Ouvrir le menu principal

Rolls-Royce Motor Cars

constructeur automobile, filiale de BMW
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rolls-Royce.

Rolls-Royce
logo de Rolls-Royce Motor Cars
Logo de Rolls-Royce

Création 1998
Dates clés 1906 : fondation de Rolls-Royce Limited
1998 : Rachat par le Groupe BMW
Fondateurs Frederick Henry Royce et
Charles Stewart Rolls (en 1904)
Forme juridique Filiale
Slogan « Best car in the world »
Siège social Drapeau de l'Angleterre Goodwood,
West Sussex, Angleterre
Direction Drapeau de l'Allemagne Torsten Müller-Ötvös (Président)[1]

Drapeau de l'Allemagne Pieter Nota (de)
(Directeur marketing)

Actionnaires Drapeau de l'Allemagne Groupe BMW
Activité Automobile
Produits Voiture (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Société mère Drapeau de l'Allemagne Groupe BMW
Site web www.rolls-roycemotorcars.com

Rolls-Royce Motor Cars est un constructeur d'automobiles de luxe anglais créé en 1998 après le rachat par le Groupe BMW des droits à produire les automobiles Rolls-Royce de Rolls-Royce Motors. L'entreprise est située en Angleterre à Goodwood, dans le West Sussex, non loin du circuit historique de Goodwood.

65 % des Rolls-Royce produites par le constructeur sont toujours sur la route.

HistoireModifier

 
Rolls-Royce Cars Limited Goodwood.

Rolls-Royce a commencé à fabriquer des voitures en 1904. L'usine de Goodwood est le cinquième lieu de fabrication en Angleterre des automobiles Rolls-Royce depuis la fondation de la marque. Les quatre précédentes étaient situées à Manchester, Londres, Derby et Crewe. À la suite de la mort de Charles Rolls en 1910, le logo « RR » est passé du rouge au noir.

En 1906 est créée Rolls-Royce Limited, puis, en 1973, la division automobile devient Rolls-Royce Motors après la scission d'avec la division aéronautique de la marque.

En 1998, Vickers, propriétaire de la marque, décide de vendre Rolls-Royce Motors. Le constructeur allemand BMW, qui fournit déjà des moteurs et d'autres pièces pour les voitures Rolls-Royce et Bentley est intéressé, mais son offre finale de 340 millions de livres sterling est battue par Volkswagen, qui offre 430 millions. Volkswagen acquiert ainsi les ateliers de montage de Crewe, les droits sur l'emblème Spirit of Ecstasy et sur la forme typique de la grille de radiateurs, ainsi que la marque Bentley, mais n'est toutefois pas propriétaire de la marque « Rolls-Royce » ni du logo « RR ». En effet, une stipulation dans les documents de propriété de Rolls-Royce imposait que Rolls-Royce plc, qui fabrique les moteurs d'avions Rolls-Royce, conserverait les marques déposées que sont le nom et le logo « Rolls-Royce » si la division automobile était vendue, et Rolls-Royce plc choisit de céder une licence non à Volkswagen mais à BMW, avec qui elle venait de conclure des contrats, pour 40 millions de livres.

À la suite de l'accord passé entre les deux constructeurs, BMW continue de livrer les moteurs et équipements à l'usine Rolls-Royce de Crewe, passée sous contrôle de Volkswagen, jusqu'à 2003[2].

En 2003, Volkswagen cède le droit d'utilisation de la marque Rolls-Royce à BMW, qui délocalise le siège social et la production des voitures à Goodwood, dans le West Sussex, à 100 km au sud de Londres[3].

En avril 2019, à la suite de la réorganisation du directoire du groupe BMW, Pieter Nota remplace Peter Schwarzenbauer au poste de directeur des ventes[4].

Chiffres de venteModifier

L'entreprise a vendu 3 630 véhicules en 2013.

En 2016, la marque bat son record de vente et dépasse pour la première fois les 4 000 ventes avec 4 011 véhicules commercialisés dans le monde.

En 2017, les ventes chutent à 3 362 véhicules vendus, du fait du remplacement de la Phantom. Mais début 2018, Rolls-Royce présente son premier SUV, le Cullinan, qui doit relancer la courbe des ventes du constructeur anglais[5].

En 2018, les ventes explosent avec 4 107 Rolls-Royce vendues, grâce notamment au SUV Cullinan et au renouvellement de la Phantom.

Année Ventes
1 000 2 000 3 000 4 000 5 000
2003[6] 300  
2004[6] 792  
2005[6] 796  
2006[6] 805  
2007[7] 1 010  
2008[8] 1 212  
2009[8] 1 585  
2010[8] 2 711  
2011[9] 3 538  
2012[10] 3 575  
2013[11] 3 630  
2014[12] 4 063  
2015[13] 3 785  
2016[14] 4 011  
2017[15] 3 362  
2018[16] 4 107  

Modèles d'automobileModifier

 
Une Rolls-Royce Phantom.

PrototypesModifier

  • 2006 : 100EX
  • 2006 : 101EX
  • 2008 : Hyperion
  • 2009 : 200EX
  • 2017 : Sweptail

Notes et référencesModifier

  1. Rolls-Royce en grande forme, comme toute l'industrie automobile britannique - L'Express/AFP, 9 janvier 2012.
  2. Volkswagen-BMW : cohabitation orageuse. À peine l'accord sur Rolls-Royce signé, les hostilités reprennent - Lorraine Millot, Libération, 6 août 1998.
  3. Rolls-Royce a su faire revivre la légende - Cyrille Pluyette, Le Figaro, 9 avril 2012.
  4. BMW réduit son directoire - Cindy Lavrut, CCFA, 18 mars 2019.
  5. Un SUV chez Rolls pour contrer celui de Bentley - Eric Bergerolle, Challenges, 18 février 2015.
  6. a b c et d « Rolls-Royce enregistre une cinquième année record consécutive de ses ventes », La Tribune, .
  7. « Rolls-Royce, ventes record : 1 010 unités en 2007 », FA Guadeloupe, (consulté le 11 janvier 2019).
  8. a b et c « Record absolu pour Rolls-Royce en 2010 », Sport Auto, .
  9. « Rolls-Royce: ventes record en 2011 », Le Figaro/AFP, .
  10. Charles Gautier, « Record absolu de ventes pour Rolls-Royce », Le Figaro, .
  11. Rolls-Royce : des clients sans concessions - Les Échos, 6 février 2014.
  12. « Rolls-Royce : nouveau record de vente », Turbo, .
  13. Mael Pilven, « Rolls-Royce repasse sous la barre des 4.000 ventes », Auto Plus, .
  14. Jean-François Christiaens, « Rolls-Royce prêt à dévoiler son SUV ? », Le Moniteur automobile, .
  15. Wim Bervoets, « Officiel : voici le tout premier SUV de Rolls-Royce ! », Vroom,
  16. Florent Ferrière, « Nouveaux records de ventes pour Porsche, McLaren et Rolls Royce », Caradisiac, .
  17. Rolls-Royce Wraith à Genève : toutes nos photos du spectre anglais - Autonews.fr, 5 mars 2013.
  18. Rolls-Royce Wraith : elle file à l'anglaise - Jean-Lou Colin, Le Point, 5 mars 2013.
  19. Rolls Royce Dawn : modernité classique - Vidéo en direct du Salon de Francfort - Olivier Pagès, Caradisiac, 19 septembre 2015.

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier