Douvres

ville d'Angleterre

Douvres
Douvres
Douvres et son château
Administration
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Comté Kent
District Dover
Force de police Kent Police
Code postal CT 16, CT 17
Indicatif 01304
Démographie
Population 31 022 hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 51° 07′ 46″ nord, 1° 18′ 32″ est
Divers
Comté historique Kent
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Angleterre
Voir sur la carte administrative d'Angleterre
City locator 14.svg
Douvres
Géolocalisation sur la carte : Kent
Voir sur la carte administrative du Kent
City locator 14.svg
Douvres
Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni
Voir sur la carte administrative du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Douvres
Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni
Voir sur la carte topographique du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Douvres

Douvres (anglais : Dover) est une ville côtière et portuaire du comté du Kent, dans le Sud-Est de l'Angleterre.

Elle est située au bord de la Manche, à 35 km des côtes françaises et du cap Gris-Nez. C'est donc la ville du Royaume-Uni la plus proche de la France

Cette situation en fait le port de transit principal entre les deux rives de la Manche, notamment vers les ports de Calais et d'Ostende. Plus de 18 millions de passagers y transitent annuellement. Un projet d'extension du port est à l'étude, de même qu'à Calais de l'autre côté de la Manche. Celui de Douvres a cherché à diminuer ses impacts en se reconstruisant sur lui-même et a fait l'objet d'une étude d'incidence. Celui de Calais doit s'étendre au sud. Douvres était aussi un site militaire important lors de la Bataille d'Angleterre pendant la Seconde Guerre mondiale.

HistoireModifier

 
Rue de Douvres aux alentours de 1860.

Douvres est un port important depuis des millénaires. Les Romains sont les premiers à mentionner l'existence de la cité, nommée Dubris, dont le nom est celui de la rivière qui la traverse (rivière Dour). La ville était le point de départ de la voie romaine connue sous le nom de Watling Street, vers Londres et Wroxeter. On pense que le site était occupé bien avant la période romaine.

Les Romains construisirent un phare en 43, actuellement conservé sur quatre étages dans l'enceinte du château. C'est l'un des tout premiers bâtiments construits par les Romains en Grande-Bretagne. Il est bâti en vue de la Tour d'Ordre à Boulogne-sur-Mer.

La Maison-Dieu, fondée en 1203 par Hubert de Burgh[1], témoigne de la Conquête normande de l'Angleterre.

Le , Charles II d'Angleterre et Louis XIV y signent un traité secret qui fait cesser les hostilités entre leurs royaumes.

Au début du vingtième siècle la ville de Douvres et son port prennent de l'importance dans l'objectif de défendre le Royaume-Uniet le Manche durant les deux guerres mondiales.

 
Plan du port de Douvres en 1945.

Durant la Première Guerre mondiale, la ville accueille la Dover Patrol qui est connu pour son implication dans le raid sur Zeebruges qui a eu lieu le 22 avril 1918.

La ville fut sévèrement endommagée au cours de la Seconde Guerre mondiale. Le port à aussi servi de base à l'organisation de l'évacuation de Dunkerque.

Plusieurs constructions ont lieu à Douvres au début de la Seconde Guerre mondiale dans le cadre de l'organisation défensive du Royaume-Uni pendant la Seconde Guerre mondiale. L'objectif de ces défenses est d'empêcher une invasion de l'Allemagne nazie.

GéographieModifier

Douvres est situé dans le Sud-Est du Royaume-Uni et de l'Angleterre. C'est la ville du Royaume-Uni la plus proche de l'Europe continentale avec une distance de seulement 30.3 km avec le Cap Gris-Nez.

DémographieModifier

Selon le recensement de 2001, la ville de Douvres possède 28 156 habitants tandis que son aire urbaine en possède 39 078[2].

Patrimoine bâtiModifier

Les premiers aménagements de cette place forte remonteraient à l'âge du Bronze et les derniers tunnels ont été construits à partir de mai 1940 pour abriter un hôpital et les quartiers généraux de trois services.

ÉconomieModifier

Du fait de sa proximité avec l'Europe continentale, le port est l'un des plus actifs du Royaume-Uni, notamment pour le trafic passager avec des millions de personnes utilisant les ferrys chaque année. L'ouverture du tunnel sous la Manche avait fait craindre une disparition du port. Après une phase d'ajustement, les différents opérateurs maritimes ont réussi à conserver leur activité.

 
Vue panoramique sur le port du haut des falaises.

TourismeModifier

Douvres est célèbre pour ses falaises de craie blanches, désignées par l'expression traditionnelle « Falaises blanches de Douvres » . On peut randonner librement sur les falaises, qui sont possédées par le National Trust.

 
White Cliffs

Les hautes falaises blanches de Douvres ont valu à la Grande-Bretagne le surnom d'Albion.

SportModifier

Douvres possède un club de football le Dover AFC. Le club dispute en 2021 la National League, la cinquième division anglaise. Ce club joue au Crabble Athletic Ground un stade de football situé dans le village de River situé au nord du centre historique de Douvres.

La ville sert aussi de point de départ ou de point d'arrivée au traversée de la Manche à la nage.

JumelageModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Dans la culture populaireModifier

L'intrigue du téléfilm britannique Les Pendules, adapté du roman éponyme d'Agatha Christie et mettant en scène Hercule Poirot, se déroule à Douvres. Des scènes importantes sont notamment tournées au château de Douvres et dans la baie voisine de St Margaret[5].

Notes et référencesModifier

  1. Maison Dieu
  2. (en) Une ligue plus compétitive pour la saison 2013-2014 archive de National Statistics, le 11 mars 2005.
  3. Dover Town Hall (Maison Dieu)
  4. «L’œuvre anti-Brexit de Banksy à Douvres pourrait être rasée», Figaro Culture, 11 mai 2017 [1]
  5. « On Location with Poirot - The Clocks », sur www.tvlocations.net (consulté le 1er août 2020)

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • (en) John Lyon, The history of the town and port of Dover and of Dover Castle with a short account of the cinque port, Longman, Hurst, Rees, Orme and Browne, Londres, 1813 volume 1, volume 2

Articles connexesModifier

Liens externesModifier