikilivres
Textes et manuels

Royaume-Uni, sur Wikiversité

Royaume-Uni sur Wikiversité
Ressources pédagogiques

Royaume-Uni, sur Commons

Royaume-Uni sur Commons
Images et médias

Royaume-Uni, sur Wikidata

Royaume-Uni sur Wikidata
Données brutes

Royaume-Uni, sur Wikivoyage

Royaume-Uni sur Wikivoyage
Guide de voyage