Ouvrir le menu principal

Portail de la politique britannique

Il y a actuellement 4 526 articles liés au portail.

Introduction
Palais de Westminster, siège du Parlement britannique.

Le Royaume-Uni est une monarchie parlementaire dans laquelle la reine est le chef de l'État et le Premier ministre le chef du gouvernement. Le pouvoir exécutif est exercé au nom de la reine par le gouvernement. Le pouvoir législatif appartient au Parlement, composé de la reine, de la Chambre des communes élue et de la Chambre des Lords nommée. La Cour suprême est le plus haut tribunal du pays.

Il n'existe pas de constitution codifiée : les règles constitutionnelles comprennent un ensemble de lois ordinaires et de conventions non écrites.

Le parlementarisme britannique, connu sous le nom de système de Westminster du nom du palais où siège le Parlement, est souvent considéré comme le principal modèle de système parlementaire. Il a inspiré de nombreux pays, notamment ceux du Commonwealth.

Depuis les années 1990, le Royaume-Uni a engagé un processus de dévolution des pouvoirs dans ses nations constitutives : un Parlement écossais, une Assemblée nationale du pays de Galles et une Assemblée d'Irlande du Nord ont été créés.

Le Royaume-Uni est un pays multipartiste dans lequel deux partis principaux alternent au pouvoir depuis 1920 : le Parti conservateur et le Parti travailliste. Les gouvernements minoritaires ou de coalition sont rares, le scrutin uninominal majoritaire à un tour tendant à donner de fortes majorités à l'un ou l'autre des principaux partis. Les élections générales ont lieu au maximum tous les cinq ans.

Évènements
Élections et partis politiques

Lors des dernières élections générales, le , le Parti conservateur a remporté les élections avec 317 sièges mais a perdu sa majorité absolue. En conséquence, Theresa May est obligée à négocier son investiture avec les 10 députés du Parti unioniste démocrate.

Sièges à la Chambre des communes à l'issue des élections de 2017.
Drapeau du Royaume-Uni Partis politiques nationaux 
Drapeau de l'Écosse Écosse (dernières élections en 2016)
Drapeau du pays de Galles Pays de Galles (dernières élections en 2016)
Irlande du Nord (dernières élections en 2017)
Drapeau de l’Union européenne Élections européennes (dernières élections en 2019)
Institutions
Citation
Left pointing double angle quotation mark sh3.svg
Les politiques de ce gouvernement sont claires — détruire l'industrie du charbon et le syndicat des mineurs.
Right pointing double angle quotation mark sh3.svg Arthur Scargill, secrétaire général du Syndicat national des mineurs, en 1983 à propos du gouvernement Thatcher.
Lumière sur une personnalité historique
Portrait de William Murray, premier Comte de Mansfield.

William Murray, premier comte de Mansfield, SL, PC, né le 2 mars 1705 et mort le 20 mars 1793, est un barrister, homme politique et juge britannique connu pour sa réforme de la loi anglaise. Né dans la noblesse écossaise, il reçoit son éducation à Perth avant de déménager à l'âge de 13 ans pour étudier à la Westminster School. Il est accepté au collège Christ Church de l'université d'Oxford en mai 1723, et acquiert rapidement une bonne réputation en tant que barrister.

Impliqué dans la politique à partir de 1742, il est tout d'abord élu Membre du Parlement (« MP ») pour le borough de Boroughbridge, et est choisi pour le poste d'Avocat général. En l'absence d'un Procureur général assez puissant, il devient le principal porte-parole pour le gouvernement à la Chambre des communes, où il se fait remarquer pour son « grand talent d'éloquence » et est décrit comme « le meilleur orateur sans comparaison » de la Chambre. À la suite de la promotion de Sir Dudley Ryder en tant que Lord Chef de la Justice, il devient Procureur général, et lorsque Ryder meurt de manière inattendue quelques mois plus tard, c'est Mansfield qui prend sa place...

Des élections marquantes
Lord Salisbury

Les élections générales britanniques de 1900 se sont déroulées du 26 septembre au 24 octobre 1900. Ces dernières élections du XIXe siècle sont remportées par le Parti conservateur de Lord Salisbury, qui conserve la majorité absolue.

Cette victoire est probablement attribuable au sentiment général que la victoire dans la Seconde Guerre des Boers est proche, ce qui a valu à ces élections le surnom d'« élections kaki », couleur des uniformes de l'Armée de terre britannique à cette époque. En fin de compte, le conflit dure encore deux années de plus.

Le tout jeune Parti travailliste participe à ses premières élections. Faute de moyens, il ne peut financer que quinze candidats, et seulement deux remportent leurs circonscriptions, James Keir Hardie et Richard Bell.
Un article au hasard
Nous vous proposons de lire au hasard l'article :

« Alexander Duff (1er duc de Fife) »

Vous pouvez aussi retenter votre chance.
Projets Wikimédia associés
Sur les autres projets Wikimedia
Lien vers Wikimedia Commons

Wikimedia Commons
(Ressources multimédia)
Politique britannique


Lien vers Wikilivres

Wikilivres
(Textes et manuels)
Politique britannique

Lien vers Wikinews

Wikinews
(Actualités)
Politique britannique


Ce portail a été reconnu comme bon portail le 21 juin 2016 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l’ayant promu.