Ouvrir le menu principal

Wikipédia β


modifier
 Icône Index thématique
Wales-NASA-250.jpg
Map of Wales within the United Kingdom.svg
Présentation générale (C)

Pays de Galles
Royaume-Uni - Écosse - Angleterre - Irlande du Nord

Ce portail est une annexe du portail Royaume-Uni


modifier
 Icône La géographie du pays de Galles
Champ près de Llanddona
Mont Snowdon
Château de Harlech
Île de Bardsey
Rivière Wye
Cwm Dar
modifier
 Icône La culture galloise
Drapeau gallois
Signalisation routière bilingue
Duffy
T. E. Lawrence
modifier
 Icône Les sports au pays de Galles
Match France-Pays de Galles, février 2007
Ryan Giggs
Équipe galloise de rugby en 1905
Colin Jackson
modifier
 Icône Lumière sur...
Chwareli.jpg

Les débuts de l'industrie ardoisière au pays de Galles remontent à la conquête de la Grande-Bretagne par les Romains, au Ier siècle, lorsque ceux-ci eurent recours à l'ardoise pour la couverture du toit du fort de Segontium, sur le site de l'actuelle ville de Caernarfon. L'ardoise fut ensuite utilisée de manière sporadique jusqu'au début du XVIIIe siècle, époque à partir de laquelle son exploitation fut mise en œuvre à plus grande échelle, jusqu'à atteindre son apogée à la fin du XIXe siècle. Les ardoisières les plus importantes étaient alors situées dans le nord-ouest du Pays de Galles, avec notamment les carrières de Penrhyn (dans les environs de Bethesda), de Dinorwig (près de Llanberis) et celles des environs de Nantlle. La petite ville de Blaenau Ffestiniog, littéralement enclavée dans les déchets d'exploitation, était le siège de carrières souterraines très importantes. Penrhyn et Dinorwig constituaient à l'époque les plus grosses carrières d'ardoise du monde, et la mine d'Oakeley à Blaenau Ffestiniog, la mine ardoisière la plus importante à l'échelle du globe. Si l'ardoise est utilisée principalement pour la toiture, elle sert aussi à d'autres usages, notamment le pavage des sols et la fabrication de plans de travail ou de pierres tombales, pour lesquels elle est produite sous la forme de dalles plus épaisses.

Jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, l'ardoise était extraite en petites quantités par des groupes d'ouvriers carriers qui versaient une redevance aux propriétaires des domaines. Les ardoises étaient alors acheminées par chariot jusqu'aux ports et, de là, exportées vers l'Angleterre, l'Irlande ou, dans une moindre mesure, la France. C'est à partir des années 1780, quand les propriétaires se mirent à exploiter eux-mêmes leurs ardoisières, que la production commença véritablement à décoller, pour prendre son plein essor à compter des années 1830, suite à l'abrogation en 1831 de la taxe d'État sur les exportations d'ardoise. L'expansion de l'industrie ardoisière fut ensuite d'autant plus rapide qu'elle bénéficia de la construction de chemins de fer à voie étroite, qui permirent de faciliter grandement l'acheminement de la production jusqu'aux ports.

Lire la suite

Autres articles sélectionnés au sein du portail Pays de Galles

modifier
 Icône L'histoire du pays de Galles
modifier
 Icône L'administration galloise
modifier
 Icône Articles labellisés
modifier
 Icône Catégories

Arborescence du pays de Galles
Cliquez sur "[+]" pour développer une catégorie


modifier
 Icône Articles récents
modifier
 Icône Sur Wikimedia